Vous nous rejoignez quand ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes passés en Novembre, n'oubliez pas de reposter votre journal rp du mois !
Les candidatures à l'émission Produce U sont ouvertes !

 :: SEOUL (서울) :: MYEONGDONG (명동) :: Patinoire couverte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A moment on the ice

avatar
Points : 40
Age : 21
Messages : 59
Voir le profil de l'utilisateur




Sukaphai Sulawan
Seoul City - Modérateur
Lun 21 Aoû - 2:25

A moment on the ice
« Sumalee & Sulawan »
tenue • Le sang. Il coule encore et toujours de ces pieds fatigué. La douleur. Elle est constamment présente. Déformer, c’est ce qu’ils sont. Les os craquer vers l’extérieur, les orteils toujours plier sur eux même. Ses membres qui lui servent à se mouvoir sont déformer, défigurer. Il ne ressemble plus du tout à ce qu’ils étaient il y a encore quelque année de cela. La danse et le patinage, les heures et les jours à s’entrainer sans s’arrêter, voilà ce qui les à mit dans cette état de destructions. Il se perdait dans la contemplation de ces horreurs qui lui servaient de pieds quand il fut ramené sur terre par un coup de coude dans les cotes.

« Aïe, Suma doucement »

Sa sœur était alors occuper de se battre pour enfiler la paires de patins qu’il lui avait offert il y a peut. Elle ne patine pas beaucoup, mais quand elle le fait, il préfèrait qu’elle soit confortable dans ses propres patins plutôt que mal ajusté dans une paire loué à la patinoire. Il se mit alors à genoux face à elle pour l’aider à les enfiler correctement.  Tout en lassant les patins, il jetait des coups d’œil en direction de sa sœur qui souriait en regardant ses mains faire. Elle est belle sa sœur, elle a un visage et des traies fin, elle à la beau claire, il la trouvait magnifique. Il a toujours aimé sa sœur, un peu trop même. Quand il eu fini de l’aider, il enfila sa paires à lui et se dirigea vers la piste en tenant la main de sa sœur dans la sienne. Devant l’entrée, il se retourna vers son manager qui l’accompagnait à chaque fois qu’il faisait un déplacement. Il lui tendit alors les protège-lames de Suma ainsi que les siens et fit son entrer sur la piste glacer. Ce tournant rapidement vers sa jumelle, il la voyait les jambes tremblantes, peinant à tenir en équilibre. Il se plaça alors face à elle et lui prit les mains, les serrant fort dans les siennes.

« Décrispe toi Suma, je suis la si jamais tu tombes, je te rattrape. »

Doucement, il aidait sa sœur à se tenir correctement sur ses jambes, la mettant à l’aise du mieux qu’il le pouvait. Il patinait  lentement  en arrière, tenant toujours fermement les mains de Suma pour la faire avancer vers lui. Il restait près du bord pour la rassurer et augmentai petit à petit la vitesse. Sula était très attentif à tout ce qui les entourait, il faisait en sort que personne ne fonce dans sa précieuse sœur, au risque qu’elle ne tombe et qu’il finisse par s’énerver  et crée un scandale publique pour la millième fois au moins. Son manager était parti s’installer dans les gradins, les laissant profiter de leur instant entre jumeaux. Suma et Sula était les deux des triplés qui ce ressemblait le plus physiquement. Aillant tout deux beaucoup hérité des traits de leurs pères tandis que Mali avait plutôt hérité de leurs mères. Sula aimait sa sœur, oh oui il l’aimait. Il l’aimait comme si elle était la chose la plus précieuse de se monde, son étoile qui éclaire cette nuit noir qu’est sa vie. Sans elle, il ne serait rien. Mali aussi il l’aime. Mais il est jaloux de lui plus qu’autre chose et n’avouera jamais qu’il ne serait rien sans lui non plus. Ils continuaient tout les deux à glisser à leurs rythme sur la glace. Suma se débrouillait de mieux en mieux et était bien plus à l’aise qu’à leurs entrer en piste. Sula décida alors de s’éloigner légèrement du bord et de se mettre alors dans le bon sens, patinant alors à coté de sa sœur et ne la tenant plus que par une main.

«  Tu te débrouille vraiment bien ! »

Aussitôt après avoir prononcé ça phrase, Suma perdit légèrement l’équilibre et balançait son corps d’avant en arrière pour reprendre son équilibre. Il avait alors réagi immédiatement, lâchant la main de sa sœur pour ce placer derrière elle et l’aider à reprendre l’équilibre. Pourquoi avait-elle soudainement perdu l’équilibre ? Pour Sula, la réponse était simple, encore ces idiots de hockeyeurs qui patines à toute vitesse sur la piste, zigzagant entre les autres patineurs. Cela révulsait fortement le jeune pro et devait ce retenir de ne pas les rattraper pour leur faire manger la glace. Le jeune patineur avait le sang chaud, trop chaud et avait beaucoup de difficulté à ce contenir, surtout quand il s’agissait de sa sœur.

by kkam

_________________
on ice with you
Can you hear my heartbeat ? Tired of feeling never enough i close my eyes and tell myself that my dreams will come true. There'll be no more darkness when you believe in yourself you are unstoppable. Where your destiny lies, dancing on the blades, you set my heart on fire ▬ Don't stop us now, the moment of truth. We were born to make history
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 24
Age : 21
Messages : 34
Jeu 5 Oct - 22:27

A moment on the ice
« Sumalee & Sulawan »
tenue • Sulawan semblait ailleurs, elle l’avait bien remarqué. Ses yeux ne cessaient de fixer ses pieds, et la tête baissée, il n’entendait pas la jeune femme l’appeler. Ce n’était pas la première fois, mais il ne réagissait absolument pas. Elle essaya de nouveau toute seule d’enfiler ses patins, ceux que Sulawan lui avait offert. Elle y tenait énormément. C’était un très beau cadeau pour elle, aussi bien dans l’esthétique de la chose, que dans l’intention qui en ressortait. Elle y tenait énormément, et était on ne peut plus heureuse de pouvoir les mettre. Mais elle n’y arrivait pas. Même rentrer correctement son pied dedans relevait de l’impossible. Les joues gonflées, son regard alterna entre les patins qu’elle tentait tant bien que mal d’enfiler, et son frère. Finalement, elle lui donna un petit coup de coude, pour le faire réagir, ce qui, heureusement, fonctionna directement. C’était pas trop tôt ! « Doucement, doucement. C’est pas la première fois que je t’appelle. » Bouda-t-elle. « J’ai besoin d’aide, s’il te plait. » Lui demanda-t-elle presque aussitôt, le jeune patineur se mettant par la suite en face d’elle, et l’aidant à mettre comme il se doit ses « chaussures ». Abandonnant tout effort, Sumalee posa ses mains à côté d’elle, s’appuyant dessus tout en se laissant légèrement aller en arrière. Elle ne quittait pas Sulawan des yeux, et lui souriait, contente de le voir s’occuper d’elle et de l’aider. Elle aimait bien ce genre d’instant. Elle se sentait privilégiée, et étrangement bien. De toute façon, elle ne pouvait pas faire grand-chose d’autre tant qu’il n’avait pas fini de lacer les deux patins. Bien vite, Sulawan eut rempli cette tâche, et enfila à son tour les siens. Elle attrapa par la suite la main de son frère et se releva. Ne pas perdre l’équilibre était ce sur quoi elle se concentrait au maximum à ce moment. Si elle tombait alors qu’elle n’était même pas arrivée sur la glace, c’est que ça s’annonçait déjà peine perdue pour elle. Mais elle comptait sérieusement passer du bon temps avec son jumeau, alors elle ferait le plus d’effort possible, et éviterait au maximum de tomber.

Sulawan c’était mis face à elle, entamant leur avancée à l’envers. Elle n’aurait jamais pu se lancer toute seule sur la glace. Pas encore, en tout cas. Elle qui peinait déjà à rester debout plus de cinq minutes et à ne pas tomber plus de 10 fois sur l’espace de 5 mètres, ne pouvait pas avancer sans l’aide de son jumeau. D’ailleurs, qu’est-ce qu’elle l’admirait, Sumalee. Parfois, malgré leur importante proximité, elle avait l’impression d’être à des années lumières de lui, de tout ce qu’il avait pu accomplir. Mais elle essayait de faire de son mieux aussi, d’être à la hauteur de cet homme avec qui elle partageait le même sang. Il avait les mêmes yeux, aussi. Mais ce n’était qu’un détail, un petit élément parmi toutes leurs ressemblances. Mains dans les mains, ils commençaient à avancer, ensemble. Elle s’accrochait à son frère, comme si sa vie en dépendait. Elle ne se sentait pas en danger, loin de là même. Mais elle n’était bien qu’en se sentant proche de lui. Alors elle s’accrochait à se simple contact, ne le lâchait pas. « C’est plus facile à dire qu’à faire, je t’assure. » Elle qui fixait depuis le début ses pieds, releva la tête vers son jumeau. Croiser son regard réchauffa son cœur, et elle se sentait un peu plus rassurée, plus à l’aise. Elle se décontracta, tandis qu’ils continuaient d’avancer à leur rythme. La jeune femme avançait tranquillement, concentrée comme jamais sur ses pas. Sulawan décida de se mettre à côté d’elle, lâchant une de ses mains seulement.

Pourtant, alors qu’elle semblait soudainement avoir trouvé l’équilibre parfait lui permettant de s’en sortir sans l’aide de Sulawan ensuite, voilà qu’on passa bien trop rapidement à côté d’elle. Elle pencha en avant, en arrière, et commença à agiter son bras de libre dans l’espoir de retrouver cet équilibre trop vite perdu à son gout. Sa main préféra directement lâcher celle de Sulawan. Si elle venait à tomber, elle préférait tomber seule plutôt qu’emporter le thaïlandais dans sa chute. S’il venait à se blesser par sa faute, elle s’en voudrait énormément. Mais le jeune homme se mit aussitôt derrière elle, et ses mains se posèrent sur sa taille, l’aidant automatiquement à se stabiliser et à retrouver l’équilibre. Sumalee frissonna bizarrement à ce contact, mais elle remercia son frère dans un soupir de soulagement. Au moins, elle ne s’était pas rétamée sur la glace. « T’occupe pas d’eux, il mérite même pas que tu t’énerves. » Elle l’avait très bien senti. Son frère commençait à s’énerver intérieurement, et elle ne put s’empêcher de se retourner vers lui, attrapant ses mains qu’elle reposa sur ses hanches une fois en face de lui. Son regard se planta dans le sien, et elle lui sourit de nouveau, déposant un léger baiser sur sa joue. « La prochaine fois c’est moi qui les ferait tomber tu verras. » Finit-elle en lui tirant doucement la langue. Elle était bien trop heureuse de passer du temps avec lui, et ne tenait pas à ce qu’on gâche ce rare moment de la sorte. Elle se jurait de faire regretter à la première personne qui gâcherait son précieux temps avec son jumeau. « Puis regarde, je suis sûre que je peux m’en sortir toute seule maintenant ! » Et elle était complètement convaincue de ce qu’elle disait. Elle se détacha de son frère et avança doucement. Elle se remit dans le bon sens – elle n’avait pas le talent de son frère pour avancer à l’envers, elle – et reprit son avancée sur la glace. Un pas, puis deux, puis … Elle tomba sur ses fesses bien plus vite qu’elle ne l’aurait pensé. Une grimace prit place sur ses lèvres. C’est que c’était pas si confortable que ça, une patinoire, quand même.

by kkam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: SEOUL (서울) :: MYEONGDONG (명동) :: Patinoire couverte-
Sauter vers: