Rumeurs
Rumeur 1WOON aurait réalisé dans un restaurant chinois le titre “Roly Poly”.Rumeur 2KIM Jae Won, l’instructeur sévère de chant, sous les feux des projecteur après son attitude désagréable et méprisante envers les candidats lors de leurs entraînements de chants.Rumeur 3Le comeback d’un artiste oublié de la DREAM Ent. se prépare (encore).Rumeur 4Le gouvernement prend des mesures pour limiter le maximum horaire à 52 heures par semaine. Rumeur 5SUGAST et Su Han ont été aperçu dans un Starbuck.Rumeur 6L’une des candidates de l’émission Produce U montre des liens très fort avec le rappeur SUGAST à l’occasion de son anniversaire.Rumeur 7Le climatiseur de la DREAM aurait disparu.
SCORES
JOY PLAY
1035 pts
DREAM Ent.
932 pts
PU + RU
486 pts
CIVILS
184 pts
Since you're the best... [Feat Sumalee]



 
Encore un nouvelle MAJ ! Mais où va donc s'arrêter le staff ? Allez donc faire un tour sur ce sujet pour voir les nouveautés de la MAJ 3.2 !
Des nouveaux entrainements sont disponibles ! (danse & chant & rap) coeur
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs a été fait le 14 Octobre et le 11 Novembre.
Le deuxième épisode de Produce U est disponible ici. N'oubliez pas de voter ici (vote obligatoire pour tous).
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Les publications du KDN sont suspendues. La liberté de la presse serait-elle en danger sur le forum ? OSEF on a instagram stare
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan

Since you're the best... [Feat Sumalee]

avatar
Points : 108
Age : 19
Messages : 191
Voir le profil de l'utilisateur




Seon Lunaire
Soliste /Compositeur (Lune)
Mar 10 Juil - 21:28

Since you're the best...


       

Il y a quelque chose que seuls les meilleurs peuvent faire...


       

       
       
A vrai dire, Lunaire se sentait un peu débordé par la dose de travail qu'on venait de lui attribuer. Enfin, il avait dû composer deux chansons dans la même semaine, ce qui paraît simple comme ça... Mais ça l'est nettement moins quand votre producteur est sans cesse sur votre dos à pointer un instrumental trop doux, ou des paroles qui ne collent pas avec ses exigences. Parfois, cela ne tient qu'à de tous petits détails, une petite hauteur de note sur une seconde des trois et quelques, et il faut tout reprendre. Tout accorder.
Il aurait préféré passer plus de temps à préparer une reprise, ou une nouvelle chanson pour sa chaîne Youtube. Il se sentait nettement plus à l'aise, plus à l'abri là-bas. En quelques sorte, cet Internet si sauvage et violent, était peut-être préférable à l’exigeante réalité. Surtout qu'il avait dû concilier son travail, et son "activité bénévole", qui consistait à aller faire à manger à ses voisins de temps en temps. Il n'avait pas eu le temps d'appeler Saejin, et à vrai dire, son amie commençait à beaucoup lui manquer. Il aurait aimé avoir juste un après-midi pour se poser dans un café avec elle, et l'entendre râler indéfiniment.
Mais la satisfaction était revenue quand une de ses chansons avait été entièrement reçus. Il n'y avait plus rien à corriger, et les idoles avaient été convoquées pour l'apprendre et la chanter. Libéré de la moitié de sa tâche, il avait tranquillement achevé sa deuxième composition, qui cette fois, n'était qu'un instrumental, un parolier étant désigné pour s'occuper du reste. C'était bien plus simple, d'un coup...
Ayant rendu son travail en avance, et alors qu'il allait filer chez lui pour travailler sur son projet sur Youtube, il se fit attraper au vol par le responsable du groupe d'idols à qui il avait composé entièrement une chanson. Celui-ci lui demanda s'il connaissait une danseuse assez talentueuse pour participer au clip. Lunaire ne s'y connaissait pas énormément, en danseurs et danseuses... Mais il avait accepté bêtement, craignant bien trop de créer des problèmes.
C'est ainsi qu'il avait fini dans sa chambre, à chercher sur Internet un possible candidat pour le clip. Pourquoi était-ce à lui de chercher ça d'abord ? Ce n'était même pas son travail ! Il n'était pas recruteur de danseurs pour des clips, voyons ! Et il avait déjà fort à faire avec juste son travail...
Et en traînant sur sa chaîne Youtube, lisant distraitement quelques commentaires, il tomba dans ses recommandations sur une vidéos d'un groupe qu'il avait autrefois apprécié. Un groupe qui reprenait des danses. Il cliqua sur cette vidéo, absorbé par les souvenirs nostalgiques des heures passées à étudier les mouvements des danseurs et danseuses de ce type de vidéos...
Parmi les artistes de ce cover, il y avait sa danseuse favorite de quand il était plus petit. Sumalee... Elle était jolie, et elle bougeait si bien... Par curiosité, il chercha à la retrouver sur Internet, et tomba sur sa page. Rencontre avec les fans le 10 juillet. Aujourd'hui. Cet après-midi.
Le clip.
Lunaire bondit sur ses pieds, allant chercher sa sacoche. Il vérifia la présence de ses papiers de contact, de son portable, et de sa carte d'identité. Puis, il alla éteindre son ordinateur, et fila hors de l'appartement. Il resta quelques secondes à la porte, pensif. Est-ce que Sumalee avait une chance d'accepter de participer à un clip pour ce groupe d'idoles..? Après tout, il était bien possible qu'elle ait autre chose à faire, ou qu'elle déteste ces gens...
Mais qui ne tente rien n'a rien.
Le décoloré s'empressa de rejoindre la station de métro, droit vers le quartier de Hongdae où la jeune danseuse allait être. Il ne fallait absolument pas la rater ! Sinon, il aurait l'impression d'avoir raté son après-midi... Et qu'on allait lui tomber dessus salement à l'agence. Mais encore une fois, il se disait que ce n'était pas le boulot d'un compositeur et soliste d'aller chercher une danseuse pour un clip.

Arrivé à destination, il se dirigea tranquillement vers le point de rendez-vous. Il était en avance. Mais il y avait déjà quelques personnes à bavarder tranquillement. Il pesta en constatant qu'il n'avait pas pris de masque. Pourvu que personne ne lui saute dessus en le reconnaissant ! Il avait quelque chose de bien plus important à faire ! Et Dieu sait que cela ne lui plaisait pas de devoir faire le travail des autres, alors qu'il désirait du repos ! Et puis, il y avait encore les messages de son père, sans réponses... Il en recevait un par jour au moins. Il ne voulait même pas les lire. Il ignorait juste, passait à un autre envoyeur. D'ailleurs, à titre de vengeance personnelle, il avait nommé son père irresponsable "Sale c*nnard" dans son répertoire. Au moins, il n'oublierait pas qui était la personne à qui il devait mettre des vents en série.
Mais toutes ces choses s'envolèrent quand arriva la danseuse. Non seulement elle n'avait pas beaucoup changé, mais en plus, elle avait réveillé en lui toute l'admiration qu'il avait eu pour elle. Il y avait toujours quelques chose dans ses mouvements, dans son sourire, qui lui faisait briller les yeux.
Il le savait. Peu de gens avaient ce don. Il n'y a que les meilleurs qui savent autant allumer les regards. Sumalee est une créatrice d'étoiles, il en est persuadé.
S'il peut la convaincre de participer à ce clip, il sait qu'on ne la refusera pas. Personne ne peut dire non au talent. Personne ne pourra refuser la participation d'une personnalité pareille.
Il se fait tout petit, patiente. Il ne veut pas se faire remarquer. Alors il se laisse bousculer, et rentre les épaules. Cette situation est un peu inconfortable. Il se sent extrêmement angoissé à l'idée de rencontrer une des personnes qu'il a le plus admiré dans sa vie. Il a peut-être agit bêtement... Les mots sont coincés dans sa gorge. Il ne peut pas l'approcher. Il a peur d'un refus, et puis, il a aussi peur qu'on le remarque trop.
"Pourquoi tu es devenu Lune alors ?"
Il ne sait pas quand il pourra l'atteindre. A la fin peut-être. Mais elle est déjà trop loin. Il ne l'aperçoit plus. Bon sang, et comment parvenir à négocier sa participation ? S'il ne la ramène pas dès demain, on va l'achever. Il n'y arrivera jamais.
Voilà qu'il baisse à nouveau les bras. Défaitiste, comme toujours. Ce genre de comportement ne le mène jamais nul part. Et si ça le conduit quelques part, c'est bien dans le mur. Il y pense. Il y pense très fort, très sérieusement, et en essayant d'être réaliste. Ses chances sont faibles, mais est-ce qu'il faut abandonner maintenant ?
Le groupe se désépaissit, et le pauvre garçon se rend compte qu'il a réfléchit trop longtemps. Sumalee va s'en aller, et il n'aura rien fait. Si Saejin avait été là, elle lui aurait filé des baffes, et l'aurait envoyé lui parler avec un bon coup de pied dans le derrière. Alors il se file lui-même une baffe, s'attirant des regards interloqués, et s'approche de la jeune femme.

- B-Bonjour, e-excusez-moi.., balbutie t-il, plein d'incertitudes.

Est-ce qu'elle l'a entendu ? Il ne sait pas trop. Il est juste confus. Parler aux idols super connus à qui il vient de composer une chanson ne l'avait pas perturbé plus que ça, mais s'adresser à une personne qu'il admire depuis des années le met dans tous ses états. Il avait oublié à quel point il avait apprécié le travail de cette demoiselle. Il se demande s'il a une marque sur sa joue, vu qu'il s'est filé une gifle bien sèche toute seule. Il doit avoir l'air idiot. Et si ce n'est pas elle qui l'a remarqué, les gens qui l'ont vu se mettre une baffe vont sûrement le traiter de cinglé sur Twitter.
Bon sang, ce soir, il ne faudra pas qu'il aille sur ce réseau social pourri.

- J-Je viens de la Dream Entertainement... Un groupe a besoin d'une danseuse pour leur clip. H-Hum... Ils sont sympathiques, alors... E-Est ce que tu voudrais participer ? continue t-il, plein d'incertitude, Ton travail sera rémunéré bien sûr. E-Et tu peux refuser bien-sûr...

Il se sent minable. Juste minable. Il a envie de rentrer chez lui, et de se rouler en boule sous sa couette. Saejin ne va pas être fière, mieux vaut éviter de lui raconter ça. Il n'y a aucune chance que Sumalee accepte. Elle va juste l'envoyer balader sans attendre une seconde de plus. Il est le pire recruteur du monde, il en est certain.
Surtout qu'encore une fois, c'est même pas son boulot...
       
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 44
Age : 21
Messages : 468
Voir le profil de l'utilisateur




Sukaphai Sumalee
Danseuse Professionnelle / Chorégraphe - Admin
Ven 27 Juil - 2:08

Since you're the best


outfit - Ce n’était pas compliqué, aujourd’hui. La journée de la jeune femme ne se résumait qu’à très peu de choses. Elle n’avait rien de prévu – et n’avait surtout rien prévu pour l’occasion – pour sa matinée,  et toute son après-midi était réservée avec son frère et les autres membres de son équipe de danse pour rencontrer leurs possible fans. Cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas fait d’apparition en public directement tous ensemble, et surtout de manière organisée. Les quelques fois où ils s’étaient retrouvés en ville avaient été de parfaite surprise pour les passants des différents quartiers où ils s’étaient installés. C’était donc une chose qui manquait à la demoiselle qui aimait par-dessus tout danser librement dans la rue, voir les gens s’arrêter devant elle la regarder, pour certains la filmer, et surtout, pour entendre ces gens applaudir face à son travail. C’était tous ces petits détails qui lui faisaient plaisir. C’était alors une chose encore plus agréable lorsque les gens qui étaient présents autour d’eux venaient justement pour eux, pour les rencontrer, pour leur parler, et échanger. Non pas parce qu’elle voulait absolument recevoir ce genre de retour, mais parce que cela signifiait que ce qu’elle faisait plaisait, et c’était l’essentiel. Et puis, de toute façon, Sumalee était loin d’être le genre de femme à prendre la grosse tête et à se prendre pour du n’importe quoi – hormis lorsqu’elle était chez elle, et seulement pour embêter ses deux jumeaux. C’est pourquoi elle avait profité de sa matinée pour dormir, et être en pleine forme pour son après-midi. Elle ne s’était pas non plus réveillée bien tard, mais disons que sa nuit lui avait permis de beaucoup récupérer de ses journées passées.

Evidemment, une rencontre pareille engendrait forcément une représentation publique aussi, et il fallait qu’elle soit un minimum présentable … Si Maliwan lui, n’avait strictement rien à faire pour se préparer, Sumalee avait l’impression que plus le temps passait, plus la liste des choses qu’elle devait faire s’allongeait sans fin. Des choses comme : se doucher, trouver une tenue, se maquiller, se coiffer, essayer de manger un bout avant de partir, ne pas oublier de se laver les dents, etc. Oui, c’était tel un rendez-vous galant. Cela avait la même importance à ses yeux, alors il était évident qu’elle tenait à faire attention à elle … Les autres jours, elle était plutôt du genre à opter pour un jogging, une simple queue de cheval, et un maquillage réalisé à la vitesse de l’éclair juste pour dire qu’elle s’était maquillée. Après tout, le regard des gens, elle s’en fichait plutôt pas mal. Ce fut finalement son frère qui opta pour sa tenue face à toute l’hésitation qu'avait la thaïlandaise face à son dressing. S’il ne l’avait pas fait, Dieu seul sait combien de temps elle aurait passé devant ses vêtements sans réussir à se décider.

La suite, quant à elle, s’était déroulée plus vite que prévue. Une foi l’étape la plus difficile passée, le reste était en fait assez rapide, et l’heure qui avait été donnée pour le rassemblement approchait à grand pas, faisant monter l’excitation d’une telle rencontre chez la danseuse qui ne tenait plus en place. Ce n’était d’ailleurs rien comparé à ce qu’elle avait pu ressentir lorsque, une fois arrivée à destination, son regard s’était posé sur ces quelques personnes qui l’attendait elle et ses coéquipiers. Pour ne pas faire un seul gros tas, ils avaient décidé de se séparer un peu, afin de pouvoir discuter plus tranquillement. Sumalee s’était donc retrouvée à échanger avec quelques personnes, on lui posait des questions, elle y répondait avec ce même sourire qu’elle n’arrivait pas à quitter. Quelques personnes souhaitaient prendre des photos, et elle jouait le jeu. Le temps passait à une vitesse folle, sans qu’elle ne puisse remarquer quoi que ce soit. Le groupe autour d’elle avait fini par être un peu moins épais, et c’est à ce moment-là qu’elle avait entendue une voix qui essayait de se frayer timidement un chemin jusqu’elle et que son regard c’était posé sur ce garçon face à elle. Elle lui offre un sourire, parce qu’elle était contente de voir qu’il s’était enfin décidé à s’approcher. Ce n’était pas faute de l’avoir remarqué alors qu’il était encore derrière de nombreuses personnes. Elle en était même venu à se demander s’il n’allait pas repartir sans même venir lui dire bonjour. C’était bien dommage de ne pas profiter d’une occasion pareille, surtout qu’il semblait lui aussi être venu pour ça, non ? Enfin, c’est ce qu’elle s’était imaginée en le voyant attendre. Il serait reparti directement si son but n’était pas de venir discuter avec elle … Chaleureusement, elle répond à sa salutation, curieuse de ce qu’il allait bien pouvoir lui demander suite à son excuse. Sumalee, elle était une peu gênée de le voir aussi timide, elle préférait quand les gens étaient à l’aise avec elle. Lorsque ce n’était pas le cas, c’était elle qui finissait par être intimidée, car elle ne savait jamais vraiment comment réagir face à ce genre de personne sans dire quelque chose qui puisse les déranger. Elle et sa franchise pouvait parfois dire des choses blessantes sans faire exprès, et sa façon de mettre les gens en confiance pouvait parfois être maladroite. Mais elle faisait toujours des efforts. « Je ne vais pas te manger, tu sais. » Tenta-t-elle de lui dire pour le rassurer. Il continua alors, et elle écoutait ce qui ressemblait à une proposition. Son esprit tilta dès sa première phrase. Elle qui suivait l’actualité du divertissement coréen connaissait particulièrement cette agence qui se démarquait aux côtés de la Joy Play. S’agissait-il d’un recruteur ? Parce qu’elle était déterminée, Sumalee, et jamais au grand jamais elle ne finirait dans un groupe d’idole. (Ou, en tout cas, pas sans son frère, au moins). De toute façon, elle ne savait pas forcément chanter, alors c’était peine perdu pour lui. Mais il continua, et Sumalee pencha légèrement la tête sur le côté. Lorsqu’il s’adressait à elle, elle le trouvait drôlement mignon, et elle en venait même à se dire qu’elle finirait par avoir une crampe aux joues tellement son sourire ne se fanait pas.

Si elle résumait bien, le jeune homme était donc à la recherche d’une danseuse pour le clip vidéo d’un groupe de son agence. Il n’en fallait pas moins pour que la jeune femme soit touchée par cette proposition. S’il avait attendu tout ce temps pour lui dire ça, c’est qu’il y avait longuement réfléchi, non ? Peut-être, peut-être pas. Elle ne savait pas trop non plus. La thaïlandaise se savait douée, elle ne s’était d’ailleurs jamais posé la question de savoir si un autre domaine était fait pour elle tellement la danse était le sien. Néanmoins, elle se demandait si accepter était une bonne idée. Les agences d’idoles embauchaient des danseurs très doués aussi, était-ce donc vraiment mieux si c’était-elle qui participait à ce genre de chose ? Ce serait aussi une première fois pour elle qui n’avait jamais fait que des covers, des concours, qui donnaient des cours et chorégraphiait certaine danse de groupes en compagnie de son frère. Mais jamais elle n’avait été directement danseuse dans un MV. De nombreuses questions arrivaient dans son esprit, et Sumalee se mit à réfléchir quelques longues secondes avant de reprendre la parole. « Eh bien … Je pense que nous pouvons en discuter tous les deux ? » Ce n’était ni un oui, ni un non, pour le moment. Son regard ne quitte pas celui de son vis-à-vis, et elle ne peut s’empêcher de s’approcher un peu plus de lui pour pouvoir par la suite lui poker la joue. Elle voulait le voir sourire, le garçon, pas le voir stressé à l’idée de lui parler. « Mais d’abord je voudrai connaitre ton prénom. Il y a des gens que j’avais déjà vu avant, mais c’est la première fois que je te vois toi … » Bien que pourtant, son visage lui donnait l’impression de l’avoir déjà croisé quelque part, il était toujours plus agréable pour elle de connaitre le prénom des personnes à qui elle s'adressait. Après il lui était clairement difficile de reconnaître toutes les personnes qu’elle avait pu croiser dans sa vie, mais elle essayait de faire de son mieux pour retenir ceux qui venait la voir. C’est d’ailleurs à cet instant qu’elle pense à un détail. « Tu veux qu’on se décale un peu pour parler ? » Demanda-t-elle tout en regardant autour d’elle. S’il y avait des oreilles indiscrètes, ce n’était peut-être pas le meilleur lieu pour discuter de ce genre de projet.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 108
Age : 19
Messages : 191
Voir le profil de l'utilisateur




Seon Lunaire
Soliste /Compositeur (Lune)
Dim 29 Juil - 20:21

Since you're the best...


     

Il y a quelque chose que seuls les meilleurs peuvent faire...


     

     
     

Au moins, après sa salutation, elle ne l'avait pas chassé. C'était déjà ça... Bon, après, il savait lui-même que peu de personnes venues rencontrer des gens les envoyaient balader juste pour un "bonjour". Mais il connaissait quelques personnalités assez aisément irritées, qui se débarrassaient effectivement facilement des fans quand ils estimaient que la rencontre était terminée. La fatigue pouvait pousser à ce genre d'évènement, bien sûr. Mais on ne savait jamais si on allait tomber sur une personne un peu trop narcissique... Même si Lunaire n'avait jamais réussi à imaginer Sumalee ainsi... Bon, après, ce n'était pas comme s'il savait grand chose d'elle, à part qu'elle dansait bien.

« Je ne vais pas te manger, tu sais. »

Elle tentait vraisemblablement de le rassurer. C'était vraiment adorable de sa part. Surtout que sachant qu'elle n'était pas gérée par de grosses boîtes, elle n'avait pas forcément eut quelqu'un sur le dos à lui répéter comment prendre en charge les fans un peu timides. Ce n'était certes pas son premier meet-up, mais il ne pouvait pas s'empêcher d'être admiratif. Bon, c'était en grande partie dû au fait qu'il avait toujours vu Sumalee comme une espèce de star du net inatteignable. Admiration tout ça... Même en voyant les gens en chair et en os, on a du mal à se défaire de cette espèce d'admiration parfois excessive.
La jeune femme face à lui souriait, et prit le temps de l'écouter sans le couper. Elle avait penché légèrement la tête, avec ce qui ressemblait à un air... attendri ? Oh non... Il n'avait pas l'air à ce point d'un pauvre ado' timide..? Si. OK, il avait encore des choses à travailler. Dès qu'il sortait de son personnage de Lune, tout devenait un peu compliqué. Il savait toujours agir en tant que chanteur et compositeur, mais en tant que personne tout à fait random, il avait l'impression d'avancer en terre inconnue. C'était une impression étrange, essentiellement parce qu'en tant que personnalité publique, il avait le travail tout pré-mâché, alors que dans un cadre plus "réel", il n'était qu'avec lui-même. C'était qui qui avait eu l'idée toute pourrie de l'envoyer recruter quelqu'un pour ce MV déjà ?

« Eh bien … Je pense que nous pouvons en discuter tous les deux ? »


En fait, cette fille est vraiment géniale. Elle n'a pas laissé tomber un "non" sec, comme elle aurait pu faire. Ses talents de recruteur même pas recruteur de base se retrouvent flattés. Il ne sait pas trop quoi ressentir à son égard à cet instant sinon beaucoup de gratitude. Cela lui évitera au moins de se faire gronder en devant faire un rapport de son échec, avec sa technique d'approche qui ne s'apparente pas du tout à celle d'un recruteur de la Dream.
Il aurait voulut la remercier, mais la réaction de la jeune fille ne se fait pas attendre. D'ailleurs, elle entreprend de lui poker les joues. Confus, cela coupe court net à ses possibilités de réponse. Notamment parce qu'il se sent un peu comme s'il avait des joues de hamster. Vieux traumatisme d'un commentaire Youtube liké des milliers de fois qui le comparait à cet animal...

« Mais d’abord je voudrai connaitre ton prénom. Il y a des gens que j’avais déjà vu avant, mais c’est la première fois que je te vois toi … »

Il se sent un peu bête. Il aurait dû supposer qu'un recruteur se présentait avant toute chose. Mais bon, il n'a pas trop les clés en main pour le professionnalisme. On pensait peut-être qu'il ferait un recruteur décent avec sa tête, mais Lunaire se doutait bien que cela ne suffirai pas. Et il ne voulait pas compter sur son apparence, ou sa notoriété pour mener à bien ce travail. Même si au fond, il y a une chance qu'il doive s'expliquer un moment ou un autre... Parce qu'il fait vraiment un drôle de recruteur.

- Mon nom est Lunaire. Mais tu peux juste m'appeler Lune si c'est trop compliqué à prononcer. Et c'est en effet la première fois que je viens...

Il n'allait pas mentir. Il n'avait jamais osé aller aux évènements de rencontres des artistes qu'il suivait sur Youtube. C'était bien la première fois aujourd'hui... Et il était plus ou moins venu sous la contrainte. Peut-être qu'il aurait à jamais préféré rester à admirer dans l'ombre. Après tout, Lunaire est un peu un trouillard.
Et puis, l'idée que cet endroit n'était peut-être pas trop adapté pour parler business lui vint en tête. Quel idiot de recruteur n'aurait pas proposé d'aller dans un endroit plus loin ? Bah lui, apparemment. Il se console un peu en se répétant en boucle que ce n'est pas son boulot. Mais bon, il n'est dans la boîte que depuis un ans, il s'étonnait encore qu'on ne lui ait pas donné le genre de services ingrats qu'on ne donne qu'aux nouveaux. Les fameux "petits" services non rémunérés.

« Tu veux qu’on se décale un peu pour parler ? »

A ces mots, elle commence à se retourner pour chercher un endroit où s'arrêter. Le décoloré commence à chercher à son tour, se sentant un peu ridicule de ne pas avoir proposé cela avant. Il se demande où il serait préférable de parler travail... Certainement pas debout dans la rue ! Alors il parcourt les environs du regard. Il cherche, un peu désespérément. Et puis, son regard s'illumine en voyant un café. Bon sang, il a une subite envie de cappuccino.

- On peut se poser dans un café, tu ne crois pas ? On sera plus tranquilles. Et puis, je paierai pour toi. Après tout, c'est moi qui t'embête pour cette histoire de recrutement, lance t-il, bien plus confiant qu'il y a quelques secondes.

Est-ce qu'un recruteur dirait cela ? Oh, au diable ce professionnalisme ! Les services ingrats que l'on donne aux nouveaux ne devraient pas être de ce type ! Et c'était le travail de quelqu'un d'autre qu'il faisait, il n'aurait qu'à nier qu'on l'avait envoyé à sa place ! Mentir c'est mal, mais faire travailler un nouveau à sa place, ce n'est pas vraiment mieux.
D'ailleurs, il se dit qu'il est peut-être préférable de mettre les choses au clair auprès de la danseuse avant qu'il ne dise plus de bêtises. Il ne voudrait pas qu'elle croit que la Dream est une boîte de production qui embauche n'importe qui pour n'importe quoi. Même si avouer qu'il fait le travail d'un autre n'est pas meilleur, au moins, le blâme ne reviendra qu'à un recruteur, pas à l’entièreté de la production. Et Sumalee n'irait pas les dénoncer sur les réseaux sociaux... n'est ce pas ?

- Désolé, je ne suis pas très professionnel. Je rends juste un service à un aîné qui est débordé. On prépare un gros MV pour un groupe, et vu que c'est assez ambitieux, il y a vraiment beaucoup à faire...

D'ailleurs, il se dit que si le projet est si conséquent, c'est un peu de sa faute. C'est lui qui a composé la chanson après tout... S'il l'avait fait un peu plus courte, ou avec d'autres paroles, peut-être que ce recruteur n'aurait pas été aussi débordé. Et qu'il aurait été recruter quelqu'un lui-même. Mais Sumalee n'aurait peut-être pas pu participer, et il avait vraiment envie de l'aider à se faire connaître comme il pouvait. Certes, apparaître dans un seul MV d'un groupe dont elle n'était pas l'étoile, il y avait mieux, mais il songeait que c'était déjà ça...
     
Code by Joy


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 44
Age : 21
Messages : 468
Voir le profil de l'utilisateur




Sukaphai Sumalee
Danseuse Professionnelle / Chorégraphe - Admin
Dim 2 Sep - 1:36

Since you're the best


outfit - Les coréens étaient mignons, c’était indéniable. Certes, il y en avait qui se démarquaient négativement, comme dans tous pays, mais généralement, ceux que Sumalee avait la chance de rencontrer lui donnait l’impression de tomber à tout bout de champs sur des idoles. Ils en avaient tous l’apparence. A cette idée, Sumalee repensa particulièrement aux jeunes garçons qu’elle avait rencontré cet hiver et avec qui elle avait fait ce petit concours de bonhomme de neige – qu’elle avait au passage remporté. L’inconnu qui était venu la voir ne dérogeait donc pas à cette règle, elle tenta d’ailleurs de faire apparaître un sourire sur ses lèvres en lui poquant la joue, sans même savoir si cela serait efficace. Elle n’était pas contre l’idée d’écouter la proposition qu’il avait à lui faire, et c’est ce qu’elle avait essayé de lui faire comprendre, accompagnant ses dires d’un sourire. Néanmoins, elle se rendit bien vite compte qu’il manquait un détail à tout ça. Entamer une conversation sans même connaître le prénom de son interlocuteur était tout sauf une bonne idée aux yeux de la jeune femme qui s’empressa de demander à son vis-à-vis ces dernières informations, pratiquement sûre que c’était la première fois qu’ils se croisaient. « Enchanté alors, Lune. Tu peux m’appeler Suma si c’est aussi plus simple pour toi. » Sumalee, elle ne savait pas si elle était vraiment capable de prononcer son prénom. C’était la première fois qu’elle rencontrait quelqu’un le portant, et même si elle aurait pu faire l’effort de le prononcer entièrement, elle avait largement préféré l’appeler Lune dès le début. C’était plus court, et surtout quand même beaucoup plus mignon aussi. L’utilisation d’un surnom à son égard lui donnait qui plus est l’impression d’être plus proche de lui, même s’ils ne se connaissaient pas encore vraiment. C’était comme briser une première barrière, comme s’ils étaient déjà amis. La thaïlandaise n’était d’ailleurs pas contre l’idée de continuer de discuter avec lui, et d’écouter avec plus d’attention ses propositions, mais l’endroit n’était peut-être pas le plus adapté, à son humble avis. Elle ne put dès lors s’empêcher de lui proposer d’aller ailleurs, de se décaler de toutes ces possibles oreilles indiscrètes. Le jeune garçon se mit à son tour à regarder autour d’eux, et Sumalee pu remarquer à son expression qu’il semblait avoir trouvé son bonheur. Elle entreprit de suivre son regard qui s’était comme posé sur le café situé un peu plus loin, tandis qu’il évoquait ce dernier lieu. Elle n’allait pas refuser une telle offre, et de toute façon, ça lui ferait plaisir de se poser un peu. « C’est parfait ~ ! Ne te sens par contre pas obligé par quoi que ce soit. Et puis, ne t’inquiète pas, tu ne m’embêtes vraiment pas. » Tenta-t-elle pour le rassurer. S’il venait vraiment à l’embêter, elle l’aurait envoyé balader depuis belles lurettes. Ce n’était pas du tout son genre de se forcer à quoi que ce soit, et encore moins en dehors de ses heures de travail. Lorsqu’il commença à s’expliquer un peu plus, la jeune femme reposa son regard sur lui, attendant qu’il finisse de parler pour lui répondre, il ne manquerait plus qu’elle lui coupe la parole. Bonjour la réputation après. « Même si tu n’es pas professionnel, ça ne change rien au fait que je t’écouterai de la même façon. C’est d’ailleurs très gentil de ta part d’aider un collègue. Je suis d’ailleurs de plus en plus curieuse, alors ne bouge pas d’ici, je reviens. » Elle n’allait, après tout, pas s’enfuir comme une voleuse. La danseuse se rendit près de son frère pour lui annoncer qu’elle prenait une pause, qu’elle reviendrait surement d’ici une bonne demi-heure grand maximum, et qu’ils n’avaient pas besoin de l’attendre pour le reste. Elle attrapa une veste, laissa son sac à main près de son jumeau, et ne prit donc que son téléphone en main, ainsi que son petit portefeuille qu’elle mis dans sa poche. Lorsqu’elle rejoignit Lunaire, elle lui adressa un sourire avant de l’attraper par les épaules et de gentiment le ^tourner et le pousser en direction du café. « Let’s go ~ » Bien évidemment, elle n’allait pas agir ainsi jusqu’à ce qu’ils arrivent à destination, alors elle le lâcha une fois le point de rendez-vous quitté, et se mit à marcher à côté de lui. « Je suis curieuse, un peu, par rapport à autr chose... » Voire même beaucoup, Sumalee. « Tu dis venir de la Dream Entertainment, mais il y a beaucoup de métier dans une agence, non ? Tu fais quoi exactement ? » Son frère était professeur de danse au sein de l’émission Produce U, et elle avait déjà eu l’occasion de se rendre sur les lieux, de découvrir certaines personnes, certains métiers, mais cela devait surement être bien différent de ceux d’une agence. Certes, il pouvait y avoir des rôles identiques, mais à quel point, elle n’en avait strictement aucune idée. Ils arrivèrent sur place, et Sumalee se tourna vers lui. « Tu préfères qu’on se mette à l’intérieur ou à l’extérieur ? » Le café ne semblait pas très rempli, ce qui était plutôt une bonne nouvelle si leur conversation devait être privée. « Je n’ai aucune préférence pour ma part alors je te suis ! »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 108
Age : 19
Messages : 191
Voir le profil de l'utilisateur




Seon Lunaire
Soliste /Compositeur (Lune)
Dim 23 Sep - 18:37

Since you're the best...


     

Il y a quelque chose que seuls les meilleurs peuvent faire...


     

     
     

Il se doutait bien que son prénom était un vrai casse-tête pour les coréens. Et si sa mamie ne lui avait pas appris le français très tôt, il n'aurait peut-être jamais été capable de le prononcer lui-même. Cela l'aurait mis dans de beaux draps..! Ne pas être capable de prononcer son propre prénom... Il aurait reçu beaucoup plus de moqueries... Et il pensait avoir eut son quota de méchanceté à l'école, plus, ça l'aurait détruit.

« Enchanté alors, Lune. Tu peux m’appeler Suma si c’est aussi plus simple pour toi. »

Suma... Un surnom. Le pauvre garçon se sentit tout de suite moins à sa place. On aurait dit qu'une amitié commençait un peu trop vite, et vu la situation, Lunaire trouvait cela quelques peu incongru. Et puis, il appréciait beaucoup Sumalee pour son travail, et il n'avait jamais vraiment songé à lui parler un jour comme ça, d'égal à égal. Il se sentait surtout comme un pré-adolescent rencontrant son idole. Pas vraiment comme quelqu'un de presque adulte qui venait recruter Sumalee pour un MV.
Il lui proposa de se poser dans un café. Une subite envie de cappuccino l'avait pris, alors qu'habituellement, il n'était même pas vraiment un amateur de la boisson. Mais bon, autant bouleverser les habitudes jusqu'au bout...

« C’est parfait ~ ! Ne te sens par contre pas obligé par quoi que ce soit. Et puis, ne t’inquiète pas, tu ne m’embêtes vraiment pas. »

Ne sachant absolument pas quoi répondre à cette affirmation de la jeune danseuse, il préféra donc se taire. Elle semblait vraiment attachée au fait de le rassurer. Lui qui pensait que sa mission avait de fortes chances d'échouer, il commençait à prendre peu à peu confiance. Peut-être qu'il y avait vraiment une chance qu'elle participe pour un MV. Un MV pour un groupe, qui chantait une de ses chansons. C'était encore plus gênant vu sous cet angle.
Il s'excusa dès qu'il pu pour son manque de professionnalisme. Autant jouer la carte de l'honnêteté à ce niveau...

« Même si tu n’es pas professionnel, ça ne change rien au fait que je t’écouterai de la même façon. C’est d’ailleurs très gentil de ta part d’aider un collègue. Je suis d’ailleurs de plus en plus curieuse, alors ne bouge pas d’ici, je reviens. »


Elle était vraiment trop gentille pour son bien. Des gens devaient profiter d'elle. Oh non ! C'était terrible rien que d'y penser ! Et le pauvre papa poule dormant en le décoloré se disait qu'il pouvait toujours lui proposer de l'aider en cas de soucie. Il logeait souvent des gens en cas de soucies (aussi parce qu'il n'aimait pas être seul chez lui depuis qu'on s'était infiltré dans son ancien appartement).
Il l'observa déposer ses affaires, et prendre simplement son porte-feuille et son portable. Quoi ? Mais il voulait payer ! « Let’s go ~ », laissa entendre la jeune femme. Il se laissa conduire jusqu'au café, anxieux. Il ferait vraiment un recruteur terrible ! Heureusement qu'on ne le laissait pas aux commandes !


« Je suis curieuse, un peu, par rapport à autre chose... Tu dis venir de la Dream Entertainement, mais il y a beaucoup de métier dans une agence, non ? Tu fais quoi exactement ? »

Il ne savait pas trop quoi dire, bien qu'il soit au courant de ce qu'il faisait dans la vie. Pourquoi avait il peur ? Qu'est ce qui le mettait ainsi dans le doute ? Il ne savait pas trop. Il savait qu'il n'avait pas forcément confiance en ses capacités, mais de là à en arriver à ce point...

- J-Je... Je suis compositeur et soliste.

Il n'était à la Dream que depuis une année. Avant cela, il n'était qu'un simple Youtubeur. Enfin... Avec beaucoup d'abonnés, mais il ne rencontrait ses fans qu'en petits comités. La vie en agence était bien différente... Il peinait à tenir le rythme et le professionnel et sa chaîne amateure. C'était peut-être partiellement parce qu'il était un peu fainéant aussi... Il avait plus l'habitude de se reposer sur ses acquis... En fait, dans sa vie, il n'avait vraiment travaillé que pour la musique. Les cours, ça n'avait jamais été sa tasse de thé. Il avait été un élève très moyen.

« Tu préfères qu’on se met à l’intérieur ou à l’extérieur ? »

Il observa l'intérieur depuis la vitrine du café, pensif. Il ne fallait pas qu'il y ait trop de monde... Après, Lunaire n'était pas fan de l'extérieur. Un peu parce qu'il était frileux, mais aussi parce qu'ils avaient plus de chance de se faire repérer par des gens en restant devant le café.

- Hum... Je préfère l'intérieur. Ce serait bien d'être un peu tranquilles... Par chance, il n'y a pas encore grand monde...

Il entra donc, toujours un peu nerveux, tenant la porte à Sumalee le temps qu'elle passe l'entrée à son tour. Il n'y avait pas beaucoup de gens à tenir les portes dans son pays, mais la grand-mère de Lunaire avait encore une fois insisté pour lui apprendre cette règle de politesse. En bon petit-fils, Lunaire l'avait toujours appliqué. Ce n'était pas bien compliqué, et puis, il devait avoué qu'il aimait bien l'air surpris des personnes à qui il tenait la porte. Il avait beaucoup tenu à ce que sa mamie soit fière de lui.
Il s'approcha de la réception, cherchant des yeux un éventuel menu qui indiquerait au moins le prix des boissons. Il sortit ensuite son porte-monnaie, et lança à la dame derrière le comptoir, avec un immense sourire :

- Bonjour, nous aimerions vous commander quelques chose. J'aimerais bien un cappuccino s'il vous plaît. il se tourna ensuite vers Sumalee, Et toi ?
     
Code by Joy


HRP:
 





••• We'll swim towards the darkness at the bottom of the sea, just like the love we hold, let's hold hands and never let go.
lightless.tchi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 44
Age : 21
Messages : 468
Voir le profil de l'utilisateur




Sukaphai Sumalee
Danseuse Professionnelle / Chorégraphe - Admin
Mer 14 Nov - 21:04

Since you're the best


outfit - Après avoir récupéré ses affaires et prévenu son frère, voilà que la danseuse attirait sa nouvelle connaissance avec elle, en direction du café qu’ils avaient prévu de rejoindre. Sur le chemin, bien que court, elle en avait profité pour poser quelques questions au jeune homme, curieuse de connaître sa position exacte dans l’entreprise que pouvait être l’agence de la Dream Entertainement. S’il n’était pas recruteur, il devait bien être autre chose, avoir un autre poste. Et ces derniers semblaient nombreux et variés dans le domaine du divertissement. Peut-être était-il manager d’un groupe ? Peut-être travaillait-il à un autre poste dans l’administration ? Ou bien était-il tout simplement styliste ? Stagiaire ? Trop de suppositions qui restaient pour le moment sans réponse. “Compositeur ? C'est vrai ?” Et dans son regard passent quelques étoiles. “Je connais quelques artistes venant de la dream. Enfin, pas forcément personnellement. Je les connais parce que j'écoute principalement.” Elle sourit, un peu gênée. Peut-être parlait-elle trop…? Toujours souriante, elle profita de leur arrivée pour demander au garçon s’il préférait se trouver dehors ou bien en intérieur, lui expliquant qu’elle n’avait aucune préférence et que n’importe laquelle des propositions lui conviendrait. Il opta alors pour l’intérieur, justifiant son choix par le calme qu’ils pourraient trouver, et il n’avait peut-être pas tort.  
Assise en face du blond, la thaïlandaise ne pouvait s’empêcher de réfléchir à ce qu’il lui avait précédemment appris, à savoir son métier. “Ça doit être cool de savoir composer, de la même façon que ça doit être tout aussi sympa que d'avoir en parallèle sa propre carrière. Mère Nature en a décidé autrement pour moi, je préfère largement la danse au chant.” Sumalee était vraiment loin de pouvoir se comparer à la castafiore… Mais chaque personne avait son propre domaine de prédilection. Si quelqu'un avait du mal pour certaines choses, c'est qu'elles n'étaient pas faites pour lui, et qu'il trouverait bien un domaine où il pourrait exceller. C'était en tout cas la façon de penser de la thaïlandaise. Les lacunes qu'on pouvait posséder ne faisait que renforcer le fait que l'on était meilleur ailleurs. Bien évidemment, ce n'était pas une raison pour baisser les bras. Jamais, même. Mais disons tout du moins que cela pouvait rassurer un peu, que cela permettait de garder une certaine confiance en soit. La preuve était telle que Sumalee avait beau être particulièrement nulle en musique, elle n’avait jamais abandonné son envie d’apprendre le xylophone. Peut-être était-ce la musique qui ne l’aimait pas, au final.. M’enfin bref. Sumalee n’était pas là pour se tenir un discours alambiqué. Une ampoule s'alluma soudainement dans l'esprit de la rousse alors qu'elle regardait la carte et que la voix du serveur ainsi que celle de son vis-à-vis la ramenait sur terre. Lunaire, ou encore Lune. Elle connaissait ! D'ailleurs elle appréciait beaucoup. Elle ne retenait pas tous les noms, mais, désormais, celui du jeune homme lui revenait en tête. Ce qui était sûr, c’est qu’elle ne l’aurait pas reconnu, écoutant plus les chansons qu’elle ne pouvait regarder les MVs. Le serveur à côté d’elle semblait attendre sa commande. Lunaire ayant déjà commandé, Sumalee s’empressa de reporter son attention sur la carte, s’étonnant d’y trouver du couscous. “Je vais prendre la même chose.” Annonça-t-elle finalement, n’ayant pas réussi à se décider seule. Elle tendit le menu au serveur qui récupéra par la même occasion celui du blond, et s’en alla les déposer plus loin, sur un meuble en rotin. Était-ce bien vu pour elle de dire au garçon qu'elle n'avait pas directement tilté lorsqu’il lui avait annoncé son prénom, ou bien le prendrait-il mal ? Il n’avait pas l’air méchant, mais on ne savait jamais à quoi s’attendre, et elle ne voulait pas risquer de le blesser de part sa maladresse. Il lui arrivait souvent de ne pas bien trouver ses mots. C’était déjà le cas lorsqu’elle parlait en sa langue natale, mais cela pouvait être bien pire lorsqu’il était question de parler en coréen. Il suffisait qu’elle se trompe de mot, qu’elle en choisisse un qui ne correspondait pas au contexte, et elle serait dans de beaux draps. Son téléphone posé côté d’elle, elle le dévérouilla rapidement, et une fois son application de musique ouverte sur l’artiste “lune”, elle montra son téléphone au blond. “J’ai quelques unes de tes chansons, je crois.” Lâcha-t-elle en esquissant un sourire. “Je n’ai pas grand chose de prévu, dernièrement. Dans le sens où je pense avoir possiblement le temps de dépanner la Dream si besoin est.” Et puis, de toute façon, elle n’y voyait aucun inconvénient. C’était toujours un plus pour elle, et elle prendrait toujours plaisir à accomplir certaines choses s’il était question de rester dans le domaine de la danse, dans son domaine. Elle n’aurait même pas besoin de se forcer pour quoi que ce soit. “Tu aurais quelques informations supplémentaires ? Je pense surtout être curieuse quant au groupe dont il est question ~” Elle savait que la Dream préparait un groupe en ce moment, mais n’était que trop peu sûre qu’il puisse s’agir de celui ci. En dehors des Destiny Girls, en avaient-ils d’autres ?


HRP:
 




☽ S U M A L E E☾
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 108
Age : 19
Messages : 191
Voir le profil de l'utilisateur




Seon Lunaire
Soliste /Compositeur (Lune)
Ven 16 Nov - 14:02

Since you're the best...


   

Il y a quelque chose que seuls les meilleurs peuvent faire...


   

   
   
Il avait un peu honte de se prétendre compositeur et soliste. Est-ce que c'était bien honnête de dire ça, à côté de tous les autres monstres de la Dream ? Il se sentait nul, et tout petit. Sa côte de popularité avait beau être en explosion, il avait juste l'impression d'être un collégien stagiaire dans un bureau de ministre... C'est à dire qu'il ne savait pas où se mettre, et s'il pouvait seulement se considérer comme collègue avec les autres. Il allait s'y faire, certainement... Mais il songeait que ça allait rester longtemps bizarre...

“Compositeur ? C'est vrai ? Je connais quelques artistes venant de la dream. Enfin, pas forcément personnellement. Je les connais parce que j'écoute principalement.”

Les yeux de Sumalee s'étaient remplis d'étoiles, et Lunaire sentit s'abattre une masse immense sur son dos. C'était la pression. Et il allait étouffer. Il voulait sa maman, c'était trop pour lui. Enfin... Il ne fallait pas qu'il le montre, et ça irait, mais pour un rookie de l'agence comme lui, c'était une sacré épreuve. Il aurait préféré avoir un minimum de formation, ou un script avant de venir. L'improvisation c'était une mauvaise idée. Fort heureusement, il lui sembla que Sumalee ne le connaissait pas. cela l'arrangeait. Il serait trop gêné sinon.
Elle suivit son idée de rester à l'intérieur, ce qui rendit le jeune compositeur à nouveau reconnaissant. Elle s'était assise face à lui, et il préféra donc se cacher derrière le menu pour ne pas avoir à affronter son regard. Vraiment, cette situation était trop bizarre pour lui. Son lui de treize/quatre ans était tout confus de se retrouver face à son idole. 

“Ça doit être cool de savoir composer, de la même façon que ça doit être tout aussi sympa que d'avoir en parallèle sa propre carrière. Mère Nature en a décidé autrement pour moi, je préfère largement la danse au chant.”

Le jeune homme se pinça les lèvres derrière sa fiche. Oui, c'était chouette, il devait bien l'avouer... Il espérait pouvoir en vivre quelques temps, parce qu'après, il ne savait pas ce qu'il pourrait faire si sa carrière coulait. Il n'avait même pas fini son lycée. Et puis à part la musique, ses talents de cuisinier, et le fait qu'il soit bilingue coréen-français, il n'avait pas grand chose. Il ne savait pas s'il pourrait trouver un travail avec ça. On n'allait jamais le prendre.
Il se sentit aussitôt obligée de répondre quelques chose, quand elle évoqua que "Mère Nature" l'avait prédestinée à la danse, et non au chant. Il avait l'impression que quelques part, il y avait du regret là-dedans, et ça l'attristait...

- Mais tu sais, tu es très douée dans ton domaine... Honnêtement, quand j'étais plus jeune, tu étais une de mes artistes favoris, quand tu étais encore dans ton groupe de danse. Tu n'as rien à envier aux autres, tu es déjà géniale telle que tues !

Oh non non non, c'était beaucoup trop gênant. Il avait fait son fanboy là ? On dirait bien. Il avait vraiment fait son fanboy. Quel idiot ! Il pria pour qu'elle ne réponde rien, ou alors pour qu'elle n'ait pas entendu. Heureusement, un serveur vint les sauver, et il pu commander son cappuccino de manière presque normale. Il déposa sa carte, en soupirant, observant du coin de l'oeil Sumalee. Elle ne semblait pas avoir pensé à ce qu'elle prendrait, et le jeune soliste se sentit d'autant plus embarrassé. Est-ce que c'était de sa faute ? Il avait encore causé du tord ?

“Je vais prendre la même chose.”


Il ne fit aucun commentaire, tachant juste de garder son calme. Il devait vraiment apprendre à surpasser sa nature de garçon un brin timide, introverti, anxieux et tout ce qui suivait. Il rendit le menu au serveur après la jeune femme face à lui, s'évertuant à faire redescendre la pression. Est-ce qu'il s'en faisait trop ? Ou pas assez ? Il ne savait pas trop...
Il la regarda sortir son téléphone, et l'ouvrir sur ce qui semblait être une application de musique. Le jeune homme ne sut pas vraiment ce qu'elle faisait jusqu'à ce qu'elle lui montre l'écran. Il y avait plusieurs de ses chansons. Mais il avait crû qu'elle ne le connaissait pas ? Alors qu'il commençait enfin à se calmer, il recommença à psychoter. Elle devait le trouver vraiment bizarre finalement, il devait être décevant, comme type. En plus, il était pas dans son personnage là. Il n'avait pas l'air très joyeux, ni très optimiste. Non, il avait surtout l'air d'un Lunaire, d'un lui-même, toujours angoissé. La poisse...

“J’ai quelques unes de tes chansons, je crois.”

Elle avait esquissé un nouveau sourire. Ils étaient si gentils, ses sourires... Elle était vraiment une femme formidable, même dans la vraie vie...

“Je n’ai pas grand chose de prévu, dernièrement. Dans le sens où je pense avoir possiblement le temps de dépanner la Dream si besoin est. Tu aurais quelques informations supplémentaires ? Je pense surtout être curieuse quant au groupe dont il est question ~”


Elle pouvait dépanner la Dream. Tout n'était pas gagné, mais déjà, c'était quelque chose de rassurant. Le pauvre newbie exploité pu respirer un coup. Il y avait de quoi être soulagé ! Cela réduisait déjà ses chances d'être grondé par un autre membre de l'agence, et de se faire des ennemis !
Mais elle voulait des informations sur le groupe... Il ne savait plus trop comment lui vendre l'affaire... Ce n'étaient pas les Destiny Girls, ni un groupe spécialement connu du genre. C'était encore un groupe débutant. Mais il savait qu'il y avait un avenir derrière. Et puis, elle pourrait justement créer des chorégraphies pour les Destiny Girls plus tard, et épauler d'autres artistes connus.

- Dé-Désolé, ce n'est pas un truc aussi cool que danser pour les Destiny Girls... C'est un petit groupe, ils ne sont pas encore vraiment connus, mais très sympathiques. Ils sont plutôt dynamiques, et bourrés d'idées. Et surtout, très motivés pour apprendre. Ce sont de bons élèves, mais ils ont besoin de modèles sur lesquels se calquer en danse, ils s'en sortent moins bien là-dessus.

Il sortit à son tour son portable, recherchant sur YouTube une performance du groupe en question. Ils ne faisaient pas encore beaucoup de vus. Autant dire qu'ils étaient même un groupe underground... Mais ils allaient décoller un jour, n'est-ce-pas ?
Il cliqua sur un clip, pour montrer à la jeune femme.

- Ils ont déjà dansé avec des professionnels, mais comme tu peux le voir, soit les danseurs derrières sont mauvais, soit eux galèrent avec des chorégraphies un peu improvisées. Il y a déjà un pseudo-chorégraphe, mais je pense que tu pourrais mieux arranger ça que lui. Et surtout leur montrer les pas, et les accompagner dans le clip. Ils se sentiront rassurés d'avoir une personne aussi qualifiée que toi.

Il avait l'impression d'essayer de trouver une nounou à des enfants. Cela devenait ridicule. Il se sentait mal. Heureusement que son travail n'était pas recruteur ! Il aurait vraiment été terrible !
   
Code by Joy


HRP:
 





••• We'll swim towards the darkness at the bottom of the sea, just like the love we hold, let's hold hands and never let go.
lightless.tchi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 44
Age : 21
Messages : 468
Voir le profil de l'utilisateur




Sukaphai Sumalee
Danseuse Professionnelle / Chorégraphe - Admin
Mer 21 Nov - 16:25

Since you're the best


outfit - Ça lui remontait le moral, bizarrement, d’entendre les compliments du jeune homme, bien qu’elle n’ait pas dit ça dans le but de recevoir des encouragements . Mais ce qui lui faisait encore plus plaisir, c’était qu’il lui avait annoncé avoir été l’une de ses personnes qui la suivait, et ses paroles étaient si précieuses aux yeux de la thaïlandaise… C’était ce genre de dires qui ne lui faisait vraiment pas regretter son choix de carrière. Elle ne savait néanmoins pas quoi répondre, laissant tout d’abord le silence répondre à sa place, avant qu’elle ne trouve finalement ses mots. La serveur vint rapidement prendre leur commande, coupant court aux pensées de Sumalee qui avaient fini par dériver un peu trop. Malgré plusieurs coup d’oeil aux propositions à la carte, elle n’avait pas réussi à choisir ce qui lui plairait le plus, optant pour la facilité, et commandant la même chose que son vis-à-vis, en espérant qu’il ne lui en tiendra par rigueur. Bonjour l’originalité, hein… ? Le serveur parti, elle n’avait pu s’empêcher de sortir son téléphone, et de le tendre à Lunaire. Si elle ne s’était effectivement pas trompée, les chansons qu’elle lui montrait étaient bien de lui. Il ne semblait pas la contredire, et elle garda son sourire. “Soutenons-nous mutuellement à l’avenir.” Lui annonça-t-elle en ponctuant sa phrase d’un fighting lâché dans un murmure, et du signe l’accompagnant. Lui la suivait depuis quelques temps, semblait-il, et elle, elle appréciait aussi ce qu’il faisait. N’était-il, au final, pas fait pour se rencontrer ? Sumalee croyait au destin, encore plus dans ce genre de situation. Le hasard faisait bien trop souvent bien les choses. Alors, oui, elle accepterait aussi cette proposition qu’il était venu lui faire. Après tout, il avait fait le déplacement exprès pour venir la voir, si elle avait bien compris, et elle ne voulait pas non plus le décevoir - il ne manquerait plus que ça. Les seules choses qu’il lui manquait désormais, c’était les informations concernant ce groupe dont il était question. Sa question posée, Lunaire s’empressa de répondre à cette dernière. Un sourcil haussé, la jeune femme ne comprenait pas pourquoi il s’excusait. Débutant ou confirmé, tout le monde commençait bien par la même case départ, non ? Qu’importe qu’il s’agisse d’un groupe connue ou non, le but était et restait dans le fond le même. Sans faire de remarque supplémentaire, la danseuse attrapa simplement le téléphone du garçon pour regarder la performance du groupe dont il était ici question. Ce qu’elle pouvait observer correspondait apparemment aux explications et informations supplémentaires qu’il lui donnait. Ils n’étaient pas tous synchro, avaient quelques mouvements un peu bâclés, mais c’était loin d’être une peine perdue. Le serveur arriva à ce moment avec leurs boissons, les déposant devant eux. Un remerciement plus tard, Sumalee prit une gorgée de sa boisson chaude tout en regardant une seconde fois la vidéo. Elle en avait croisé des gens qui ne savaient pas danser du tout, et avait réussi à les guider de A à Z. Un groupe qui avait déjà des bases, ce ne serait qu’un jeu d’enfant, sans vouloir se surestimer, avant qu’ils ne réussissent à danser parfaitement. Il suffirait de quelques heures d'entraînements, d’une nouvelle chorégraphie aussi, qu’elle pourrait réaliser une fois la chanson donnée. C’était plus simple d’apprendre sur quelque chose qu’elle connaissait, et qui venait d’elle, que de reprendre une chorégraphie qui - si elle venait du même chorégraphe dont parlait Lunaire. Elle pourrait, qui plus est, demandé conseil à Maliwan avant de proposer sa propre chorégraphie. Rares étaient de toute façon les fois où elle n’attendait pas son aval avant. “Je ne vois vraiment pas d’inconvenant…” Inconvenant… Vraiment ? Elle n’était pas sûre du mot qu’elle venait d’utiliser, et vérifia rapidement sur son téléphone, avant de se corriger. “D’inconvénients ?” La tête penchée sur le côté, elle se disait qu’elle allait devoir vraiment être plus sérieuse avec son coréen qui manquait parfois de vocabulaire. Elle entendait déjà Young Shin se moquer de sa faute. “Dois-je contacter quelqu'un en particulier... ?”


HRP:
 




☽ S U M A L E E☾
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 108
Age : 19
Messages : 191
Voir le profil de l'utilisateur




Seon Lunaire
Soliste /Compositeur (Lune)
Dim 25 Nov - 16:22

Since you're the best...


   

Il y a quelque chose que seuls les meilleurs peuvent faire...


   

   
   
Il avait du mal à s'imaginer le tempérament des personnes qu'il ne connaissait qu'à travers leurs oeuvres. Ils pouvaient seulement incarner un personnage après tout. Il avait donc craint que Sumalee soit une mauvaise personne, mais elle se révélait être plus gentille qu'il ne l'avait imaginée. Il n'avait pas pu s'empêcher de l'encourager, de manière un peu maladroite. Il était un peu trop angoissé. Il devrait vraiment travailler dessus à l'avenir. Mais elle pris bien la chose, et ne se formalisa pas de sa maladresse, lançant juste un :

“Soutenons-nous mutuellement à l’avenir.”

Ensuite, elle lui demanda des informations sur le groupe. C'était ce que craignait le plus le jeune soliste de la Dream. Il lui avait donc montré le groupe en question, tachant d'assurer qu'ils seraient de bons élèves, qu'ils apprendraient vite, et que ça donnerait quelque chose au final. Il s'embourba un peu dans ses paroles, incapable de vendre ces pauvres artistes à la danseuse. Il ferait vraiment un vendeur terrible ! Heureusement que le destin l'avait mené à être seulement un artiste, s'il avait finit caissier, il aurait fait fuir les clients !

“Je ne vois vraiment pas d’inconvenant.., elle marqua une pause, semblant chercher ses mots, D’inconvénients ?”

Elle avait penché légèrement la tête, un peu embarrassée. Le coréen devait être dur à apprendre, Lunaire ne pouvait pas se permettre de lui en vouloir. Et puis, lui, à part le coréen et le français qu'il avait appris depuis tout petit, il ne savait pas parler grand chose. Son niveau d'anglais était plutôt pitoyable. Donc il ne voulait pas se placer en tant que critique du niveau de maîtrise des autres en coréen.
Et puis, l’essentiel, c'était qu'il avait compris ce qu'elle voulait dire, n'est ce pas ?

- Oh, merci. Tu nous sauves vraiment !

“Dois-je contacter quelqu'un en particulier... ?”

Il chercha sur son téléphone le nom de son collègue, et le lui montra. Bon, il espérait qu'il n'allait pas la chasser après tout ce chemin. Ce serait vraiment pas sympathique de sa part. Et puis, Lunaire se disait que quand même, il ne devrait même pas faire ce travail. Oui, il était frustré.

- Il faut juste que tu l'appelles et que tu préviennes que tu peux bosser pour le groupe. Il te donnera les horaires, et vous pourrez parler du paiement.

Il ne savait pas s'il devait lui demander si elle savait où se trouvait l'agence. Peut-être qu'elle serait vexée qu'il la prenne pour une ignorante. Ou alors une personne incapable d'utiliser Google Maps. Cela l'angoisserait un peu, alors il préféra ne pas prendre de risques. Il ne voulait pas tout faire rater.

   
Code by Joy


HRP:
 





••• We'll swim towards the darkness at the bottom of the sea, just like the love we hold, let's hold hands and never let go.
lightless.tchi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 44
Age : 21
Messages : 468
Voir le profil de l'utilisateur




Sukaphai Sumalee
Danseuse Professionnelle / Chorégraphe - Admin
Sam 8 Déc - 20:57

Since you're the best


outfit - Heureusement pour elle, Lunaire ne semblait pas lui tenir rigueur de sa précédente faute de coréen. Ce n’était pas sa langue maternelle, et cela ne faisait pas si longtemps que ça qu’elle avait appris à le parler. En plus de cela, elle avait déjà assez d’une personne critiquant son coréen et son accent dans la vie pour ne pas en avoir besoin d’une de plus. La danseuse était pourtant certaine que le jeune homme était assez compréhensible, avant même de penser une seule seconde qu’il puisse lui faire une quelconque remarque. Mais le fait qu’il ne s’attarde pas dessus lui fit réellement plaisir, alors elle se permit de passer elle aussi à autre chose, l’observant chercher un possible contact dans son téléphone suite à sa question. C’était quand même mieux qu’elle lui demande s’il y avait quelqu’un à contacter en particulier quand on savait que ce n’était pas son propre devoir de faire ça, et qu’il aidait simplement un collègue. Sumalee espérait d’ailleurs que ce dernier lui rende la pareil, elle détestait l’idée qu’on puisse se rabattre sur quelqu’un d’autre pour éviter de faire quelque chose, pour la simple et bonne raison que c’était une tâche particulièrement difficile à réaliser, voire même plutôt chiante, soyons honnête. Elle espérait par la même occasion que ce n’était pas le cas du compositeur aujourd’hui, car son collègue n’oublierait pas de si tôt le passage de la thaïlandaise dans son bureau. Elle était gentille, Sumalee, c’était indéniable. Mais elle était franche dans ses propos, et gardait rarement les choses pour elle. Alors s’il fallait qu’elle fasse part du fin fond de ses pensées, elle le ferait sans hésiter ne serait-ce une seule seconde. Certes, cela dépendait quand même de la situation, mais bon…
Pendant qu’il cherchait, la rousse se permit de prendre quelques gorgée de sa boisson, sans regretter un instant d’avoir suivi le choix de sa nouvelle connaissance. C’était vraiment bon, et ça lui faisait le plus grand bien.

Le nom de son collègue trouvé, Sumalee reposa sa tasse et nota ses coordonnées sur le bloc note de son téléphone, ajoutant une nouvelle note qu’elle nomma “important - dream - lunaire”. Comme ça, elle se souviendrait parfaitement qu’il s’agissait de ce dont lui avait parlé le blond, lors de ce petit tête à tête improvisé dans ce café. “Est-ce qu’il y a des heures à laquelle il ne sera possiblement pas disponible ?” Ses antécédents lui avaient fait comprendre que, côté administration, rares étaient les personnes qui étaient disponible toutes la journée. C’était comme dans son collège, où l’administration était à peine ouverte - réellement - une heure par jour. Et encore, ça c’était quand ce n’était pas sur les heures de cours des élèves. Si elle pouvait éviter d’appeler plusieurs fois dans le vide, sans jamais qu’on ne décroche, elle préférait largement connaître les disponibilités de cette fameuse personne. “J’espère qu’il acceptera que ce soit moi, quand même..” Parce que Lunaire pensait qu’elle correspondait, c’était un fait, mais qui sait, peut-être que son collègue ne serait pas du même avis… “Oh, ce ne serait en aucun cas de ta faute, si c’était le cas !” Elle préférait éclaircir les choses, ne souhaitant pas blesser le jeune homme avec ses dires, ni même l’inquiéter quant à son choix. Elle était la première touchée par le fait qu’il ait pensé à elle avant d’aller voir quelqu’un d’autre. Après tout, il devait en connaître des personnes dans le milieu…


HRP:
 




☽ S U M A L E E☾
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: SEOUL (서울) :: HONGDAE (홍대)-
Sauter vers: