Vous nous rejoignez quand ?
 
AccueilCalendrierPublicationsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: SEOUL (서울) :: GANGNAM (강남) :: AGENCE ROLLING US :: Dortoirs :: Chambre n°301 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

panique de courant (FT. YU AN)

avatar
Points : 20
Messages : 15
Voir le profil de l'utilisateur




Moon Nana
Rolling'US
Mar 29 Aoû - 19:47



he’s a baby, once you get to know him, he’s a baby, he’ll get in big trouble if you leave him alone all day. bad bad, you better not touch a single hair on him. let him sleep well yeah he’s a baby, once you get to know him, he’s a baby, never gonna leave him alone, happy happy (@originecitation // beerus)
yu an
nana


Ça avait été une journée assez... difficile pour Nana, en vérité. Il avait l'estomac dans les talons après s'être entraîné pendant toute la matinée et toute l'après-midi, et puis, cerise sur le gâteau, il s'était étalé comme... comme un rien du tout sur le sol de la salle de sport en essayant d'effectuer un pas de danse particulièrement ardu. Tout ça pour finir par se blesser à la cheville. Super. Il n'avait pas besoin de ça, et ça lui avait clairement miné le moral, mais bon. Il supposait que traîner en boitillant dans les couloirs de l'agence appuyait sur sa réputation de trainee fossile de la RU Entertainment. On aurait juste dit qu'il pourrissait à la Rolling Us depuis le siècle dernier, mais il n'était plus à ça près, Nana. Pendant des heures, il avait soigneusement évité le regard de ses dongsaengs, essayant tant bien que mal de reprendre l'entraînement, en vain. Certains de ses professeurs s'étaient posés quelques questions, mais bon, Nana était assez grand pour se débrouiller tout seul, sûrement. Enfin bref. En revenant dans sa chambre, il avait eu le plaisir de constater que durant leur absence, le bureau instable où les quatre colocataires posaient leurs affaires d'habitude s'était pété la gueule, se renversant sur le sol en éparpillant leurs affaires sur le sol, rendant la chambre encore plus bordélique qu'elle ne l'était déjà.

Bon, là, son âme avait un peu quitté son corps. Mais c'était à lui de ranger tout ça, enfin il supposait, puisqu'il avait été le premier à retourner à la chambre. S'il avait su, il serait resté s'entraîner plus longtemps. Bref. Il avait tout rangé, mais n'avait pas trouvé la force de redresser le bureau, il y avait donc un meuble en plein milieu de la chambre, étalé. Comme lui pendant l'entraînement de danse, en fait. Cette tristesse... Mais bon, Nana avait jugé juste de finalement prendre une pause et il s'était roulé en boule dans ses couvertures, lisant un livre sans vraiment payer attention à l'histoire qu'il racontait. Il n'arrivait pas à lire grand chose en plus, puisque la seule lumière de la chambre était celle de la lampe de chevet de Yu An, l'un de ses colocataires. Les deux autres n'étaient toujours pas rentrés malgré l'heure du couvre-feu qui était dépassée, ils allaient avoir des problèmes mais bon, ce n'était pas son problème.

Soudainement, la petite lampe se mit à clignoter de façon très étrange, avant de s'éteindre pour de bon. Que ? Nana releva la tête en laissant échapper un petit "uh ?" curieux, étendant le bras pour atteindre l'interrupteur près de lit, cherchant à tâtons à l'allumer, mais... rien. Plus de courant ? Ah non, hein. Pas possible. Il se passe quoi ? Sa voix était d'ores et déjà tremblante, il se débarrassa de sa couverture d'un geste nerveux, se sentant à l'étroit. Ah, la claustrophobie, quelle chose formidable. Il commença à appeler son colocataire, criant presque son nom. Il n'assumait pas du tout d'être dans le noir, en fait. Yu An, t'es où ? Viens s'teu plaît je flippe trop ! Un peu pathétique j'en conviens, mais bon. Oh, Yu An ne devait pas être bien loin, mais il avait trop peur que son colocataire ait disparu en même temps que la lumière, fallait croire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 27
Age : 19
Messages : 21
Voir le profil de l'utilisateur




Tsai Yu An
Rolling'US
Mer 30 Aoû - 10:49
panique de courantNana & Yu An
Yu An avait réellement les jambes en compote et la voix enraillée après s’être entraîné durant toute la journée.  À la fin du cours de danse, il avait même dû se retenir de s’effondrer sur le sol, tellement ses jambes étaient fatiguées. Si jamais il se laissait tomber maintenant, il ne se relèverait jamais et il resterait allongé sur le sol une bonne heure avant de bien vouloir retrouver sa chambre. À ce moment-là, même le sol paraissait confortable et parfait pour faire une petite sieste aux yeux du jeune homme. Yu An se dépêcha, allant le plus vite possible dans les couloirs des dortoirs pour retrouver sa chambre qu’il partageait avec quatre autres jeunes dans son cas. Il ne prit pas la peine toquer à la porte avant de rentrer et il s’immisça dans la petite pièce en silence.

Le jeune homme s’arrêta et soupira en voyant la table renversée sur le sol. Satané bureau bancal, pourquoi personne ne venait le leur remplacer ? Le garçon avança dans la chambre, fermant la porte derrière lui, puis il se rapprocha du bureau. Yu An sourit en voyant qu’un de ses colocataires était déjà de retour, le nez dans un bouquin. Il ne savait pas trop si l’autre arrivait à lire quoi que ce soit vu la lumière très faible que sa lampe de chevet prodiguait, mais il ne fit que le saluer. « Salut Nana... » Le jeune homme s’accroupit devant la table et commença à la relever. Il allait falloir recaler le meuble… Qu’est-ce que ça pouvait être chiant… Le garçon se colla un post-it dans son cerveau, se disant qu’il allait bientôt aller acheter un nouveau bureau et une nouvelle lampe. Au moins ça augmenterait un peu leur confort.

Yu An sursauta légèrement en voyant la lumière de sa lampe se mettre à clignoter. Bah alors, l’ampoule avait décidé de jouer à cache-cache, ou quoi ? Le jeune homme soupira et se rapprocha de la lampe une fois le bureau plus ou moins calé. Le meuble allait certainement retomber dans quelques temps, mais tout seul et presque dans le noir, ce n’était pas très pratique pour faire du bricolage. Au moment où Yu An posa ses mains sur le fournisseur de lumière, la pièce ce plongea définitivement dans le noir et le jeune homme fronça les sourcils. C’était l’appareil qui ne fonctionnait plus, ou tous les plombs du bâtiment qui avaient sauté ?

Le garçon eut un nouveau sursaut quand il entendit son colocataire appeler son nom. Enfin, pour dire juste, ce dernier était plus en train de crier, la panique se mêlant visiblement dans sa voix. Yu An tenta de se retourner, essayant de manœuvrer un peu dans le noir. « Heu… Je suis là ! T’inquiètes pas... » Le jeune homme commença à avancer, à tâtons dans l’obscurité. « Laisses-moi deux minutes, je vais te retrouver... » Il continuait de marcher, lentement, voulant retrouver le lit de son colocataire et son colocataire en même temps.

« Aïe ! » Yu An venait de se cogner le genou dans le coin d’un meuble. Il pouvait parier que c’était encore ce bureau. Ils allaient vraiment devoir se débarrasser de lui, cette chose commençait à lui taper sur le système. Le jeune homme soupira et il posa sa main sur la surface plane de la table, la sentant un peu bancale, mais il allait en servir comme repère. Le garçon avança encore un petit peu, le bas de ses jambes rencontrant une surface solide et ses cuisses une surface un peu plus molle. Yu An posa finalement la main sur une couette, puis il bougea un peu son membre jusqu’à toucher quelque chose qui avait l’air d’être humain. Il soupira de soulagement. « C’est bon, Nana, c’est toi ? »

Comparé à son colocataire, Yu An n’était pas réellement paniqué. Il n’aimait pas vraiment le noir, mais au moins il y avait quelqu’un avec lui donc il gardait la conscience tranquille. Le jeune homme finit par s’asseoir sur une petite parcelle du lit qu’il comprenait vide et il essaya de se repérer, voulant faire face à son colocataire. « Je suis là, tout prêt, t’inquiètes pas, ça va bientôt passer... » Le garçon sourit, voulant donner à sa voix un ton assez doux pour essayer d’apaiser l’autre garçon.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: SEOUL (서울) :: GANGNAM (강남) :: AGENCE ROLLING US :: Dortoirs :: Chambre n°301-
Sauter vers: