MAJ n°6.2 !
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs ont été effectués le 1er septembre. Le prochain rendez-vous est donc fixé au 1er octobre.
Ça y est ! L'émission Produce U a touché à sa fin. Merci à tous pour votre participation !
Hiatus forcé de certains artistes de la DREAM, accident des FACTORY, croquis de Sunti, dernières rumeurs diverses, tout est discuté au sein de SHADOW, le forum sans concessions.
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan
De nouveaux dés sont disponibles ! Venez tenter votre chance avec le dé du destin et avec la loterie !

☼ Element de définition : discussion (n.f.) ☼
Produce U :: Séoul :: GANGNAM (강남) :: Logements :: Appartement des FACTORY
Aller en bas 
Lun 8 Juil - 22:14
- -
http://produce-u.forumactif.com/t693-park-ha-reum-o-est-ce-que-quelqu-un-pourrait-m-expliquer-pour-suhan-pleure-alors-qu-haesun-caline-un-arbre
http://produce-u.forumactif.com/t697-park-ha-reum-o-repertoire
http://produce-u.forumactif.com/t700-park-ha-reum-o-journal-de-rp
http://produce-u.forumactif.com/t701-park-ha-reum-o-telephone
Park Ha Reum
Points :
67
Age :
27
Messages :
471
manager des factory - admin

Discussion (n.f.)

Action de discuter, d'examiner (qqch.), seul ou avec d'autres.

La salade à base de tofu connu un succès mitigé. Un peu comme les mesures coercitives d'Ha Reum. Si le kidnapping de la box internet avait du mal à passer, l'enlèvement du téléphone portable de Yun avait plongé le groupe dans une situation quelque peu particulière. Point positif de cette situation, l'idole parlait plus et avait moins le nez sur son téléphone. Point négatif, il passait le plus clair de son temps à remettre en question la manager en compagnie d'Hae Sun l'idiot. Il manquait plus que Yuta s'y mette pour rendre la situation insupportable. Mais, vu que ce dernier était trop occupé à s'admirer, c'était à peu près tenable. Plus ou moins.

Il était cependant temps de rendre son téléphone à Yun. La manager se retrouva à toquer à la porte de ce dernier. Elle n'eut comme réponse qu'un vague grognement.

« - Yun, je peux rentrer ? »

Nouveau grognement. Ha Reum prenait ce bruit pour une affirmation. La manager eut la brève surprise de voir, que non, le FACTORY ne s'était pas transformé en ourse. Ha Reum se racla la gorge avant de s'asseoir doucement sur le lit du jeune homme. Ce dernier continua à fixer son écran d'ordinateur. Etant donner qu'Ha Reum avait coupé internet, il devait jouer à un jeu hors-connexion.

« - Tu sais, Yun, je sais que tu ne le vois pas comme ça, mais je ne suis pas ton ennemie. Si tu rencontres des difficultés, des moments difficiles, je suis là, ok ? Au même titre que les autres membres du groupe. »

Ha Reum n'était pas vraiment douée pour prononcer de belles paroles. Sa main farfouilla dans la poche de son jean pour sortir le téléphone.

« - Tiens, je te le rends. Il est nickel. J'y ai pas touché, je l'ai juste rechargée tout à l'heure. »

Ha Reum le déposa doucement sur le bureau du jeune homme, avant de s'appuyer contre le mur juste à côté, en attendant la réponse de l'idol.
@"LEE Yun' J'espère que cela t'ira coeur
Comme d'habitude, n'hésite pas à me contacter si besoin (ou même sans besoin), et encore désolé pour l'orthographe  dépressif
Vive les ourses !
Awful


Yellow C A R D
If you cross this line, it’s a violation, beep Keeping manners stop here ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Juil - 4:53
- -
http://produce-u.forumactif.com/t444-lee-yun-midnight-sun
http://produce-u.forumactif.com/t491-lee-yun-look-for-sympathy
http://produce-u.forumactif.com/t489-lee-yun-rps
http://produce-u.forumactif.com
Lee Yun
Points :
125
Age :
23
Messages :
1528
idole - membre des factory - modo

Discussion (n.f.)

Action de discuter, d'examiner (qqch.), seul ou avec d'autres.

L'orage était passé, et le repas s'était fait tranquillement même si le mi-chinois n'avait toujours aucun appétit. Disons que ce foutu plat de Tofu n'aidait pas, et rien qu'à la simple vu de son assiette, son estomac se retournait complètement. Résultats des courses, Yun avait passé l'entièreté du repas à se ronger discrètement les ongles. Son téléphone, il n'y avait plus accès. Deux heures. Deux heures sans prendre de nouvelles de sa sœur. Elle était grande, oui, elle savait se débrouiller même si elle devait quitter la BU à une heure tardive. Mais c'était dans ses habitudes de beaucoup trop s'en faire, de paniquer sans cesse, et d'imaginer le pire, surtout. Il savait pertinemment qu'il ne pourrait pas fermer l'œil de la nuit, cette nuit encore. C'est pour cela qu'en retournant se terrer dans sa chambre, il attrapa la petite boîte qui figurait dans le tiroir de sa table de nuit pour un sortir une petite pastille blanche. Yun devait pertinemment que les somnifères n'avaient aucun effet sur lui depuis bien des années maintenant, mais certaines fois, il lui arrivait d'espérer encore. L'entraînement de demain promettait d'être assez compliqué, et il lui fallait au moins une poignée d'heures de sommeil. Enfin, ce genre de solution un peu inutile, il n'en abusait pas comme auparavant. En plus de ça, l'idole détestait les médicaments par-dessus tout. Après avoir avalé le comprimé, il ne s'embêta pas à ranger la boîte dans son tiroir à nouveau.

À côté de lui, son ordinateur portable semblait presque l'appeler et le jeune homme ne mit pas trop longtemps avant de l'attraper. La connexion internet pouvait bien avoir été coupée, il possédait tout de même plusieurs jeux qui ne nécessitait pas d'un réseau. Son choix s'était porté sur l'icône représentant un cristal vert. S'il avait décidé d'acheter les sims, c'était surtout pour pouvoir partager sa session avec les plus jeunes du groupe. Il lui arrivait souvent de prêter son ordinateur à Su Han, à défaut de ne jamais vraiment avoir envie d'y jouer, lui. Il avait cependant une partie commencée, un foyer qui attendait sagement. Gérer huit sims simultanément n'était pas une mince affaire, et voilà qu'au bout d'une quinzaine de minutes de jeu, l'un de personnages venait déjà de mettre le feu à l'appartement. Le sino-coréen n'avait même pas fait l'effort de l'éteindre, tant pis s'il brûlait déjà, accompagné par un second personnage juste après. On venait de toquer à la porte de la chambre, enfin, un certain dragon venait de le faire. Il n'y avait qu'elle qui avait la manie de toquer de la sorte, son colocataire de chambre était plus doux avec cette pauvre porte, lui. Yun l’invita à entrer en soufflant entre ses dents en déposant son ordinateur dans un coin. Il était peut-être plus enclin à en discuter, maintenant, et à écouter ce qu’elle avait à dire, aussi. Assis en tailleur sur son lit, il attendait le moment le manager allait rendre la parole, ce qu’elle fit rapidement. Il avait simplement hoché la tête, pour faire bonne figure.

« Je tenais à m'excuser pour mon comportement de tout à l'heure, aussi. »

Poliment, il s'était légèrement abaissé en guise d'excuses sincères. C'était peut-être sa manière à lui de marquer une certaine distance entre lui et la manager. Car même si elle souhaitait l'aider d'une certaine manière, Ha Reum ne restait qu'une collègue, pour lui. Qui partageait le quotidien de son groupe, cependant, et qui n'était pas vraiment facile à vivre, certaines fois.

« J'en suis bien conscient, ne vous en faites pas. Je pense que c'est épuisant pour nous tous. On est tous un peu à cran, fatigué, alors ça n'aide pas. »

Encore une fois, il se perdait en excuse. C'était tellement habituel, c'était machinalement qu'il déblatérait toujours ce genre de propos pour se cacher de quelque chose. Il avait toujours tenu à avoir ce rôle envers les autres membres, le hyung toujours à l'écoute, et pour cela, il se montrait toujours plus proche d'eux. Mais inconsciemment, cette manière d'agir le poussait à prendre des distances imaginaires, à s'interdire certaines choses. Était-il proche d'eux au final ? N'était-il pas presque hypocrite à l'égard de ce qu'il pensait être presque ses frères, désormais ? Il fixait ses mains croisées et ses doigts qui se torturaient les uns les autres depuis plusieurs secondes, désormais. En la voyant fouiller dans sa poche, il quitta ses pensées tortueuses pour suivre l'objet du regard. Alors que la jeune femme l'avait déposé sur la petite table de chevet, il ne put s'empêcher de déglutir silencieusement, attendant impatiemment le moment où il pourrait de nouveau allumer l'appareil pour lire les messages que ça sœur devait lui avoir envoyés pendant ces nombreuses heures où il n'avait pas pu lui répondre.

« Merci beaucoup. Pour en avoir pris soin. »

Et pour ne pas avoir tenté de l'allumer surtout, ce qui demeurait être l'une de ses hantises.
@Park Ha Reum J'espère que ça te conviendra aussi yunie sur son nuage
Awful


take me to a place where we both don't have to face the things we faked
Revenir en haut Aller en bas
Sam 13 Juil - 21:58
- -
http://produce-u.forumactif.com/t693-park-ha-reum-o-est-ce-que-quelqu-un-pourrait-m-expliquer-pour-suhan-pleure-alors-qu-haesun-caline-un-arbre
http://produce-u.forumactif.com/t697-park-ha-reum-o-repertoire
http://produce-u.forumactif.com/t700-park-ha-reum-o-journal-de-rp
http://produce-u.forumactif.com/t701-park-ha-reum-o-telephone
Park Ha Reum
Points :
67
Age :
27
Messages :
471
manager des factory - admin

Discussion (n.f.)

Action de discuter, d'examiner (qqch.), seul ou avec d'autres.

Toujours appuyée contre le mur de la chambre de l'idol, Ha Reum le regardait reprendre son téléphone entre ses mains. Un poids semblait avoir été enlevé de ses épaules. Sa posture s'était relaxée au contact de l'appareil électronique. Ha Reum savait que le remettre au contact de son téléphone n'était pas la solution si elle voulait le sevrer et le faire reprendre contact à la réalité. Elle le savait. Seulement elle ne pouvait pas le laisser ainsi, à être dans cette posture dont elle n'arrivait pas à percer le secret. Une chose était sûre : cette addiction aux écrans n'était pas une simple addiction. Elle avait une cause qui trouvait ses origines quelque part dans les expériences de Yun, dans son histoire. Si la manager voulait aider l'idol, il faudrait qu'elle trouve avant tout, les causes de cette addiction. Ce n'est qu'une fois fait qu'elle pourra prendre des mesures. C'est avec un long soupir qu'elle se décolla du mur pour laisser l'idol à son traintrain quotidien. Son regard s'arrêta cependant sur une fiole sur la table de chevet de l'idol. Ha Reum ne l'avait jamais vu. L'idée de partir de la chambre était maintenant abandonné. Ha Reum était trop curieuse. Une fois dans ses mains, Ha Reum lu les inscriptions sans bien comprendre. Jusqu'à ce qu'une connexion se fasse dans son esprit. Elle se retourna vers Yun, la fiole toujours dans une main, alors que l'autre avait pris place contre sa hanche. Le ton avait changé.

« - Tu as toujours des problèmes pour dormir ? »

En soit, il n’y avait pas surprise au fait que Yun consomme des somnifères. Cela avait été reporté aux médecins de l’agence. Ha Reum avait trouvé ces informations lors de sa prise de fonction. Une nouvelle indication sur la fiole avait attiré son regard. Les doses étaient fortes. Ce n'était pas une décoction de plantes qui était contenue là-dedans. Ha Reum avait passé un long moment à éplucher les dossier des sept garçons et à se faire des fiches récapitulatives. Elle n’avait pas souvenir que la prescription habituelle était aussi forte.

« - Qu'est ce que tu fais avec des somnifères aussi puissant dans ta chambre ? »

Le ton ne se voulait pas agressif, Ha Reum était tout simplement surprise par sa découverte. Ce n’était pas une surprise en soit, de savoir que Yun en prenait. Seulement, il parlait rarement de ses insomnies. Ha Reum avait supposer à tort qu’elles ne se produisaient plus, et que le véritable problème était son addiction au jeux vidéos. Visiblement, une fois de plus, elle avait été trop prise par les soucis quotidiens pour voir la situation d’ensemble. L’idée de quitter la chambre été révolue. La manager repris place sur le lit de l’idol, et cette fois-ci, elle s’installa confortablement. Elle ne quitterait pas la chambre tant qu’elle n’aura pas eu une conversation avec Yun à ce sujet.

« - Tu sais que si tu as des problèmes, comme je te l’ai dit, il y a quelques minutes, on est là ? Tu ne voudrais pas qu’on en parle ensemble ? Je suis sûre qu’il existe d’autres solutions que des cellules chimiques te donnant un sommeil sans rêve ... »

Ha Reum n’avait jamais été sous somnifères. Cela ne l'empêchait pas de voir les effets de ce remède tout sauf utile dans la durée.
@"LEE Yun' En espérant que cela convienne mieux !
J'ai pas corrigé les fautes par contre cry baby
Awful


Yellow C A R D
If you cross this line, it’s a violation, beep Keeping manners stop here ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Juil - 14:19
- -
http://produce-u.forumactif.com/t444-lee-yun-midnight-sun
http://produce-u.forumactif.com/t491-lee-yun-look-for-sympathy
http://produce-u.forumactif.com/t489-lee-yun-rps
http://produce-u.forumactif.com
Lee Yun
Points :
125
Age :
23
Messages :
1528
idole - membre des factory - modo

Discussion (n.f.)

Action de discuter, d'examiner (qqch.), seul ou avec d'autres.

Difficile à croire, qu'actuellement, il laissait la manager tenir une vraie discussion avec lui. Discussion qui n'était que courtoise, contrairement à plus tôt dans la journée ou l'idole avait pu avoir envie de reprocher tout un tas de choses à la jeune femme. Mais il se disait qu'Ha Reum pouvait l'avoir cherché, et pourtant, Yun avait tout de même souhaité s'excuser pour ne pas envenimer ses relations, aussi mauvaises soient-elles, déjà, avec le dragon. Elle n'était pas si horrible que ça, d'ailleurs. Les sept garçons de Factory avaient connu des managers bien plus difficiles que ça. Yun pouvait d'ailleurs ce souvenir d'un homme qui les traitait comme des déchets, quelques années plus tôt, mais il n'avait pas fait long feu, lui non plus. À défaut de les prendre pour des adolescents capricieux certaines fois en plus d'une certaine maladresse, Ha Reum n'avait pas forcément un mauvais fond. Et ça, le mi-chinois l'avait remarqué depuis bien longtemps, mais il n'était pas prêt à la considérer autrement à part qu'une simple collègue.

Laissant son téléphone éteint, le faux blond s'était installé en tailleur sur son propre lit, presque à l'écoute, chose assez inhabituelle pour lui. Il n'avait pas forcément tilté quand la manager s'était presque apprêtée à quitter la pièce, mais que son regard avait semblé être attiré par quelques choses. Et il l'avait vite vue se diriger vers la petite table à côté de son lit ou il avait malencontreusement déposé sa boîte de médicaments au lieu de la ranger dans le tiroir où elle logeait d'habitude. Dubitatif, le jeune homme avait haussé un sourcil. Yun ne se sentait pas en tort, voir pas du tout même.

« Ça a toujours été le cas. Pourquoi ça ? »

Ils en avaient rapidement parlé, une fois, mais après ça, le sujet n'était jamais revenu. Ses problèmes de sommeil dataient bien trop, au final jamais, il n'avait eu l'impression de passer une nuit de sommeil agréable, même depuis un très jeune âge. Tout ça était devenu une banalité, pour lui, il avait appris à vivre avec, à s'occuper pendant de grosses crises d'insomnies ou même à le banaliser complètement. Si bien que l'idole ne suivait même pas son vrai traitement, celui qu'on lui avait prescrit à Shanghai une poignée d'années plutôt. Il ne faisait plus effet depuis des lustres, et de toute manière, Yun avait toujours profondément hait les médicaments. Non, les seuls qu'ils prenaient encore, c'était les pastilles présente dans la petite boîte que tenait son dragon de manager. Doses puissantes, certes, mais il n'en abusait pas non plus… Enfin, probablement pas.

« Ceux-là… C'est juste en cas d'extrême nécessité. Quand on a une journée vraiment très chargée le lendemain, par exemple. Je n'en abuse pas. »

Sinon, il n'aurait aucune chance de trouver le sommeil, sans ça. Avec les entraînements quotidiens, les concerts, et le reste des activité du groupe, le sino-coréen se sentait presque quasi tout le temps exténué, et sans sommeil réparateur, il savait très bien qu'il n'allait jamais tenir longtemps, même s'il détestait cela. C'était tout ce qu'il avait trouvé pour ne pas se tuer de fatigue, même si Yun savait pertinemment qu'au bout d'un certain temps, les médicaments ne feraient plus vraiment effet sur son corps qui y était déjà bien trop habitué.

Complètement pensif, il n'avait pas forcément remarqué qu'Ha Reum avait de nouveau pris place à côté. Sans un mot, il l'avait laissé parler, les yeux perdus dans le vide. Étrangement, il sentait que dans une telle situation, il aurait rapidement pu s'énerver en plus de fermer la conversation. Mais il s'était promis de ne pas laisser la scène de plus tôt se reproduire à nouveau. Il n'avait qu'une envie, qu'elle s'occupe de ce qui la regardait, de ses affaires. Parce que s'était ce qu'un manager était censé faire, non ? Ha Reum tentait de se rapprocher, sûrement, d'essayer de rendre les choses un peu plus simple entre elles et les sept membres du groupe dont elle devait s'occuper. Mais elle n'était pas leur mère pour autant. Un silence régnait toujours dans la pièce, le garçon n'avait toujours pas su quoi répondre.

« Vous ne devriez pas plutôt être au chevet de Su Han, où de Leo ? Ils ont vécu un traumatisme, récemment. Si vous voulez jouer les psychologues pour quelqu'un, allez le faire pour eux. »

Et le voilà qui se braquait à nouveau, mais il était particulièrement sincère. Il y avait bien plus important à gérer que ses stupides insomnies.

@Park Ha Reum Voilà coeur Il aura pas été coopératif très longtemps.. hihi
Awful


take me to a place where we both don't have to face the things we faked
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 1 Aoû - 21:35
- -
http://produce-u.forumactif.com/t693-park-ha-reum-o-est-ce-que-quelqu-un-pourrait-m-expliquer-pour-suhan-pleure-alors-qu-haesun-caline-un-arbre
http://produce-u.forumactif.com/t697-park-ha-reum-o-repertoire
http://produce-u.forumactif.com/t700-park-ha-reum-o-journal-de-rp
http://produce-u.forumactif.com/t701-park-ha-reum-o-telephone
Park Ha Reum
Points :
67
Age :
27
Messages :
471
manager des factory - admin

Discussion (n.f.)

Action de discuter, d'examiner (qqch.), seul ou avec d'autres.

Yun était assis en tailleur sur son lit, à quelques centimètres d'Ha Reum. Il y avait quand même une distance raisonnable entre les deux, mais c'était la première fois qu'ils se tenaient aussi près l'un de l'autre. A l'entente des mots de Yun, Ha Reum put sentir une profonde anxiété dans son corps. Qu'avait-elle fait ? Yun avait été au contact depuis aussi longtemps de médicaments aussi puissants et elle n'en avait jamais parlé avec lui ? Sa consommation de médicaments lui était passé complètement à côté, préférant se battre contre son addiction aux jeux vidéos. Ha Reum avait à la fois envie de se frapper la tête contre le mur le plus proche, et une envie honteuse de poser sa démission devant une faute pareile. Yun, avec des dosages aussi forts, aurait pu très bien commettre … l'irréparable. Eh non, à côté de ce problème étant aussi visible que le nez au milieu de la figure, Ha Reum avait décidé de se battre avec le jeune homme au sujet de son addiction aux jeux vidéos. Vraiment Ha Reum, s'était rarement sentie aussi idiote et incompétente à la fois.

Yun continuait à lui parler en quelques mots de ses somnifères, ceux qu'elle tenait toujours dans ses mains. Il disait les prendre avant des journées chargées. C'était de pire en pire. Et si jamais de peur de ne pas dormir suffisamment pour tenir la journée, Yun faisait un surdosage en pensant bien faire ? Ha Reum se sentait faire un malaise sur place. Elle devait être actuellement bien pâle.

Puis ce fut le coup de grâce. Comme si le plafond avait décidé de s'ouvrir sur elle, Yun lui servit ces quelques mots presque innocents. Devrait-elle être au chevet de Leo et de Su Han actuellement ? Leo qui l'évite et Su Han qui ne veut pas la voir s'il n'a pas un sourire (vrai ou faux) aux lèvres, comment pourrait-elle les voir ? Des nouvelles émotions traversèrent son corps. Ha Reum avait envie de se mettre en colère, de lancer au travers de la chambre cette saloperie de fiole de somnifère pour mieux les écraser sous ses talons … Comment osait-on lui dire comment faire son travail ? Il pensait que c'était facile ? Il pensait qu'elle était à l'aise, elle l'asociale, à devoir toujours courir dans tous les sens pour répondre à leurs besoins ? Il pensait qu'elle ne s'était pas fait mal il y a deux semaines, à se casser la figure parterre, pour aller leur chercher des brioches pour leur remonter le moral devant leurs régimes draconiens ? Du haut, de ses talons, Ha Reum s'était ramassé parterre. Mais, étendue sur le carrelage froid, une douleur vive dans sa cheville enflé, sa commande étalée partout, sa seule pensée avait été, qu'heureusement les brioches pour les idols n'avaient rien. Est-ce que quelqu'un lui avait demandé pourquoi elle boitait et portait des baskets à son retour ? Personne. Quelqu'un s'était-il occupé de savoir pourquoi elle devait courir dans tous les sens de Séoul et se faire des nuits blanches ? Toujours personne. Alors, dire qu' Ha Reum était actuellement folle de rage était un euphémisme, mais pas seulement.

Ha Reum avait aussi envie d'abandonner, juste d'abandonner. Cela allait bientôt faire un an qu'elle était manager de ses garçons. Elle, l'asociale, avait bien échoué à établir un contact avec ces garçons. Quelle idée de la laisser s'occuper de gestion de groupe ! Il y a quelques années, elle aurait ri à cette simple proposition. Ce n'était pas pour elle. La seule langue qu'elle comprenait c'était celle d'excel.

Des sept, seul Hae Sun semblait commencer à sortir de sa posture protectrice et méfiante envers elle. Ce miracle était venu après les événements d'Halloween qui avaient été bien éprouvant pour tout le monde. Il lui avait même offert un adorable chien pour son anniversaire, c'est dire ! Récemment, il lui avait envoyé un message, et devant sa notification, elle n'avait pu que sourire idiotement d'avoir réussi. Pourtant, cette réussite se fracassait en voyant le tableau dans son ensemble, et ce tableau était bien sombre.

« -  Tu …

Ha Reum ne savait pas comment finir cette phrase. Parce que le pire dans tout cela, ce n'était pas cette colère, cette honte, cette envie d'abandonner, non, ce n'était rien de cela. Le pire c'est qu'elle avait l'impression que Yun ne comprenait pas pourquoi elle perdait son temps avec lui, le simple Yun, plutôt qu'avec Su Han et Leo. Se sentait-il inférieur aux autres membres ? Avait-il l'impression d'être traité différemment qu'eux ?

Ou était-ce juste la fatigue d'Ha Reum qui prenait le pas sur ses capacités logiques et d'observation.

Ha Reum ne savait plus. Elle prit une longue inspiration, en fermant les yeux et se massant le nez. Son regard se perdit dans le plafond.

« -  Tu penses vraiment ce que tu me dis, Yun ? »

Ha Reum posa cette question doucement. C'était inhabituel pour elle.

« -  Tu penses que je serais mieux avec Leo ou Su Han alors que tu te promènes avec des somnifères assez puissant pour assommer un cheval ? »

Il y avait quelque chose d’humide dans ses yeux. Elle avait peut-être besoin de dormir à force de faire toutes ces nuits blanches. Ha Reum était devenue une boule de nerf.

« - Je .. Ouah ... »

Cela faisait bien longtemps qu’Ha Reum ne s’était pas retrouvé muette.
@LEE Yun Je pense que Ha Reum nous fait un burn-out là
Maintenant en le relisant, je me demande si j'ai pas fait n'importe quoi ... Reflexion intense
Courage pour lire tout ça !
Awful


Yellow C A R D
If you cross this line, it’s a violation, beep Keeping manners stop here ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Sep - 16:34
- -
http://produce-u.forumactif.com/t444-lee-yun-midnight-sun
http://produce-u.forumactif.com/t491-lee-yun-look-for-sympathy
http://produce-u.forumactif.com/t489-lee-yun-rps
http://produce-u.forumactif.com
Lee Yun
Points :
125
Age :
23
Messages :
1528
idole - membre des factory - modo

Discussion (n.f.)

Action de discuter, d'examiner (qqch.), seul ou avec d'autres.

Peut-être qu'il n'avait qu'une envie à présent, se taire, la laisser perdre patience, et la voir quitter la pièce, car elle en avait assez de ne rien pouvoir tirer de cette discussion. C'était presque un déjà-vu inversé de quand sa mère entrait dans leur chambre, à lui et son frère, pour demander la raison du pourquoi du comment il n'avait pas touché à ses anti-dépresseurs. "J'en ai pas besoin." C'était ce qu'il avait toujours cherché à lui répondre, sans même trouver les mots pour le lui faire comprendre. Mais elle n'avait pas compris, elle non plus. À croire que sa sœur aînée avait raison, à cette époque, que c'était encore un caprice. Mais alors qu'il était loin d'être un adolescent, maintenant, il ne pensait pas avoir à revivre une scène similaire, avec sa manager, cette fois-ci. Au fil du temps, Yun avait appris à détester qu'on s'occupe de ses affaires, qu'on le pense trop perdu pour qu'il puisse lui-même se prendre en main. Il n'était plus un gamin, bon sang, il savait très bien ce qu'il faisait. Observant les médicaments dans les mains de la jeune femme, il n'avait pas dit un mot de plus. Bien sûr. Il était probablement mieux placé que quiconque pour savoir ce que ces merdes pouvait avoir pour effet sur son corps. Et il détestait devoir les prendre, en plus de cela. Mais voilà, ses insomnies auraient raison de lui, un jour où l'autre, s'il ne faisait pas attention, et cela même s'il arrivait à les gérer, maintenant. Avec une pointe d'hésitation, il se décida cependant à dire quelque chose afin de la rassurer un peu plus, mais la manager ne semblait plus vraiment l'écouter, trop prise dans ses pensées.

« Pas besoin de paniquer. J'ai une ordonnance, pour ça, c'est totalement inoffensif, en faisant attention. »

Mais voilà, il s'était tout de même emporté, embêté par le comportement de la jeune femme qui s'occupait peut-être un peu trop de ses affaires à son goût. Yun n'avait pas besoin d'elle pour gérer ses prises de médicaments, il savait s'occuper de ça par lui-même. À croire qu'elle allait un jour finir par sérieusement se mettre à les nourrir comme ses propres gosses. De tous les managers que le groupe avait pu avoir, Ha Reum s'avérait probablement être la plus méticuleuse dans son travail, ce qui, selon le jeune homme, la poussait à prendre son travail trop à cœur alors qu'elle n'en avait pas besoin. Le sino-coréen devait se l'avouer, peut-être qu'avec le temps, il avait appris à ne plus vouloir la faire démissionner coûte que coûte. Peut-être même qu'il l'appréciait potentiellement un peu pour ses capacités à gérer leurs activités. Mais lorsqu'elle s'immisçait trop dans leur vie privée, Yun avait tendance à trouver cela complètement insupportable. Parce que lorsqu'elle était comme ça, elle avait le don de presque agir comme sa sœur le faisait, auparavant, et y penser lui donnait l'envie de toujours plus l'envoyer balader.  C'était ça, qui, inconsciemment, le poussait à se montrer si froid envers le dragon, car il avait l'impression qu'on s'acharnait à nouveau sur lui, comme Sae Ra le faisait a l'époque où ils vivaient ensembles. Certes, Ha Reum semblait maladroite, voulant sûrement bien faire sans probablement savoir comment. En y repensant, Yun eu un petit haut-le-cœur, s'en voulant presque de lui avoir parlé de la sorte alors qu'elle ne le méritait sûrement pas.. S'il lui disait les choses en face, peut-être Ha Reum allait-elle comprendre et essayer de changer ça ? Soufflant légèrement, il balaya ses quelques mèches de cheveux en arrière, légèrement contrarié.

« Non, non.. Laissez tomber.. »

Ce genre de discussion, Yun voulait habituellement les éviter comme la peste. Mais voilà qu'il se retrouvait à essayer de trouver une façon de dire les choses en face sans la froisser. Mais c'était plus dans ses principes de chercher à fuir la vérité plutôt que de l'exposer, comme ça. Il n'était pas doué pour s'exprimer, il ne l'avait jamais été, une vraie catastrophe. Il se torturait âme et esprit pour chercher quoi dire, comment le dire, et surtout, comment faire en sorte que cela lui fasse remettre certaines choses en question. Au bout d'un moment, le mi-chinois se lança finalement.

« Ce que je veux dire, c'est.. Que je pense que vous prenez votre travail un peu trop à cœur. On sait occuper de nous, votre aide est la bienvenue, sur certains points. Mais il y a une barrière à ne pas franchir. On n'est pas que des idoles, vous savez ? »

Wouah. Les mots étaient sortis bien plus vite qu'il ne l'aurait pensé. Yun n'avait pas hésité, cette fois-ci, espérant que cela changerait vraiment les choses, cette fois-ci. Et il l'avait fait avec une certaine maladresse, pourtant, ce qui lui donnait envie de remonter en arrière, car il regrattait amèrement d'avoir parlé, désormais.

@Park Ha Reum Je suis vraiment archi désolée pour l'attente de cette réponse cry baby
Awful


take me to a place where we both don't have to face the things we faked
Revenir en haut Aller en bas

- -
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: Séoul :: GANGNAM (강남) :: Logements :: Appartement des FACTORY-
Sauter vers: