Rumeurs
Rumeur 1WOON aurait réalisé dans un restaurant chinois le titre “Roly Poly”.Rumeur 2KIM Jae Won, l’instructeur sévère de chant, sous les feux des projecteur après son attitude désagréable et méprisante envers les candidats lors de leurs entraînements de chants.Rumeur 3Le comeback d’un artiste oublié de la DREAM Ent. se prépare (encore).Rumeur 4Le gouvernement prend des mesures pour limiter le maximum horaire à 52 heures par semaine. Rumeur 5SUGAST et Su Han ont été aperçu dans un Starbuck.Rumeur 6L’une des candidates de l’émission Produce U montre des liens très fort avec le rappeur SUGAST à l’occasion de son anniversaire.Rumeur 7Le climatiseur de la DREAM aurait disparu.
SCORES
JOY PLAY
1035 pts
DREAM Ent.
932 pts
PU + RU
486 pts
CIVILS
184 pts
Please, let me go. | Yun & Jae Min



 
Encore un nouvelle MAJ ! Mais où va donc s'arrêter le staff ? Allez donc faire un tour sur ce sujet pour voir les nouveautés de la MAJ 3.2 !
Des nouveaux entrainements sont disponibles ! (danse & chant & rap) coeur
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs a été fait le 14 Octobre et le 11 Novembre.
Le deuxième épisode de Produce U est disponible ici. N'oubliez pas de voter ici (vote obligatoire pour tous).
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Les publications du KDN sont suspendues. La liberté de la presse serait-elle en danger sur le forum ? OSEF on a instagram stare
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan

Please, let me go. | Yun & Jae Min

avatar
Points : 74
Age : 22
Messages : 631
Voir le profil de l'utilisateur




Lee Yun
Idole - Membre des FACTORY
Jeu 4 Oct - 1:20
Please, let me go. ft Shin Jae Min

 
Les yeux rivés sur la petite lueur qu'émettait la veilleuse de sa chambre de dortoir, Yun n'avait pas pu fermer l'œil, cette nuit la encore. Rien ne l'empêchait foncièrement de dormir, mais il en était incapable, pour une raison lui étant inconnue. Il pensait trop, sûrement. Mais à quoi ? Tout allait bien pour lui, rien n'allait contre son humeur, ses jours-ci. Le comeback des FACOTRY avaient énormément plu aux fans. Les promotions n'allaient pas tarder à refaire surface, et peut-être qu'une petite pointe de stress remontait aussi. Mais le problème était tout autre. Son cerveau ne cessait pas de travailler, mais ce n'était pas à quelque chose auquel il pensait, mais plutôt quelqu'un. L'un des dongseangs de son groupe à qui il tournait le dos depuis presque trop longtemps. C'était une décision idiote, qu'il avait prise, un jour, comme ça. S'il se sentait mal devant ce dernier, pourquoi ne pas simplement arrêter de lui parler ? Au final, Yun avait regretté cette logique, ce choix idiot qu'il avait fait sur un coup de tête. Devant les caméras, tout allait bien. Hors de question de montrer aux fans que Yun ne pouvait plus se tenir devant Jae Min sans se sentir affreusement mal et tendu. Alors il faisait semblant, devant les fans, et devant le reste du groupe.

En se relevant, l'idole avait jeté un coup d'œil en face de lui, dans la direction du lit de son meilleur ami. À la vue de cette forme immobile, il était certain que Maël s'était déjà endormi. Yun avait chassé l'idée de lui parler de ses tracas, quelques jours plutôt, bien qu'il en ressentait clairement le besoin. Et puis, comment lui avouer que sa vision de son collègue danseur avait changé depuis ? Maël pouvait comprendre certaines choses, mais si Yun osait lui raconter, il allait forcément se faire de fausses idées... Et le demi-chinois voulait tout, sauf ça.

Après bien une ou deux heures à lutter pour s'endormir, Yun se résigna finalement à abandonner pour allait faire un tour dehors. C'était un genre de rituel auquel il était habitué. Quand il ne pouvait pas dormir, il sortait, il marchait, il se changeait les idées... La nuit, Yun pouvait clairement marcher sans être obligé de couvrir son visage. Peu de gens sortaient la nuit, et de toute manière, l'obscurité le camouflait déjà bien assez.
C'est dans la discrétion la plus totale que Yun quitta la chambre, afin de ne pas réveiller son colocataire. Il avait bien le droit de dormir, et il le méritait. Gâcher sa nuit en faisant le bruit de trop ? Hors de question.

Les couloirs des dortoirs de la Joy Play semblaient bien plus menaçants, la nuit. Pendant la journée, l'endroit était presque toujours peuplé, que ce soit pas quelques idoles discutant tranquillement, ou par l'équipe de ménage faisant simplement leur travaille... Le revêtement qu'il prenait en pleine nuit était tout autre. C'était un dédale de porte baigné dans l'obscurité, certes. Mais Yun le trouvait bien trop effrayant.
En tâtonnant contre le mur pour ne pas heurter quelque chose, l'idole attrapa son téléphone afin d'y voir plus clair. C'était déjà mieux, et un peu plus rassurant, surtout.
Et pourtant, en rejoignant la cage d'escalier, il se mit à sursauter alors qu'un bruit de pas venait de survenir, juste derrière lui. Instinctivement, il braqua son unique source de lumière dans cette direction, afin de vérifier s'il s'agissait d'une personne, ou s'il venait simplement de se faire une frayeur tour seul. « Qui... Qui est là ? » En observant un peu plus, le garçon ne mit pas longtemps avant de reconnaître la personne qu'il venait d'éblouir de la sorte, avec la lampe. Baissant les yeux, il ne manqua pas de s'excuser, déglutissant au passage. « Désolé... J'ai juste eu un peu peur. » Dur à avouer, de sa part. Pendant un instant, Yun se demanda ce qu'il pouvait bien faire ici, à cette heure-ci. « Bonne nuit. » Mais peu importe, il allait ouvrir la porte de la cage d'escalier et fuir. En l'ignorant, comme il l'avait fait jusqu'ici.


  ©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 45
Age : 21
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur




Shin Jae Min
Idole - Membre des FACTORY
Jeu 4 Oct - 12:19
Please, let me go. ft Shin Jae Min

 
Le silence planait dans la chambre de dortoir, Su Han, son compagnon de chambre, semblait endormi, quant à Jae Min, le sommeil ne venait pas. Il savait pourquoi il ne pouvait fermer l’œil, il cherchait à comprendre la raison de l'éloignement d'un de ses hyungs, Yun. Le garçon ne comprenait pas ce qu'il avait fait, il retournait la question dans tous les sens, il fouillait dans sa mémoire pour trouver une bonne raison qui aurait pu pousser Yun à se distancer.

Il n'aimait pas ça, ça l'inquiétait beaucoup trop. Il voulait retrouver son hyung, lui voulait lui parler à nouveau, passer tout simplement du temps avec lui. Mais s'il lui fuit constamment, ça n'aidait pas. La première chose qu'il pensa, c'était le fait qu'il n'utilisait plus d'honorifique auprès du plus âgé des deux. Il ne se sentait plus capable de l'appeler hyung, comme tout le monde de son âge, ou les plus jeunes que lui. Il aimait bien l'idée de l'appeler Yun, d'être pourquoi pas une exception à la règle. Mais peut-être que l'aîné n'aimait pas ça. Mis à part ça, plus rien ne lui venait en tête. Il lui parlera demain, il s'excusera et récupérera son hyung.... Il espérait.

Mais pour le moment, il devait essayer de dormir, et ça, il n'y arrivait pas. Incapable de rester sur place, il décide de prendre son portable, de se chausser avant de sortir silencieusement de sa chambre.

Il pensait que l'air frais d'une si belle soirée l'aiderait à mieux vider ses pensées, et à lui permettre de dormir, alors il se dirigea vers la cage d'escalier. Utilisant la lampe torche muni dans son téléphone portable, il alla le plus silencieusement possible, ne voulant pas réveiller les plus sensibles, ceux qui pouvaient se réveiller à tout moment, à n'importe quel bruit. Mais ce qu'il ne s'y attendait pas, en allant vers la cage d'escalier, c'est de recevoir une lumière au visage. Aveuglé, il utilise son bras pour se protéger comme il pouvait de la lumière, alors que sa vue essayait de discerner la personne qui l'aveuglait. Et lorsque l'inconnu parla, il reconnut aussitôt qui c'était. Yun était lui aussi réveillé.

« Qui... Qui est là ? » Demandais-tu et alors que le garçon comptait dire son nom, tu sembles le reconnaître et tu baisses ta lumière avant de te confondre en excuse. « Désolé... J'ai juste eu un peu peur. »

- Ce n'est rien, Yun.Dit-il un sourire aux lèvres, il te trouvait bien trop adorable quand tu agissais comme ça.

« Bonne nuit. » Annonçais-tu, prêt à partir.

Pris de panique, il agit sans trop réfléchir. Avant que tu ne puisses ouvrir la porte, il t'encercle contre celle-ci, t'empêchant tout moyen de fuir. C'était peut-être une mauvaise idée, mais au moins il pouvait savoir ce qui n'allait pas, et tu restais au moins plus d'une minute devant lui.

- Attends !Annonça-t-il sous la surprise, et réellement inquiet. C'était passé en même temps que son geste, il ne savait que faire mais au moins, tu ne pouvais pas bouger, et tu pouvais l'écouter. Je ne sais pas ce que j'ai fais.... Peut-être m'en veux-tu parce que je t'appelle Yun et non pas Hyung. Pour cela je m'en excuse. Et je m'excuse aussi de ce que j'ai pu faire ou dire qui t'a déplu.... Yun, tu me manques...Reviens-moi.

Son front se pose contre l'un de tes épaules, sa voix était tremblante à sa dernière phrase. Tu lui manquais terriblement. Il voulait tant te revoir..


  ©crack in time


Shin Jae Min
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 74
Age : 22
Messages : 631
Voir le profil de l'utilisateur




Lee Yun
Idole - Membre des FACTORY
Dim 14 Oct - 2:31
Please, let me go. ft Shin Jae Min

 
Après la frayeur qu'il venait d'avoir, Yun avait reprit son calme, ne montrant aucuns signes de son stress actuel. À vrai dire, il n'avait mit qu'une fraction de secondes à reconnaître Jae Min, même avec l'obscurité qui régnait. Sans le comprendre, l'idole s'était mit à frissonner en faisant face à son cadet. Il avait baissé les yeux, par simple peur d'affronter son regard, il n'en avait plus la force. En s'excusant, sa voix tremblait légèrement, totalement hésitante. Lorsque le plus jeune lui avait répondu, il s'était définitivement tourné vers la porte sans lui demander plus d'explications. Après tout, rien de le regardait. Jae Min était un adulte, bien que plus jeune que lui. Il ne lui devait pas d'explication.

L'idée qu'il puisse le retenir ne lui avait pas du tout traverser l'esprit. Et il était certain qu'il allait pouvoir fuir, cette fois aussi. Honnêtement, cette rencontre nocturne lui avait fait passer l'envie de sortir dehors. Mais voilà, la porte était la seule issue. En appuyant sur la poignée, le demi-chinois avait commencé à murmuré quelques mots, se faisant ainsi interrompre. Des bras l'entravaient, maintenant, l'empêchant de quitter le couloir.
Un nouveau frisson venait de le parcourir, et il y avait aussi cette étrange sensation que Yun ne connaissait que trop bien. C'était ce qu'il l'avait convaincu de prendre cette décision stupide...

C'est une bonne minute plus tard qu'il trouva la force d'en placer une. « Qu'est ce que- » Une nouvelle fois, il n'eut pas le temps de terminer sa phrase, et les mots de son dongseang le transpercèrent de plein fouet. Oui, il regrettait bien trop, il n'y avait pas un seul moment ou il n'y pensait pas. Et alors qu'il s'apprêtait à répondre, Jae Min attaqua de nouveau. Un simple geste affectif qu'il aurait pu supporter si ce dernier ne venait pas de Jae Min, justement. C'était un supplice. Alors que tout son corps était prit de légers tremblements, son estomac s'était noué. À vrai dire, il n'avait remarqué cette ligne que Jae Min ne franchissait pas, au dépit des autres membres. Le « hyung » avec lequel les plus jeunes s'adressaient à lui. C'était tant devenue naturel pour l'idole qu'il n'y avait jamais prêté attention, lui qui veillait à ce que les plus jeunes continue de l'appeler de cette manière. Il tolérait le fait que le danseur l'appelle par son prénom, simplement. Et peut-être qu'au final, cela le faisait se sentir un peu spécial pour son cadet. Idiot, oui. Mais il ne pouvait pas laisser le plus jeune croire que c'était ce qui clochait. Ses derniers mots résonnaient dans son esprit, lui faisant presque mal au crâne.

Après bien trop de temps passé à réfléchir, et surtout à douter, Yun avait pu trouver le courage d'agir. Dans un souffle saccadé, il se mit à le repousser très doucement avant de lui glisser un sourire bienveillant. « Non, non. Si je ne t'ai rien dit avant, c'est que cela ne me dérange pas... Appelle-moi comme tu veux, tant que ça te vas, ça m'ira aussi. Arrête de t'inquiéter de ça. » Le garçon ne pouvait pas ressentir si ses tremblements avaient cessé ou non, il se contentait de continuer de sourire. « Il n'y a rien, Jae Min-ah, je t'assure ! Tu n'as rien fais qui aurait pu... hm... faire que je m'éloigne. Et je ne m'éloigne pas, je suis là ! » C'était difficile de lui mentir, mais il avait pu trouver assez de courage pour y arriver. Maintenant, il croisait simplement les doigts intérieurement, espérant que Jae Min pouvait croire en ces propos.


 ©crack in time



☁️ Every time I look at the sky, I grow breathless. Somewhere between a fluttering feeling and anxiety, feels like I can reach my dream but also getting far away from it... The night is fading, where am I? Oh, who cares if it’s not what was expected? I know, I like that I don’t know what tomorrow will be like. ∞

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 45
Age : 21
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur




Shin Jae Min
Idole - Membre des FACTORY
Lun 22 Oct - 19:47
Please, let me go. ft Shin Jae Min

 
The boy doesn't understand: why do you always run away from him? Did he do something to you that he doesn't know? Did he make you feel uncomfortable? All kind of questions were buzzing in his mind, but none of them would have an answer. So, when he act subconsciously like that, he didn't thought of apologizing himself for his gesture. He was surprise too, and couldn't stop his heart to beat so noisily. Can you heart it? I hope you can't... Oh please god, tell me he can hear it, tought the youngest one. He couldn't stop himself to be so close to you, and in a way, he could finally talk to you.

He was suffering from your sudden remoteness, just like that, you stop talking to him, without given a explanation. And he couldn't stop suffering from it.

« What the- » were you trying to say, befor you shut down your mouth from what the youngest do. Maybe what he was doing was stupid, but he would have any regret, now that you're far away from him. Jae Min talked to you with an open heart, he has nothing to lose, since he already lost you.

He thought something will come through your mouth, but you gently push him back before offerinf him a smile. But he stay in the same position, just giving you more space than before. He listen to you, he tries to understand anything that you say but you didn't convince him. Something was wrong, and he hate it.

- What did I do to you, Yun? Why are you running away from me? Do you hate me this much? His heart stops for a little while, hating the idea of being hate by you, and he continue to talk to you. If the problem is me, tell me and I'll stop being around you... I will if you really hate that much.

His throat knotted, he tries to show that he was compassionate, that he was serious too. He wants to have you in his life, and for a good reason, but your happiness should come first, as he always do.

 ©crack in time


Shin Jae Min
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 74
Age : 22
Messages : 631
Voir le profil de l'utilisateur




Lee Yun
Idole - Membre des FACTORY
Ven 2 Nov - 0:46
Please, let me go. ft Shin Jae Min

Alors que des bras venaient de l'entourer, le plus vieux avait bien senti que s'il ne brisait pas le contact rapidement, il n'allait pas pouvoir s'en défaire. Yun avait repoussé son dongseang, le regrettant aussitôt, après. Mais son cœur vibrait moins violemment contre sa cage thoracique, et il ne pouvait qu'en être rassuré. Pendant un instant, il s'était énuméré toutes les possibilités de fuite. Car au final, fuir était ce qu'il faisait de mieux. Le mi-chinois n'était pas assez courageux pour affronter ses problèmes en face, surtout quand cela en venait à Jae Min. Comment expliquer la manière dont il se sentait alors que lui-même n'en avait strictement aucune idée ? Et puis, au risque de perdre l'amitié de son cadet, il préférait faire semblant.

Yun avait vraiment décidé de prendre son courage à deux mains, cette fois-ci. Fuir n'était pas forcément toujours la solution, et l'état du danseur l'inquiétait. Il ne pensait pas qu'il manquait à Jae Min au point que ce dernier cherche à l'empêcher de fuir. Alors oui, il s'était décidé à parler, et à mentir, encore fois. L'idole se cachait la vérité à lui-même aussi, c'est ce qu'il avait trouvé le plus juste à faire.
Mais la réponse du plus jeune venait de le clouer sur place. Qu'il pense ça, c'était la dernière chose que Yun voulait. Et voilà, en regrettant toujours plus les innombrables décisions qu'il avait pris, l'idole avait baissé les yeux, se mordant légèrement la lèvre inférieure, de honte. « Non, c'est faux. » Il avait tenté de convaincre son cadet que ce n'était pas le cas, mais Yun comprenait bien que cela ne lui suffirait clairement pas... Alors en arrêtant de réfléchir, le garçon se mit à enlacer le plus jeune, croisant ses bras dans son dos alors qu'il se mettait à frissonner à nouveau sans qu'il puisse comprendre pourquoi. C'était ce qu'il avait trouvé de mieux, pour prouver à Jae Min qu'il ne le haïssait pas, que c'était tout sauf le cas. « Si je te haïssais je n'aurait même pas pris la peine de t'écouter. » Et il ne l'aurait pas enlacé, surtout. « Sors-toi cette idée de la tête, s'il te plait.. »
Lui aussi, il détestait l'idée que le danseur puisse penser une telle chose. Yun était certain d'avoir été bien trop égoïste, mais il était prêt à faire un effort. Tout pouvait redevenir comme avant il en était sûr, et même si la situation devenait plus difficile pour lui, alors il se contenterait du sourire de son cadet. « Je te promets que tout va redevenir comme avant si c'est  ce que tu veux. » C'était un peu idiot de faire ce genre de promesse, mais si c'était ce que Jae Min voulait, alors Yun pouvait s'en satisfaire aussi. Il pouvait essayer.


©crack in time



☁️ Every time I look at the sky, I grow breathless. Somewhere between a fluttering feeling and anxiety, feels like I can reach my dream but also getting far away from it... The night is fading, where am I? Oh, who cares if it’s not what was expected? I know, I like that I don’t know what tomorrow will be like. ∞

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 45
Age : 21
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur




Shin Jae Min
Idole - Membre des FACTORY
Ven 2 Nov - 1:07
Please, let me go. ft Shin Jae Min


Se savoir haït par toi, Jae Min ne pouvait pas le supporter. Il craquait pratiquement devant toi, en te gardant contre lui, mais celui-ci ne dura pas longtemps. Il laissait parler son coeur, comme s'il n'avait plus rien à perdre,en vrai, c'était le sentiment qu'il ressentait, au point qu'il vient à évoquer ce qui le terrifier le plus: que tu le hais réellement.

« Non, c'est faux. » Essayais-tu de dire, pour le convaincre du contraire mais les pensées les plus obscures de Jae Min venaient à le hanter, jusqu'à ressentir tes bras autour de lui. Il te regarde, et t'écoute, comme tu avais fait pour lui.« Si je te haïssais je n'aurais même pas pris la peine de t'écouter. » Les mains du danseur tremblaient légèrement alors que tu lui dis. « Sors-toi cette idée de la tête, s'il te plait.. »

Ses bras entourent dans un tremblement ton corps, il avait l'impression qu'il te briserait s'il te serrait trop fort, que tu ne serais plus là. Alors il prenait le temps de s'assurer que tu étais bien là, que tu n'étais pas partie... Ses pensées l'ont presque rendu fous tant il détestait l'idée de te perdre, et pour une bonne raison. Son coeur battait à la chamade, et que tu l'entendes ou pas, il se fichait pas mal. En fait, il souhaiterait que tu l'entendes mais un souhait reste un souhait.

Finalement, tu cherches à les ramener comme avant, et rien qu'entendre ces mots de ta bouche, il sentait son coeur se serrait et ne voulait pas. Non, il refusait que votre relation devienne comme avant, c'était impossible pour lui. Mais est-ce que c'était pareil pour toi? Une illumination dispersa ses mauvaises pensées, se demandant Et si c'était le cas? Et si ce ne l'était pas? Je ne regretterais pas mes choix, parce qu'il doit savoir... Oui, il devrait faire ça.

- Je ne veux pas revenir comme avant.

Ses mots semblaient dur, froid, tout le contraire de ce qu'il était et il s'en fichait. Il saisit de ses mains ton visage, il plonge quelques instants son regard dans le tien avant de se pencher et de t'embrasser avec une férocité et une telle intensité, comme s'il avait peur que tu fuis alors qu'il voulait te faire passer un message très clair : il te voulait toi, à ses côtés, mais pas comme ami, il te voulait comme amant.


©crack in time


Shin Jae Min
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 74
Age : 22
Messages : 631
Voir le profil de l'utilisateur




Lee Yun
Idole - Membre des FACTORY
Jeu 15 Nov - 21:35
Please, let me go. ft Shin Jae Min

Le mi-chinois se rendait bien compte à quel point il avait fait une erreur, désormais. Cet égoïsme, dont il avait fait preuve, n'avait rien arrangé, au contraire. Jae Min avait été affecté par ça, et le jeune homme n'arrivait pas à ne pas s'en vouloir. Il ne supportait pas le fait que son cadet ai pu se sentir mal juste par sa faute, car oui, il était maintenant sûr que c'était le cas...

Le contact lui avait demandé un courage presque surhumain. Alors que ses battements de cœurs s'étaient légèrement calmés, ces derniers étaient repartis de plus belle après qu'il l'ai enlacé. Mais au final, Yun s'en fichait pas mal. Tout ce qui lui importait, c'était que le plus jeune comprenne qu'il ne le haïssait pas. Au contraire. Bien au contraire.
Le fait que le plus jeune n'ai pas rejeté l'étreinte l'avait rassuré, déjà. L'idol avait eu peur que son dongseang puisse lui en vouloir, et même si cela aurait été compréhensif, Yun se serait sentie affreusement mal dans ce cas-là. Mais non, Jae Min lui avait rendu l'étreinte avec sa douceur habituelle, ce qui commençait à rassurer l'aîné qui venait de laisser ses remords disparaître. Et alors, il venait délicatement de se détacher, désormais certain qu'il n'avait pas complètement brisé ce qui les unissait.

Mais alors que le garçon venait de couper l'étreinte, poussant un soufflement de soulagement presque inaudible, les mots de Jae Min finirent par le transpercer de plein fouet alors qu'il pensait avoir réussi à arranger les choses. Mais non, son pouls s'était accéléré bien plus qu'avant, et en lançant un regard plein d'incompréhension au danseur, la peur de le perdre le regagnait à nouveau. C'est en sentant qu'on effleurait son visage qu'il ne put s'empêcher de clore ses paupières, redoutant le moment ou Jae Min allait lui donner plus d'explications, ou il allait lui dire ce qu'il voulait vraiment. Mais les mots du garçon ne vinrent pas, laissant place à un contact plus qu'inattendu, et bien trop sauvage pour lui Immédiatement, son cerveau s'était mit à bouillir, comme presque en ébullition, ses idées n'étaient définitivement plus claires, si bien qu'il ne pouvait plus les chasser de son esprit.

Pour lui, Jae Min venait de briser cette amitié un peu ambiguë, et surtout, de faire ressurgir des sentiments qu'il avait toujours voulu nier, qu'il n'avait cependant jamais pu rayer malgré les décisions qu'il avait pu prendre pour ne pas entièrement être consumé. Et tout ça, la maintenant, ça ne servait plus à rien. Car le danseur venait de lui prouver qu'il avait eu tord de vouloir oublier, de vouloir abandonner et ignorer ce qu'il pouvait ressentir à son égard. Mais une part de lui ne comprenait toujours pas, ne voulait pas y croire, surtout. Car Yun n'était toujours pas certain de ce qu'il voulait vraiment, et s'il avait le droit d'aimer ainsi. Laissant son cadet mettre fin au baiser, il prit d'abord le temps de reprendre sa respiration, sans avoir le courage nécessaire pour en dire plus,  Encore une fois, il réfléchissait trop, bien trop. « Je... » Déglutissant, il avait finalement réussi à prendre son courage à deux main, prêt à parler, et à se faire comprendre. « Je pense pas qu'on ai le droit de faire ça.. » Sur le coup, c'était la première excuse qui lui était venue à l'esprit pour camoufler sa confusion.

HRP:
 


©crack in time



☁️ Every time I look at the sky, I grow breathless. Somewhere between a fluttering feeling and anxiety, feels like I can reach my dream but also getting far away from it... The night is fading, where am I? Oh, who cares if it’s not what was expected? I know, I like that I don’t know what tomorrow will be like. ∞

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 45
Age : 21
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur




Shin Jae Min
Idole - Membre des FACTORY
Ven 23 Nov - 15:41
Please, let me go. ft Shin Jae Min

C'était surement égoïste de la part de Jae Min que d'embrasser Yun ainsi, mais il devait laisser parler ses sentiments, il n'en pouvait plus.. Ah... Il était réellement fou de toi, suffisamment pour en souffrir tant que tu t'éloignais ainsi de lui. Il ne voulait pas te perdre, il ne voulait pas que tu le détestes et pourtant, il a peut-être provoqué cela.

Regrettait-il son geste ? Non, pas du tout. Peut-être qu'il devait faire cela pour savoir si c'était réciproque. Et si ce n'est pas le cas? Au moins, il passerait à autre chose. Mais pour l'instant, il devait trouver un moyen de ne pas provoquer une possible haine envers lui, de ta part. C'était vraiment étrange de se dire qu'un simple baiser lui a fait comprendre clairement ce qu'il voulait. Il te voulait toi, à ses côtés, partageant sa vie et si cela n'est pas possible... Il doit s'éloigner de toi, ou ces sentiments que le danseur a pour toi ne le quitterait jamais.

Le baiser romput, le plus âgé semblait trouver courage pour parler. Devrait-il se préparer à recevoir toute la haine, le dégoût de son camarade au visage? Tes mots n'étaient pas clairs pour ça, mais il pense qu'il devait faire avec. Tant que tu n'éprouvais pas de dégoût, était-ce un signe qu'il avait sa chance? Il avait mal à la tête rien que d'y penser.

« Je pense pas qu'on ai le droit de faire ça.. »

- Est-ce mal de vouloir montrer son amour? Demanda-t-il alors qu'il s'approche un peu plus de toi, comme s'il n'était pas déjà très proche. Est-ce mal si je veux me confesser à toi? Que je te veux que pour moi? Que je ne veux pas te perdre?

Le plus jeune s'empare à nouveau des lèvres de l'aîné dans un doux et un peu plus long baiser. Ah, il aimait savourer tes lèvres contre les siennes, et il romit ce dernier, avant de souffler entre celles-ci.

- Je t'aime, Lee Yun. Il avait eu le courage d'annoncer cela, il aurait assez pour poser la question, non? Sors avec moi.... S'il te plaît..? Son s'il te plaît semblait sonner presque comme un supplice. Finalement, n'aurait-il tout simplement pas fait une bêtise? N'allait-il pas regretter?


©crack in time


Shin Jae Min
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: SEOUL (서울) :: GANGNAM (강남) :: Agence JOY PLAY :: Dortoirs-
Sauter vers: