Rumeurs
Rumeur 1WOON aurait réalisé dans un restaurant chinois le titre “Roly Poly”.Rumeur 2KIM Jae Won, l’instructeur sévère de chant, sous les feux des projecteur après son attitude désagréable et méprisante envers les candidats lors de leurs entraînements de chants.Rumeur 3Le comeback d’un artiste oublié de la DREAM Ent. se prépare (encore).Rumeur 4Le gouvernement prend des mesures pour limiter le maximum horaire à 52 heures par semaine. Rumeur 5SUGAST et Su Han ont été aperçu dans un Starbuck.Rumeur 6L’une des candidates de l’émission Produce U montre des liens très fort avec le rappeur SUGAST à l’occasion de son anniversaire.Rumeur 7Le climatiseur de la DREAM aurait disparu.
SCORES
JOY PLAY
1204 pts
PU + RU
971 pts
DREAM Ent.
555 pts
CIVILS
311 pts
Main gauche sur la hanche, main droite sur la tête ღ ft. Lee Lahela



 
Réouverture ! Allez donc faire un tour sur ce sujet pour voir les nouveautés de la MAJ 2.2 !
Des nouveaux entrainements sont en préparation coeur
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs a été enfin fait le 14 Octobre.
Le premier vote aura lieu à la mi-août. Les candidats ont jusque là pour participer aux sujets de groupe !
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Les publications du KDN sont suspendues. La liberté de la presse serait-elle en danger sur le forum ? OSEF on a instagram stare
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan

Main gauche sur la hanche, main droite sur la tête ღ ft. Lee Lahela

avatar
Points : 42
Age : 25
Messages : 56
Voir le profil de l'utilisateur




Moon Nymphea
Chorégraphe
Mar 7 Aoû - 0:37

   
   

   
feat Lahela

   

   
Tenue ღ Se promenant tranquillement dans les couloirs de l’agence, Nymphea était en train de se rendre à une salle de danse afin de peaufiner une chorégraphie. Elle devait la connaître sur le bout de ses ongles, l’avoir dans la peau pour pouvoir mieux l’apprendre aux idoles dont elle avait la charge. Elle avait longtemps hésité sur sa tenue ce matin avant de finalement opter pour quelque chose de simple. Un simple jogging noir avec des bandes blanches sur le côté, un haut court ainsi qu’une veste. La blondinette s’arrêta en entendant la chanson Oh! des Seven Diamonds dont elle avait réalisé la chorégraphie. Sans faire de bruit, elle s’approcha de la porte entrouverte pour voir qui s’entraînait à une heure si matinale. Elle se fit toute petite pour voir Lahela en train de répéter ses pas de danse. Pour une fois discrète, la chorégraphe s’avança dans la pièce pour l’observer. Ce n’était pas nouveau, elle trouvait que sa technique était à refaire bien qu’elle sache danser, ce n’était pas aussi parfait que les autres membres. Cependant, bien que cela puisse être facilement corrigé, elle ne faisait pas forcément d’efforts, se contentant du strict minimum syndical. Nymphea observa attentivement en attendant de pouvoir lui dire quoique ce soit. Lorsque la chanson s’arrêta la blonde sentit son nez la chatouiller et éternua sans aucune délicatesse. Bon ben pour faire une approche discrète, c’était raté. Elle se grata l’arête du nez avant de se moucher puis toussota légèrement en regardant la demoiselle face à elle, lui offrant un sourire presque innocent. « Bonjouuur ~ » Chantonna-t-elle presque pour essayer de détendre l’atmosphère qui risquait d’être tendu comme un fil de string suite aux remarques de la blondinette. Bien entendu, elle faisait tout pour être la plus prévenante possible et faisait toujours en sorte de ne pas descendre les personnes devant les autres. « Je t’ai vu répéter la chorégraphie de Oh! et je pense que ce serait bien de retravailler un peu ta technique. Ça se sent que tu as quelques lacunes et avec un peu de travail… » Si ce n’est beaucoup de travail. « On peut facilement remédier à tout ça avant que ce ne soit trop tard et que tu accumules du retard. Bien entendu, je serais là pour t’aider à améliorer ton niveau en un clin d’œil… Enfin façon de parler, il faudra plus d’un clin d’œil pour ça. » Dit-elle en se grattant nerveusement au-dessus de l’oreille avant de continuer. « Si tu veux, nous pouvons y travailler maintenant, ça te tente ? » Pourquoi Nymphea avait l’impression que Lahela allait l’envoyer sur les roses ?

   
panic!attack


Chaque baiser est une fleur dont la racine est le cœur.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 71
Age : 22
Messages : 236
Voir le profil de l'utilisateur




Lee Lahela
Idole - Membre des SEVEN DIAMONDS
Mar 7 Aoû - 2:37
Main gauche sur la hanche, main droite sur la tête

Impossible de rester plus longtemps sous la couette quand les dirigeants de la JOY PLAY vous annoncent froidement que vous devez encore parce que les promotions ont pas été exceptionnelles par votre faute… Je ne comprends pas pourquoi mes performances sont la cible de leurs remarques. Mes compétences vocales sont bonnes tout comme mes chorégraphies connues sous le bout des doigts. On zappera de la mémoire commune mes nombreux trous pendant les enregistrements ou encore mes mauvais placements quand nous sommes sur scène. Jouons au poisson faisant une crise d’épilepsie : Magicarpe ! Je ne me rappelle pas mes erreurs, pourquoi faire ? Cela ne nous apportera rien en nous focalisant sur nos petites fautes. On ne parlera jamais de nos oublis ou nos erreurs, on évoquera plus nos beaux sourires, notre présence sur scène. Pourquoi au fond de moi une petite voix murmure sournoisement que je me fais des films ? Jamais on avait remis en doute mes compétences… et cela me fait mal surtout venant des dirigeants de la JOY PLAY.

Sautant de ma couchette, je passe le premier jogging présent dans mon armoire ou celle de… flûte ! Qui fout ses vêtements dans ce placard ? Aucune idée ! Elle ne le remarquera pas de toute façon, elle en a des tonnes. Je passe un body et roule l’élastique de mon pantalon pour dévoiler des endroits sexy de mon anatomie : mes hanches. Bah quoi ?! On peut toujours croiser une relation intéressante dans les couloirs de l’agence. Ne pensez pas que je suis une fille pure et innocente parce que vos joues deviendraient rouges en moins de deux si jamais je vous racontais tout ce que je sais sur les relations sexuelles. Passant ma paire de baskets rose pâle, je fonce dans notre salle d’entrainement profitant du sommeil de mes partenaires pour répéter toute seule. Les locaux me paraissent endormis, on pourrait presque croire que nous sommes dans un film d’horreur… est-ce que les couloirs pourraient être un bon décor pour Resident Evil ? Un des jeux les plus frustrants ! Comment buter des zombies mutants quand tu as un flingue avec juste six balles ? Le passage des toilettes est toujours aussi angoissant ! Je me verrai bien dans le rôle d’Alice, celle des films et non du jeu… ou pourquoi pas Buffy ? J’esquisse des mouvements qui devraient être des enchainements dignes de la tueuse de vampires mais j’effraierai plus des cure-dents avec mes cris de chaton que des êtres assoiffés de sang.

J’enclenche la musique pour reprendre la chorégraphie de OH ! Notre chanson est toute mignonne mais les mouvements sont millimétrés. Mes yeux suivent mes bras ainsi que mes jambes sans trouver le moindre problème. ARGH ! Pourquoi on me dit ça alors que je suis juste parfaite ? Je pourrais même faire Bi Rain sur Rainism les doigts dans le nez ! Intérieurement je m’arrache les cheveux parce que je ne comprends pas les remarques. Comment la perfection peut-elle être critiquée ? Ils sont jaloux ? Non impossible ! Ils possèdent la meilleure agence du monde ! Que ferait Maya l’abeille dans une telle situation ? Oh non ! Pourquoi ne pas prendre Sailor Moon en exemple ? Bunny ne danse jamais dans l’anime ? Mince ! Oh… que suis-je bête ! La réponse est évidente. Pourquoi ne pas y avoir pensé plutôt ? Parce que je ne l’avais pas sous les yeux mais maintenant tout me parait clair ! Ma performance était moins bonne car je ne portais pas ma culotte « petit rat ». Ne dit-on pas « petit rat de l’opéra » ? Cela explique tout ! Je lâche un soupir de soulagement. Les dirigeants ont vu une performance sans ma culotte de danse fétiche, ils ont pas pu voir toutes mes compétences dans ce domaine. Pas besoin de m’entrainer plus ! Ce serait une perte de temps.

Des bruits dignes de The Grudge me font sursauter. BORDEL ! C’EST QUOI ? Je réalise alors que notre chorégraphe se trouve dans la salle. Heureusement que je n’avais pas parlé de ma culotte à haute voix sinon elle m’aurait prise pour une folle. « Bonjour… » Je m’incline poliment parce que malgré Zazu (notre manager que j’ai rebaptisé comme le rabat-joie du Roi Lion) imagine mes bonnes manières sont irréprochables. Ses paroles abiment mes oreilles. QUOI ? Je n’aurais pas de technique ?! Elle se prend pour qui la pimbêche ? Elle a eu son diplôme dans une pochette surprise ou quoi ? Mes yeux lancent des éclairs meurtriers, ma tante m’a enseignée sa technique ancestrale des « yeux qui tuent ». Hey ! Je pourrais être une des cinq cyclones dans Kung-Fu Panda ! Mon arme secrète serait mon regard assassin. Croisant les bras sur ma poitrine, j’observe… euuuuh… elle s’appelle comment déjà ? Rose ? Barbie ? Violette ? Son prénom a pas un rapport avec une fleur ? Impossible de me souvenir de son prénom alors je vais lui en choisir un ! NIARK ! Mushu ? Ouais cela lui va bien. Désolée pour le dragon de Mulan mais elle me rappelle trop ce dernier : elle veut jouer dans la cour des grands. « Pardon ? » Je me mords la joue ainsi que la langue pour ne pas dire des choses méchantes qui risqueraient de me valoir une punition. J’en ai trop eu pendant ma formation ! « Pourquoi je devrais te croire ? Je suis une très bonne danseuse ! Ma technique est irréprochable ! » Ma voix augmente d’une octave alors que mes yeux s’humidifient dangereusement. ARGH ! Je ne vais pas pleurer devant Mushu quand même ?! Elle m’aime pas et me prend pour son bouc-émissaire mais je dois garder la tête haute comme avec Zazu. Non rien à faire ! Mon menton tremble alors que le flot de mots franchit mes lèvres sans mon accord. « J’ai mal dansé parce que j’avais pas mis ma culotte petit rat ! » On dirait une enfant cherchant du réconfort après avoir reçu des critiques sévères… génial ! Comment passer pour un gros bébé ?!


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 42
Age : 25
Messages : 56
Voir le profil de l'utilisateur




Moon Nymphea
Chorégraphe
Ven 10 Aoû - 1:07

   
   

   
feat Lahela

   

   
Tenue ღ Avec toute sa discrétion, Nymphea était entré dans la salle de danse pour observer Lahela en train de danser. Elle vérifiait sa technique qui était aussi inexistante que les femmes chez les FACTORY ou les hommes chez les seven Diamonds. Son œil d’experte captait tous les petits défauts et si la chorégraphe avait souhaité faire une approche aussi discrète que son entrée, son petit nez en décida autrement puisque la blondinette éternua sans aucune grâce. Cependant, bien loin de se soucier de cela, elle reprit rapidement contenance et salua poliment la jolie idole. Parce que oui, il fallait être aveugle ou complètement miro pour ne pas remarquer que la Lala sous ses yeux étaient plus belle que celle dans les Télétubbies. Certes, la jeune femme était myope comme une taupe mais elle portait ses lentilles de contact aujourd’hui pour justement bien voir. Ce serait idiot en plus de se prendre un poteau pour cet oubli… Une fois mais pas deux. Par ailleurs, bien que la jeune femme ait trouvé à redire sur la technique de sa cadette, elle fit preuve d’énormément de tact pour éviter de lui annoncer de but en blanc que même un éléphant aurait plus de grâce qu’elle mais aussi plus de technique. Bien entendu, elle se doutait que malgré sa grande délicatesse la petite ne réagirait pas très bien, ce qui était compréhensible. Loin de se faire marcher sur les pieds, Nymphea se renfrogna en poussa ses lèvres vers l’avant en maugréant des « J’m’en doutais » inaudibles et croisa les bras, elle aussi sous la poitrine. Elle regarda la demoiselle sérieusement avant de soupirer. « Parce que je suis chorégraphe, que si tu étais si bonne que ça avec une technique irréprochable, tu n’aurais pas oublié tes pas pendant les performances. Do you understand ou pas ? » Demanda-t-elle en gonflant les joues avant de lever au ciel en entendant l’excuse de son interlocutrice. « Non mais n’importe quoi, j’aurais tout entendu sérieux. » Plantant son regard sérieux dans celui de sa cadette, elle secoua négativement la tête. « Une culotte petit rat, à part te faire chanter bien, elle ne changera pas grand-chose et ton chant est très bien. Pas comme la danse. Essaye les culottes Barbie et le lac des Cygnes et arrête avec les culottes Dumbo et Pumba dans un premier temps. M’enfin… Je suis pas sure que ça fasse quelque chose cela dit. » Elle hocha la tête comme pour affirmer ses dires et, toujours les bras croisés, elle s’approcha de Lahela pour tourner autour d’elle. « Je vais être franche avec toi. Si tu ne travailles pas ta technique, si tu ne fais pas d’effort pour t’améliorer et écouter les conseils, tu peux dire adieu à ta carrière, ce qui serait dommage quand même. Renoncer à ton rêve, faire perdre au groupe ta merveilleuse voix. » Tout en parlant, elle s’était arrêté dans le dos de la jeune femme qu’elle tourna vers les miroirs en posant sa main gauche sur la hanche de Lahela. « Pour moi, un mouvement que tu ferais à la perfection serait, main gauche sur la hanche, main droite sur la tête, un boudha canon, ensemble levez les mains en l’air. Et en même temps, t’avances les jambes un peu arquées et écartées en levant la main. Pour ce genre de danse, oui ta technique est parfaite. » Nymphea avait fait exprès de reprendre une chanson qui devait s’appeler AZE Gag d’un groupe dont elle avait oublié le nom mais dont la danse n’était pas des plus gracieuse mais plutôt comique. « Tu prévisualises un peu la scène, tes 6 camarades faisant Oh! et toi cette danse ? Parce que c’est actuellement ce à quoi on assiste avec tes talents en danse. » Le tact ? Nymphea l’avait peut-être laissé chez elle avec son soutien-gorge Les Aristochats.

   
panic!attack


Chaque baiser est une fleur dont la racine est le cœur.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 71
Age : 22
Messages : 236
Voir le profil de l'utilisateur




Lee Lahela
Idole - Membre des SEVEN DIAMONDS
Dim 12 Aoû - 2:34
Main gauche sur la hanche, main droite sur la tête

Pourquoi des paroles aussi désagréables franchissent les lèvres pulpeuses de Mushu ? Cette inconnue ne me plait plus du tout ! Je bouderai bien mais elle est chorégraphe, non ? Cela me foutrait dans la merde de faire ma gamine avec elle. Mon manager me passerait un savon parce que les dirigeants auront été méchants avec lui. Les sermons longs comme des manches à balai ne sont pas ma tasse de thé. Je passe mon tour ! Au Monopoly, ces moments douloureux sont pareils au passage par la case prison sans faire un arrêt sur celle de départ. Pénible. Mushu… non attendez ! Elle peut plus porter cet adorable nom. CRUELLA ! Cela lui convient bien mieux. Les lèvres de Cruella bougent. Pourquoi ? Je m’en fous parce que j’entends mais je ne l’écoute pas. Une petite conscience enregistre quand même ses paroles blessantes. Tu parles d’une formation bienveillante qui permet aux membres de professer dans un climat de confiance. Leur publicité mensongère… je leur permettrai bien dans le c**** ! Cruella me parait un peu trop vindicative. Quel dommage ! Cela gâche sa beauté. Elle va avoir des rides avant l’heure !

Non mais elle se prend pour quoi celle-là ? CRUELLA SE MOQUE DE MES CULOTTES ! Je raye définitivement mes tentatives de drague parce que je la trouve insupportable. On pourrait coller une étiquette avec « soit belle mais tais-toi » sur son front ? Au moins, on saurait que les mots qui franchissent ses lèvres sont blessants. Sous son discours, je baisse les yeux parce qu’elle épargne rien ! Mon ego en prend un sérieux coup. On dirait que je m’en sors en chant mais pas de façon exceptionnelle. Mes compétences en danse sont catastrophiques ? Cela me blesse sérieusement. Pourquoi ? J’ai pourtant assisté aux cours de ma tante, ma technique est excellente. Assise au fond de la salle, je ne pouvais rien louper ! Les larmes me montent aux yeux mais JAMAIS je les laisserai couler devant cette vieille harpie. Elle a besoin de péter un coup pour se détendre. Je connais un autre moyen pour être en parfaite harmonie avec son corps mais elle ne mérite pas que je fasse des efforts dans ce domaine.

« HEY ! » Je proteste quand Cruella pose ses sales pattes sur moi. Elle me prend pour un pantin ou quoi ? Ses gestes sont précis mais mes mouvements sont grotesques. Il est hors de question que je danse ainsi auprès de mes camarades. Je ne me comporte pas ainsi ! Pourquoi elle est aussi méchante avec moi ? Que lui ai-je fais ? Mes camarades pensent-elles la même chose ? Je suis un frein au groupe à cause de ma technique en danse. Cruella, avec son venin, a sournoisement instillé un doute en moi. Mes regards sont assassins mais quels arguments opposés ? Je la repousse dans un soubresaut d’orgueil ! « NON MAIS ATTEND ! » Quoi Lahela ? Vite trouve des explications ou des remarques. Mon esprit tourne en rond comme Nanou, l’aspirateur des Teletubbies. « Hey Oh ! » Bah oui… continue ainsi ! Tu ressembles encore plus à Lala des Teletubbies. Il manque plus que « frotte Lala » et je suis bonne pour faire une apparition en costume jaune. Mon expression affiche clairement mon hésitation. Je ne sais pas quoi lui dire. Elle aurait raison ? Je ne suis nulle en danse ? Cela cogite tellement dans ma tête que je suis incapable de dresser une liste qui me permettrait d’y voir plus clair. Mes doigts entortillent le bas de mon t-shirt. Je bouderai bien parce que cela serait une occasion de me cacher derrière ma carapace. Ouvre la bouche ! Exprime-toi ! Bordel pourquoi je reste muette comme un magicarpe ? Je me prends pour un ramoloss ? ARGH ! Quelle idiote !

« je… je… » Super ! On dirait une nana qui bug. « tu te moques de moi ? Cela t’amuse ? Tu débarques avec tes grands airs de Cruella, tu me ridiculises et tu veux me faire croire que tu agis pour mon bien ? » Les vannes sont ouvertes ! Tous aux abris ! « Tu me prends pour un dalmatien ? Tu veux ma peau ainsi tu iras de te vanter auprès des autres. » Je sors des bruits bizarres de ma bouche « hahahaha ! J’ai massacré ce pauvre petit chiot ! hahahaha. Une de plus sur mon tableau de chasse » On dirait une folle. Je me tourne vers elle avec une lueur de défi dans les yeux. « puisque tu es la meilleure ? Montre-moi ce que tu sais faire ! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 42
Age : 25
Messages : 56
Voir le profil de l'utilisateur




Moon Nymphea
Chorégraphe
Mar 21 Aoû - 1:25

   
   

   
feat Lahela

   

   
Tenue ღ Bon peut-être que Nymphea avait était un peu loin dans ses explications et avait un peu – beaucoup, passionnément, à la folie – descendue Lahela mais si elle resta la bouche cousue, c’était la catastrophe assurée. La situation risquerait d’être encore pire que lorsque Ariel était partie dans le monde des humains pour vivre aux côtés de Eric sans écouter son fidèle ami Sébastien. Tout avait viré au drame, Ursula avait sévi et la sirène était devenu muette. Une catastrophe. Pour le coup, Ursula était les autres artistes de la Joy Play qui attendait que Lahela – Ariel – tombe pour prendre sa place et Nymphea qui n’était que le pauvre Sébastien aurait l’immense responsabilité de sa chute sur les épaules. Après tout, elle était le mentor de la demoiselle dans le domaine de la danse, elle devait assurer l’apprentissage de la demoiselle rebelle. Il ne manquerait plus qu’elle soit rousse avec des cheveux bouclés mais aussi qu’elle porte une robe verte ainsi qu’un arc ! La blonde secoua légèrement pour chasser cette idée de sa tête sinon elle allait s’écraser comme le petit bonhomme en mousse de Patrick Sebastian. Elle ne rêvait pas de finir ainsi, ça, c’était sûr et certain. Qui voulait finir au sol, hein ? Ecrasé qui plus est.
En entendant l’exclamation de la brunette, la chorégraphe tourna la tête, attendant ses explications, se demandant ce qu’elle allait lui dire, elle attendit patiemment se demandant ce qu’il se passait dans cette petite tête. Elle chantonnait aussi un petit Hey Oh venu des nains de Blanche Neige. D’ailleurs, en parlant d’elle, Nymphea ne pouvait pas la voir en peinture parce qu’à ses yeux, c’était elle qui avait tué la maman de Bambi. Elle avait rendu un petit faon tout adorable orphelin. ORPHELIN. La demoiselle finit par se reconnecter à la réalité en entendant ce que lui disait l’idole. Elle aussi était dans le délire Disney. « Le roi n’a que faire des conseils d’une vieille corneille ?1 » La reine en l’occurrence mais elle n’en avait rien à faire. Rien du tout. On la traitait de Cruella quand même ! Ce n’était rien de la prendre pour un homme. « Si tu confonds la monarchie avec la tyrannie, vive la république, adieu l’Afrique je ferme la boutique.1 » Elle leva les mains en signe d’impuissance avant de faire un sourire presque victorieux à la demoiselle. « I’m the female monster, you know that ?2 » Elle partit ensuite vers la chaîne pour brancher son téléphone sur la chanson de Hyori Dally de Hyorin. A la précision, la jeune femme réalisa la chorégraphie, n’ayant pas peur de se montrer vulgaire ou autre chose du genre. Avant tout, cette danse était très technique, pas forcément facile à réaliser et, jusqu’à la fin, Nymphea laissa son corps être guidé par la musique. Cette danse était naturelle pour elle, comme toujours.

A la fin, elle reprit une position normale alors que le silence avait repris place dans la pièce. Nymphea étira ses bras vers le haut avant de les croiser sous sa poitrine lorsque son regard croisa celui de l’idole. « Je vois à vos yeux sans expression, qu’il faut que j’éclaire votre lanterne.3 » Dit-elle en s’approchant d’elle. « Une fois que je ressens la musique, je ne peux plus m’arrêter. Allume la musique et éteins le monde, oublie tes soucis.4 » Nymphea se mit juste devant Lahela, en face de l’un des nombreux miroir de la salle. « Oublie tout et laisse toi aller. 4 » Elle luit sourit dans le miroir. « Ressent les vibrations avec moi.4 » Sur ces paroles, munie de la télécommande de la chaine, elle lança Oh! afin qu'elles dansent toutes les deux.

1Je voudrais déjà être roi / Le Roi Lion
2Crazy / 4minute
3Soyez prêt / Le roi Lion
4Shall We Dance / Block B

   
panic!attack


Chaque baiser est une fleur dont la racine est le cœur.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 71
Age : 22
Messages : 236
Voir le profil de l'utilisateur




Lee Lahela
Idole - Membre des SEVEN DIAMONDS
Mar 21 Aoû - 18:27
Main gauche sur la hanche, main droite sur la tête

Est-ce que la provocation est une bonne méthode pour obtenir ce que je veux ? Probablement pas… mais je me montre plutôt déraisonnable avec cette chorégraphe de malheur ! Pourquoi ? Aurais-je conscience de mon niveau assez faible en danse ? Non, impossible ! Je suis une bonne danseuse. Les remarques formulées à mon encontre sont injustifiées… alors pourquoi je suis sortie comme une voleuse de notre dortoir ? Les paroles de Cruella résonnent dans mon esprit comme une ritournelle. Je serai mauvaise en danse ? Mes capacités de danseuse seraient limitées ? On m’aurait mentie chez moi ? Ma place pourrait être en danger ? Non ! On ne change pas une idole qui a débuté… enfin je crois. Ils pourraient prendre une telle décision ? Je suis seulement un pion dans ce groupe ? On a plus besoin de moi alors on me vire ? Je ne peux pas croire que l’on soit comme dans cette émission où les candidats recherchent l’amour mais peuvent dire « NEXT » juste en apercevant l’autre. La JOY PLAY est une grande famille ? Les larmes me montent aux yeux, je voudrais appeler Nam-Gi pour qu’il me console ou encore Su Han ainsi je pourrais le frapper pour extérioriser ma peine. Ce monde est trop cruel pour un ange comme moi…

Mes provocations semblent avoir fait mouche puisque Cruella balance une chanson : Dally de Hyorin. La jeune femme m’offre une démonstration qui met mon cerveau en ébullition. Comment peut-on être aussi méchante et sexy en même temps ? OH MON DIEU ! (version Janice de FRIENDS sinon ce ne serait pas drôle) Mes yeux ne savent plus où ils doivent se poser pour ne pas paraitre perverse. Mission impossible ! Cruella est une bombe sexuelle sur pattes. Ma langue passe sur mes lèvres, indiquant clairement que cette sorcière éveille des choses peu catholiques dans ma tête mais aussi mon corps. Je serai capable de me prendre pour Stéphane Rousseau avec son célèbre « FEMMEEEEE », la langue pendante. Cette grande asperge est incroyablement souple ! Ce serait pratique au lit. Calme-toi, Lahela ! Je me cacherai bien les yeux mais Cruella pourrait mal le prendre, non ? Comment je pourrais ensuite justifier ce geste ? Je me vois mal balancer à la chorégraphe « oh je fantasmais juste sur toi ! ». Je me mords la langue parce que des mots involontaires pourraient franchir la barrière de mes lippes et me mettre dans un sacré pétrin.

Oh maman ! Cruella approche… AU SECOURS ! Je suis foutue ! Un petit Jiminy Criquet murmure à mon oreille « elle est belle, hein ? tu aurais bien envie de l’embrasser ? » Je secoue la tête alors que Cruella parle en même temps. Mince ! Je ne sais pas ce qu’elle vient de dire mais elle se démonte pas. La jeune femme prend place dans mon dos et me sourit dans le miroir. Elle ressemble à une princesse Disney ! Mes yeux louchent sur ses lippes, heureusement je cache ma gêne en passant une main dans mes cheveux. Purée ! Je dois retrouver mes esprits. Cruella est comme une vipère qui s’insinue dans mes pensées pour les empoisonner avec des choses interdites. Raiponce… oui elle me rappelle plus cette princesse que la méchante des 101 Dalmatiens. Je suis fascinée par ce personnage qui me parle de vibrations puis lance Oh ! HEIN ?! On doit faire quoi ? Je panique pendant quelques secondes puis esquisse gauchement la chorégraphie.

Je remarque dans la glace que mes mouvements ne sont pas bons. Raiponce évolue avec grâce dans la salle alors que je suis un éléphant dans un magasin de porcelaine. Je me stoppe puis retire mes baskets pour les lancer à travers la pièce. Ensuite je croise les bras sur ma poitrine et m’assois en tailleur pour bouder ! « j’y arrive pas ! ses chaussures sont nulles ! » Mauvaise foi avez-vous dit ? Non pas du tout ! « elle est trop difficile cette choré » On dirait une enfant de cinq ans. « pourquoi je danse pas comme vous ? » Ma petite moue boudeuse est adorable, non ? Je lève les yeux vers elle telle le Chat Botté. « c’est pas juste ! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 42
Age : 25
Messages : 56
Voir le profil de l'utilisateur




Moon Nymphea
Chorégraphe
Sam 8 Sep - 16:48

   
   

   
feat Lahela

   

   
Tenue ღ Ce qu’il y avait bien une chose dont Nymphea ne doutait pas était son niveau plus que bon en danse. Elle savait bouger son corps au rythme de la musique, s’imprégner de l’harmonie des notes pour en faire une prestation merveilleuse. Elle aimait vraiment danser et faisait au mieux pour transmettre sa passion aux jeunes artistes de la Joy Play dont elle avait la charge ou encore Li Han. Bien évidemment, lorsqu’une personne dansait mal, elle essayait de prendre des pincettes pour le dire mais si elle voyait que son interlocuteur était une tête de mule trop fière pour avouer ses erreurs ou ses faiblesses, elle n’hésitait pas à se montrer plus dur. C’est donc ainsi que Lahela s’était retrouvée à parler de Cruella, comme si la chorégraphe ressemblait à cet affreux personnage. C’était vexant. Surtout qu’elle aimait les dalmatiens et jamais elle ne pourrait leur faire du mal pour récupérer leur fourrure. Elle voulut alors se venger en faisant un offrant à l’idole un retour sur terre plus qu’efficace au vu de sa réaction. Super. Mais bon, comme elle pouvait s’en douter, elle n’en resta pas là et Nymphea dut faire une démonstration de ses talents. Les doigts dans le nez comme on dirait… Parce que si on le faisait, ce serait tout sauf élégant et, surtout, ce ne serait pas pratique. Surtout pour danser. L’aînée partit à la chaîne pour mettre en route une chanson de Hyorin dont la chorégraphie était sexy à souhait et que Nymphea maîtrisait… A souhait. Elle bougeait son corps au bon moment, se laissant envahir par la musique, ne faisant pas attention aux regards sur elle. Lahela n’existait plus, la salle n’existait plus, sa personne elle-même n’existait plus et, ce, jusqu’à l’arrêt de la musique.

Après cette petite démonstration, la chorégraphe se sentait détendue et en profita pour revenir à ses moutons… Ou plutôt à son mouton qu’était l’idole. Elle voyait bien comment elle était fascinée par cette danse mais il n’y avait pas le temps pour elle de rêvasser alors Nymphea voulut tout de suite la refaire danser sur la chorégraphie des Seven Diamonds. Elle était derrière elle, à faire la même chose… Ou peut-être pas. Les mouvements de l’une étaient fluides, maîtrisés alors que ceux de l’autres étaient plus brouillons, moins nets. Lahela ne maîtrisait pas cet art qu’était la danse mais rien n’était perdu. Encore heureux. Au milieu de la chanson, l’idole s’arrêta pour balancer ses chaussures à travers la pièce. D’ailleurs Nym dut se baisser pour éviter de se faire assommer par une basket. Elle gonfla également ses joues en croisant ses bras en dessous de sa poitrine en entendant les remarques de la cadette. Une vraie gamine. « Déjà, si tu arrêtais de te comparer aux autres, ça irait mieux. J’ai des années de pratique derrière moi, des études durement menées et une certaine facilité à me laisser transporter par les mélodies. » Elle claqua sa langue contre son palet puis se dirigea vers Lahela pour prendre un de ses bras et l’obliger à se lever. « Aussi, j’ai toujours écouté les critiques, même si c’est difficile et tout fait pour suivre les conseils de mes professeurs. Maintenant, tu arrêtes deux minutes de faire l’enfant et on va essayer autre chose. »

Sur ce, la chorégraphe se dirigea vers son téléphone puis mis en route la musique de la Lambada et se rapprocha de son élève pour se mettre face à elle. Elle posa une main dans le bas de son dos, prit son autre main dans la sienne en entrelaçant leurs doigts puis passa une jambe entre les siennes. « Suis mon rythme du mieux que tu peux. On va déjà travailler ça. » Nymphea commença donc à se déhancher comme il le fallait et, de part leur position, elle obligea l’idole à faire de même.

   
panic!attack


Chaque baiser est une fleur dont la racine est le cœur.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 71
Age : 22
Messages : 236
Voir le profil de l'utilisateur




Lee Lahela
Idole - Membre des SEVEN DIAMONDS
Dim 9 Sep - 21:38
Main gauche sur la hanche, main droite sur la tête

Assise comme une petite indienne, le maquillage en mois, je boudais sérieusement parce que cette chorégraphie me prenait sérieusement la tête. Envoyant mes baskets volées, je me comportais comme une enfant. Comprenez-moi ! On me choisit parmi toutes les trainees pour intégrer un groupe féminin : Seven Diamonds. Jamais on ne parle de mes lacunes en danse. Nos entrainements sont intenses mais on n’évoque pas une seule fois mes défauts. Je me conforte dans mon idée que je me débrouille bien dans tous les domaines. Evidemment je connais mes capacités en chant, pas celles en danse. Je pensais que mes connaissances étaient suffisantes. FAUX ! Les dirigeants se sont bien montrés insistants sur mes compétences nullissimes en danse. Un premier coup à mon ego. Je me rassurais en choisissant de me lever plus tôt pour m’entrainer durement… mais cela ne suffirait pas ! Les nouvelles attaques provenaient de la chorégraphe désormais. Sûrement les paroles les plus blessantes que je n’avais jamais entendues. Je pinçais mon nez espérant retrouver mon calme, mes moyens… impossible. Mon cœur était lourd. Il se serrait chaque fois que mes yeux observaient la différence entre elle et moi. On n’évoluait clairement pas dans la même catégorie. Je ressemblais plus à un éléphant dans un magasin de porcelaine. Irrécupérable !

Acceptant ma défaite, j’abandonnais la partie en restant assise en tailleur sans mes baskets. On n’allait pas me virer parce que mon niveau en danse est mauvais ? Quand même pas ? Il y avait des petites voix sournoises qui me murmuraient des paroles décourageantes mais je les repoussais d’un mouvement de la tête. Interdiction de me laisser gagner par des pensées sombres ! Je ne quitterais pas le groupe ! Je suis un élément important… dans mes rêves. Que deviendrais-je si jamais on m’expulsait des Seven Diamonds ? Aucun diplôme dans la poche. Aucune source de revenus en dehors de mon job d’idole. Mes économies sont pauvres. Aucun talent répertorié non plus. Je rentrerai chez ma grand-mère. Il y avait aucune perspective d’avenir pour moi.

Mes sombres pensées furent balayées quand Raiponce approcha pour tirer sur mon bras. Que voulait-elle ? Une nouvelle mélodie échappa de son téléphone. Je fronçais des sourcils essayant de reconnaître la chanson mais inconnue au bataillon. Je poussais un hoquet de surprise en sentant le corps de Raiponce aussi proche. Mon cœur bondit plusieurs fois de joie dans ma poitrine puis suspendit toute activité alors que son genou se glissait entre mes jambes. Le souffle coupé, je restais la bouche ouverte comme les poissons hors de l’eau. BUG DE L’AN 2000 ! Mon corps répond à aucun stimulus. Je suis comme une statue à laquelle Raiponce s’accroche. Ses doigts entrelacés aux miens. Ma paume devient moite. Il y a quelques secondes où je pensais mon existence finie mais maintenant je suis juste hypnotisée par la déesse se tenant contre moi. Le vide régnait dans mon esprit. Mon corps était tout flagada. Je ne pourrais jamais suivre ses mouvements ! Mission impossible ! Appelez Tom Cruise ! J’ai besoin de son aide.

Les premières notes de la chanson sont envoutantes mais on dirait un canard essayant d’accompagner un cygne. Je suis raide, maladroite. Combien de fois je marche sur ses pieds ? Lui donne un coup ? Je prends de petites inspirations pour garder mon calme. Elle est fascinante ! On dirait une fée descendue de son pays lointain où elle vit avec Maya l’abeille. Sa voix est douce mais autoritaire. Je ressens de petits picotements dans le ventre quand elle me donne des ordres. Purée ! Pas le moment de faire une fixation pour la chorégraphe. C’est l’ambiance entre nous… Il y a quelque chose qui me pousse à presser mes lèvres contre les siennes. Ce baiser dure cinq secondes, pas plus. Je me recule tout en baissant les yeux pour suivre les mouvements. C’est Tchernobyl dans ma tête ! POURQUOI ? Je me suis laissée emportée par l’ambiance. « jamais j’y arriverai ! ils peuvent me virer ! je sers à rien ! » Je me détache d’elle, cachant mon embarras mais aussi mes larmes. « tu perds ton temps avec moi ! »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 42
Age : 25
Messages : 56
Voir le profil de l'utilisateur




Moon Nymphea
Chorégraphe
Sam 29 Sep - 19:15

   
   

   
feat Lahela

   

   
Tenue ღ Une gamine dont il fallait s’occuper. Lahela n’était rien de plus rien de moins qu’une sale gosse qu’il fallait éduquer et dompter comme un bébé. Comme si Nymphea n’avait que ça à faire. Bon, d’accord, elle avait du temps libre mais ce n’était pas une raison, ce n’était pas son travail et elle n’était pas payée pour recevoir des chaussures en pleine tête ! Imaginez un peu qu’elle n’ait pas de réflexe ? Bam hôpital. Bam comeback reporté parce qu’il n’y avait pas assez de chorégraphie. Bientôt Baam sera plus la chanson de la Joy Play plutôt celle que… De qui déjà ? Momoland un truc comme ça ? Etant remplie de surprise, elle savait qu’elle pouvait trouver une solution pour cette idole dont les capacités en danse égalaient les compétences d’une roche. Oui, oui, c’était tout à fait ça, sans aucune exagération. Bien entendu, la dernière des solutions n’était pas le renvoi mais les bons vieux coups de baguettes, et cela, elle sera ravie de la faire. Ces idoles se pensaient à l’abri de tout mais que nenni. Pas quand on a une chorégraphe du nom de Moon Nymphea. Elle allait filer droit cette Lee Lahela. La danse miroir ne fonctionnait pas ? Passons à la danse collé-serré. Un échec sans nom. C’était pire que tout et l’anglaise se demandait si elle devait garder espoir ou si elle devait abandonner maintenant surtout au vu du défaitisme de cette petite. Allez mamie Nym, on n’abandonne pas, on garde le cap et tout devrait bien se passer. Elle sentait ses pieds être douloureux d’avoir été piétinés mais ne dit rien et allait pour l’engueuler mais fut arrêtée par des lèvres sur les siennes. Elle la regarda avec des yeux ronds et en entendant le reste, elle ne put empêcher sa main d’atterrir sur sa joue. « Mais tu vas la fermer oui ? » Elle attrapa ses épaules et la regarda très sévèrement, à deux doigts de la secouer comme un prunier. « Ecoute-moi bien ma cocotte, je n’en ai pas fini avec toi et j’irai jusqu’aux coups de baguettes s’il le faut. Tu crois vraiment que c’est en jetant l’éponge au bout de deux secondes que tu y arriveras dans la vie ? » Lui faisant presque un croche-pied, elle la rattrapa quand même, une main dans le bas de son dos, l’autre dans le haut de son dos. Elle la fit ensuite remonter pour la mettre droite. « Raide comme un piquet… » Elle la regarda de haut en bas puis partie prendre deux tapis qu’elle disposa par terre. « On va déjà travailler ta souplesse et pour ça, des étirements matin et soir, tous les jours, tu verras, tu deviendras souple après. Allez, ne fais pas l’enfant et reproduit mes mouvements sinon je vais te faire passer l’envie de bouder. Compris ? »
Elle prit une inspiration puis étira les bras vers le ciel. « Inspire en montant tes bras, expire quand on descendra pour toucher le sol ou au les mollets selon la souplesse. » Sur ce, Nymphea expira tout en allant aisément touché le sol. « On reste dix secondes comme ça. »

   
panic!attack


Chaque baiser est une fleur dont la racine est le cœur.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 71
Age : 22
Messages : 236
Voir le profil de l'utilisateur




Lee Lahela
Idole - Membre des SEVEN DIAMONDS
Jeu 4 Oct - 4:16
Main gauche sur la hanche, main droite sur la tête

Faire des efforts ? Pourquoi faire ? Je suis apparemment nulle en danse alors que je pensais le contraire. Ma famille n’a jamais dit clairement que mes compétences artistiques se limitaient au chant. Suis-je bonne aussi dans ce domaine ou pas ? Cette rencontre avec la chorégraphe chamboulait mon petit monde. Je me retrouvais propulsée dans un univers cruel auquel je ne suis pas préparée. Les professeurs disaient quoi de moi pendant ma formation ? Je me souviens même plus de leurs propos me concernant. Faisaient-ils seulement attention à moi ? Pourquoi m’a-t-on prise pour le groupe ? Je suis totalement perdue. Je ne sais plus quoi penser ni quoi faire. Mon existence entière tourne autour de l’idoling. Je suis un petit robot formaté depuis sa naissance pour devenir une idole. Maintenant je me rends compte que je ne suis pas aussi douée que ça. Suis-je utile à quelque chose ? Le groupe devrait mieux se porter sans moi, non ? Il ne serait pas préférable de baisser les bras ? Que dois-je faire ?

Je me comportais comme une enfant avec la chorégraphe mais comment je pourrais être autrement ? On me demande d’être la petite poupée toute choupi et un peu bizarre. Pourquoi je changerai en dehors ? Je suis ainsi depuis toute petite. Je remarque bien son agacement malgré ses diverses tentatives pour m’apporter son aide. Je comprends que mes compétences sont limitées. Effectivement la danse n’est pas mon domaine. Je peux en revanche avouer que la chorégraphe est ultra sexy et qu’elle me fait envie. Je ne me prive pas d’ailleurs pour poser mes lèvres contre les siennes mais ce geste risque de me causer des ennuis. Heureusement elle reste impassible et ne fait aucune remarque dessus. Je pousse un soupir de soulagement.

Elle me parait bien obstinée cette nana ! Raiponce lui convient parfaitement. Ecoutant sa motivation, je me demande si elle n’aurait pas pu jouer dans Rocky ou un film dans ce style. Elle tenait le même discours que les entraineurs quand tout allait mal dans leur équipe ou pour leur poulain. Je pouffais de rire alors qu’elle me rattrapait. JE SUIS PAS RAIDE COMME UN PIQUET ! Fronçant les sourcils, je la remarque me faire une démonstration pour la souplesse. Non mais elle me prend pour qui ? Je peux très bien le faire ! Je m’installe, lève les bras et descend si rapidement que la tête me tourne. « Wooooow ! » Lâchant un petit cri, je termine mon voyage au sol. « ça tourne ! » Non mais quelle idiote ! Pourquoi je n’écoute pas les conseils ? Parce que je suis butée ! « Au secouuuuuurs, je me fais aspirer au pays des merveilles. » Okay ! Mon cerveau est déconnecté. Je tentais de me redresser mais me rallongeais presque aussitôt « pourquoi tu m’as emmenée sur un bateau ? j’ai le mal de mer ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 42
Age : 25
Messages : 56
Voir le profil de l'utilisateur




Moon Nymphea
Chorégraphe
Mar 16 Oct - 13:53

   
   

   
feat Lahela

   

   
Tenue ღ Lahela était un cas. C’était le cas qu’un chorégraphe rencontrait peu dans leur vie. Ces gens qui se croyait doués dans quelque chose mais qui étaient en vérité nul dans ce quelque chose et c’était le cas de cette idole. Elle se pensait bonne danseuse ? Elle était pire qu’un pantin articlé tellement elle était raide comme la justice ! Ses capacités en chant ? Ce n’était pas une professionnelle mais Nymphea sentait une certaine limite dans celles-ci et son seul moyen de briller était son minois. C’était plus la visuelle qu’autre chose et encore, ce n’était pas la plus waow du groupe. Mais la blonde n’était pas du genre à abandonner facilement et elle allait faire en sorte que cette gamine reprenne du poile de la bête, parole de Moon Nymphea ! Et après, elle pourrait prendre un bon petit chocolat chaud au starbucks pour se détendre ou juste dormir. Son travail aura été fait en remettant cette jeune fille sur pied. Et là, il y avait un travail monstre ! La cambridgienne sentait bien que le plus gros problème de la cadette était le rythme mais aussi la souplesse, il fallait donc y remédier. Surtout pour la souplesse et pour ça rien de plus simple que des étirements. Même les gens droits comme des piquets pouvaient le faire. Alors, faisant quand même confiance à la brunette, Nymphea lui indiqua la marche à suivre et ne s’attendit pas à attendre un cri. Prudemment, elle se releva en faisant en sorte de bien sentir ses vertèbres se remettre en place et regarda la pseudo-Alice… Mais qui lui avait foutu une bonne à rien dans les pattes ? Parce que oui, là la blonde voyait Lahela comme une bonne à rien, adieu la personne capable de. Elle soupira puis la regarda, blasée. Si seulement elle avait pu disparaître dans le Pays de merveilles, ça n’aurait pas été une grande perte en soit… Wait ? Pourquoi elle parlait d’un bateau celle-là ? Elle fumait quoi ? « Pour te donner à manger au crocodile. » Oh… C’était peut-être à ça que servait Lahela, à se faire manger par les crocodiles ! Bon par contre, elle n’avait pas assez la classe pour finir avec un crochet comme le Capitaine ou encore Kylian dans Once Upon a Time… Quel Apollon ! La chorégraphe en bavait presque. Après un nouveau soupire, Nymphea parti s’assoir à califourchon sur le bassin de Lahela et se pencha afin de frôler ses lèvres des siennes. « Est-ce que tu veux vraiment qu’on en vienne aux coups de bâtons ? » Demanda-t-elle en frôlant sa mâchoire de ses lèvres. « Et à chaque fois que tu réussiras, tu auras droit à une récompense. » Murmura-t-elle à l’oreille de Lahela avant de mordiller son lobe. Elle se releva ensuite et se remit sur ses deux pieds. Elle croisa les bras sous sa poitrine avec un sourire joueur. « Partante ? Et à chaque fois que je t’entendrais te plaindre… Coup de bâton ~ » Chantonna-t-elle avec un petit air sadique en tendant la main à Lahela pour l'aider à se relever.

   
panic!attack


Chaque baiser est une fleur dont la racine est le cœur.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: SEOUL (서울) :: GANGNAM (강남) :: Agence JOY PLAY :: Salles d'entrainements-
Sauter vers: