MAJ n°6.2 !
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs ont été effectués le 1er septembre. Le prochain rendez-vous est donc fixé au 1er octobre.
Ça y est ! L'émission Produce U a touché à sa fin. Merci à tous pour votre participation !
Hiatus forcé de certains artistes de la DREAM, accident des FACTORY, croquis de Sunti, dernières rumeurs diverses, tout est discuté au sein de SHADOW, le forum sans concessions.
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan
De nouveaux dés sont disponibles ! Venez tenter votre chance avec le dé du destin et avec la loterie !

☼ Let's build a castle ~ Na Yeon ☼
Produce U :: Séoul :: HYEHWA (혜화) :: Logements :: Appartement de PARK Na Yeon
Aller en bas 
Lun 2 Sep - 0:55
- -
http://produce-u.forumactif.com/t294-seon-lunaire-si-tu-continues-a-rever-tout-sera-possible
http://produce-u.forumactif.com/t370-seon-lunaire-les-etoiles-dans-le-ciel
http://produce-u.forumactif.com/t369-seon-lunaire-il-ne-faut-pas-oublier-ca-aussi
http://produce-u.forumactif.com/t624-seon-lunaire-telephone
Seon Lunaire
Points :
205
Age :
20
Messages :
761
soliste & compositeur (lune)


Let's build a castle
featuring. @Park Na Yeon

La métaphore du château pourrait bien être celle de la maison, si ce n'est qu'un château offrait aussi la sécurité. On pouvait s'enfermer dans une pièce, rester là des heures sans être trouvé tant l'endroit était immense, les murs étaient solides, c'était un lieu clôt et gardé. On pouvait en construire, cacher dans des pièces spécifiques les choses qui nous étaient précieuses, fermer à double-tour la porte et condamner l'issue.
Un château, on pouvait s'y enfermer, ou y afficher les plus belles choses pour les partager. C'était une prison ou un refuge. Cela dépendait énormément du constructeur, et du château, évidemment.
Pour ce qui était du château de Ye Eun, Lunaire ne savait toujours pas quoi en penser. La jeune femme était plutôt mystérieuse. Il voulait en prendre soin, mais il y avait quelque chose qui lui faisait un peu peur chez elle. Pourtant, il n'avait pas l'impression qu'elle était du genre à cacher des cadavres dans le donjon de son château... Hee Won l'envoyait souvent parlementer avec elle, sans qu'il sache vraiment pourquoi il était le mieux placé pour ça, surtout dans certaines situation, où il répétait mot pour mot ce qu'avait dit le PDG de la Dream. Et au final, il n'aimait pas forcément être un négociateur, se mettre dans des conflits, ça l'angoissait plus qu'autre chose. Il préférait de loin juste prendre soin des autres.
Toujours est-il qu'encore une fois, le soliste avait été chargé d'aller parlementer avec la membre des MystiK, ce qui l'avait mené dans le quartier de Hyehwa où elle était sensée loger. Il ne voulait vraiment pas y aller. Il était fatigué, l'appréhension lui tordait les entrailles tant il craignait de déranger Ye Eun ou de dire un mot de travers qui mettrait tout le monde dans l'embarras. C'était de toute évidence trop de pression pour lui, il avait vraiment besoin de se reposer. Il aurait préféré rentrer, s'enfouir sous son plaid, et finir un pot de glace entier en regardant pour la dixième fois une de ses séries préférées.
En se dirigeant vers l'appartement de sa cadette, il avait toutefois aperçut une personne avachie devant une porte, semblant incapable de tenir debout. Le visage caché par une tignasse rose-chamallow, la personne semblait tenir une clé, et s'entêter à essayer d'ouvrir une porte sans même arriver à trouver la serrure. S'approchant un peu, le soliste avait vite remarqué qu'elle sentait très fort l'alcool. Elle ne risquait pas de s'en sortir seule dans cet état. Il s'était donc accroupit près d'elle, demandant doucement :

- Je peux t'aider à ouvrir ? puis, son regard avait croisé celui de la jeune inconnue, et ses lèvres formèrent un "o" surpris, Oh, mais tu es la fille de la patinoire ! Na... Na Yeon..? C'est ça ?

Il jeta un regard sur le côté, rougissant un peu avec embarras. Il craignait de s'être trompé de prénom. Mais il n'avait croisé cette personne qu'une fois, alors cela pouvait sembler normal. Il s'en voulait toutefois, parce qu'il se souvenait avoir passé une bonne après-midi avec elle. Il lui avait appris à patiner en début d'année, et depuis, plus jamais il ne l'avait recroisé. Il avait simplement gardé en souvenir sa chevelure rose, et la gentillesse qu'elle semblait dégager.
Tomber sur Na Yeon ce soir-là était plutôt étrange. Ils devaient tous les deux avoir changé. Il avait attrapé la clé de la jeune fille pour lui ouvrir, l'aidant ensuite à se relever. Le visage de la rosette semblait si triste... Son regard criait de douleur. Lunaire ne pouvait pas la laisser seule comme ça. Peut-être qu'elle avait trop bu, qu'elle allait être trop malade. Il ne voulait pas qu'elle soit seule dans ce cas, ni qu'elle reprenne de l'alcool et risque un coma éthylique (peut-être était il trop dramatique quand même). Il prenait l'affaire très au sérieux.
Il l'aida à entrer après avoir ouvert, ne sachant plus trop quoi faire après l'avoir aidé à s'asseoir. Lui parler ? De quoi ? Il ne la connaissait pas vraiment, et il était trop exténué pour converser normalement. Il ne pouvait pas la laisser en tous cas. Et s'il lui arrivait quelque chose après qu'il soit repartit ?
Et puis, regardant autour de lui, il nota la présence de nombreux tissus, coussins, et autres éléments intéressants qui le ramenaient à son histoire de château d'un peu plus tôt. Il n'en avait jamais fait avec quelqu'un d'autre, et subitement, il mourrait d'envie de construire une forteresse de coussins dans l'appartement d'une quasi-inconnue. Pourquoi ? Comment en était-ce arrivé là ? Il ne savait pas. Vraiment, aucune explication ne lui venait en tête.

- Désolé, tu as vraiment l'air d'avoir trop bu, j'ai peur qu'il t'arrive quelque chose si je te laisse toute seule... Tu pourrais te blesser contre un meuble ou... As tu envie de vomir ? Comment va ta tête ? paniqua t-il à moitié, ne sachant plus où se mettre.

Dire qu'il était normalement venu pour parler à Ye Eun... Tant pis. Na Yeon était plus importante. Il ne pouvait pas abandonner une personne dans le besoin comme ça ! Et puis, elle lui semblait toute triste. Qu'est ce qui pouvait bien la tourmenter ? Il ne connaissait pas du tout la jeune femme, il craignait que savoir quoi que ce soit ne serve à rien. Elle déballerait son sac, mais il ne pourrait rien faire en aval.
Il s'était accroupit près d'elle, comme si observer le visage de la pauvre princesse ivre allait l'aider. Déposant son menton entre ses bras, il fronça légèrement les sourcils. Oui, maintenant qu'il y pensait, le drôle de rêve qu'était la réalité venait de lui faire retrouver la princesse de la patinoire. Et il voulait l'aider à reconstruire son château. Penchant un peu la tête pour laisser quelque mèche retomber sur le côté de son visage enfantin, Lune proposa donc innocemment :

- Dis... Ça te dit... Si on construit un château avec des coussins et des matelas dans ton salon..?

Et après, il la couronnerait princesse. Princesse ivre du salon de l'appartement numéro on-ne-sait-combien du quartier de Hyehwa. Et comme ça, avec un peu de chance, elle lui montrerait peut-être quelques pièces du château qu'elle avait elle-même construit dans son cœur. Comme ça, il pourrait y rajouter des fleurs et des couleurs, pour qu'elle puisse sourire dès qu'elle entrerait dans la pièce.
C'était peut-être stupide, et niais, mais Lunaire était simplement ainsi. Il suffisait d'un rien pour qu'il aime les autres, s'y attache, et veuille leur apporter du bien. Pourquoi Na Yeon ferait elle exception ? De plus, il songeait honnêtement qu'elle ferait une très bonne princesse.

- Comme ça tu seras la princesse du château de l'appartement ! s'était il égaillé, accompagnant ses paroles d'un immense sourire et de grands gestes qui le firent tomber en arrière.

Il se redressa par automatisme, des étoiles pleins les yeux. Peut-être que Na Yeon pourrait être la princesse la plus cool du coin, qui sait ? En tout cas, il avait vraiment envie de faire ce château de coussins. Il en implorerait presque le destin de la faire accepter cette idée puérile. Même si son état psychique le rendait incertain d'être bien ancré dans le présent, il trouvait cette réalité plaisante. Pourvu que ça soit réel, et qu'elle accepte de faire un château...
gabi le loup


You blew me up like a big balloon far too soon. How did I get here ? It's all so quick, and I feel sick, red pushing down on the green.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 14 Sep - 23:28
- -
http://produce-u.forumactif.com/t329-park-na-yeon-i-blame-on-you#2060
http://produce-u.forumactif.com/t488-park-na-yeon-live-in-colors
http://produce-u.forumactif.com/t487-park-na-yeon-journal-rp#20112
http://produce-u.forumactif.com
Park Na Yeon
Points :
79
Age :
21
Messages :
514
serveuse au vintage coffee


Let's build a castle
featuring. @"Seon Lunaire"

C’était rare, ces derniers temps qu’elle boive autant Na Yeon. Qu’elle soit tellement bourrée, qu’elle n’arrivait plus à aligner une pensée cohérente. Mais ce soir-là, elle en avait eu besoin, parce que ce soir-là, elle avait apprit une nouvelle un peu trop dure pour elle, une nouvelle qui avait fait mal dans son cœur. Les grands-parents de Sung Jun étaient morts. Elle n’avait même pas put aller à l’enterrement de ses personnes qui étaient devenus sa famille, parce que personne ne l’avait prévenue. C’était une tante de son ancien copain, qui avait remarqué son absence et qui s’en étonnant, l’avait appeler pour la prévenir. Sauf que face aux gros chocs, depuis sa rupture chaotique, la rosette ne connaissait qu’un moyen d’aller mieux, d’oublier la douleur qui pulsait depuis dans son cœur jusqu’à toute son âme : boire.

C’était ce qu’elle était aller faire, dès l’appel reçut, comme un automate. Elle avait but, encore et encore. Tellement qu’elle en avait perdue le compte. Elle avait pleurer aussi. Parce que ce petit vieux et cette petite vieille, elle avait finit par les considérer par sa famille, quand sa propre mère et celui qu’elle pensait son père l’avait abandonner. Elle avait hurlé sa colère dans la rue, tapant contre un mur à s’écorcher les doigts et la paume de la main. Parce qu’à cause d’un enfoiré, d’un pauvre crétin égoïste, elle n’avait pas put leur dire au revoir. Na Yeon, elle aurait juste voulu leur dire au revoir. Juste les revoir, une dernière fois. Mais elle ne pouvait pas, elle ne pourrait plus, et ça la tuait de l’intérieur.

C’était tout ça, qui expliquait que la rose soit devant chez elle, assise à même le seul, apathique. Elle essayait de glisser la clé de son appartement dans la serrure, sans même trouver cette dernière, pas concentrée sur ce qu’elle faisait. Elle voulait rentrer chez elle, et vider le soju de son frigo. Mieux, elle voulait se rouler en boule dans sa couette et y disparaître, à tout jamais de préférence. Sauf que sa porte ne s’ouvrait pas. Incapable bout de bois ! Heureusement dans son malheur, la serveuse assise sur le sol entend son prénom et tourne son regard perdu vers le garçon qui parle. Elle intègre pas, mais elle lui tend sa clé, comme une petite fille tendrait sa poupée à sa maman. Il voulait pas lui faire un câlin ? Elle en avait tant besoin. Mais non, le garçon l’aide simplement à se remettre debout et il la dépose à l’intérieur.

« Pars pas. Me laisse pas toute seule. Ça fait peur toute seule. »

Quand elle buvait, Na Yeon avait tendance à redevenir cette enfant qu’on l’avait empêché d’être. Cette gosse qui ne demandait que de l’amour et des bras pour s’y réfugier. Quand elle était au fond du trou, comme ce soir, que le puit dans lequel elle se trouvait était si profond qu’il cachait la lumière des étoiles, elle rêvait de pouvoir oublier et trouver la lumière comme quand elle était petite. Ce qui la tire du noir de ses pensées, c’est la voix du garçon, qui est resté. Qui s’inquiète. La tête rose se penche d’elle même sur le côté, les yeux perdus. Puis elle comprend et avec un sourire qui n’atteint même pas ses yeux, elle tente d’apaiser le garçon.

« ça va. J’ai été plus bourrée que ça. Je vais bien. »


Cette phrase, elle tentait de s’en convaincre elle-même, alors qu’elle frissonnait. Elle voulait oublier, oublier jusqu’à son nom. Lui, il lui offrait la solution parfaite, un moyen d’essayer d’aller vers la lumière, à ses côtés. Alors quand il proposa naïvement de faire un château dans son salon, la rose elle hocha de la tête, doucement. Décidée à aider le garçon, elle se releva, tanguant malgré elle pour jeter des coussins au sol.

« Si j’suis une princesse, t’es mon prince charmant ? »

C’était une question innocente, sans arrières pensées. Demain, elle aurait tout oublié, sans doute pour le mieux. Juste la douleur de son crâne, lancinante, habituelle, l’attendait. Alors elle pouvait en profiter, se comporter comme une petite fille avec son grand-frère. Elle espérait que le bel inconnu lui en voudrait pas, ses grands yeux de biche brillant de cette tristesse qu’elle devait extérioriser pour la nuit.

De plus en plus enthousiasmée par l’activité, la rosette se releva avec un trop plein d’entrain, se dirigeant vers sa chambre. Sauf qu’à ne pas voir droit, elle se prit le mur, et un bruyant « aïe » quitta ses lèvres, alors qu’elle frottait son épaule pour que la douleur parte.
gabi le loup


RENDEZ-VOUS AU VINTAGE COFFEE ~
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Sam 21 Sep - 1:42
- -
http://produce-u.forumactif.com/t294-seon-lunaire-si-tu-continues-a-rever-tout-sera-possible
http://produce-u.forumactif.com/t370-seon-lunaire-les-etoiles-dans-le-ciel
http://produce-u.forumactif.com/t369-seon-lunaire-il-ne-faut-pas-oublier-ca-aussi
http://produce-u.forumactif.com/t624-seon-lunaire-telephone
Seon Lunaire
Points :
205
Age :
20
Messages :
761
soliste & compositeur (lune)


Let's build a castle
featuring. @"Park Na Yeon"

La nuit était effrayante. Quand on éteignait la lumière, peut-être que tous les monstres sortaient, et, progressant dans les ténèbres, se traînaient pour vous dévorer. Avec une lampe, on pouvait se blottir dans la lumière, en espérant qu'ils ne puissent pas tendre assez leurs bras pour vous saisir. Comment les chasser, les monstres ? Personne ne devait vraiment le savoir. Parfois, ils semblaient juste invincibles, on ne pouvait rien contre eux, sinon attendre que le jour les chasse.
Mais cette nuit-là, Lunaire avait envie d'emmener Na Yeon loin des monstres sans attendre le retour du soleil. Il ne pouvait pas lui ramener une lumière pour chasser le noir, mais il pouvait simplement être une lanterne, pour limiter son expansion. Il avait été surpris de l'entendre si désespérée quand il l'avait aidé à s'asseoir sur une chaise. Il devait y avoir tellement de monstres, pour qu'elle soit si effrayée... Et il s'était inquiété de son état, craignant que l'alcool ne fasse que propager l'obscurité. Mais elle avait sourit, petite princesse ailleurs dans les nuages, répondant simplement :

« ça va. J’ai été plus bourrée que ça. Je vais bien. »

C'était peut-être un des pires trucs à Lunaire, qui avait tout le temps d'imaginer tout et n'importe quoi, et de psychoter. Peut-être qu'après la patinoire, il aurait dû garder contact avec elle, et la protéger de tous les méchants. Et si quelqu'un la terrorisait ? La maltraitait ? Il avait envie de lui faire un câlin, et de la couver comme un bébé poussin. Il pourrait toujours lui offrir un plaid tout doux, et lui faire un chocolat chaud... Elle était trop pure, trop gentille pour ce monde. Il ne voulait plus qu'elle souffre.
Il lui avait proposé ingénument cette histoire de château, enthousiaste à l'idée de l'aider à dissiper les ténèbres en reconstruisant quelque chose. Avec un peu de chance, elle pourrait aussi un peu s'ouvrir pour exorciser quelques démons. Et puis, la jeune femme aux cheveux chamallow avait semblé emballée par l'idée, elle s'était relevée, comme si elle était à bord d'un bateau en pleine tempête. Pourtant, elle était allée jeter quelques coussins dans le centre de la pièce, demandant avec enthousiasme :

« Si j’suis une princesse, t’es mon prince charmant ? »

Le soliste se sentit honoré d'avoir un si grand rôle. Il aurait pensé être seulement un architecte, ou le service soda... peut-être parce que généralement, il n'avait que peu d'espérances, et parce que ce n'était pas un gamin tellement ambitieux. Quelques part, c'était étrange pour lui, tout ça, il n'avait pas vraiment pu jouer avec les enfants de son âgé petit, du coup, ça le rendait heureux d'une manière un peu indescriptible. Pourtant, ni Na Yeon, ni lui n'étaient légalement reconnus comme mineurs, mais qu'importe. Lunaire était vraiment content qu'elle soit si enjouée pour construire un château de coussin dans le salon.
La rosette s'était relevée, pleine d'entrain, fonçant sans trop faire attention vers une porte, se prenant le mur entre temps. A cause du bruit, le soliste avait sursauté, ensuite très inquiet pour sa protégée. Il s'était donc approché, s'agitant en demandant :

- Tu ne t'es pas fait mal ?

Elle semblait seulement sonnée par le choc, mais évidemment, Lunaire en faisait souvent un peu des tonnes, alors il s'imaginait qu'elle avait vraiment pu se faire mal. Si la Princesse Poussin s'était blessée, alors évidemment, rien n'allait. Comment ça il l'avait adoptée un peu vite ? Mais non ! Il était vraiment urgent de construire ce château, pour que les murs ne la blessent plus.
Il avait finalement filé chercher à la place de la rosette couvertures et coussins, revenant avec un air triomphant, vraiment excité à l'idée de faire un château fort. Déposant le tout au centre de la salle de vie, il s'était tourné vers la maîtresse des lieux, attrapant un plaid par terre pour l'enrouler autour des épaules de la rosette, repoussant ses mèches pour qu'elles soient par-dessus le tissu. Ah, vraiment, comme ça, elle faisait vraiment bébé poussin... Avec ses yeux tristes, et son visage de bébé, il serait difficile de ne pas vouloir la couvrir de câlins.

- C'est maintenant ta cape magique ! Elle te protégera de tous les méchants ! s'exclama t-il avec enthousiasme, des étoiles pleins les yeux.

Il avait doucement fait un nœud pour que le plaid ne s’ enfuisse pas des épaules de la princesse de l'immeuble.  Il avait ensuite esquissé un sourire franc à l'égard de sa camarade, désignant une couverture pouvant servir de sol. Bien-sûr qu'un château sans un sol tout doux ne serait pas un vrai château ! Tous les enfants le savaient ! Et puis, comme ça, Na Yeon ne se ferait pas mal là-dessus. Alors il avait entrepris d'étendre le parquet-couverture, plutôt satisfait rien qu'à l'idée qu'il aient donc simplement commencé leur construction. Prenant place sur la couverture, il piailla sur un ton enfantin :

- Regarde, il y a déjà le sol du château ! Viens essayer, c'est trop bien !

Il en fallait peu pour le contenter celui-là ? Peut-être bien pour ce soir-là. Peut-être qu'il se forçait aussi à rayonner tant de positivité pour aider la rosette à aller mieux. Il ne savait pas vraiment, tout cela était difficile à déterminer, tant il n'était même plus sûr de comment il se sentait par moment, détaché de son identité jusqu'à ses fondamentaux même. Tout ce qui tournait dans sa tête, c'était que le monde allait mal, que les gens étaient tristes, et que lui, il y pouvait souvent rien. Alors, des petites actions comme ça, c'était un minimum, non ?
Quand elle l'eut rejoint sur la couverture, il ouvrit les bras, demandant toujours innocemment :

- Un câlin avant qu'on fasse le toit ?

D'ailleurs, comment allaient ils procéder ? Peut-être avec des chaises, et un porte-manteaux, ou une grande lampe comme pilier central... Peu importe, ils allaient trouver, n'est ce pas ? De toute façon, la princesse de Hyehwa ne pouvait qu'avoir un beau château, même si les autres le trouvaient extérieurement laid. Si elle y mettait son coeur dans la construction, ça serait sûrement génial !
gabi le loup


You blew me up like a big balloon far too soon. How did I get here ? It's all so quick, and I feel sick, red pushing down on the green.
Revenir en haut Aller en bas

- -
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: Séoul :: HYEHWA (혜화) :: Logements :: Appartement de PARK Na Yeon-
Sauter vers: