Il est venu le temps de se plaindre de notre propre malchance (ou je n'ai pas d'idée de titre)Il est venu le temps de se plaindre de notre propre malchance (ou je n'ai pas d'idée de titre)
MAJ n°5 !
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs a été faite le 18 février.
Les votes ainsi que le résumé de l'épisode 3 seront disponible le 1er Mars.
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan

Partagez | 
Il est venu le temps de se plaindre de notre propre malchance (ou je n'ai pas d'idée de titre)
compositeur (Woon) & PDG temporaire de la DREAM - Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://produce-u.forumactif.com/t326-ahn-hee-won-o-oui-je-suis-toujours-la http://produce-u.forumactif.com/t360-ahn-hee-won-o-liens-et-autres#2330 http://produce-u.forumactif.com/t449-ahn-hee-won-journal-de-rps#3644
compositeur (Woon) & PDG temporaire de la DREAM - Admin
Lun 30 Juil - 0:03
Ahn Hee Won
Points : 91
Age : 19
Messages : 819


Hee Won avait eu une journée pourri pour rester poli. La comptable l’avait encore débouté de son bureau. Il ne faisait pas parti du personnel prioritaire pouvant percevoir son salaire. L’agence considérait que par l’aisance de ses parents, il pouvait survivre. Sauf que lui il avait juste envie de percevoir le fruit de son travail. Il commençait à en avoir marre de passer des nuits blanches dans 8m2 gratuitement. Dégoutté, il ne put que retrouver dans son studio de production. Son téléphone était toujours sur la table de mixage. Il le déverrouilla pour trouver  les messages de Jae Won. Il avait vraiment besoin de sortir. Il allait devenir fou s’il continuait à arpenter les couleurs de l’agence. Hewon relut les messages échangés un sourire aux lèvres. C’est décidé ce soir il ruinerait son ex-collègue. De toute façon, c’est pas son frère qui l’inviterait au restaurant. Il aurait trop peur de ternir sa belle image avec son ratée de demi-frère. Tant mieux parce qu’Heewon ressentait la même chose envers cet homme narcissique et manipulateur. Il voulais juste exister à ses yeux. Il voulait juste qu’il lui reconnaisse une valeur, mais Hee Won il restait toujours celui qui aurait du continuer à l’admirer, celui qui n’aurait pas du vouloir briller. Quand à ses parents, il ne pouvait que leur en vouloir d’être aussi laxiste avec son demi-frère, leur en vouloir de laisser faire son demi-frère, leur en vouloir de ne pas le regarder avec les mêmes yeux.

HeeWon se massa le visage. Que pensait-il ? Cela ne lui ressemblait pas de penser ainsi. Il emballa précautionneusement Kota, son fidèle clavier dans sa housse de protection avant de glisser le tour dans un grand sac fait sur-mesure. Il n’avait pas eu le choix, cela ne court pas les rues des sacs de transport pour clavier. Son téléphone dans la poche, il ferma le studio et partît signaler son absence. Au cas où quelqu’un s’en soucierait ou qu’il y ait encore une âme responsable dans l'agence, on ne savait jamais. Il ne croisa personne. A croire qu’ils étaient tous rentrer chez eux. Le monde sombre du métro souterrain entra dans sa vision, les gens également. Ils n’aimaient pas ça, mais il fit avec. De toute façon, il faisait toujours avec. C’est à bout de souffle face à temps de personne qu’il sortit du métro à Itaewon. Trop de monde, trop d’odeurs, trop de mouvements, tout cela était de trop pour lui. Il lui fallut quelques minutes pour reprendre son souffle caché dans une ruelle déserte à côté de l’artère principale. Il caressa les courbes de Kota, dissimulé derrière sa housse de protection et son sac.

‘‘- J’espère que tu n’as rien.’’

Il eut un soupir avant de se relever, de reprendre son clavier et de prendre la direction du restaurant chinois. Il faisait nuit depuis qu’il avait quitter l’agence. Des étudiants à moitié ivre se promenaient dans les rues. Pitoyable. Hee Won entra finalement dans le restaurant chinois.

‘‘- Pour combien ?’’

Même pas un bonjour, un comment vous allez. Visiblement il était pas le seul avoir une journée pourri dans ce monde tout aussi pourri.

‘‘- Mon ami est déjà là.’’

Le serveur l'abandonna et c’était tant mieux. Heewon prit la direction de Jae Won déjà à table et s’installa sans plus de grâce face à lui, plaçant Kota contre le mur. Le parolier semblait bien pâle, à moins que’Heewon soit tellement crevé qu’il ne se rappele plus du teint de son ami. C’était possible également.

‘‘ - Journée de merde, non ?’’

La politesse était partit en vacances au Bahamas. Heewon aurait bien aimer qu’elle le prenne avec lui.

‘‘- Commande moi une maxi-grillade MX3, j’ai besoin d’extérioriser ma haine en mastiquant de la viande.’’

C’est pas Jae Won qui allait s’offusquer de ton. De un, il avait l’habitude. De deux, il ne pouvait s’imaginer qu’il avait devant lui un mineur ne pouvant toujours pas boire légalement.

‘‘- Oh et du soju, soju, soju~ !’’

Cela avait un parfum d’interdit alors forcément, Hee Won en voulait. Ils arrivèrent à coincer un serveur, et à commander boisson et nourriture.

‘‘- J’ai vu que dans tes messages tu parlais son pour PU. C’est quoi cette histoire ? Mais avant raconte-moi comment c’est passé ta première journée de cours chez les fous.’’

Enfin de toute façon, ils ne pouvait pas être plus fou que la comptable qu’il avait traiter de vieille mégère sexuellement frustré.


:
 




L'heure du choix approche:
 


Le chant des partisans:
 
professeur de chant (pu)
Voir le profil de l'utilisateur http://produce-u.forumactif.com/t325-kim-jae-won-say-you-love-me http://produce-u.forumactif.com/t349-kim-jae-won-just-shoot-me http://produce-u.forumactif.com/t352-kim-jae-won-i-wait
professeur de chant (pu)
Ven 12 Oct - 23:28
Kim Jae Won
Points : 11
Age : 28
Messages : 554



Il est venu le temps de se
plaindre de notre propre
malchance
Jae Won avait très envie de retourner se coucher, là. Mais il avait donné rendez-vous à Hee Won, en ville, pour un repas. Il allait le nourrir, pour une fois. Il avait la vague impression que le plus jeune en avait besoin. Mais bon, il fallait qu’il fasse attention ou, sinon, entre Jin Hee et Hee Won, le professeur de chant allait rapidement finir sur la paille. Mais voilà, il avait envie de faire plaisir à ce jeune compositeur. Son ami. Manifestement. Il n’était pas sûr de la manière dont cette relation s’était développée mais il n’était pas sûr d’être contre. Il aimait bien ce jeune. Jae Won soupira et vida son verre de soju. Il était arrivé en avance, sans trop de surprise. Il se doutait bien que son ami travaillait, devait être à la DREAM, alors que le professeur de chant était tout près du restaurant où ils avaient décidé de se retrouver. Alors, en attendant, il avait commencé à boire. Rien de très fort, juste du soju. Une bouteille. Juste une. Il n’en commanda pas une deuxième lorsque la serveuse emporta celle qu’il venait de vider, ainsi que son verre, à sa demande. Il ne voulait pas que Hee Won le voit boire. La serveuse à peine repartie, le compositeur arriva et Jae Won ne parvint pas à retenir son sourire en voyant son ami approcher. Il avait l’air épuisé. Le professeur était soudainement très content de lui. Ils allaient passer un bon moment, se détendre ensemble. Ça allait être cool. « Ma journée vient soudainement de s’améliorer. Même si elle devrait bientôt se finir… ! » Il eut un petit rire et sourit de manière indulgente lorsque son cadet demanda de l’alcool ainsi que beaucoup de viande. Il ne s’inquiétait pas de son compte en banque mais allait malgré tout devoir faire attention à la quantité d’alcool qu’il allait avaler. Il ne voulait pas trop se lâcher en public. Il ne voulait pas créer d’ennuis. Les deux hommes commandèrent de quoi manger et boire puis ce fut Hee Won qui entama la conversation. Jae Won allait répondre mais la serveuse revint, déposant deux verres et deux bouteilles de soju avant de repartir. L’aîné servit son cadet avant de se servir lui-même. Mais uniquement un demi-verre. « Eh bien… Déjà, on est d’accord que tout ça reste entre nous, n’est-ce pas ? Jusqu’à ce que le premier épisode soit diffusé, tout ce que je peux dire sur l’émission doit rester secret. Je ne suis même pas censé en parler, tu n’imagines pas l’épaisseur de l’accord de confidentialité que j’ai signé. C’était hilarant. » Il eut un petit rire avant de soupirer et de vider son demi-verre d’une traite. Ce n’était rien, comparé à ce qu’il pouvait habituellement s’enfiler mais tant pis. C’était suffisant pour qu’il tienne la soirée. « M’enfin, sinon, les élèves ont l’air plutôt doués, quelques-uns ont un réel avenir je pense. J’espère les faire venir à la DREAM d’une manière ou d’une autre. Par contre, pas sûr que le contact passe bien entre eux et moi… Ah et, sinon… » Jae Won perdit son sourire et soupira une nouvelle fois. Il ouvrit la bouche pour continuer mais la serveuse revint et leur amena leur nourriture. Avec un remerciement, Jae Won se mit à faire griller la viande, après l’avoir coupé. « Mon ex est… Une des candidates. Et, disons que je ne m’attendais pas la voir là-bas. Ni même nulle part, en fait. Elle avait tout fait pour m’effacer de sa vie, je ne pensais pas la revoir de si tôt. » Nouveau rire, vide de joie, cette fois. Jae Won ne soupira même pas. Il se contenta de retourner la viande. « Et toi, comment se passe le boulot ? Je ne te manque pas trop ? » Avec un sourire, le professeur plaça deux morceaux cuits dans l’assiette de Hee Won avant de remettre de la viande à griller et de lui-même manger un morceau. C’était bon. Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas mangé de barbecue. Surtout en aussi bonne compagnie.



Drunk in love
I've been drinking ✻  I've been drinking, I get filthy when that liquor get into me. I've been thinking, I've been thinking... Why can't I keep my fingers off you, baby? I want you. Why can't I keep my fingers off you, baby? I want you.
compositeur (Woon) & PDG temporaire de la DREAM - Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://produce-u.forumactif.com/t326-ahn-hee-won-o-oui-je-suis-toujours-la http://produce-u.forumactif.com/t360-ahn-hee-won-o-liens-et-autres#2330 http://produce-u.forumactif.com/t449-ahn-hee-won-journal-de-rps#3644
compositeur (Woon) & PDG temporaire de la DREAM - Admin
Mar 16 Oct - 20:02
Ahn Hee Won
Points : 91
Age : 19
Messages : 819


La serveuse revint leur déposer leurs verres ainsi que l’alcool. Sans un remerciement HeeWon plaça les verres de chacun et leur bouteille respective. Il ouvrit la sienne précautionneusement pendant que JaeWon conta sa terrible aventure au sein du Royaume de l’émission PRODUCE U. Le compositeur eut un rire. Ils trinquèrent ensemble avant d’avaler leur verres. Le liquide acre brula la gorge d’HeeWon. Les larmes furent difficile à retenir. Il toussa quelques peu avant de retrouver une respiration normale. Ce n’était pas le moment d’avoir une crise d’asthme. Jae Won n’était pas des plus sympathique. Il s’étonnait encore d’avoir pu sympathiser avec cet ours mal léché. Cet exploit tenait peut être surement sur le fait qu’il était également un ours mal léché. La serveuse revint leur déposé leur commande et Heewon regarda presque admiratif JaeWon préparait la viande. Avec sa famille, ils n’avaient jamais eu ce genre de repas, jugé trop prolétaire. Son frère n’avait pas de temps a accordé à un minable comme lui et encore moins dans un lieu publique. Alors Heewon profita du moment. Pourtant en entendant la suite des propos de Jae Won, il manqua de s’étouffer une nouvelle fois. Parmi toutes les personnes que cet abruti avait pu trouver dans cette émission débile, il avait fallu que ça soit son ex ? Quel était la probabilité de la chose ?

‘‘- Putain, mec, dire que t’as pas de chance serait un euphémisme …’’

Jae Won ne lui laissa pas le temps d'approfondir et se mit à prendre ses nouvelles. Pour faire diversion, bien joué mec.

‘‘- Oh c’est l’enfer … Non par ton absence, bien merci, ça me fait du bien.’’

Hee Won savait que JaeWon n’allait pas se vexer pour aussi peu. Il avait déjà fait pire.

‘‘- On n’a plus aucun budget. Ils nous ont coupé la clim’. Le président est jamais là, je vais finir par prendre sa place et personne ne verra bien.’’

Peut être que c’était ça la solution aux problèmes de la DREAM, avoir un nouveau président jeune et dynamique ... Et HeeWon avait ses qualités !

‘‘- Mais ne crois pas t’échapper de cette histoire d’ex, si facilement ! C’est quoi tout ça ?!’’

HeeWon finit sa phrase en pointant ses baguettes vers son ami, l’air de lui faire comprendre qu’il ne s’en tirerait pas aussi facilement avec en face de lui, l’unique, le merveilleux, l’incroyable AHN Hee Won.





L'heure du choix approche:
 


Le chant des partisans:
 
professeur de chant (pu)
Voir le profil de l'utilisateur http://produce-u.forumactif.com/t325-kim-jae-won-say-you-love-me http://produce-u.forumactif.com/t349-kim-jae-won-just-shoot-me http://produce-u.forumactif.com/t352-kim-jae-won-i-wait
professeur de chant (pu)
Mar 30 Oct - 15:34
Kim Jae Won
Points : 11
Age : 28
Messages : 554



Il est venu le temps de se
plaindre de notre propre
malchance
C’était un peu à contrecœur que Jae Won buvait avec Hee Won. Pas qu’il n’avait pas envie de boire, mais plus qu’il avait peur de perdre le contrôle devant son seul vrai ami – ils étaient amis, n’est-ce pas… ? – d’autant plus qu’il ne pouvait pas refuser car tous deux savaient très bien que Jae Won ne disait pas non à de l’alcool. Le compositeur n’avait cependant pas idée d’à quel point. Alors, le parolier ne but pas son verre d’une traite mais en prit une petite gorgée, laissant un sourire lui échapper alors que Hee Won avait du mal à avaler l’alcool. Les jeunes et leur manque d’habitude avec l’alcool… C’en était presque mignon. Soo Min ne serait vraiment pas de cet avis. Mais il ne fallait pas penser à elle. Pour s’aider dans cette tâche, le professeur de chant vida son verre. Si seulement il pouvait tenir ses résolutions aussi bien que l’alcool… Il aurait sûrement une meilleure vie. D’ailleurs. Une fois la viande arrivée, Jae Won se mit à la cuire, racontant au compositeur ses mésaventures actuelles. Hee Won formula à merveille ce qu’il pensait de sa vie, actuellement… Jae Won détourna la conversation, demandant des nouvelles de la DREAM. Déjà quand il y était, la situation était plutôt tendue, mais là… Il ne savait pas s’il était plus inquiet à l’idée de croiser l’amie de Soo Min dans les couloirs de l’agence ou de mourir après que le sol se soit effondré sous ses pieds. La blague de Hee Won quant à son absence – Jae Won savait bien qu’il s’agissait d’une blague, ils se connaissaient suffisamment bien pour ça, maintenant – valut au plus jeune de se faire voler un morceau de viande. Il allait falloir qu’il apprenne à ne pas vexer la personne qui le nourrissait ou sinon… Il n’allait plus être nourri. Mâchant avec délectation – la nourriture volée a toujours meilleure goût – Jae Won continua de cuire la viande, écoutant Hee Won. « J’espère surtout pour vous que le chauffage fonctionnera cet hiver. Avec le réchauffement climatique, je ne serai pas surpris qu’on ait de la neige en octobre. » Pour prouver au plus jeune qu’il ne lui en voulait pas, le professeur déposa d’autres morceaux de viande cuits dans son assiette, en avalant deux lui-même. « En tout cas, sache que si tu prends la place du président, je te soutiendrai ! L’agence a bien besoin d’un peu de renouveau, à mon avis. » Et, alors que le parolier avait l’impression que sa vie ne serait plus remise comme sujet de conversation… Hee Won lui prouva le contraire. « Qu’est-ce que tu veux que je te dise d’autre ? J’ai une ex, ça s’est mal fini entre nous et là elle est à l’émission. Et j’ai la vague impression que sa haine à mon égard est toujours aussi forte qu’avant. » Il nourrit à nouveau le compositeur, espérant le détourner du sujet de conversation en cours. « Mais, si tu veux, je peux te donner plein de ragots sur l’émission ! Une des candidates est la meilleure amie de la chanteuse de la DREAM, Kim Hae Ri. Il y a un abruti de première nommé Noh Hyuk qui risque de vite mourir étranglé dans son sommeil. Et ma nièce fait parti des candidats, aussi… » Il finit avec un petit sourire. Il était, malgré tout, extrêmement fier de Jin Hee, de son parcours et de la motivation qu’elle montrait. Il avait hâte de voir ce qu’elle allait donner. « Mais tu devrais regarder les épisodes, il y a vraiment des gens intéressants. Je suis pas sûr de pouvoir en ramener à la DREAM mais peut-être que toi tu réussirais ! Tu es meilleur que moi avec les gens… Sinon on peut toujours demander à Young Shin mais j’ai peur qu’il soit pire que moi… Tout ce que je te demande, c’est que Miura Jun ne soit pas envoyé recruter des candidats… » Rien que de penser au chanteur… Jae Won frissonna. Le laisser essayer de recruter des gens serait sûrement la pire idée au monde.



Drunk in love
I've been drinking ✻  I've been drinking, I get filthy when that liquor get into me. I've been thinking, I've been thinking... Why can't I keep my fingers off you, baby? I want you. Why can't I keep my fingers off you, baby? I want you.
compositeur (Woon) & PDG temporaire de la DREAM - Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://produce-u.forumactif.com/t326-ahn-hee-won-o-oui-je-suis-toujours-la http://produce-u.forumactif.com/t360-ahn-hee-won-o-liens-et-autres#2330 http://produce-u.forumactif.com/t449-ahn-hee-won-journal-de-rps#3644
compositeur (Woon) & PDG temporaire de la DREAM - Admin
Sam 17 Nov - 22:38
Ahn Hee Won
Points : 91
Age : 19
Messages : 819


Hee Won finit quand même par se jeter sur la viande. Il avait faim. Survivre à la DREAM actuellement revenait à un miracle, autant qu’il ait le droit à un peu de douceur dans ce monde de brute, d’autant plus si la douceur prend la forme de morceaux de viandes délicatement cuits. Jae Won profita de son moment de faiblesse pour glisser quelques piques vers la DREAM. Hee Won ne lui en voulu pas. Il en aurait fait de même à sa place. Mais c’est vrai que la clim’ posait problème, le chauffage allait forcément également poser problème. Et avec tout cela, il avait pas réglé les problèmes de Jae.

« - Ecoute des cons, t’en trouveras partout. T’as qu’à lui apprendre qui t’est et il apprendra à fermer sa gueule. »

Problème du con réglait. Maintenant problème de l’ex à régler, cela allait être plus compliqué.

« - Pour ton ex … si t’es sortis avec elle, c’est bien qu’elle était pas aussi conne que ça. Après un tournage, à l'abri des caméras, va lui parler dans un lieu discret, genre les toilettes. Au moins vous aurez une raison de toujours vous en vouloir. »

La viande avait pris de la couleur et il était temps de la retourné. Avec ses petites mains, il retourna ses petites merveilles gustatives. Pendant ce temps, le sujet de la DREAM revenait toujours et encore.

« - Je peux pas blairer Hae Ri. Tu te rends compte qu’alors je me tue à rester anonyme et le plus discret, cette salope, je dis bien salope, s’est permise de poster une image de moi sur son instagram ? Mais elle a quoi dans son cerveau, je veux même pas savoir. Et son jumeau … ?  C’est pas forcément mieux. »

Il eut un long soupir.

« - Mais merci Mec’ de croire un minimum en moi, je me connais assez bien pour savoir que j’y arriverais. Il est temps que le frère raté brille lui aussi … »

Min Young, enfin SUGASTD, son demi-frère était connu mondialement voir même internationalement par certaine fangirl. WOON ne l’était que par quelques connaisseurs et par les labels en recherche de son. La question de savoir de qui des deux avait réussi sa vie ne se posait pas. La réponse était sous ses yeux. Et puis, il y avait toujours la question de la succession. Min Young s’était dérobé en déclarant être un artiste. Hee Won avait réussi à y échapper en prenant par les sentiments ses parents. Mais tout cela n’était qu’un sursis, un jour où l’autre, l’un des deux frères devraient reprendre l’entreprise familiale. Hee Won avait beau se vouloir optimiste. Il savait que Min Young arrivera à sauver ses intérêts. Il était assez égoïste pour cela. Hee Won derrière son apparence surperflux, était toujours le petite garçon facilement influençable suivant avec admiration le moindre des gestes de son frère. Il ne pouvait pas forcer son frère a reprendre l’entreprise, et il le savait. Il ne pouvait pas non plus faire subir à ses parents la peine de devoir voir leurs deux enfants se rejeter mutuellement le fardeau.

« - …  enfin pour un moment. »

Hee Won eut un long souffle avant de se mettre à découper de la viande en morceaux et à la disposer sur la plaque chauffante. Le crissement de la viande était plaisant. Cela lui donnait envie de composer.


:
 




L'heure du choix approche:
 


Le chant des partisans:
 
professeur de chant (pu)
Voir le profil de l'utilisateur http://produce-u.forumactif.com/t325-kim-jae-won-say-you-love-me http://produce-u.forumactif.com/t349-kim-jae-won-just-shoot-me http://produce-u.forumactif.com/t352-kim-jae-won-i-wait
professeur de chant (pu)
Dim 13 Jan - 22:37
Kim Jae Won
Points : 11
Age : 28
Messages : 554



Il est venu le temps de se
plaindre de notre propre
malchance
Avec ce repas, Jae Won espérait se faire pardonner, se rapprocher de Hee Won et… Sortir. Prendre l’air. Cesser de tourner en rond chez lui ou à Produce U. Comme quoi, son quotidien n’était pas assez pimenté. Il n’était pas sûr d’avoir envie qu’elle soit pimentée, en réalité. Elle l’avait été, avant, avant que le cirque qu’il dirigeait de finisse la tête sous l’eau. Presque six pieds sous une terre couleur sardoine, leurs cercueils couverts de magnolias. Jae Won s’était un peu plaint, tout en cuisinant pour le plus jeune. Il tenait à s’assurer qu’il mangeait bien. La DREAM semblait couler – plus que quand l’ancien bassiste y travaillait encore – et il était très probable que Hee Won en pâtisse. Il était sympa, ce petit, talentueux et une des rares personnes à ne pas prendre au premier degré tout ce qui sortait de la bouche de Jae Won. Nonobstant, s’il voulait des conseils, ce n’était peut-être pas vers le compositeur qu’il devait se diriger. « Wow… Elle et moi, enfermés dans une petite pièce… Tu retrouverais mon cadavre en petits morceaux. Je te jure, le regard qu’elle me lance… J’ai l’impression d’être la plus grosse et pitoyable merde au monde, le produit des pires flatulences qui puissent exister. » Il ne souriait même pas et avala un morceau de viande. « M’enfin, tout ça est de l’histoire ancienne. Ou du moins ça devrait en être. Une fois l’émission finie, je suppose que tout ira mieux pour tout le monde. » Ou du moins il l’espérait. Des fois, il aurait aimé que cette grossesse ne soit que comme le mot « latemment », une chose dont on n’est pas sûr de l’existence, qui paraît être plus fictive que réelle. Mais non. Il avait merdé et il en payait les conséquences. Qui sème le vent récole la tempête, non ? « Allez, je suis sûr que tu l’apprécies, cette Hae Ri ! Elle ramène de l’argent à l’agence, au moins, non ? » Il se demandait ce que ça donnerait, s’il la croisait. La connaissant, elle devait vouloir sa mort. Très littéralement. Jae Won se rendit compte qu’il avait négligé la viande en voyant Hee Won la retourner. Avec un sourire désolé, il reprit sa tâche, après avoir pris une nouvelle bouchée. Les paroles du plus jeune, cependant, le firent s’arrêter. Sourcils froncés, il posa les pinces. « Hey, comment ça ‘‘frère raté’’ ? C’est quoi ce sous-entendu comme quoi tu fais rien de bien ? Tu veux dire que tout ce que tu as fait, jusque-là, c’était nul ? Tu te fiches de moi, n’est-ce pas ? Parce que, très clairement, si tu continues de te dénigrer tu peux sortir direct et tu payes ce repas, je te préviens ! Tu fais de la très bonne musique, Hee Won, ne va jamais penser le contraire. J’ai souvent travaillé avec d’autres gens, bien avant de rejoindre la DREAM, pourquoi tu crois que je préfère bosser avec toi, hein ? Parce que toi tu fais pas n’importe quoi et qu’on travaille bien ensemble. Alors raconte pas n’importe quoi. Puis, franchement, c’est qui ce connard de frère qui ose prétendre être mieux que toi, hein ? Je refuse d’accepter ça, c’est des conneries ! » Il se rendit compte de sa tirade et s’arrêta. Ses joues rosirent un peu et… Il reprit les pinces, se remit à s’occuper de la viande, le regard fixé sur le grill. Il n’avait pas l’habitude de telles envolées lyriques, il appréhendait un peu de croiser le regard de son ami. Après un court silence, il s’éclaircit la gorge et tenta de changer de sujet : « C’est bon ? » Il espérait que oui. Quitte à dépenser de l’argent pour nourrir quelqu’un d’autre, autant que ça soit de la bonne qualité.



Drunk in love
I've been drinking ✻  I've been drinking, I get filthy when that liquor get into me. I've been thinking, I've been thinking... Why can't I keep my fingers off you, baby? I want you. Why can't I keep my fingers off you, baby? I want you.
Contenu sponsorisé

 
Il est venu le temps de se plaindre de notre propre malchance (ou je n'ai pas d'idée de titre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu vois au début je t'aimais pas beaucoup. Mais là plus le temps passe moins je peux te saquer ~ Hansel
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: SEOUL (서울) :: ITAEWON (이태원) :: Shanghai Attaque-
Sauter vers: