Vous nous rejoignez quand ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Tu veux en savoir plus sur le renouveau du forum ? C'est ici qu'il faut regarder !
Bonne chance à Lunaire & Priment qui passe les épreuves anticipées du bac ! Hwating ;w;
Samedi prochain (23/06) à 21h, c'est soirée CB sur le forum ! N'hésitez pas à venir, on ne mord pas coeur
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs sont exceptionnellement suspendu. Nous vous remercions de votre compréhension.
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
On a tous besoin d'un priment dans notre vie (mais YS encore plus jeu de sourcils)
Pour votre santé, n'oubliez pas de mangez 4 fruits et légumes par jours et de pratiquez une activité physique régulière ! #SH

 :: SEOUL (서울) :: ITAEWON (이태원) :: Logements :: Appartement de KIM Jae Won Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Drunk af

avatar
Points : 119
Age : 22
Messages : 45
Voir le profil de l'utilisateur




Baek Young-Jae
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Dim 22 Oct - 3:25




Drunk AF

avec Jae Won
Tu laisses échapper un long gémissement lorsque tu ouvres les yeux. T'as l'impression d'être passé sous un rouleau compresseur. Chaque parcelle de ton corps te fait mal. Tu étires distraitement tes membres, te demandant ce qui a bien pu se passer hier soir. La tête dans le cul, tu te lèves en te grattant le cul et te diriges vers la cuisine pour grignoter un truc. La main sur la poignée de la porte tu stoppes tout mouvement, même ta respiration se coupe. Tu fronces les sourcils. Ta chambre n'a jamais été si spacieuse et tu n'as jamais acheté de guitare. Tu tournes sur toi-même, examinant l'endroit. Une chose est sure, tu n'es absolument pas chez toi et à vrai dire ça te fait un peu peur. Pourquoi t'es en sous-vêtement chez un ou une inconnu(e) ? Tu regardes à terre, cherchant une trace de tes vêtements mais ils ne sont nulle part. C'est pas possible. T'espères que t'as fait aucune connerie même si vue la situation, ça en a tout l'air. Tu te cognes la tête sur le mur, désespéré. Cela ne fait qu'empirer ton état. T'entends du bruit provenant du salon ainsi que le son de la télévision diffusant un drama. T'oses pas sortir de la chambre. La situation est assez gênante et cocasse. Tu effectue plusieurs aller-retour dans la chambre, les bras croisés sur ton torse. Après deux bonnes minutes de réflexion, tu décides qu'il est temps d'enfin se lancer. Tu ouvres la porte, elle te mène à un salon-salle à manger très simple mais bien décoré. C'est joli ici. Le propriété de l'appartement te tourne le dos, occupé à faire la vaisselle. Il ne t'a pas encore remarqué. Tu te racles la gorge et tentes un petit « excusez-moi ? »  mais il n'entend rien ou du moins ta voix doit surement se confondre avec celles sortant de la télévision. Tu t'approches de lui et lui tapotes doucement l'épaule. Il se tourne un peu surpris vers toi et tu ne sais absolument pas quoi dire. T'as bien une idée de ce qu'il faut dire mais ça sonne pas bien dans ta tête. Pour être franc, tout dans cette situation te semble étrange. Tu te racles de nouveau la gorge, elle est très sèche. « Excusez-moi mais qui êtes-vous ? Pourquoi je n'ais aucun souvenir d'être entrer chez vous ? »  Les pires scénarios pourraient défiler dans ta petite tête mais ce type a le tête d'un bon gars. T'es juste confus. Comment as-tu pu atterrir ici ? Tu ne lui laisses pas le temps de répondre. Un petit "oh" t'échappe et tu places tes mains sur ta bouche, les yeux écarquillés. Soudainement tout fait sens. Le fait que tu te sois réveillé presque nu dans les draps de cet inconnu, le fait que tu ne te rappelles plus de rien et que tu ressentes une douleur pas possible au niveau du bassin. Tu fais quelques pas en arrière, choqué. «Vous et moi ... On a ...» T'oses pas prononcer le mot mais tu fais un geste avec significatif avec ton bassin. Tu dois avoir l'air un peu idiot sur le coup. Mais l'idée que ta première fois avec un homme puisse s'être passé ainsi te déçoit un peu. T'aurais préféré que cela se passe d'une autre manière. T'aurais au moins aimé être lucide.


 

_________________
smile
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 132
Age : 28
Messages : 227
Voir le profil de l'utilisateur




Kim Jae Won
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Dim 22 Oct - 15:33
Drunk af

Baek Young Jae & Kim Jae Won
La semaine avait été normale, tranquille, habituelle. Réveil, anti-douleurs pour ma gueule de bois, petit-déjeuner, boulot, dîner, verres dans un bar puis dodo. Cependant, la veille au soir – samedi – alors que je rentrais – en conduisant, ce qui, réflexion faite, n’était pas une bonne idée – j’avais renversé un type. Pas fort. Suffisamment, pourtant, pour qu’il s’évanouisse et tombe au sol. J’avais paniqué, évidemment. Je venais à peine de trouver un boulot apparemment stable, je m’entendais mieux avec ma sœur, tout semblait aller mieux. Et tout allait partir n’importe comment parce que j’avais été suffisamment con pour prendre le volant après avoir bu. Je n’étais pas bourré, je le savais ou du moins j’avais l’esprit assez clair pour pouvoir conduire et ne pas me tuer mais je savais aussi que si je me faisais arrêter, j’étais cuit. J’allais sûrement perdre voiture, permis et boulot. Donc appartement. Ma sœur allait m’engueuler. Et Dami allait me haïr pour la pub que je donnais à Produce U. Tellement merveilleuse, cette pub, je pouvais déjà voir les articles de journaux : Ancien chanteur Kim Jae Won recruté par Produce U arrêté pour conduite en état d’ivresse. Moi qui avais certifié à mes supérieurs que j’avais réglé mon problème d’alcool…
J’avais donc oublié la possibilité d’emmener le mec à l’hôpital. Si je l’abandonnais comme ça, j’allais le regretter toute ma vie, c’était pas mon style. J’étais pas un lâche. Normalement. Je crois. Je n’allais pas non plus appeler une ambulance puis fuir, ça ne ferait qu’aggraver mon cas. Là j’irai sûrement en prison. Si le mec mourrait. Pris de panique, soudainement, j’avais examiné le mec. Évanoui mais il respirait. Ses fringues étaient dégueulasses, par contre. Il avait plu pendant plusieurs jours d’affilé, le bitume était trempé et j’avais grimacé en voyant les taches qui apparaissaient. Puis, sans réfléchir, j’avais saisi le mec et je l’avais mis dans ma voiture. Et j’étais rentré. Avec un inconnu que je venais de renverser et qui était inconscient.
Une fois arrivé, je l’avais déposé sur mon lit puis l’avais déshabillé – laissant son caleçon, hein, j’avais pas non plus envie de tout voir – pour vérifier qu’il allait bien. Ou du moins qu’il n’avait rien d’alarmant. A part une haleine très alcoolisée et des fringues qui ont filé direct dans la machine, tout semblait normal. Ou pas. Il avait un énorme bleu au bassin et j’avais soupiré en jetant la couette sur son corps. J’avais la flemme de le rhabiller. Une fois la machine lancée, j’étais allée dans le séjour, m’installant sur le canapé avec une bouteille de whisky à la main. A un moment donné, je m’étais endormi, sans savoir quand mais, à mon réveil, j’avais cette douce douleur au crâne et, surtout, j’avais des courbatures. Ça m’apprendra à dormir assis dans le canapé. Me levant en grognant, j’avais aussitôt allumé la télévision, laissant la première chaîne se lancer. Tout plutôt que le silence.
Je n’avais bien entendu pas oublier l’inconnu dans mon lit que j’étais d’ailleurs allé voir avant de récupérer quelques affaires pour me changer et, surtout, prendre une douche. Le mec semblait toujours vivant. Il semblait même dormir, maintenant. Bonne nouvelle, j’allais peut-être pas finir en tôle. La douche m’avait fait du bien mais, maintenant, je tremblais à l’idée de devoir me retrouver face à ce mec, de devoir lui expliquer ce qui s’était passé. Une fois le linge étalé – trop cher, le sèche-linge – je m’étais retrouvé courbé au-dessus des toilettes, le corps vide de quoique ce soit pouvant se vomir mais l’envie malgré tout présente. Merveilleux. Mon dimanche commençait merveilleusement bien. Retournant dans le séjour, j’avais commencé à faire à manger. Omelette, riz, jambon, c’était tout mais je comptais bien gagner des points auprès du mec en lui donnant à manger. Moi, j’en étais incapable.
Une fois le repas prêt, j’avais commencé à faire la vaisselle quand, soudainement, une main m’avait touché l’épaule. Sursautant, je me retournais et… Il était là, face à moi, vivant. Et très éveillé. Et n’ayant aucun souvenir. Mais il semblait s’imaginer que j’avais couché avec lui. Fronçant les sourcils, je m’essuyais les mains, le repoussant d’un léger coup d’épaule. « J’ai une tête à me taper des gosses comme toi ? Non, rectification, même si t’étais plus âgé, tu restes totalement inintéressant. » J’avais à nouveau envie de vomir mais je n’avais toujours rien à vomir, ce qui rendait l’envie très triste. Ignorant le mec, je retournais dans ma chambre et pris un vieux pyjama troué au niveau des poignets que je lui donnais en retournant dans le séjour : « Je m’appelle Kim Jae Won, mets ça, tes vêtements sont en train de sécher. J’ai fait à manger. » Je pris les plats et les posais sur ma petite table avant de m’asseoir sur une chaise, attendant qu’il s’installe en face pour continuer : « J’ai beau ne pas avoir couché avec toi, je t’ai renversé hier soir et j’en suis désolé. Si tu veux aller à l’hôpital, je t’y emmènerai. Si tu veux un anti-douleur pour ta hanche ou pour soigner ta gueule de bois, je peux fournir. Ce qui est sur la table est pour toi. » Je me relevais, ne pouvant supporter de rester face à lui sans rien faire. J’allais chercher la seule chose qui pouvait m’aider : de l’alcool. Bouteille de whisky et verre à la main, je retournais face au mec et me servais un verre, le finissant d’une traite et ignorant son regard qui devait sûrement être bloqué sur moi. J’espérais juste qu’il partirait vite et ne m’attirerai pas d’ennuis. Sinon, je n’avais plus qu’une solution pour régler mes problèmes : le suicide. Quel bel exemple pour Jin Hee…
©️ Pyphi(lia)


Spoiler:
 

_________________
I’ll regret it a lot
Now I’m calling you ✻  Sorry for calling you this late, I’m a bit drunk but my mind is clear. Now I’m calling you, calling you although you’re not answering. Please fill it up a little more, my friend cuz I’m feeling more lonely today. The moon in the sky is bright but it doesn’t shine into my heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 119
Age : 22
Messages : 45
Voir le profil de l'utilisateur




Baek Young-Jae
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Lun 23 Oct - 16:18




Drunk AF

avec Jae Won


Tu te sens profondément vexé par sa remarque. Il ose te traiter de gosse et d'ajouter que tu ne serais pas un bon coup. Clairement, ce mec semble désagréable au possible.  Il peut toujours parler. Avec sa tête de dépressif, il doit pas attirer grand monde le pauvre. Tu gardes ta remarque pour toi puisqu'il t'offre de quoi te vêtir et de quoi manger. Bon au moins, il sait c'est quoi l'hospitalité, c'est déjà un bon point. "Merci. Moi, c'est Baek Young-Jae."Tu tend la main vers lui pour qu'il la serre mais il semble ne pas l'avoir remarqué ou alors il l'a simplement ignoré. Tu te mords la langue nerveusement et t'assoies en face des mets qu'il a préparé. T'entames le riz mais laisse l'omelette de côté. Ton estomac n'était pas encore prêt à accepter ce genre d'aliments. T'arrêtes de mâcher sans t'en rendre compte lorsqu'il te raconte t'avoir renversé. Cela explique les courbatures.   Tu fronces les sourcils. Y'a un truc qui cloche. "Ça n'aurait pas été plus simple de me déposer à l'hôpital ou d'appeler les secours? C'est gentil à toi de pas m'avoir laisser sur le bord de la chaussée comme un chien mais il y avait beaucoup plus simple à faire."Ce mec doit pas avoir un esprit logique. Bien que s'il boit de l'alcool à cette heure-là, ça ne serait pas étonnant qu'une bonne partie de ses  sa matière grise soit grillée.  Tu enfournes une autre bouchée de riz dans ta bouche. Cela n'a aucune saveur mais ça remplit ton estomac sans le retourner. "Tu ne manges pas?"  Ce gars a vraiment le comportement du dépressif. Le genre à se bourrer la gueule 24h/24 et à avoir pour seule expression une poker face. Un silence s'installe entre vous et soudainement t'as l'impression que le moindre de tes gestes résonnent dans toute la pièce. T'oses à peine mâcher trop fort et t'essayes de contrôler ta respiration parce que t'as l'impression de faire le bruit d'un moteur. C'est ridicule. "Je voudrais bien un anti-douleur s'il te plaît." Pendant qu'il alla te chercher des médicaments, tu pris le temps d'observer la décoration à nouveau. Il a bon goût. T'aurais bien aimé que ton appartement soit aussi bien agencé  et décoré. Lorsqu'il te tend un verre d'eau et un comprimé, tu le remercies et l'avales d'une traite, espérant qu'il fasse effet assez vite. A tes risques et périls, tu tentes d'engager la conversation. "Et sinon, sans voulour paraître indiscret, tu fais quoi dans la vie?" Il n'ose toujours pas croiser ton regard. Alors tu continues à parler. "Je suis coiffeur-visagiste et j'ai le malheur  ou la chance, à toi de voir de bosser avec des idoles." Tu soupires. "Certains de mes amis me disent que j'ai de la chance, que j'ai l'opportunité de rencontrer des idoles. Vu le comportement de certains, j'appelle ça des gamins." Tu finis ton bol de riz et déposes soigneusement les baguettes sur le bol. "Mais bon, après; faut tout de même relativiser, ils sont pas tous arrogants et impolis. D'autres sont respectueux." Tu te rend bien compte que tu es entrain de faire la conversation tout seul. "Désolé si tu trouves que je parles trop mais je suis pas un adepte du silence."
 

_________________
smile
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 132
Age : 28
Messages : 227
Voir le profil de l'utilisateur




Kim Jae Won
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Lun 23 Oct - 19:51
Drunk af

Baek Young Jae & Kim Jae Won
L’inconnu s’était présenté. Et, alors que son prénom s’échappait de ses lèvres, je me rendais compte que je ne lui avais pas posé la question. Merde. Tant pis. Il était tôt. Quelle heure était-il ? J’avisais l’unique horloge de tout mon appartement. Presque onze heures du matin. Il n’était clairement pas tôt. Ça ne m’empêcha pas d’aller me chercher de l’alcool et un verre avant de me réinstaller devant lui. Il parla à nouveau et je vidais d’une traite un deuxième verre, gardant les yeux fermés quelques instants pour savourer le goût. Je me sentais déjà un peu mieux. Je répondis sans les rouvrir, la tête légèrement en arrière. « Pas d’hôpital avec moi. Je veux pas d’ennuis. » Je ne donnais pas plus d’informations, rouvrant les yeux pour me servir un nouveau verre duquel je ne bus qu’une petite gorgée. Je me connaissais, je connaissais mes limites et je savais qu’il était temps que je ralentisse. Si j’avais été fumeur, j’en serai déjà à ma troisième cigarette en moins de dix minutes, les enchaînant l’une après l’autre sans réfléchir. Tout était mieux que le silence, l’inactivité et le temps pour penser. Mon invité me posa une question inattendue, si je ne mangeais pas, et je secouais la tête de gauche à droite, marmonnant un mot. « Malade. » Il n’avait pas besoin de savoir que c’était sa présence et tout ce qu’elle impliquait qui me rendait ainsi. Si ça avait été un dimanche normal, je serai déjà sûrement soûl, presque inconscient dans le canapé. Et j’osais dire à ma sœur que tout allait bien… Je quittais mes pensées lorsque le mec – Young Jae – me demanda un anti-douleur. Je pouvais faire ça. Hochant la tête, je me levais et allais lui chercher médicament et verre d’eau, ramenant le tout avant de me rasseoir face à lui, triturant mes manches de pyjama que je fixais. Ne pas croiser son regard, oublier son existence mais ne pas le laisser seul. Il était plus ou moins mon invité. Un invité qui semblait curieux, aux vues des questions qu’il me posait. Je ne savais pas comment répondre, je n’étais pas habitué à dire que je travaillais pour Produce U, ni même à dire que je travaillais. Avant que Soo Min ne parte, je ne travaillais pas, vivais de ce que nous gagnions avec notre musique. Je fermais les yeux, pressant mes paupières pour refouler les souvenirs. Ne pas penser à Soo Min. Se concentrer sur la voix de Young Jae, qui parle. Beaucoup. J’avais perdu le fil, j’avais l’impression qu’il était coiffeur… Pour des célébrités ? Je levais le regard, fronçant les sourcils en l’observant intensément, pendant plus longtemps que ça ne devait être poli, mais je n’en avais rien à faire. Je me sentais déjà un peu partir. Les brumes de l’alcool faisaient effet me rendait enfin plus léger. Moins malade. « Je ne te connais pas. Alors tu dois être de la Rolling’US. Je travaille à Produce U, moi, je suis coach en chant. Et j’ai un droit de vote dans les auditions, il paraît. Je suis plus sûr, Dami est bavarde et je me perds dans tout ce qu’elle peut me raconter, j’ai pas encore eu le courage de lui dire qu’elle va trop vite pour que je puisse suivre… » Avec l’alcool qui fait effet, ma langue se délia un peu, j’avais moins peur des conséquences et, surtout, de lui. Je croisais son regard sans hésitation. « Je paierai le séjour à l’hôpital si tu dois y aller. J’ai un travail, maintenant. Donc une paye. Donc je peux payer. » Il ne devait sans doute pas capter à quel point c’était une progression majeure et importante, pour moi, mais tant pis. Soit il suivait et comprenait, soit il arrêtait tout de suite d’essayer de comprendre. « Si c’est trop silencieux, je peux mettre la télé plus fort. Ou mettre la radio. Ou sinon je peux casser la guitare, ça fait un joli bruit. Elle me sert à rien, je la gardais au cas où. Pour le jour où j’ai envie de casser quelque chose. Mon omelette est pas bonne ? Tu en as pas mangé. » Je ne touchais plus à mon verre mais c’était sans doute déjà trop tard. J’avais conscience de ce que je disais, conscience qu’il aurait sans doute du mal à suivre, mais… Je n’avais ni l’envie ni la capacité de m’arrêter. « Je suis désolé, je suis bizarre. Ma sœur dit que c’est de vivre seul. Mais je suis fatigué, le canapé est pas confortable. Ça ira mieux bientôt, dès que l’alcool disparaîtra de mon sang. Je crois. Je vois pas de gens, d’habitude, quand c’est comme ça, donc bon. Je sais pas. Est-ce que je suis bizarre ? » Je fronçais les sourcils, fixant à nouveau mon verre. Après une légère hésitation, j’haussais une épaule puis le vidais d’une traite. « Tu veux quelque chose à boire ? A manger ? Je pense pas que tes vêtements soient secs. »
©️ Pyphi(lia)

_________________
I’ll regret it a lot
Now I’m calling you ✻  Sorry for calling you this late, I’m a bit drunk but my mind is clear. Now I’m calling you, calling you although you’re not answering. Please fill it up a little more, my friend cuz I’m feeling more lonely today. The moon in the sky is bright but it doesn’t shine into my heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 119
Age : 22
Messages : 45
Voir le profil de l'utilisateur




Baek Young-Jae
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Ven 27 Oct - 15:49




Drunk AF

avec Jae Won

Décidément, il semble que tu as le chic pour rencontrer que des personnes de la Produce U.  Il évoque Dami, la fameuse porte parole du projet, et ça tombe bien parce que tu avais déjà oublié qu'elle était en possession de ta veste. Tu te fais un mémo mental, il faut que tu penses à la contacter plus tard. Tu souris  en l'entendant se plaindre d'elle. Ta rencontre avec elle n'a pas été très  sympathique. Elle t'a laissé une mauvaise impression même tu es conscient qu'elle n'a pas du retenir une très bonne image de toi non plus.  "Faut pas avoir peur d'elle. Elle joue la grande dame mais je suis sure qu'elle est innofensive." Tu dis ça mais t'espères que le type n'ira pas trop se rebeller face  à sa supérieure. Cela serait bête qu'il perde son boulot à cause de toi. Tu dois admettre qu'elle a du répondant. "Oh non, ne t'inquiètes pas, j'ai pas besoin d'aller à l'hosto, je vais bien. 'Fin, j'ai des courbatures mais je survis, rien de bien grave." Il t'a déjà offert son hospitalité, tu veux pas plus l'embêter que cela.

Tu hausses un sourcil. L'alcool doit commencer à faire son effet. Il te propose de casser une guitare pour passer le temps. Drôle de loisirs. C'est pas trop ton délir. Sauf si t'es bourré. Tu jettes un coup d'oeil à l'omellette toujours intacte. Tu retrousses ton nez et fait une moue dégoûtée. "C'est pas que je doute de tes aptitudes culinaires, c'est que mon estomac n'est pas très excité à l'idée d'avaler de la friture." Tu t'excuses vaguement de l'avoir fait gaspiller des oeufs. Mais tu sens que si t'en avales ne serait-ce qu'une miette, il y aura de grande chance que tu vomisses. Tu poses tes coudes sur la table puis poses ta tête entre tes mains. Toi aussi, on t'a déjà dit que tu étais bizarre même si c'est pas pour les mêmes raisons. "Je sais pas. Ça dépend de sa définition de bizarre. Elle te trouve bizarre mais peut-être que c'est elle qui est bizarre au final." T'aurais dû répondre ça à tous ceux qui t'ont fait la remarque. Tout ceux qui t'ont jugé. Tu éloignes ce qui reste de la bouteille de lui et la déposes sur le sol près de ta chaise. "Peut-être que si tu forcais moins sur la boisson, t'aurais l'air moins bizarre." Il semble que tu aies atteri chez un alcoolique. "Non merci, j'ai besoin de rien."

Par politesse et en guise de remerciements, tu te lèves et va laver ton bol vide et tes baguettes. Tu places l'omellette et le jambon dans le réfrigérateur, il ne faudrait pas gaspiller la nourriture. Tu reviens te placer en face de lui, une fois tes mains secs. "Alors comme ça tu chantes? Je peux avoir un aperçu. Enfin, si ça te dérange pas bien sur." T'aimes le chant aussi. Non. T'adores le chant. Il fût même un temps où t'as essayé d'en faire ta carrière mais t'es pas allé bien loin. Foutu trac. Depuis t'oses plus chanter en public. Les murs de ta salle de bain sont tes seuls auditeurs. Mais c'est pas grave car tu arrives à vivre de ton autre passion: l'esthétisme.









_________________
smile
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 132
Age : 28
Messages : 227
Voir le profil de l'utilisateur




Kim Jae Won
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Sam 28 Oct - 22:34
Drunk af

Baek Young Jae & Kim Jae Won
Je parlais de trop, sans doute, sans doute un problème lié avec l’alcool, je ne savais pas. Les gens n’étaient généralement pas là quand je n’étais plus assez sain pour pouvoir conduire sans avoir peur de faire du mal à quelqu’un. J’avais beau avoir une addiction certaine à la boisson, je savais qu’il fallait que je fasse attention, je faisais attention. Normalement. Hier soir avait été une exception. Et Young Jae ne devait sa survie qu’au fait que je ne roulais pas vite, lorsque je l’ai percuté. Mais peut-être avait-il aussi une part de tort. Je n’étais plus sûr, plus le temps passait et moins j’étais sûr du déroulement de la soirée et particulièrement de l’accident. Mais on s’en sortait tous les deux très bien alors ça allait aller parfaitement bien. J’allais m’en assurer. Je refusais d’avoir des ennuis et d’en créer à Produce U. Je leurs devais bien ça. Et même si le jeune homme semblait penser que Dami était inoffensive, je savais très bien à quel point elle ne l’était pas. Elle était sans doute celle qui pourrait me virer le plus facilement… Je fronçais les sourcils mais ne dis rien. Il ne comprendrait pas. Je souris cependant en hochant vigoureusement la tête lorsqu’il dit qu’il n’avait pas besoin d’aller à l’hôpital. Bien, bien. J’avais sans doute intérêt à lui faire signer un contrat stipulant qu’il n’allait pas s’amuser à balancer ça à n’importe qui, qu’il n’allait pas me créer des ennuis plus tard mais je n’en avais pas la présence d’esprit, j’étais sans doute trop imbibé. J’étais toujours très clair d’esprit et fonctionnait très bien ainsi mais je n’étais jamais suffisamment rapide et des pensées qui auraient dû être très importantes se retrouvaient repoussées au plus profond de mon esprit, me faisant oublier ou ignorer certaines choses. Mais j’étais quand même étrangement outré par l’absence de succès que rencontrait mon omelette. Cependant, en entendant l’excuse de mon invité, je fronçais les sourcils et retroussais le nez. « Je comprends. Moi-même juste avant j’ai vomi ce qui restait dans mon estomac. C’est-à-dire de l’eau. Je crois. Je sais plus mais c’était pas agréable. » Je secouais un peu la tête mais souris lorsque Young Jae me défendit, disant que je n’étais pas forcément bizarre. C’était mignon. Mais je n’aimais pas le fait qu’il accuse l’alcool. Je le regardais se lever et faire sa vaisselle avant de revenir et te demander de chanter. Surpris, je ris un peu en secouant la tête. « Oh non, je ne chante plus depuis longtemps. Enfin depuis que mon groupe s’est séparé. Donc depuis deux ans, maintenant… Wow. Deux ans, déjà… » Mes yeux se perdirent dans le vague alors que je pensais à cet enfant, quelque part dans le monde, qui avait presque deux ans. Cela faisait deux ans que Soo Min était partie, que j’avais plongé en chute libre dans l’alcool. D’ailleurs. Je tendis la main pour saisir la bouteille qui… N’était plus là. Fronçant à nouveau les sourcils, je fixais mon compagnon forcé. « Où est la bouteille ? » Je regardais autour de la table, cherchant désespérément à retrouver ledit objet qui me manquait cruellement. Je la repérais, près de la chaise du jeune homme et, sans réfléchir, me penchais pour l’atteindre, la pressant contre mon cœur pour la protéger des mains avides de mon invité. « Si t’en veux, fallait demander, c’est tout ! Je peux te servir un verre, si tu veux ! » Je me resservais un verre avant de le vider d’une traite, le remplissais à nouveau sans pour autant le vider tout de suite. Je voulais attendre un peu. Relevant les yeux, je vis que Young Jae me fixer et, automatiquement, mes pensées me ramenèrent à cette soirée si particulière et exceptionnelle, celle où j’avais rencontré Jae Min. Je repensais à ce que mon invité avait pensé, au début, en se réveillant. Penchant légèrement la tête sur le côté, j’hésitais un instant avant de me lever et de me pencher par-dessus la table, posant mes lèvres sur celles du jeune homme. Je les retirais très vite, fronçant les sourcils. « C’était pas cool, ça. Jae Min embrasse tellement mieux et ses lèvres sont mieux. C’est bizarre. J’aurai pensé que tous les hommes étaient comme ça…» Je me rassis et vidais à nouveau mon verre d’une traite, avisant la bouteille avant de me lever en soupirant et de la ranger. Peut-être était-il temps que je m’arrête. Revenant, je me sentais obligé de me justifier. « Je suis pas alcoolique. C’est juste le seul truc que j’arrive à ne pas vomir quand je suis aussi stressé et mal à l’aise. J’aime pas avoir des gens chez moi. Même ma sœur est jamais venue. » Frissonnant à l’idée d’accueillir la mère de Jin Hee ici, j’allais me rasseoir et soupirais. J’avais sommeil, d’un coup. J’étais épuisé, d’un coup. Ramenant mes jambes contre moi, sur ma chaise, je les serrais contre ma poitrine avec mes bras, fixant un peu Young Jae avant de demander une question qui me taraudait, soudainement : « Pourquoi est-ce que tu t’es retrouvé à faire ce boulot dans le monde de l’idoling ? Y’avait pas mieux ailleurs ? »
©️ Pyphi(lia)

_________________
I’ll regret it a lot
Now I’m calling you ✻  Sorry for calling you this late, I’m a bit drunk but my mind is clear. Now I’m calling you, calling you although you’re not answering. Please fill it up a little more, my friend cuz I’m feeling more lonely today. The moon in the sky is bright but it doesn’t shine into my heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 119
Age : 22
Messages : 45
Voir le profil de l'utilisateur




Baek Young-Jae
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Jeu 9 Nov - 21:47




Drunk AF

avec Jae Won



Tu n'avais jamais embrassé un homme. Cela t'avais déjà traverser à plusieurs reprises. Il t'arrivait quelques fois de fixer un peu trop longtemps les lèvres d'un membre de boysband que tu maquillais, d'admirer un peu trop leurs abdos lorsqu'ils se changeaient dans la même loge que toi mais tu avais toujours repoussé l'idée. Tu te consolais en te disant que ces hommes sur qui tu bavais était fait pour ça. Il représentait un idéal. On leur demandait d'avoir un corps de dieux grecs, un regard perçant, un sourire colgate, de quoi plaire à tout le monde. Tu te disais que ton admiration était tout à fait rationnelle. Que cette admiration était peut-être même une forme de jalousie. Que tu voulais leur ressembler. Mais au fond tu savais très bien que tu te mentais à toi-même. Ton corps n'avait rien à envier au leur. Tout le monde te trouvait mignon lorsque tu souriais et tu n'as reçu que très peu de critiques sur ton physique tout au long de ta vie. La seule chose que tu pouvais leur envier était leur carrière parce qu'ils avaient réussi là où tu avais lamentablement échoué. Alors peut-être qu'un jour tu arriveras à l'admettre. Les hommes peuvent t'attirer. Un jour, cela rentrera enfin dans ta tête et tu l'accepteras. Mais ce jour est loin d'arriver. Alors tu réagis de la manière la plus stupide et immature qu'il puisse être. Tu t'essuies la bouche avec la manche du pyjama, grimaçant de façon très exagérée. Ses lèvres ne t'ont touché que pendant quelques secondes. "Beurk!C'est dégeulasse ! En plus, t'empestes l'alcool !" T'as pas fini de te faire ton gamin et va plus loin encore. Tu te frottes les lèvres au liquide vaisselle puis les rinces dans l'évier. T'es ridicule et vexant. T'es dramatique et extrêmement stupide.  Une fois tes gamineries finies, tu reviens t'asseoir, n'osant pas croiser le regard de l'homme. Alors comme ça, il avait déjà une relation homosexuelle, à en croire ses dires. Tu t'efforces de ne pas juger. C'est mal mais c'est ce que la société coréenne inculque depuis toujours vis-à-vis de l'homosexualité. Tu ne vas pas accabler le pauvre gars davantage, surtout qu'il semble déjà assez préoccupé comme ça. Tu soupirais en le voyant se resservir un verre. Définitivement alcoolique. Cela servait à rien d'essayer de le faire avouer. Comme on dit souvent : les fous ne savent jamais qu'ils sont fous. Cela devait être pareil pour les alcooliques. Tu ne croyais pas une seconde que tu puisses être à l'origine de son état. Cela devait être une excuse d'alcoolo. Je suis asociale donc quand je me retrouve en présence d'une autre personne je me saoules ? Quelle excuse ! Cela te ferait presque rigoler. Tu jouais avec les manches du pyjamas, réfléchissant à ce que tu pouvais lui répondre. Pourquoi avoir choisi ce métier ? Franchement, il n'y avait pas de réponses précises. Tu aimais coiffer, maquiller. Tu voulais juste un boulot qui te permettrait de faire ce que tu aimes le plus. C'est tout. "J'ai pris la première offre d'embauche que j'ai trouvé." Non, c'est faux. T'as épluché les annonces. T'es tombé sur de nombreuses annonces mais tu voulais toujours mieux. T'as enchaîné les petits jobs jusqu'à tomber sur la Rolling'US. Une société américaine, ça avait de la gueule. C'est enfantin comme raisonnement, c'est vrai. Ce que tu fais ne paie pas des masses mais en ayant fait quelques comparaisons, t'estimes que la Rolling'US est l'une des compagnies qui paie le mieux ses employés. Pour l'instant, ce qu'on te propose te suffit pour payer ton loyer, manger et pouvoir t'occuper de ton chien. En parlant de chien, tu te souviens que ça fait presque 24 heures que le tien est dans ton appartement, tout seul. Tu frappes ta tête et lâche un juron. T'espères que pendant ton absence, il n'a pas fait ses besoins partout et fait trop de bêtises. Mis à part cela, il doit avoir drôlement faim le pauvre. Tu palmes tes poches à la recherche de ton portable puis te rappelles que tu n'es plus dans tes habits d'hier. "Il est où mon portable ? "Jae-Won te montre du doigt la table basse du salon et tu aperçois ton téléphone posé face contre terre. Tu t'en empares et contacte la concierge de ton immeuble. Elle répond au bout de deux sonneries et tu lui demandes d'un ton désespéré si elle peut prendre le temps de passer à ton appartement et donner de quoi manger à Kappa et que si elle a le temps de lui faire faire un petit tour. Avant de couper la communication, tu la remercies infiniment et lui promet de lui rendre la pareille. Tu retournes t'asseoir puis soupires. T'espères qu'il n'y a aucun dégât. " Avoir un animal de compagnie c'est comme avoir un gamin. Faut être hyper responsable mais au bout du compte, il t'apporte beaucoup de bonheur. Tu n'as jamais eu d'animaux de compagnie ? C'est mieux qu'un humain, c'est moins chiant sur certain point et on se sent moins seul. "


_________________
smile
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 132
Age : 28
Messages : 227
Voir le profil de l'utilisateur




Kim Jae Won
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Dim 3 Déc - 22:18
Drunk af

Baek Young Jae & Kim Jae Won
Je sentais bien que je n'étais pas dans mon état normal. Je me connaissais, je connaissais ce que ma sœur appelait mon “addiction”. Peut-être une part de moi se rendait compte qu'elle avait raison, qu'il fallait que je fasse quelque chose, mais je refusais d'agir. J'étais bien, comme ça. Je ne me sentais pas capable de vivre aussi facilement, aussi sainement sans quelque chose pour rendre le monde autour de moi plus doux, plus accueillant. Je n'aurai jamais pu faire face à Young Jae s'il n'y avait pas eu quelque chose pour me détendre, rendre ma langue moins liée. Je regretterai sans doute certaines choses, mais ce n'était pas comme si on allait se revoir, donc bon… Peut-être, cependant, aurait-il été mieux que je ne l'embrasse pas… Mais cette action me permettait de comprendre quelque chose. Je n'aimais pas embrasser n'importe qui. En tout cas, je pris une décision une fois cette action finie. Je rangeais la bouteille d’alcool puis retournais m’asseoir face à mon invité, rassemblant mes jambes contre moi. En cet instant, tout particulièrement, j’aurai aimé être plus petit, pour pouvoir rentrer sur la chaise sans problème, pouvoir me cacher quelque part. Je regrettais que Soo Min ne soit pas là pour me serrer contre elle et me rassurer, me murmurer que le monde n’était pas si effrayant que ça, que les gens ne me voulaient pas forcément du mal. Qu’elle m’aimait. Je revenais sur terre en entendant la réponse de Young Jae à ma question… Quelle question ? Ah oui, je lui avais demandé comment il avait eu son métier. Je ne savais pas quoi dire pour commenter. Ça n’avait pas été mon cas, moi j’avais postulé de mon plein gré, prêt à supplié à forcer le passage si nécessaire. J’avais besoin de ce putain de boulot à Produce U et j’avais été prêt à me battre pour l’avoir. Mais je l’avais eu, si facilement… Je ne m’y étais pas attendu mais je n’allais pas me plaindre… A nouveau dans les nuages, je reviens sur terre en entendant mon invité jurer et l’observe en silence, jusqu’à ce qu’il me demande où est son portable. Sans dire un mot, je montrais du doigt la table basse où j’avais vidé ses poches lorsque je l’avais ramené la veille. Maintenant que j’y pensais, j’aurais pu regarder dans son portefeuille. Vérifier s’il était pas allergique à quelque chose, s’il avait pas un problème médical important… Son âge. Son nom. Mais je n’avais pas pensé à ça, je m’étais contenté de tout mettre sur la table du salon avant de me coucher. J’observais sans un bruit, sans bouger, Young Jae qui parlait à quelqu’un – une femme, je pouvais l’entendre, mais je n’essayais pas de comprendre de qui il s’agissait – à propos d’un animal. Je m’en fichais, en fait. J’avais envie de dormir, d’un coup, j’étais épuisé, aussi bien physiquement que moralement. Je ne réagis réellement que lorsque le jeune homme me parla à nouveau, comparant les enfants aux animaux de compagnie, et me demandant si j’en avais déjà eu un. D’animal de compagnie. Je lâchais mes jambes, les laissant retomber par terre alors que, sans le vouloir, mon esprit revenait vers Soo Min. M’annonçant sa grossesse. L’appartement vidé de ses affaires, le lendemain. Son premier mail m’interdisant de chercher à avoir de leurs nouvelles, à elle et au bébé. Je fermais les yeux quelques instants, juste assez pour faire disparaître les larmes qui étaient apparues. Les rouvrant, je répondais enfin à Young Jae : « Non, mes parents n’ont jamais jugé que j’étais suffisamment responsable. Ils devaient avoir raison, on me l’a reproché plus tard… Mais peut-être que je pourrai essayer d’avoir un animal. Un petit truc. Un hamster ou un lapin. Ça rendrait l’appartement moins vide, non ? » Je croisais le regard de mon invité, cherchant sincèrement à avoir son avis. « Tu as quoi, toi ? Un chien, un chat ? Ou autre chose ? » J’étais curieux, d’un coup, je voulais en savoir plus. J’avais très soudainement envie d’avoir un animal de compagnie, moi aussi. Ça devait être agréable. Avoir quelqu’un qui dépend de moi, pour une fois. Soudainement, une question me traversa mais mon cerveau, embué, ne parvenait pas à trouver la réponse. « Je sais plus… Tu as pris une douche ? Si tu veux, tu peux. Ça me dérange pas. C’est de ma faute si t’es là, après tout… » Une façon détournée de m’excuser, encore une fois…
©️ Pyphi(lia)


Spoiler:
 

_________________
I’ll regret it a lot
Now I’m calling you ✻  Sorry for calling you this late, I’m a bit drunk but my mind is clear. Now I’m calling you, calling you although you’re not answering. Please fill it up a little more, my friend cuz I’m feeling more lonely today. The moon in the sky is bright but it doesn’t shine into my heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 119
Age : 22
Messages : 45
Voir le profil de l'utilisateur




Baek Young-Jae
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Ven 15 Déc - 16:58




Drunk AF

avec Jae Won



''Bien sur que tu te sentiras moins seul. C'est comme si tu avais un colocataire avec toi mais en moins encombrant. Il faut juste prendre le temps de le nourrir et de lui donner un peu d'amour. J'ai un chien.  Il s'appelle Kappa. Il est encore petit et si je le surveille pas assez il peut finir par faire quelques bêtises mais sinon il est vraiment adorable. '' Tu déverrouilles ton téléphone et cherches une photo de Kappa à montrer à Jae Won. Souvent on te dit que tu parles de ton chien comme s'il était ton gamin mais c'est un pas ça, en vérité. Tu l'aimes comme un membre de ta famille. Votre histoire est vraiment poignante.  Cette petite boule de poil tu l'as trouvé aux portes de la mort. La pauvre bête livrée par elle-même, surement abandonnée par un propriétaire peu responsable, s'était retrouvée à errer dans les rues et par inadvertance, elle a du manger quelque chose de très malsain pour elle, surement du poison à insecte qui traînait dans les parages. Tu l'as trouvé entrain d'agoniser un pied de ton immeuble. Tu te rappelles avoir paniqué ce jour-là. Tu ne savais pas s'il y avait un vétérinaire dans les parages et le temps que tu en trouves un elle serait déjà partie vers l'au delà. Heureusement, ta grand-mère qui vit à la campagne et possède tout sorte d'animaux a été ton dernier recours. Tu te rappelles de tes vacances passées chez elle à la regarder s'occuper de ses bêtes et les soigner toute seule sans l'aide d'un quelconque vétérinaire. Elle t'a conseillé de lui donner de l'eau et du savon aussi absurde et insensé que cela pourrait paraître. A moitié sceptique, tu as fait comme elle t'a indiqué et à fait l'animal avaler quelques centilitres d'eau savonné. Anxieusement, tu as attendu de voir si cela allait faire effet. Cinq minutes plus tard, tu as pu constater du changement, il respirait moins bruyamment et sans trop de difficultés. Ses pattes ne tremblaient et il arrivait même à rester debout sans aide. T'as failli pleurer de bonheur. Tu venais de sauver une vie. T'avais enveloppé le chien dans une serviette et l'avais couché sur ton lit pour qu'il puisse reprendre des forces . En attendant, tu consultas internet pour voir s'il y avait un vétérinaire dans les parages. Parce que même s'il semblait aller mieux il seraitt plus prudent de le faire examiner par un spécialiste pour éviter toute complication. Depuis Kappa et toi êtes inséparables. ''Regarde ça, n'est-il pas mignon ? '' Tu faisais défiler une série de photo devant Jae Won. Kappa qui dort. Kappa qui joue. Kappa déguisé en superman pour Halloween. Kappa sur tes genoux. Kappa qui regarde la télé. Et le plus adorable : un selfie de Kappa et toi.  C'est fou comme un animal de compagnie pouvait te rendre heureux. Tu penses que cela ferait du bien à Jae Won. Cela lui fera sourire un peu  plus.  ''Euh non. Oh merci, j'aimerais bien en prendre une, oui. '' Tu te rappelles avoir vu où se trouvait la salle de bain en sortant alors tu diriges là bas sans l'aide de Jae Won. Tu poses le pyjama en équilibre sur le lavabo et rentre sous la douche. Comme ça fait du bien de prendre une bonne douche ! On se sent tout de suite revitaliser.  T'as limite envie de pousser la chansonnette mais tu te retiens parce que t'es pas chez et qu'il y aura un malheureux auditeur. Tu lui épargnes ce massacre auditif. Tu arrêtes le jet d'eau et c'est à cet instant que tu te rappelles que t'as oublié de lui demander une serviette. Tu jettes un coup d'oeil autour de toi et te dit qu'il doit y avoir dans le placard . Bingo ! Tu te sers, t'essuies puis remet le pyjama. Tes cheveux sont toujours mouillés et relâchent quelques gouttelettes d'eau alors tu passes la serviette autour de ton cou pour éviter de finir avec le col trempé. Tu retournes au salon. '' Vraiment merci pour la douche, je me sens mieux maintenant. Les vêtements sont  encore loin d'être secs? Je voudrais pas t'embêter plus longtemps. '' Tu te permis d'aller sur le balcon et fronça les sourcils. T'arrivais pas trop à distinguer dans quel quartier tu te trouvais. ''Dis, on est dans quel quartier là ? ''



Spoiler:
 

_________________
smile
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 132
Age : 28
Messages : 227
Voir le profil de l'utilisateur




Kim Jae Won
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Dim 31 Déc - 12:03
Drunk af

Baek Young Jae & Kim Jae Won
J’y songeais sérieusement, de manière très étrange, à avoir un animal de compagnie. Ça pourrait être bien, me permettre d’avoir quelqu’un avec qui partager ma vie et de moins me sentir seul. Peut-être. En voyant la photo du chien de Young Jae, je ne pouvais m’empêcher de trouver un certain attrait à la chose. « Il est mignon, oui. » J’étais pas un homme à chiens, je le savais déjà, et ce n’était pas le type de canins qui m’attirait mais… il était chou à sa façon. Je ne pouvais pas le nier. Mais plus je voyais les photos défiler et plus j’étais sûr que je n’adopterai pas un chien. Ah, apparemment c’était officiel, j’allais adopter un animal de compagnie. Mon cerveau semblait s’être décidé. C’est en arrivant à cette conclusion que je me souvins plus ou moins d’une chose. Young Jae devait se sentir sale et devait avoir envie de se laver… Je lui proposais et eus la satisfaction de le voir accepter. Je n’étais pas un si mauvais hôte que ça, au final. Pendant que mon invité prend une douche, je range les affaires de notre repas, passe un petit coup d’éponge sur la table et m’installe dans le canapé, fermant les yeux et laissant ma tête reposer sur l’accoudoir. La tension s’était envolée de mon corps et la fatigue me tombait dessus d’un coup, si bien que je n’intégrais pas tout de suite que Young Jae avait fini de se doucher et était sorti de la salle de bain. Lorsque je captais qu’il avait posé une question, il était déjà sorti sur le balcon, un très intelligent « Mh ? » s’échappant sans qu’il ne l’entende, sûrement. J’entendais cependant sa deuxième question. Me levant – principalement pour ne pas m’endormir sur mon canapé alors que j’avais un invité – je le rejoignais pour répondre : « On est à Itaewon. Mon appartement est un peu éloigné de la rue principale du quartier mais pas beaucoup. » Levant un bras, je désignais une direction : « Si tu vas par là tu retombes sur la rue principale, c’est toujours tout droit, à moins de cinq minutes à pied. » Laissant retomber mon bras, j’avisais son linge sur le tancarville et enfonçais mes mains dans mes poches, inspirant l’air frais du matin qui me réveillait un peu – encore heureux. « Ton linge est sec ? Tu me déranges pas mais tu dois sûrement être ailleurs ou avoir des choses à faire… »
©️ Pyphi(lia)


Spoiler:
 

_________________
I’ll regret it a lot
Now I’m calling you ✻  Sorry for calling you this late, I’m a bit drunk but my mind is clear. Now I’m calling you, calling you although you’re not answering. Please fill it up a little more, my friend cuz I’m feeling more lonely today. The moon in the sky is bright but it doesn’t shine into my heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 119
Age : 22
Messages : 45
Voir le profil de l'utilisateur




Baek Young-Jae
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Sam 20 Jan - 16:15




Drunk AF

avec Jae Won

Tu t'accoudes au balcon, te penchant un peu en avant pour essayer de voir la direction que Jae Won te pointait. Mais bon, ça ne servait à rien, ton champs d'optique était restreint à cause des bâtiments voisins. Tu prendras le métro pour rentrer, cela te coûtera moins cher que le taxi. Tu soupires et tend la main vers ton linge. Le tissu est sec mais un peu froid. Cela devrait faire l'affaire. ''Oui, je pense que mes vêtements sont secs bien qu'un peu froids.  Je vais me changer, je reviens.'' Tu récupères tes vêtements et te rends de nouveau à la salle de bain. Tu enfiles tes habits de hier soir puis rejoint Jae Won sur le balcon. A dire vrai, t'as pas vraiment envie de partir. T'as rien de prévu aujourd'hui. Tu travailles pas, t'as pas prévu de voir un ami ou autre. Les seules choses qui t'attendent à la maison sont Kappa et tes jeux vidéos. Toi encore, t'as de quoi t'occuper mais ce mec a l'air tristement seul. De plus, la solitude semble vraiment lui faire du mal. ''Sincèrement, j'ai vraiment rien de prévu aujourd'hui. Je suis pas pressé. Je peux encore te tenir compagnie si tu veux. Tu sembles apprécier ma présence.'' Tu t'installes confortablement sur le canapé et tapotes la place libre près de toi, invitant Jae Won dans son propre salon. Tu augmentes le volume de la télévision et commences à zapper. ''On va bien trouver un truc à regarder … Oh ! Je la connais cette fille ! Quelle petite peste ! '' Tu t'es arrêté sur une chaine diffusant le comeback stage d'un groupe que tu as le plaisir (ironie) de côtoyer chez Rollin'US. La leadeuse de ce girlgroup te donne de l’eczéma tant elle t'irrite. C'est dommage parce que les autres membres du groupe sont adorables et sympathiques. Parfois, elles s'excusent même du comportement de leur leadeuse. Vraiment, c'est le monde à l'envers. Tu regardes l'écran avec mépris lorsque la caméra effectue un zoom sur elle alors qu'elle ajoute encore plus d'aegyo à la chorégraphie. ''Les apparences sont vraiment trompeuses. '' Tu soupires quand tu entends le public crier d'adoration pour elle. C'est l'une des membres les plus populaire de son  groupe. ''C'est chiant parce qu'on peut pas nier qu'elle est talentueuse quand même !'' A vrai dire, si tu ne les connaissais pas personnellement, tu serais peut-être devenu fan du groupe. Tu ramènes tes jambes sur le canapé, t'asseyant en tailleur. ''Des fois, ça me gratte d'exposer certains, ça serait marrant, non ?''





Spoiler:
 

_________________
smile
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 132
Age : 28
Messages : 227
Voir le profil de l'utilisateur




Kim Jae Won
Produce U - 2ème rpgiste du mois
Dim 28 Jan - 22:46
Drunk af

Baek Young Jae & Kim Jae Won
Le linge de Young Jae est sec et, alors que je m’attendais à ce qu’il annonce son départ imminent… Il décide de rester. Stupéfait, je ne réagis pas lorsqu’il s’invite tout seul et retourne s’installer sur le canapé. Non mais il se fiche de moi… ? J’étais pas méchant, normalement. Enfin, rectifications. Bourré ou reposé et non-malade je suis pas méchant, pas sympa pour autant mais pas méchant. Après une mauvaise nuit de sommeil, en manque cruel d’alcool et me sentant toujours un peu au bord de la nausée, j’ai juste envie de balancer le mec par la fenêtre. Après l’avoir déshabillé. Avant de brûler ses vêtements. Mais, pour une raison qui me reste inconnue, je ne fais rien de tout ça. Je me contente de le fixer d’un air ahuri avant de finir par le rejoindre sur le canapé, le plus loin possible de lui et appuyant un coude sur l’accoudoir, ma tête reposant sur ma main. Je ferme les yeux, décidé à ne pas faire de commentaire ni à participer activement à son activité mais, comme ça semble être le cas de manière générale avec lui, mon plan échoue. Il attire mon attention sur une fille et je ne peux m’empêcher de froncer les sourcils. Un groupe de la Rolling US, ça. Je le laisse parler sans commentaire, fixant l’image des filles du groupe, un dégoût évident sur mon visage. Ce n’est que lorsqu’il semble attendre une réelle participation que je réagis. « Ils devraient tous disparaître, tous ces groupes de cette agence de merde. Elle devrait avoir honte de ce qu’elle a fait et continue de faire à notre culture. »  J’étais soudainement furieux contre l’agence et ce girlgroup, me souvenant de concerts dans de petites salles, de chansons vides d’anglais et de jeunes qui buvaient des bières en nous écoutant, de couples qui dansaient sur nos chansons. D’un geste rageur, je récupérai la télécommande et changeai de chaîne, passant sur une animalière. La télévision afficha aussitôt une lionne, accroupie au milieu d’herbes hautes, ses muscles roulant sous sa peau alors qu’elle se préparait à attaquer une antilope blessée. Me tendant nettement, je me levais cependant, allant jusqu’à la cuisine où je fis deux cafés, écoutant d’une oreille distraite les commentaires du doubleur. L’antilope n’avait bien entendu pas survécu. Quant à moi, je me sentais soudainement pris au piège, dans cet appartement que je connaissais par cœur et qui, pourtant, m’avait vu au plus mal et au meilleur de moi. Mais,n avec ce presque-inconnu installé confortablement – et sans mon invitation ! – dans mon canapé je me sentais presque épié. J’avais conscience que tous mes gestes, toutes mes paroles, seraient enregistrées et étudiées, analysées. Il devait me prendre pour un fou ou un ermite. Je n’étais ni l’un ni l’autre. J’avais juste un problème avec les gens, de manière générale. Mais… Peut-être était-il temps de remédier à ça ? Il n’avait pas l’air si méchant. Soupirant, je récupérais les deux tasses de café chaud et rejoignis le canapé, en offrant une en silence à Young Jae. Me rasseyant à ma place précédente, je sirotais ma boisson en silence, regardant le documentaire. On avait changé de lieu, on était passé de la savane à une… zone humide. Nous assistions actuellement à la naissance de crocodiles. Sans trop savoir pourquoi, je choisis ce moment, alors que les œufs tremblaient et se fissuraient petit à petit, pour parler à nouveau, plus calmement. « J’avais un groupe, il y a longtemps. Avec des amis, mon ex s’occupait de la pub. On jouait dans de petits cafés, parfois de petite salle de concert. Ce n’était jamais de grande envergure mais ça nous suffisait. On pouvait parler avec le public, je me souviens même de fois où on se voyait offrir des bières parce qu’on était en sueur, à force de jouer. » Je ne pus empêcher un sourire d’étirer mes lèvres. « On n’était pas forcément très connus mais ça nous suffisait. Des groupes comme ça, maintenant, il n’en existe plus. Il reste plus que des choses fabriquées et américanisées. Je peux pas m’empêcher, parfois, de penser que si… Si on avait pas eu tous ces problèmes… La Rolling US aurait pu essayer de nous détruire, de nous mettre le grappin dessus ou j’en sais rien. Nous on s’en fichait, du nombre de gens qui nous écoutait. On voulait juste jouer de la musique. On se sentait heureux uniquement dans ce cas-là. » Mais tout ça était loin, maintenant. J’étais à deux doigts d’aller me chercher une bouteille de vodka ou de whisky histoire de me débarrasser de ces souvenirs, ces pensées. Mais j’avais un invité. Je me devais de faire bonne figure. Autant que possible.
©️ Pyphi(lia)


Spoiler:
 

_________________
I’ll regret it a lot
Now I’m calling you ✻  Sorry for calling you this late, I’m a bit drunk but my mind is clear. Now I’m calling you, calling you although you’re not answering. Please fill it up a little more, my friend cuz I’m feeling more lonely today. The moon in the sky is bright but it doesn’t shine into my heart.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: SEOUL (서울) :: ITAEWON (이태원) :: Logements :: Appartement de KIM Jae Won-
Sauter vers: