MAJ n°6.2 !
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs ont été effectués le 1er septembre. Le prochain rendez-vous est donc fixé au 1er octobre.
Ça y est ! L'émission Produce U a touché à sa fin. Merci à tous pour votre participation !
Hiatus forcé de certains artistes de la DREAM, accident des FACTORY, croquis de Sunti, dernières rumeurs diverses, tout est discuté au sein de SHADOW, le forum sans concessions.
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan
De nouveaux dés sont disponibles ! Venez tenter votre chance avec le dé du destin et avec la loterie !

☼ homework | Shin & Sumalee ☼
Produce U :: Séoul :: HYEHWA (혜화) :: Logements :: Petit appartement de NAM Young Shin
Aller en bas 
Ven 13 Juil - 2:59
- -
http://produce-u.forumactif.com/t330-nam-young-shin-haters-gonna-hate
http://produce-u.forumactif.com/t344-nam-young-shin-be-lazy
http://produce-u.forumactif.com/t345-nam-young-shin-navigation
http://produce-u.forumactif.com
Nam Young Shin
Points :
107
Age :
25
Messages :
1226
responsable audio visuel & journaliste au seoul echoes - modo
Homework | w/SumaleeIl arrivait malgré tout que le hasard faisait bien les choses... Et apparemment, même les photographes bourrus pouvaient en profiter. Pour Shin, le hasard l'avait amené à devenir le professeur d'une jeune thaïlandaise dont il s'était moqué du mauvais accent coréen, au début. La demoiselle était serveuse dans un café d'Hongdae ou le garçon avait l'habitude de se rendre. Les quelques fois ou elle avait pu prendre ses commandes lui avait suffit à être hilare de cet accent qu'elle tentait de forcer. Rien n'était fait méchamment, le photographe cherchait simplement à trouver une distraction, aussi idiote soit-elle. Sa vie était plutôt triste, alors il tentait de s'amuser comme il pouvait. Puérile ? Totalement.
Pourtant, ces pics qu'il avait pris l'habitude de lancer à la jeune Thaï l'avaient amené à accepter de lui offrir des cours de coréen, par pur élan de générosité. Et de sa part, c'était bien rare.
Le jeune homme avait donc donné rendez-vous à son "élève" dans son propre appartement sans que l'idée que cela pouvait être déplacé lui vienne à l'esprit.
L'endroit avait été partiellement rangé pour l'occasion.
Presque plus rien ne traînait, désormais.

Les innombrables restes de canettes avaient été jetés et la poussière avait été complètement éradiquée des meubles. Joo Eun était passée en fin de semaine dernière et avait encore décider de jeter ce qui traînait, malgré les ronchonnements du locataire de l'appartement. On aurait finalement pu dire que Shin vivait dans la propreté sept jours sur sept... Si l'on ne fouillait pas dans les placards ou les tiroirs, évidemment...
Le photographe en avait aussi profité pour réapprovisionner son réfrigérateur cruellement vide qui ne lui servait presque à rien, finalement. Quelques boissons, de quoi grignoter... Tout avait été prévu. Il était bien rare que Shin ait des invités, à part Joo Eun, et il n'avait pas eu envie de faire les choses à moitié. Encore maintenant, il se demandait pourquoi il tenait tant à faire bonne impression, à montrer qu'il était une personne totalement dans la norme vivant dans un bon environnement. Pour ne pas l'effrayer ? Non, il y avait plus que ça.
Le brun ne pouvait l'avouer, mais lui aussi - aussi solitaire qu'il soit - avait besoin de voir du monde certaines fois. L'idée de voir une inconnue passer le pas de sa porte ne l'enchantait pas plus que ça, mais il ne pouvait pas dire qu'il se sentait complètement à l'aise, seul. Voir du monde n'avait jamais fait du mal à personne, et Shin commençait à s'habituer à la présence d'autres personnes, alors pourquoi ne pas tenter le tout pour le tout en tentant de faire connaissance avec des êtres humains, de temps en temps ?
Notre auto-proclamé professeur commençait à s'endormir, certain que la demoiselle n'allait finalement pas se montrer. Et pourtant, alors qu'il n'y croyait absolument plus, la sonnerie de la porte d'entrée le fit hausser un sourcil. Il lâcha un soupir en se disant qu'elle avait peut-être mieux fait de ne pas venir plutôt que d'arriver autant en retard. Quelque peu en colère, le photographe s'était glissé jusqu'à la porte d'entrée afin d'ouvrir à la nouvelle arrivante.

- Tu as intérêt à avoir une très bonne excuse.

Il était certains que Shin ne lui offrirait pas de cadeaux. La moindre erreur, et il n'hésiterait pas à lui en faire voir de toutes les couleurs...





coeur:
 

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Juil - 2:01
- -
http://produce-u.forumactif.com/t347-sukaphai-sumalee-dance-dance-dance
http://produce-u.forumactif.com/t406-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t405-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t407-sukaphai-sumalee
Sukaphai Sumalee
Points :
60
Age :
22
Messages :
589
professeur de danse & chorégraphe - admin

HomeworkSumalee & Young Shin

Une moue sur le visage, Sumalee suivait tranquillement les indications que lui donnait son téléphone quant au chemin qu’elle devait emprunter pour se rendre chez son “professeur particulier”. En temps normal, la jeune danseuse préférait investir dans de véritables professeurs, mais elle avait cette fois-ci laissé le hasard faire les choses. Une rencontre, une fois, deux fois, trois fois. Quelques échanges, quelques moqueries et taquineries. Et c’est ainsi qu’elle avait fini par demander à ce jeune homme qui se moquait si bien de son accent s’il était capable de l’aider à s’améliorer. Requête acceptée, premier rendez-vous donné.

Aller dans l’appartement d’un garçon ? Ce n’était aucunement un problème aux yeux de la thaïlandaise qui vivait jour et nuit avec ses deux frères. La jeune femme n’avait d’ailleurs aucun problème à se retrouver seule avec Young Shin. Non seulement elle avait été habituée dès son plus jeune âge à être entouré de garçons, mais en plus il s’agissait là d’une personne qu’elle “connaissait” un minimum. Et puis, même si ça n’avait pas été le cas, ce n’était pas comme si elle signait son arrêt de mort. Si elle venait à se sentir mal à l’aise, de toute façon, rien ne l’empêchait de quitter l’endroit. Seulement … Peut-être que cette fois-ci, en décidant de se rendre sur place malgré un important retard accumulé, signait-elle réellement la fin de ses jours ? Il pourrait être capable de la trucider du regard, elle en était presque sûre. Mais, face à la porte, devait-elle vraiment faire marche arrière ? Hmm … Non. C’était une warrior, ce n’était pas Young Shin qui allait lui faire peur. Alors, ni une, ni deux, Sumalee appuya sur la sonnette du logement, quelque peu gênée tout de même de son retard. Elle espérait fortement qu’il ne lui en tienne pas rigueur. Et puis, comme on le fit si bien, les meilleurs se font toujours attendre, pas vrai ? Il fallait cependant croire que le contraire venait d’arriver. La porte ouverte devant elle laissait apparaître Young Shin dont l’air laissait clairement comprendre son énervement. Croisant les bras dans son dos, Sumalee se mordit doucement la lèvre inférieure face à la remarque du garçon. « Tu veux vraiment savoir ? » Demanda la jeune femme en relevant son regard pour le planter dans celui de son vis-à-vis. « Eh bien, figure-toi qu’en chemin, j’ai aidé une femme âgée à rentrer chez elle avec ses courses. La pauvre était bien trop chargée pour pouvoir s’en sortir seule. Une fois chez elle, elle m’a invité à prendre le thé. Puis quand j’allais partir, c’est à ce moment-là qu’elle a absolument tenu à me montrer une photo de ses petits-enfants. D’après ce qu’elle a pu me dire, je ressemblerai à sa petite fille. Sauf que la pauvre madame s’est rendu compte que son petit chat avait disparu, donc nous avons cherché son chat dans tout le quartier, je n’allais quand même pas la laisser seule ? Et c’est en cherchant le chat que je suis tombée nez à nez avec un extraterrestre qui te ressemblait étrangement. C’est lui qui avait en fait kidnappé le chat et qui demandait une rançon. Alors avec la vieille dame nous avons décidé de le payer en lui offrant le thé. Et nous avons tous les trois sympathisés en discutant de nos petits petits petits enfants, parce que l’extraterrestre les connaissait, il venait du futur ! » Sumalee gardait un air si sérieux qu’elle se demandait comment elle faisait pour ne pas flancher. Chaque parole était finalement accompagnée d’un geste de ses mains pour animer son récit. Elle se tue l’espace d’un instant, et lui adresse un sourire. « Non, en fait, t’habites juste dans un trou paumé uké ? J’ai mis dix mille ans à trouver ton appartement ! » Et il fallait aussi ajouter à ça le fait qu’elle n’avait absolument pas regardé l’heure, vaguant à ses chorégraphies et différents mouvement de danse un peu plus tôt. Mais était-ce une raison assez valable pour qu’il l’accepte ? « Allez, j’ai quand même fait tout ce chemin pour venir, tu vas pas me laisser dehors quand même … ? » Ajouta-t-elle en gonflant légèrement les joues.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Juil - 2:04
- -
http://produce-u.forumactif.com/t330-nam-young-shin-haters-gonna-hate
http://produce-u.forumactif.com/t344-nam-young-shin-be-lazy
http://produce-u.forumactif.com/t345-nam-young-shin-navigation
http://produce-u.forumactif.com
Nam Young Shin
Points :
107
Age :
25
Messages :
1226
responsable audio visuel & journaliste au seoul echoes - modo
Homework | w/SumaleeShin s'efforçait de se demander ce qui lui avait prit d'accepter la chose comme cela. Il ne recevait jamais personne chez lui, et il tenait par-dessus tout à ses pauses dans son emploi du temps. Cette fin d'après-midi aurait pu être bien plus agréable que ça pour le photographe qui se serait fait un plaisir de piquer un somme sur son canapé pour se réveiller que tard le soir. Il aurait pu même avoir le temps de visionner une série, ou un film. Ou il aurait pu même travailler sur certains montages qui lui prenaient du temps. Mais non, il avait fallu qu'il accepte d'enseigner des bases de coréen à une jeune fille qu'il ne connaissait même pas et qui lui avait presque posé un lapin, en plus de ça.

S'il s'était attendu à ce genre d'excuses, il n'aurait certainement pas ouvert la porte et l'aurait fermé à clé en lui disant d'aller voir ailleurs s'il y était. Pourquoi avait-il accepté, déjà ? C'était la seule et unique pensée qui tournait dans son esprit actuellement. Le brun avait dévisagé la jeune femme tout au long de son récit, se demandant d'où elle piochait toutes ses idées. Peut-être avait-elle un carnet rempli d'excuses bidon qu'elle pouvait utiliser dès qu'elle en avait besoin ? En tout cas, si elle espérait faire rire Shin, c'était bel et bien raté. Le garçon commençait déjà à s'impatienter en tapant frénétiquement du pied alors que Sumalee n'en était qu'a la partie de l'extraterrestre.
S'il avait été de meilleure humeur, il serait sûrement rentré dans son jeu, mais après tout, il n'avait pas que ça à faire. Young Shin savait faire preuve de répondant quand il voulait s'amuser, comme quand s'était moqué de Sumalee, au café, ou lorsqu'il conversait avec l'étrange personne lui parlant de la meilleur façon pour cuisiner le hamster. Bref, il savait s'amuser. Mais la Thaïlandaise, elle, ne méritait pas qu'il rentre dans son jeu.
Du moins, pas pour le moment. Alors qu'elle gesticulait en parlant, le photographe posa de nouveau sa main sur la poignée, près à lui fermer la porte au nez. Ah, elle avait enfin fini de parler, tiens. Enfin, pensa-t-il.
« C'est bien ! Peut-être que tu n'aurais pas dû venir et continuer à parler avec cette vielle dame, et cette... chose venue du futur. D'ailleurs, c'est mon petit petit petit cousin, dans le futur, et justement ! Il vient de me transmettre un message télépathique pour me dire que je devrais te claquer la porte au nez ! Qu'est-ce qui m'en empêche, tiens ? » Shin avait sérieusement décidé de la laisser devant son pas-de-porte, et même si elle implorait, il ne lui ouvrirait pas.

Pourtant, alors qu'il commençait à pousser la lourde porte de bois de l'appartement, son ventre se mit à gronder si fort que les voisins l'avait sûrement entendu. Shin avait peut-être bien oublié de manger, oui, c'est probable. Mais il était presque à court d'en cas, et les seules choses traînant dans son frigo étaient soit des légumes peu ragoûtants pour le jeune homme, soit des yaourt qui avait périmé depuis un bon bout de temps. L'idée de passer à la supérette ne l'enchantait pas véritablement et il pouvait se passer de nourriture pour une soirée... mais, une pensée venait de fuser dans son esprit. « Hmmm, quoique... Je peux potentiellement songer à te faire entrer. Tu t'y connais, en cuisine ? »
Peut-être que finalement, il pouvait utiliser la jeune Thaï à ses fins. C'était assez mesquin, oui, mais après tout, elle était celle qui était en tord !
« Voilà le deal, si tu arrives à cuisiner quelque chose de potable avec le peu de choses que mon réfrigérateur contient, j'accepterais de te donner tes cours, comme tu voulais. »
Le brun ne put s'empêcher de sourire à l'idée d'avoir un repas gratuit.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juil - 23:52
- -
http://produce-u.forumactif.com/t347-sukaphai-sumalee-dance-dance-dance
http://produce-u.forumactif.com/t406-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t405-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t407-sukaphai-sumalee
Sukaphai Sumalee
Points :
60
Age :
22
Messages :
589
professeur de danse & chorégraphe - admin

HomeworkSumalee & Young Shin

Se serait-elle présenter à lui autrement s’il ne lui avait pas demander un excuse quant à son retard ? Oui, surement. Sumalee n’était d’ordinaire pas du genre à raconter des salades, mais lorsqu’elle avait croisé le regard de Young Shin, qui mélangeait colère et surement une bonne pincée d’envie de la tuer sur place, elle n’avait pas pu s’empêcher de raconter cette histoire sortie tout droit de son imagination. Elle s’était d’ailleurs elle-même étonnée de ce petit chapitre complètement improvisé qui racontait les déboires d’une vieille femme, de son chat, et d’un extraterrestre. En agissant ainsi, elle s’était dit que ça pourrait détendre un peu l’atmosphère, que cela pourrait calmer le jeune homme et lui faire oublier sa rancœur à son égard ? Mais … Non. Et la réponse qu’il lui donna lui fit comprendre directement qu’il n’était vraiment pas d’humeur à rigoler. Il avait peut-être raison, tiens. Peut-être qu’elle n’aurait vraiment pas dû venir, et passer plus de temps avec sa musique à danser devant un miroir ? Consciente qu’elle était parfaitement fautive dans l’histoire, elle s’était mise à se mordre légèrement la lèvre inférieure, reprenant la parole plus bas que précédemment. « Tu parles trop vite. » Oui, c’était vrai. Et même si elle avait compris en grande partie, elle avait eu du mal à suivre son flot de parole. Était-ce aussi sa façon de détourner le sujet de ces extraterrestres ? « Et puis, je savais pas que t’avais de la famille là-dedans, sinon j’en aurai profité pour lui demander de me parler un peu plus de toi. » Parce que oui, après tout, Sumalee, elle ne connaissait pas grand-chose de cette personne qu’elle considérait plus comme un inconnu qu’un ami. Même le titre de professeur, elle n’était pas enclin à le lui donner. Curieuse, elle se demandait de nombreuse fois comment il pouvait vivre, comment il pouvait être en dehors de leurs quelques rencontres au café où elle travaillait de temps à autre. Elle tenta tout de même un sourire, un peu nerveux sur les bords, à son attention. Il ne manquerait plus qu’il lui ferme véritablement la porte au nez, elle le prendrait mal, très mal. Si son café à mauvais goût la prochaine fois, il ne faudra pas l’accuser.

Un bruit attira l’attention de la jeune thaïlandaise qui fit son possible pour ne pas rigoler. Young Shin s’adressa de nouveau à elle, s’arrêtant dans son action de refermer la porte derrière lui, et confirmant au passage que ce qu’elle avait entendu juste un peu plus tôt provenait bel et bien du ventre du garçon. Alors, comme ça, il avait fin, c’est ça ? « Si je m’y connais en cuisine ? » Elle croisa les bras sur sa poitrine. « Evidemment. » Il fallait bien ! Avec deux garçons à la maison, il lui arrivait souvent de cuisiner en leur compagnie, mais surtout pour eux. Elle avait aussi appris de nombreuses choses lorsqu’elle était en Thaïlande, en compagnie de sa grand-mère. Les bonnes recettes de grand-mère, ce ne sont pas que des contes de fées, Sumalee le savait pertinemment. Et si elle comprenait bien, il lui suffisait simplement de s’engager à lui cuisiner quelque chose pour qu’il la fasse entrer chez lui ? Ok. Elle en était capable ! Et puis, s’il venait à mourir empoisonné, dans le pire des cas, il n’y aurait qu’elle comme témoins, et elle accuserait la qualité des aliments de son réfrigérateur plutôt que sa cuisine. Ou bien, elle cacherait tout bonnement le corps quelques parts ? «  J’accepte le deal ! » Confirma-t-elle en s’approchant un peu plus de la porte. Néanmoins, le sourire qui naquit sur les lèvres de Young Shin lui fit froid dans le dos. « T’es bizarre tu sais ? » Remarqua-t-elle, les bras toujours croisés.


HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Dim 2 Sep - 1:31
- -
http://produce-u.forumactif.com/t330-nam-young-shin-haters-gonna-hate
http://produce-u.forumactif.com/t344-nam-young-shin-be-lazy
http://produce-u.forumactif.com/t345-nam-young-shin-navigation
http://produce-u.forumactif.com
Nam Young Shin
Points :
107
Age :
25
Messages :
1226
responsable audio visuel & journaliste au seoul echoes - modo
Homework | w/SumaleeShin se demandait encore comment quelqu'un pouvait avoir un tel élan d'imagination. La jeune fille avait déblatéré son excuse si naturellement, sans réfléchir en se coupant à un seul instant. Rien que pour ça, il avait sérieusement envie de la félicité. Et puis une histoire d'aliens, cela pourrait potentiellement faire une bonne idée de plot pour un futur M/V... Ou pas. Absolument pas, même. S'il manquait de se faire virer pour avoir mis en images une histoire de la sorte, il pouvait sérieusement dire adieu à sa carrière, et à sa crédibilité, surtout.

D'ailleurs, il s'était mis dans une drôle de situation, encore une fois. D'ordinaire, son estomac se montrait bien plus coopératif et ne grondait pas quand un moindre petit signe de faim pointait le bout de son nez.
Le photographe avait pourtant parfaitement su tirer profit de la situation, comme si son ventre avait lui-même détecter la présence d'une bonne cuisinière à proximité, et qu'il s'était mis à grogner afin de prévenir son propriétaire qu'il avait quelque chose à gagner.

Et effectivement, il se trouvait que Sumalee était bel et bien bonne cuisinière, et que l'estomac du brun avait vu juste. Du moins, d'après ses dires. Shin ne pus que le dévisager avant de hocher la tête, satisfait de la réponse de la demoiselle. Elle remontait possiblement plus haut dans son estime.
« Félicitations, tu gagnes donc le droit d'entrer, et cela, sans te prendre la porte dans le nez. » Il se mit à sourire sarcastiquement avant de lui indiquer la direction de la cuisine. «« Forcément, je reste là. Tu sais, au cas où tu casses quelque chose, ou que tu fais brûler, je ne sais quoi... On est jamais trop prudent, hein ? » Peut-être doutait-il un peu de ses capacités, mais il avait surtout hâte de voir si Sumalee pouvait gagner ses bonnes grâces, chose que trop peu de personnes avaient pu accomplir, jusqu'ici. « Bizarre ? Peut-être bien. De la part d'une fille parlant avec des extraterrestres, je le prends bien. » Et hop. Un nouveau sourire naquit que son visage, un peu plus sincère, cette fois-ci.
En traçant sa route vers la cuisine, Young Shin se rappela néanmoins que tant tôt, lorsqu'il avait rangé son appartement, il avait totalement négligé la cuisine. Son invitée n'était absolument pas sensée y entrer, et il n'avait absolument pas émis l'hypothèse qu'ils auraient pu avoir faim, et surtout, qu'il allait proposer, ou plutôt, imposer à la jeune femme de lui faire la cuisine. Faute de sa part. Car Sumalee allait sûrement faire un drôle de tête en voyant la poubelle remplie, la vaisselle que le photographe accumulait toujours plus, et les nombreux paquets et canettes non-rangées, sur la table. Trop tard. Cela prendrait sûrement bien trop de temps à ranger. Et au pire, si elle se plaignait, tant pis pour elle, elle avait accepté le deal, après tout. En appuyant sur la poignée, le brun ne put s'empêcher d'appréhender légèrement. La pièce était bien dans un état déplorable, comme il s'en souvenait. « Ne fais pas attention au bazar... »
C'était sa seule répartie, oui, mais elle allait l'écouter, n'est-ce pas ? Elle allait entrer sans s'en préoccuper, elle allait ouvrir le réfrigérateur pour voir ce qu'il contenait... Et cuisiner. Sûrement... Ou pas. Un addict au ménage aurait probablement fait une crise cardiaque devant un tel bordel, et Shin espérait sérieusement que la Thaïlandaise n'en était pas une. Car sinon il allait avoir du mal à la faire revenir à ses esprits. Et il n'allait pas pouvoir la rattraper, si elle fuyait. Il ne l'empêcherait pas pour autant, mais il n'avait pas envie de dire adieu à son repas aussi facilement. L'estomac parle avant la politesse.

homework | Shin & Sumalee 2332605798:
 

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Sep - 14:21
- -
http://produce-u.forumactif.com/t347-sukaphai-sumalee-dance-dance-dance
http://produce-u.forumactif.com/t406-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t405-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t407-sukaphai-sumalee
Sukaphai Sumalee
Points :
60
Age :
22
Messages :
589
professeur de danse & chorégraphe - admin

HomeworkSumalee & Young Shin

Eh bien, c'était moins une. Avec son histoire d'extraterrestre pour excuser son retard, Sumalee avait failli ne pas pouvoir passer le pas de la porte de l'appartement de Shin. Et aurait amèrement regretté d'être passée quand bien même elle avait réussi à accumuler un retard monstre. Ce qu'elle devait faire pour se faire pardonner n'était pas compliqué, alors pourquoi aurait-elle refusé ? « Avoue c’est parce que tu ne peux pas te passer de ma beauté qu’en fait tu vas rester. » Sumalee, elle dit ça tandis qu’un sourire ironique étire ses lèvres, suivant Shin à l’intérieur de son appartement. Elle ne cherchait pas du tout à se vanter de sa personne, même si elle se savait quand même un minimum jolie… Elle disait surtout ça parce qu’elle n’aimait pas l’idée qu’il ne lui fasse pas confiance. Certes, ils n’étaient pas amis, ne se connaissaient pas des masses, mais la thaïlandaise n’était plus une enfant, elle savait faire attention. « Blague à part, si je ne savais pas faire attention à ce genre de chose, on ne se serait jamais rencontré. » Evidemment, puisqu’elle n’aurait jamais été embauchée à temps partiel dans ce café. « Mais tu me diras, ça t’aurait surement fait des vacances… Quoi que tu aurais quand même raté plusieurs occasions de te moquer de quelqu’un. » Loin de lui en vouloir pour ça, elle savait que son coréen n’était pas des meilleurs, et que son accent qui suivait pouvait faire rire les gens. Son sourire ironique disparu à l’instant même où son professeur du jour lui renvoya la balle concernant sa bizarrerie, pour se transformer en un sourire affectueux.

Lorsqu’ils arrivèrent dans ce qui semblait vraisemblablement être la cuisine, et à la remarque que pu faire le jeune homme alors même qu’il était encore en train d’ouvrir la porte, Sumalee eu comme premier réflexe de se mettre sur la pointe des pieds pour regarder par-dessus son épaule, retenant un léger rire face à l’état de la pièce. La thailandaise avait beau ne pas être très très maniaque, jamais elle n’avait laissé un tel bordel envahir de la sorte son environnement. Peut-être était-ce simplement parce qu’elle avait toujours vécu avec d’autres personnes, et qu’il y avait quelques règles de vie en communauté et de savoir vivre à respecter ? Il était aussi important de préciser que ses jumeaux rangeaient aussi avec elle, et heureusement, elle osait à peine imaginer leur appartement si ce n’était pas le cas. « Tu pourrais faire un effort, quand même… » Lâche-t-elle sans vouloir le blesser. Chaque personne avait ses propres manières, mais il était vrai que la cuisine de Shin mériterait bien un bon coup de ménage. C’était limite si Sumalee n’était pas sur le point de lui proposer de l’aide pour réorganiser tout ça. Elle allait néanmoins faire un effort et prendre sur elle. Lorsqu’elle s’avança dans la pièce, et qu’elle jeta un coup d’œil à droite à gauche, l’idée même de cuisiner s’envolait peu à peu. Elle se retourna dès lors vers Shin, une idée en tête. « Au fait, avant que je commence à cuisiner, je voulais te demander où tu avais acheté l’objet à l’entrée du salon. » Elle s’approcha de lui et l’attira vers la sortie de la cuisine. « Je ne sais pas si tu vois lequel, attend je vais te montrer. » Elle se mit derrière lui pour le pousser doucement, et dès qu’il fut en dehors de la pièce, elle ferma la porte derrière lui, qu’elle bloqua avec la première chaise qu’elle trouva. Comme ça, au moins, elle était certaine d’avoir la paix.

Les bras croisées, Sumalee faisait face à la cuisine. Son regard parcouru la salle alors qu’elle se demandait par où elle allait bien pouvoir commencer. Peut-être la vaisselle ? Histoire de vider l’évier. Oui, elle allait commencer par ça. Bien vite, elle prit sur elle pour s’occuper de tout ça. La vaisselle, le rangement de tout ce qui n’était probablement pas à sa place. Elle fit un tour d’une majorité des placard afin de ranger au bon endroit – du moins, elle l’espérait. Au moins, il n’allait pas pouvoir nier le fait qu’elle était efficace. Il ne lui fallut pas plus d’une vingtaine de minute pour s’occuper de tout ça. Elle avait même pris le temps de jeter un coup d’œil dans le frigo du garçon, réfléchissant en même temps qu’elle rangeait à ce qu’elle allait bien pouvoir cuisiner tant ses provisions étaient minime. A croire qu’il mangeait plus dehors que dedans, il n’allait pas survivre une semaine avec ce qu’il avait. En tout cas, elle avait trouvé du riz, et les légumes qu’il avait pourrait faire un bon accompagnement, mine de rien. Fière de son travail, elle parti débloquer la porte. La lèvre inférieure légèrement mordue, elle n’espérait plus que Shin ne lui tienne par rigueur du fait qu’elle l’ait mit dehors sans rien lui dire. C’était sa propre cuisine, quand même. « Si tu veux me surveiller pendant que je cuisine, tu peux… »

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Sep - 1:08
- -
http://produce-u.forumactif.com/t330-nam-young-shin-haters-gonna-hate
http://produce-u.forumactif.com/t344-nam-young-shin-be-lazy
http://produce-u.forumactif.com/t345-nam-young-shin-navigation
http://produce-u.forumactif.com
Nam Young Shin
Points :
107
Age :
25
Messages :
1226
responsable audio visuel & journaliste au seoul echoes - modo
Homework | w/SumaleeCe n'était pas dans ses habitudes de s'inquiéter des réactions des gens, et pourtant, cette fois-ci, il ne pouvait s'empêcher d'appréhender. Elle n'allait pas pleurer et fuir juste parce que sa cuisine était "légèrement" en bordel, si ? Et puis elle avait déjà été dans un état bien pire, cette pauvre cuisine. Mais ça, Sumalee ne devait pas le savoir... D'ailleurs, la remarque de la jeune fille le fit légèrement rire. Elle se montrait bien sur d'elle, et c'était plus fort que lui. Non, la jeune thaï n'était pas trop mal, effectivement, mais Shin aimait bien trop lancer des piques, alors il ne put pas se retenir. « Si c'était le cas, je serais allé embêter une autre serveuse. Tu as des collègues qui plaisent quand même un peu plus aux yeux...» Elle allait bouder, c'était sûr. Mais le photographe avait ce genre de répartie, et il n'allait pas se contenir.

Sumalee gagnait un point. Les cafés n'embauchaient pas n'importe qui, il était donc certain qu'elle était un minimum douée. Mais tout de même, c'était SA cuisine. Il pouvait y rester s'il voulait. « Hmm... Ça aurait été dommage... On ne trouve pas des victimes aussi susceptibles aussi souvent qu'on pourrait le croire. » Oui, la jeune thaïlandaise était susceptible, mais il se trouvait qu'elle avait du répondant, et ce répondant plaisait plutôt au photographe, même si Sumalee n'allait sûrement jamais le savoir.
Alors qu'il venait tout juste d'ouvrir la porte, son visage s'était crispé en entendant ce léger rire de la part de son invitée. Elle se permettait sérieusement de se moquer de lui ? Shin ronchonna avant de s'avancer dans la pièce, en soupirant. Oui, il aurait pu faire un effort. Mais il n'avait jamais pris l'habitude de mettre de l'ordre dans son appartement, après tout, il avait presque sa femme de ménage attitré. D'ailleurs, si elle avait entendu ces pensées, Joo Eun aurait sûrement fait une moue pleine de tristesse en lui répétant qu'il était vraiment borné.
Pourtant, alors qu'il s'approchait de la minuscule table de la cuisine afin de jeter les quelques déchets sur celle-ci, le photographe sentait que quelque chose n'allait pas. Il ne comprenait sérieusement pas de quoi la Thaïlandaise pouvait bien parler. De quel objet ? Et puis pourquoi elle ramenait ça maintenant ? Quand le brun se sentit poussé vers l'entrée, il comprit alors ce qu'elle essayait de faire. C'était sa cuisine, et elle tentait de l'en faire sortir pour une raison lui étant inconnue. « Eh, c'est chez moi, je te ferais remarqu- » Le claquement de la porte venait de le couper, de même pour le bruit de cette chaise venait lui bloquer l'accès à la pièce. Il ne put s'empêcher de soupirer en poussant un petit  « Sérieusement... ? »
On venait de le mettre à la porte de son propre chez lui, mais au lieu de s'énerver, Shin se contenta d'attendre, attrapant son ordinateur portable en s'installant contre le mur de la cuisine pour écouter, au cas où. En entendant le bruit du robinet, il devina facilement qu'elle faisait sa vaisselle. « Tu sais que j'aurais pu aider pour ça ? » Il lui en voulait un peu de l'avoir mis dehors, sans aucune explication. Mais cela resta un non-dit, car elle lui lavait tout de même sa vaisselle, ce n'était pas négligeable. Shin ne fit pas vraiment attention au temps, alors qu'il travaillait sur un montage qui semblait lui prendre bien la tête. Et vingt bonnes minutes plus tard, la porte sembla enfin s'ouvrir.

« T'as fini ? »
Il s'était relevé, son ordinateur sous le bras, avant de s'avancer dans la pièce pour constater les "dégâts". Effectivement, c'était bien mieux comme cela. Plus rien ne traînait, et Sumalee s'était montrée bien efficace, ce qu'il ne manqua pas d'avouer, d'ailleurs. « Bon, tu as fais du bon boulot quand même, mais... » Une nouvelle fois, il souffla. « Te surveiller ? Non, je vais aider, plutôt... Et tu as tout sauf intérêt de me mettre à la porte, cette fois. » Shin venait d'à nouveau sourire, ce petit sourire en coin lui étant si propre. Peut-être qu'il s'amusait, finalement. Un peu plus détendu, il s'accouda au plan de travail en l'observant. « Bon, qu'est ce qu'on prépare, chef ? »


:
 

©️ 2981 12289 0


   
It's been a while since I've noticed the first crack, But your eyes just locked me up And just have to watch myself fall
Revenir en haut Aller en bas
Mer 17 Oct - 16:33
- -
http://produce-u.forumactif.com/t347-sukaphai-sumalee-dance-dance-dance
http://produce-u.forumactif.com/t406-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t405-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t407-sukaphai-sumalee
Sukaphai Sumalee
Points :
60
Age :
22
Messages :
589
professeur de danse & chorégraphe - admin

HomeworkSumalee & Young Shin

Levant les yeux au ciel, Sumalee fit mine de ne pas être atteinte par la réponse du garçon. Ses collègues lui plaisent plus ? Et bien, tant mieux pour lui. “Tu veux que je te passe leur numéro pendant qu’on y est ?” Avait-elle simplement lâché en le suivant à travers son appartement. Les remarques que lui fit Young Shin par la suite, la thaïlandaise tenta tant bien que mal de ne pas y réagir, ce serait confirmer sa susceptibilité, et ça, elle ne voulait pas que ça arrive. “Si tu le dis..” En tout  cas, il ‘y avait pas photo, la cuisine du jeune homme méritait un bon coup de baguette magique. Ce serait beaucoup plus agréable pour lui, mais surtout pour elle, s’ils voulaient cuisiner dans la pièce. Alors, ni une, ni deux, Sumalee avait réussi à mettre dehors le propriétaire, s’occupant par la suite du ménage nécessaire, y passant une bonne vingtaine de minutes. Elle avait essayé de faire vite, et bien, pour faire attendre le moins possible Shin qui semblait rester non loin de la porte. Au final, il ne l’avait pas non plus empêché de s’y mettre, et ça lui faisait un minimum plaisir, si ça pouvait aussi lui permettre d’excuser son retard. Au moins, elle avait pu faire quelques repérages, que ce soit pour trouver ou encore ranger des ustensiles.

“J’ai fini, oui.” Lui avait-elle répondue après avoir entrouvert la porte. Un sourire victorieux sur les lèvres quand Young Shin complimenta -plus ou moins- son travail, Sumalee ne s’imaginait même plus pouvoir le mettre dehors. Une fois, ça pouvait marcher, peut-être, voire surement, pas deux. Sauf si elle trouvait l’excuse parfaite pour réussir à le faire sortir. “J’ai vu traîner un cd tout à l’heure, je me suis dit que tu pourrais peut-être mettre un peu de musique…?” Evidemment qu’elle rigolait, ça ne fonctionnerait pas du tout, cette fois-ci.  Remontant ses manches, Sumalee montra les ingrédients qu’elle avait déjà sorti du frigo. “J’avais juste pensé à préparer du riz, avec tes légumes et le reste de viande qu’il te restait. Vu que tu tiens tant que ça à aider, tu peux mettre le riz à cuir pendant que je m’occupe des légumes… ?” Et puis, s’il avait fini, il pouvait toujours s’occuper de la viande aussi.

Attrapant un couteau et une planche à découper, Sumalee partit laver les légumes avant de commencer à les découper en petits morceaux. Quand elle cuisinait, elle avait souvent l’impression de s’évader, de voyager. Parfois, elle s’imaginait chez elle, à Bangkok, d’autres, à Tokyo. Il lui arrivait aussi de cuisiner des plats plus simple, ce qui lui donnait l’impression de se retrouver en Italie. Elle s’était même lancé d’autres challenge, s’attaquant à la cuisine venue tout droit du Brésil, ou encore d’Hong Kong. De temps à autre, elle jetait un regard à son voisin, peut-être plus souvent qu’elle ne le désirait, mais c’était comme si, soudainement, il attirait son regard. Comme un aimant.Au fait, est-ce qu’il était célibataire.. ?Surement, aucune fille n’aurait laissé son copain vivre dans une cuisine pareille. Elle se perdait dans ses pensées, dans ses réflexions, la danseuse. Si bien même qu’à force de ne plus porter attention à ce qu’elle faisait, un petit accident arriva. Action, réaction. Son doigt mis en bouche, Sumalee retint difficilement un petit gémissement de douleur ; elle s’était coupée. Qu’est-ce qu’il allait dire…? L’avait-il entendu ? Elle n’espérait pas... Ca ne lui arrivait jamais, et elle s’était même presque vantée de ses capacités, et voilà qu’elle se coupait à cause de son inattention. Eh bien, bravo.

HRP:
 





☽ S U M A L E E☾
Revenir en haut Aller en bas
Sam 20 Oct - 19:35
- -
http://produce-u.forumactif.com/t330-nam-young-shin-haters-gonna-hate
http://produce-u.forumactif.com/t344-nam-young-shin-be-lazy
http://produce-u.forumactif.com/t345-nam-young-shin-navigation
http://produce-u.forumactif.com
Nam Young Shin
Points :
107
Age :
25
Messages :
1226
responsable audio visuel & journaliste au seoul echoes - modo
link href="https://fonts.googleapis.com/css?family=Trocchi" rel="stylesheet">Homework | w/SumaleeMême si Sumalee l'avait mis à la porte sans préalablement lui avoir demandé son avis, Shin ne pouvait pas trouver de quoi pester. Rien à redire, il y avait un net progrès. Oui, il aurait pu l'aider à ranger. Mais certes, le photographe avait bien trop faim pour trouver quelque chose à redire.
Il lui avait proposé son aide, enfin, imposé plus que proposé. Après tout, le brun voulait être sûr de ce qu'elle faisait. Tout simplement. « Et puis, au cas où tu aurais envie de m'empoisonner... On est jamais trop prudent. » Il trouva bon d'ajouter quelque chose, avant d'écouter les directives de la jeune femme.
Il n'avait pas mis longtemps avant de déceler la nouvelle tentative de Sumalee. Mais forcément, elle ne pouvait plus l'avoir aussi facilement, désormais. Shin se mit à jeter un coup d'œil à son ordinateur portable qu'il avait posé sur la table, en entrant. Après tout, elle n'avait pas tord... De la musique, c'était ce qu'il manquait. « Pas besoin de CD. J'ai mon ordinateur. » En ouvrant l'appareil, il prit le temps de sauvegarder le montage de la photo d'un paysage venant tout droit du Brésil. Shin ne demanda pas forcément son avis à Sumalee, il se contenta de mettre ce qui lui venait sous la main. C'était la chanson d'un groupe de pop-rock venant tout droit de Tokyo que le brun appréciait particulièrement. Après tout, peut-être que la jeune Thaï appréciait ce genre de musique aussi...

Il était vrai que la danseuse était particulièrement efficace, elle avait déjà disposé les aliments afin qu'ils n'aient plus à devoir aller les chercher dans le frigo. Alors que son invitée lui conseilla de s'occuper de cuire le riz pendant qu'elle éminçait les légumes, le brun s'empressa de se mettre à la tâche en lâchant un « Yes sir. ». Il avait aussi joint son index et son majeur de sorte à effectuer une sorte de signe militaire.
Attrapant le sachet de féculents, il s'était demandé ce qu'il allait en faire, pendant un cours instant. Dire que Shin était un piètre cuisinier était presque un euphémisme... Oui, il n'était pas simplement "nul" en cuisine, il était tout bonnement abominable.

Après s'être armé d'une casserole, le photographe se mit à la remplir d'eau avant d'y verser tout le riz. Avant de jeter le paquet, il avait eu le temps de voir que le riz qu'il cuisinait était cultivé à Hong Kong. Réglant le feu à la bonne température, Shin n'avait pas forcément pris en compte les regards de Sumalee. Il se sentait épié, oui, mais son caractère faisait qu'il ne pouvait pas s'en soucier, il se contentait simplement de faire ce qu'il avait à faire, à savoir s'occuper de faire cuire ce riz qui visiblement, lui donnait du fil à retordre.

Mais alors que le bruit du couteau venant taper contre la planche à découper s'était subitement stoppé, Shin s'empressa de se tourner afin de comprendre pourquoi Sumalee s'était arrêtée. En le voyant comme cela, un doigt porté à la bouche, le brun ne mit pas longtemps avant de comprendre qu'elle s'était coupée. « Franchement, pour quelqu'un se ventant de "faire attention à ce genre de chose" je suis déçu. » À vrai dire oui, il ne lui avait pas conseiller de faire attention, mais puisque qu'elle lui avait assurer qu'elle s'y prenait bien, en cuisine, Shin lui avait fait totalement confiance. Un accident arrivait vite, certes... Mais tout de même. « Bon... Bouges pas, je dois avoir de quoi te soigner quelque part. » Il ne manquait plus qu'elle salisse les aliments avec sa blessure.
Sans se faire prier, le jeune homme s'était rué vers la salle de bain à la recherche de quelque chose pouvant servir de pansement. À vrai dire, Shin n'avait pas tendance à se blesser, alors il lui arrivait rarement d'acheter de quoi se soigner... Mais il était sûr de posséder du désinfectant, quelque part entre les gels douche qu'une de ses collègues lui avait ramené d'Italie. Désinfectant en mains, il se mit alors à chercher des yeux quelques chose pour panser la blessure de Sumalee... Peut-être du coton ? Ah, non, c'est vrai. Il y avait quelques compresses dans ce tiroir-là. Elles seraient quand même bien plus efficaces qu'un pauvre morceau de coton. En revenant dans la cuisine avec de quoi soigner son invitée. Il tendit la main pour lui signifier de lui confier son doigt blessé. « Si tu préfères le faire toi-même, c'est comme tu veux. Mais avec une seule main valide, ça risque d'être compliqué... »


:
 

©️ 2981 12289 0


   
It's been a while since I've noticed the first crack, But your eyes just locked me up And just have to watch myself fall
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Nov - 2:20
- -
http://produce-u.forumactif.com/t347-sukaphai-sumalee-dance-dance-dance
http://produce-u.forumactif.com/t406-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t405-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t407-sukaphai-sumalee
Sukaphai Sumalee
Points :
60
Age :
22
Messages :
589
professeur de danse & chorégraphe - admin

HomeworkSumalee & Young Shin

"Empoisonner "? La blonde pencha la tête sur le côté se reprenant bien rapidement. Était-il judicieux pour elle de demander une définition à ce mot qu'elle ne connaissait pas ? Ou allait-il en profiter pour se moquer de son vocabulaire coréen trop pauvre pour connaître ce mot ci. "Empoisonner ? Je ne connais pas ce mot." Avoua-t-elle finalement tout en essayant une seconde fois d'eventuellement attirer Young Shin en dehors de la cuisine. C'était peine perdue en sachant pertinemment que si sa tactique avait marché une première fois, elle ne fonctionnerait pas une deuxième. Et elle avait raison, c'était sûr qu'il avait vu clair dans son jeu. "Hmm, l'ordinateur, c'est tout aussi bien." Tenta le demoiselle pour se rattraper tout en commençant à préparer son plan de travail. Young Shin, qui s'occupait pour l'instant du fond sonore de la pièce, s'occuperait de la viande et du riz, Sumalee, elle, avait préféré s'occuper des légumes. Attrapant le couteau, elle s'était lancée dans sa tâche, avec attention. Au départ, elle avait simplement commencé à découper en écoutant la musique, en découvrant une chanson qu'elle ne connaissait pas, mais qui n'était pas désagréable à l'écoute, mais son attention avait finit par attirée par quelque chose d'autre, par quelqu'un d'autre. Voilà qu'elle se posait des questions un peu plus personnelles sur Young Shin, sur sa vie de tous les jours. Des questions qui restaient cloîtrées dans son esprit et qui refuseraient de sortir. C'était d'ailleurs à peine si elle connaissait la traduction du mot célibataire. Il etait donc préférable pour elle de ne pas trop s'aventurer en terrain inconnu quand on avait face à soit un spécimen pareil. Néanmoins, ses réflexions déplacées avait engendré un soudain accident. Voilà qu'à trop se préoccuper du jeune homme elle n'avait plus eu la concentration nécessaire quant à ses gestes qu'elle pensait assez précis. Encore heureux pour elle qu'il ne s'agissait que d'une coupure en surface, bien que plutôt profonde vue d'œil, mais qui sait, elle aurait éventuellement pu perdre un doigt à cause de ses bêtises.

Son doigt blessé en bouche, Sumalee fuyait le regard de Shin, elle n'acceptait pas son erreur. De toute façon, il l'avait clairement dit, et à haute voix : il etait déçu. Devait elle cacher le fait qu'elle était un peu vexée par sa remarque ? Il aurait pu se la garder, clairement. "Je ne bouge pas.." Soupira-t-elle, déçue par elle même aussi. Croyait il sérieusement qu'elle allait fuir la cuisine juste pour une simple coupure ? Ou voulait-il qu'elle aille en lui indiquant de ne pas bouger ? Et puis, depuis quand était-elle aussi maladroite...? Sérieusement, c'était ridicule. Grimaçant, la thaïlandaise profita de l'absence du jeune homme pour passer rapidement son doigt sous l'eau, espérant ainsi soulager la douleur qui lui lancait le bout du doigt, et faire disparaître ce sang qui ne faisait que revenir encore et encore.

Young Shin avait fini par revenir, avec le matériel nécessaire pour soigner sa coupure. La main qu'il lui tendit lui fit hausser un sourcil. Que voulait-il ? Et il prit la parole... Ah. Elle réfléchit un court instant à sa réponse... "Ça risque d'être un peu compliqué, effectivement..." Se risque-t-elle à dire, tout bas. Elle aurait aimé l'envoyer balader, lui dire qu'elle arriverait à se débrouiller seule. Mais il fallait se rendre à l'évidence, il était plus raisonnable d'accepter son aide tant qu'il la lui proposait, que d'essayer de refuser. "Merci.." Ajouta la danseuse en lui tendant son doigt blessé. Gênée, elle avait préféré poser son regard sur le plan de travail, à côté d'eux. Il avait raison, elle s'était vantée pour au final finir par se blesser, si c'était pas beau tout ça. C'était un mauvais coup de son karma.  « Tu vis seul, du coup ? » Petite question pour combler le silence, pas forcément la plus intelligente qui lui était passée par la tête, cela dit.

HRP:
 





☽ S U M A L E E☾
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Mar - 20:10
- -
http://produce-u.forumactif.com/t330-nam-young-shin-haters-gonna-hate
http://produce-u.forumactif.com/t344-nam-young-shin-be-lazy
http://produce-u.forumactif.com/t345-nam-young-shin-navigation
http://produce-u.forumactif.com
Nam Young Shin
Points :
107
Age :
25
Messages :
1226
responsable audio visuel & journaliste au seoul echoes - modo
Homework | w/SumaleeHélas, Shin n'était pas aussi dupe et naïf qu'on aurait pu le croire. Alors que la jeune femme essayait une seconde fois de le mettre à la porte, il n'avait pas marché, cette fois-ci. En remarquant la drôle de tête qu'elle venait de faire, le brun pouvait en déduire qu'elle ne connaissait pas ce mot-là. Après tout, il ne pouvait lui en vouloir, et il se trouvait que son rôle était justement de lui en donner la définition, en tant que “professeur”.
« Empoisonner » . Il venait d'appuyer un peu plus sur les syllabes, afin que Sumalee puisse le retenir plus facilement. « C'est ce qu'il risque de m'arriver si tu renverses par mégarde du liquide vaisselle dans la casserole où tu fais cuire le riz. » Un nouveau sourire en coin s'était formé sur son visage alors qu'il entrait dans la cuisine. « Mais il n'y a aucune chance que ça arrive, n'est ce pas ? » Shin ne pensait pas l'avoir suffisamment contrariée pour qu'elle puisse avoir délibérément envie de le rendre malade en empoisonnent sa nourriture… Et de toute manière, juste un peu de liquide vaisselle ne suffirait sûrement pas.

En faisant désormais face au plan de travail, le brun s'était d'abord chargé d'inspecter chaque ustensile de cuisine, remarquant qu'ils étaient tous absolument nickel. « Bon, tu as au moins fais ça bien.. » se permit-il d'ajouter. Ensuite, le photographe se contenta de commencer à faire bouillir l'eau pour le riz, mettant la viande un peu à part. Il fit pas forcément attention à son invitée, à côté, admettant qu'elle était au moins un minimum débrouillarde. Mais il avait eu tort, il avait fallu que la jeune Thailandaise s'entaille le doigt par mégarde. Shin n'était pas si déçu qu'il y paraissait, encore une fois, il prenait un malin plaisir à la taquiner. Le jeune homme s'était rapidement dirigé vers la salle de bain, attrapant de quoi soigner la demoiselle au passage. En revenant, il l'avait forcément gênée, et intérieurement, Young Shin espérait ne pas trop l'avoir froissée avec sa précédente remarque. Lorsque le brun l'invita à lui tendre sa main blessée, Sumalee eu l'air légèrement hésitante, ce qui ne l'étonna pas tant que ça. Sans un mot, le photographe se mit simplement à verser un peu de désinfectant sur une petite compresse avant de la déposer sur la blessure de la jeune femme.
Il la laissa pendant quelques minutes, le temps que le désinfectant puisse vraiment agir. L'ambiance devenait véritablement gênante, il fallait le dire, et si le brun avait tout d'abord tenté de trouver un sujet de conversation, Sumalee avait été bien plus rapide que lui. Hochant la tête, il lui répondit, se concentrant toujours sur la petite compresse. « Oui, je pense que ça se voit.. C'est pour ça que je ne me préoccupe jamais de si l'appartement est rangé, ou s'il y a de quoi faire dans le frigo. » Pour rebondir sur la conversation, il se surprit lui aussi à poser une question, peut-être un peu idiote, effectivement. « Et je suppose que ce café, tu n'y travailles pas à temps plein, hein ? Qu'est-ce que tu fais, à côté ? » En attendant sa réponse, le garçon retira enfin le morceau de coton. « Mieux vaut mettre un pansement, au moins le temps de cuisiner… » Juste après avoir jeté ce qui lui avait servi à nettoyer la blessure, le jeune homme attrapa la boîte de pansements pour enfants qu'il avait pris en hâte dans la salle de bain. Effectivement, il les gardait ici pour les rares occasions où il s'occupait du bambin de ce qui lui servait de chef. « Bon… Je n'ai rien d'autre, je suppose que ça fera l'affaire ? » Il ne lui laissa pas trop le choix, au final, mais il espérait que la blonde n'allait pas lui demander pourquoi il gardait cela chez lui.

La blessure pansée, le photographe se mit en tête de retourner à son riz avant de se faire surprendre par un bruit d'eau bouillante. Il était probable qu'il ait légèrement oublié sa casserole, et l'eau était complètement en train de déborder, désormais. Shin venait de se précipiter afin d'éteindre le gaz, soufflant légèrement pour lui-même. « Je suppose qu'aucun de nous deux n'est très doué, finalement.. » Là seule bonne nouvelle était que le riz était cuit, voir même un peu trop cuit…



HRP:
 

©️ 2981 12289 0


   
It's been a while since I've noticed the first crack, But your eyes just locked me up And just have to watch myself fall
Revenir en haut Aller en bas
Mar 21 Mai - 9:53
- -
http://produce-u.forumactif.com/t347-sukaphai-sumalee-dance-dance-dance
http://produce-u.forumactif.com/t406-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t405-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t407-sukaphai-sumalee
Sukaphai Sumalee
Points :
60
Age :
22
Messages :
589
professeur de danse & chorégraphe - admin

HomeworkSumalee & Young Shin


“Ah ! Je comprends ! ยาพิษ(*) !” La thaïlandaise retint un rictus, comprenant parfaitement l’exemple qu’il venait de lui donner afin de lui expliquer ce nouveau mot. “Hmm… Peut-être que ça ne t’arrivera pas aujourd’hui,” reprit-elle “mais je garde cette idée de côté. J’essaierai de m’en souvenir pour plus tard si jamais j’en ai besoin.” Enfin, ça, c’est si elle avait une seconde fois l’occasion de lui cuisiner quelque chose. Pour l’instant elle souhaitait tout d’abord qu’il réalise à quel point elle pouvait être bonne cuisinière, sa mort pourrait venir plus tard, une fois ce premier repas passé. Son défi du jour était donc de réussir ce qu’elle allait préparer, et lui faire avouer son talent. Elle ne quitterait pas les lieux sans un compliment de sa part, quitte à ce que ce ne soit pas sincère… Bien qu’un compliment sincère lui apporterait beaucoup plus de fierté que de simples paroles dans le vent. Alors elle s’y prenait avec sérieux, avec concentration et motivation. Elle était déterminée à lui sortir le meilleur plat de sa vie, préparé avec ce qu’il pouvait bien lui rester dans le frigo. Les tâches partagées permettrait d’aller un peu plus vite, surtout qu’elle commençait elle aussi à avoir légèrement faim. Mais il avait fallu qu’elle se perde dans ses pensées, que de stupides questions perturbent complètement sa concentration et entraîne un incident qu’elle aurait sincèrement préféré éviter. Surtout que sa fierté en prenait un coup, elle qui avait commencé à se vanter se retrouvait être celle blessée. Bravo, Sumalee, bravo.

La cuisine s’était soudainement fait silencieuse, bien que l’ordinateur de Shin toujours ouvert permettait d’avoir un certain background musical, mais, elle était seule. Seule avec sa blessure, attendant finalement le retour de Shin alors que le temps lui paraissait bizarrement long. A son retour, il s’était occupé de sa blessure, Sumalee prenant sur elle même pour ne pas trop grimacer lorsque sa blessure fut au contact du désinfectant. C’était toujours désagréable comme sensation, parfois plus désagréable que la douleur qu’engendrait la blessure en temps normal. Elle le remercia une nouvelle fois, posant l’une de ces milles et unes questions qui avait pu lui passer en tête avant sa bêtise, pas forcément déçue de la réponse qu’il lui donna. Il réussi à lui décrocher un sourire. “Tu pourrais au moins t’en préoccuper pour toi, c’est quand même plus agréable quand c’est rangé, même un minimum, non ?” Elle n’était pas forcément maniaque, la blonde, mais c’était une personne assez organisée. Et oui, parfois, même une chambre en bordel pouvait être une chambre organisée. Tout dépendant de toute façon du point de vue. Elle releva la tête en sa direction lorsque ce fut à son tour de poser une question. “Le café ? Ce que je fais à côté ?” Une longue seconde de réflexion afin d’être sûre d’avoir compris la question, et Sumalee repris la parole, tandis qu’il déposait sur sa blessure un pansement aux allures enfantines. C’était mignon. “Ce n’est pas très extraordinaire, mais je donne des cours de danse.” D’ordinaire, elle n’était absolument pas gêné d’en parler, mais sur le moment, elle ressentait une once de timidité à évoquer sa passion, ou bien était-ce simplement l’environnement et le contexte actuel qui rendait la situation légèrement gênante aux yeux de la demoiselle. Attirée elle aussi par le bruit de la casserole, Sumalee pencha la tête sur le côté, alors que Shin était déjà en train de s’occuper de son oubli. “Et toi, hormis m’apprendre le coréen, je ne sais absolument pas ce que tu fais dans la vie.” Tenta-t-elle de nouveau. A sa remarque, elle ne put s’empêcher de rigoler, le rejoignant afin de constater les dégâts. “C’est récupérable, t’inquiète pas.” Et ce n’était pas du riz un peu trop cuit qui allait les tuer. Mettant complètement de côté ces précédentes pensées, Sumalee se mit en tête de prendre en main les choses à partir de maintenant. Il lui suffisait simplement de ne plus se perdre, et de correctement gérer la cuisson du reste. Faire cuire la viande, les quelques légumes, et tenter de rattraper le riz en ajoutant les différents ingrédients, n’avait pas pris plus de temps que cela. Elle demanda quelque chose fois un coup de main au coréen, et voilà qu'il ne restait plus qu’à attendre encore un peu, et le repas serait fini. “Baegopa…”

HRP:
 





☽ S U M A L E E☾
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Juil - 23:58
- -
http://produce-u.forumactif.com/t330-nam-young-shin-haters-gonna-hate
http://produce-u.forumactif.com/t344-nam-young-shin-be-lazy
http://produce-u.forumactif.com/t345-nam-young-shin-navigation
http://produce-u.forumactif.com
Nam Young Shin
Points :
107
Age :
25
Messages :
1226
responsable audio visuel & journaliste au seoul echoes - modo
Homework | w/SumaleeLa voilà qui venait de comprendre, et, satisfait, il ne s'était pas empêché de sourire. Il avait compris qu'elle allait apprendre vite, Sumalee, malgré toutes les petites erreurs qu'elle pouvait encore faire dans la langue coréenne. Enfin, Shin pouvait voir ça plus tard, après avoir terminé ce qui devait s'apparenter à la préparation d'un repas. Shin avait beau la taquiner, il se doutait cependant que la jeune femme risquait d'être bien plus douée qu'il ne l'aurait pensé, d'autant plus qu'elle s'était proposée à préparer un repas sans trop d'hésitation, alors elle devait un minimum s'y connaître. En plus, Sumalee s'était montrée clémente en acceptant de laisser son professeur particulier en vie au lieu volontairement laissé de quoi l'empoisonner dans son plat. Il avait voulu lui faire confiance, oui, mais voilà qu'il devait désormais courir jusqu'à la salle de bain afin d'aller chercher de quoi soigner la maladroite. Bien joué, maintenant, il se souviendrait d'éviter de trop faire confiance à son élève, à l'avenir. Il avait mis ses placards sans dessus dessous, encore plus qu’ils ne l’étaient déjà afin de trouver ces maudits pansements ayant décidé de se cacher au fin fond de l’un d’entre eux, derrière un tube de dentifrice complètement vide que le photographe avait probablement dû oublier de jeter.

L’ambiance était assez pesante, à vrai dire. Peut-être aurait-il dû la laisser se débrouiller avec sa coupure, car maintenant, Shin était plus embarrassé qu’autre chose. Étonnant de sa part, oui, oui. Disons que bien qu’il appréciait le silence, habituellement, la situation actuelle ne lui allait pas forcément. Ce silence, il fallait le combler, et vite,et la Thaïlandaise était justement bien douée pour ça. Elle avait le droit d'être curieuse, il ne lui en voulait pas. Et peut-être l'était-il tout autant même s'il savait exactement comment ne pas le paraître. Pourquoi il rangeait si peu ? Dire que le travail en était la raison sonnait presque comme une excuse, aussi vraisemblable cela soit-il. « Honnêtement, pour le peu de temps que je passe ici, c'est un peu inutile de perdre de précieuses minutes à ranger. » Et puis, il ne recevait de la visite que très rarement en plus d'être à l'aise dans l'endroit où il vivait, alors à quoi bon ? Au final, voilà qu'il s'était risqué à poser une question, lui aussi, les activités de la jeune femme en dehors de son job à temps partiel dans ce café où il se rendait régulièrement l'intéressait plutôt. Attendant sa réponse, il continuait de traiter sa coupure en y appliquant un morceau de coton qu'il avait au préalable aspergé de désinfectant. Donc elle était danseuse, hein ? Il ne trouvait pas ça tellement étonnant, le photographe, c'était quelque chose qui lui allait plutôt bien. Honnêtement, sans forcément l'avoir vue en action, il pouvait deviner qu'elle était plutôt douée dans son domaine. Le Brun s'apprêtait à répondre avant d'être dérangé par le bruit assourdissant provenant de la casserole derrière eux. Et voilà qu'après s'être presque plaint de l'erreur de la jeune fille, il oubliait lui aussi sa casserole de riz sur le feu. De mieux en mieux, tiens. Le photographe venait d'à nouveau maudire cette maladresse qui le gagnait parfois avant de rapidement éteindre le gaz avant que tout soit perdu. C'est en essayant d'éteindre rapidement le gaz que Shin répondit à sa question avant de souffler alors qu'il venait enfin de réussir à limiter les dégâts. « J'ai été dans le journalisme pendant un long moment à mon arrivée sur Séoul, et maintenant disons… que je m'occupe en partie de tout ce qui concerne l'audiovisuel dans une agence. » S'il n'avait pas donné plus de détails sur la nature de cette agence, c'était par pure envie de ne pas trop en dire. Pas qu'il avait honte de la Dream, au contraire, mais travailler avec des idoles, c'était tout sauf son "métier de rêve".

Enfin, avec l'aide de Sumalee, il avait aisément pu réparer son immense bourde. Le riz trop cuit semblait déjà plus appétissant, comme ça, avec une poignée d'ingrédients en plus. Un coup de main par-ci par-là à la thaïlandaise, et voilà qu'ils venaient de finir de préparer leur repas sans engendrer une énième catastrophe. Shin s'était maintenant mis en tête d'aller chercher quelques assiettes en fouillant dans l'un de ses placards. Cela devait faire un bon moment qu'il ne s'était pas vu sortir deux assiettes, preuve qu'il n'avait que rarement de la visite. Alors qu'il mettait la table pendant que son invitée s'occupait des derniers petits ajouts, cette dernière montrait déjà à quel point elle avait faim dans un coréen presque parfait.  « Tu vois, quand on veut, on peut. Ta prononciation était parfaite. » Avec un peu de bonne volonté, le brun était persuadé qu'elle ne mettrait pas de temps à maîtriser la langue. D'ailleurs, elle venait de terminer, ce qui le poussa à l'inciter à aller s'asseoir : « Va t'installer, tu en as assez fait je pense, je me charge de te servir. » Il l'avait presque poussée en direction de la chaise lui étant réservée, attrapant au passage l'assiette lui étant destinée pour la remplir en faisant de même avec la sienne. « Voilà, bon appétit, et merci encore. » Il s'était ensuite placé à ses côtés, face au bar servant de table à la petite cuisine. « On peut dire que c'était la première étape, afin de savoir si tu étais une élève minimum douée... » Enfin, oui, il en avait presque profité, tout de même. Mais s'il elle voulait refuser l'offre, Sumalee n'avait qu'à simplement quitter l'habitation, non ? En tout cas, Shin était satisfait. « Vous avez brillamment passé cette épreuve, chère élève.. Enfin, si on oublie la coupure.. » Il venait de prendre un ton ironique, presque comme s'il prenait cette histoire d'épreuve au sérieux.
HRP coeur:
 
:copyright:️ 2981 12289 0


   
It's been a while since I've noticed the first crack, But your eyes just locked me up And just have to watch myself fall
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Sep - 23:33
- -
http://produce-u.forumactif.com/t347-sukaphai-sumalee-dance-dance-dance
http://produce-u.forumactif.com/t406-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t405-sukaphai-sumalee
http://produce-u.forumactif.com/t407-sukaphai-sumalee
Sukaphai Sumalee
Points :
60
Age :
22
Messages :
589
professeur de danse & chorégraphe - admin

HomeworkSumalee & Young Shin


Sa prononciation était parfaite ? Vraiment ? “C’est l’appel du ventre, ça…” Lâcha-t-elle comme justification, alors qu’une partie d’elle n’était pas moins fière d’entendre une telle chose de la part de Young Shin. Le repas (normalement) fini, Young Shin invita la thaïlandaise à aller s’asseoir, chose qu’elle fit sans se faire prier, prenant place devant l’une des deux assiettes que le propriétaire avait précédemment déposé sur le bar de la cuisine. Bien rapidement, voilà qu’ils se retrouvaient tous deux devant ce qu’ils avaient préparé ensemble. Ça n’avait pas l’air si mauvais que ça, au final, même s’ils avaient rencontré quelques difficultés, ils s’était plutôt bien rattrapé. Certes, elle avait failli perdre un doigt dans le lot, mais elle était plutôt satisfaite de ce petit moment passé à cuisiner aux côtés du coréen. “Bon appétit !” Maintenant, il ne restait plus qu’à savoir s’il allait aimer ou non. Chacun ses goûts et ses couleurs, alors il y avait un certain pourcentage de chance pour que ça ne plaise pas à Shin, tout comme il pouvait aimer. Légèrement sous pression, Sumalee attendit l’avis de vis-à-vis avant d’elle même commencer à manger. Son regard fixé sur le garçon, un soupir de soulagement glissa de ses lèvres lorsqu’il annonça qu’elle avait brillamment passé cette épreuve. “Ouf…” Qu’importe la coupure, dans tout ça, elle ferait mieux, la prochaine fois, sans aucun doute. “Promis, je ferai vraiment attention la prochaine fois.” De toute façon, c’était bel et bien à cause de Shin qu’elle avait fini par se couper légèrement le doigt. S’il n’avait pas été dans la pièce, peut-être que son attention aurait été plus porté sur ce qu’elle faisait, et non pas le jeune homme un peu plus loin. “Si tu m’invites une prochaine fois chez toi, je pourrais aussi te cuisiner quelque chose !” Et cette fois-ci, elle ne viendrait pas les mains vide. Non pas qu’elle ne savait pas quoi faire des aliments présents dans le réfrigérateur du propriétaire, mais disons plutôt que venir avec des produits plus frais, et surtout plus variés, lui permettrait surement de faire quelque chose d’encore meilleur que ce qu’ils avaient pu cuisiner aujourd’hui. “Mais du coup, c’est marrant, au final, nous ne sommes pas vraiment dans des domaines si différent…Je veux dire, tu dis travailler dans une agence, et il m’arrive de faire des chorégraphies pour des groupes…C’est plutôt proche, non ?” Elle lui adresse alors un sourire, alors qu’elle entame à son tour le plat.





☽ S U M A L E E☾
Revenir en haut Aller en bas
Lun 4 Nov - 22:53
- -
http://produce-u.forumactif.com/t330-nam-young-shin-haters-gonna-hate
http://produce-u.forumactif.com/t344-nam-young-shin-be-lazy
http://produce-u.forumactif.com/t345-nam-young-shin-navigation
http://produce-u.forumactif.com
Nam Young Shin
Points :
107
Age :
25
Messages :
1226
responsable audio visuel & journaliste au seoul echoes - modo
Homework | w/SumaleeSe souvenait-ils seulement que si la jeune femme était là aujourd'hui, c'était pour améliorer ses connaissances dans la langue du pays du matin calme ? Non, car ils s'étaient probablement déjà trop égarés.. Cette idée qu'avait soufflée le photographe était devenue leur objectif principal, celle de se préparer un repas pour remplir leurs deux estomacs sûrement vides. Enfin, pour le coup, c'était surtout le sien qui avait crié famine en premier, mais quoi de mieux pour apprendre à se connaître ? Avec un peu de chance, la Thaïlandaise pourrait en apprendre ne serait-ce qu'un minimum. Déjà, Shin avait pu lui apprendre un mot un minimum utile… surtout dans le cas où elle chercherait à assassiner quelqu'un avec du poison.. Enfin, la présence de la jeune femme était appréciée, et il pouvait avouer qu’il avait passé un bon moment en cuisinant en ça compagnie. Mais forcément, jamais il n’oserait dire les choses en face, alors voilà qu’il lui assurait simplement qu’elle avait passé l’épreuve haut la main.

Lorsqu'il avait plongé ses couverts dans le riz assaisonné, le brun s'était simplement contenté de manger sans un mot, il savait qu'elle attendait quelque chose de sa part, cependant. Mais le fait qu'il mange avec tant d'appétit ce qu'il avaient tout deux préparé n'en restait pas moins une indication sur la satisfaction du jeune homme. Il regrettait d'avoir une alimentation qui laissait tant à désirer.. Peut-être que s'il apprenait, il pourrait tenter de manger un peu mieux que ses habituels snacks et boissons énergisantes ? Il y songerait probablement, un jour, mais pour l'heure, il avait bien trop de travail pour se le permettre, et les en-cas étaient parfaits pour un repas en quatrième vitesse. En parlant de repas, justement, ils animaient le leur en discutant de tout et de rien. Sumalee était dans la danse.. Un milieu qui semblait lui aller vraiment bien, elle avait l'air agile, bien souple, aussi. La curiosité prenait le dessus et le photographe en venait à se demander dans quel type de danse elle excellait. Mais il n'y connaissait sérieusement rien, lui. Certains danseurs de la Dream lui paraissaient assez doués, mais pas assez pour qu'il passe son temps à admirer les entraînements. Elle avait raison, leurs deux milieux se rejoignaient d'une manière ou d'une autre, même si les activités de la jeune femme lui semblaient bien plus passionnantes que les siennes. « Certainement.. J'y connais pas grand chose, à vrai dire. Je contente de faire ce que je sais faire en suivant des ordres.. Rien de très passionnant.. Je suppose que tu as su trouver ton public pour en arriver là, non ? » Le brun espérait pouvoir en savoir un peu plus sur le processus pour devenir un artiste de la sorte, il n'était jamais contre se renseigner quand il en avait l'occasion, de toute manière. Et puis, si cela lui permettait de comprendre en peu mieux le monde dans lequel il travaillait, tout ce qui englobait l'industrie actuelle du divertissement, cela ne lui en serait que bénéfique.

Son assiette finie, il prend le temps de s'étirer légèrement afin de laisser le temps à son invitée de finir, de son côté aussi. Puis Shin s'occupe de débarrasser les plats avant de jeter un coup d'œil à son téléphone. Difficile à croire qu'ils ont passé autant de temps à cuisiner pour ce qui devait à la base être un cours de langues.. « Il est peut-être un peu tard, au final.. Si tu tiens vraiment à améliorer ton coréen, on peut potentiellement se rencontrer plus tard une prochaine fois ? » Il soupire un instant, en espérant ne pas avoir été trop maladroit dans ses mots. « Ne t'imagine pas que je suis en train de te chasser, mais… » Il avait une montagne de travail en cours. « Tu as probablement mieux à faire que de rester pour la soirée chez un vieux gars aigri, non ? » Un sourire amusé naît en coin sur son visage, il n'avait pas forcément tort. Sumalee avait déjà été d'une gentillesse presque déconcertante, il n'allait pas lui en demander plus, quand même. « Je te raccompagne dehors, si tu veux.. » Étrangement, dans une toute autre situation, il ne l'aurait pas proposé, mais à vrai dire, Young Shin avait souhaité trouver une opportunité de lui dire deux mots en raccompagnant son invitée en bas du lotissement.

:copyright:️ 2981 12289 0


   
It's been a while since I've noticed the first crack, But your eyes just locked me up And just have to watch myself fall
Revenir en haut Aller en bas

- -
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: Séoul :: HYEHWA (혜화) :: Logements :: Petit appartement de NAM Young Shin-
Sauter vers: