PRODUCE U
L'équipe de PRODUCE U vous souhaite une bonne année et beaucoup de bonheur, de réussite et de rps pour cette année 2019
Encore un nouvelle MAJ ! Mais où va donc s'arrêter le staff ? Allez donc faire un tour sur ce sujet pour voir les nouveautés de la MAJ de noël !
Un évent hors contexte et un évent dans le contexte sont en cours. Pour plus de précisions nous vous invitons à consulter les sujets du marché de noël et du sapin de noël géant de MS.
Des nouveaux entrainements sont disponibles ! (danse & chant & rap) coeur
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs sera faite le 14 janvier.
Le deuxième épisode de Produce U est disponible ici. Les votes ne sont plus disponible. Un nouvel épisode devrait être prochainement diffusé.
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan

 :: World :: Corée-du-sud Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FACTORY] "Je vous dis qu'on n'est pas seuls"

MON PETIT MONDE CACHE

manager des FACTORY - Admin
Park Ha Reum
Points : 29
Age : 26
Messages : 85
Lun 22 Oct - 23:55

Il était 22 h 45 si Ha Reum croyait l’heure affiché sur la radio du van. Les essuies-glaces n’arrêtaient pas les allés-retours sur le pare-brise du véhicule. La pluie ne les avait pas quitter depuis leur départ de Jeonju (dans la province du Jeonbuk). C'était il y a un peu plus d'une heure. Un regard rapide dans son rétroviseur central permit à Ha Reum de faire le point sur la situation à l’arrière. Yun comme à son habitude était concentré sur son téléphone. Su Han dormait contre Leo. Hae Sun, Maël et Jae Min discutaient à voix basse pour ne pas réveiller les deux autres. Enfin, le dernier regarda la route (pas-de-nom). Ha Reum eut un soupir. Ambiance de folie.

Une nouvelle avalanche de pluie surprit Ha Reum qui commençait à avoir de plus en plus mal à voir la route margé le travail acharné des braves balais d’essuies-glaces. Elle n’était pas la seule à avoir des difficultés à conduire. Devant elle, une file de voiture ralentit soudainement, la forçant à réduire drastiquement sa vitesse. Le panneau au dessus indiqua un accident à cause des intempéries à même pas cinq kilomètres. Les deux voies étaient neutralisés. Ils allaient mettre des heures à passer ce bouchon. C’était bien leur jour de chance. Alors Ha Reum prit la décision de quitter l’autoroute. Le reste se fit en feeling. Elle arriva quand même à trouver un vieux motel, et se gara le plus prêt possible de l’entrée.

‘‘- Bon les gamins, ce soir, c’est hôtel.’’

Ha Reum coupa le moteur. A l’annonce de cette nouvelle, la tête de plusieurs idoles se levèrent. Le seul bruit de la pluie raisonnait dans l’habitacle du véhicule avec quelques sons venant d’un jeux vidéo idiot. Yun continua à fixer son téléphone, continuant à jouer à un jeux idiot. Elle allait finir par lui confisquer s’il continuait ainsi. En plus de le rendre complètement hermétique au monde qu’il l’entourait, il allait finir myope à cette vitesse là.

‘‘- Et avant que je n’oublis, vous prenez vos sacs, hein ? Ca sera pas la peine de me dire une fois à l'accueil que vous les avez oubliés.’’

Elle le voyait arriver celui-là, surtout de la part d’Hae Sun, alors elle préférait prévenir. Chacun saisit son sac, s'envoya mutuellement un dernier regard avant de devoir affronter cet ennemi héréditaire qu’est la pluie, et au signal du déverrouillage des portes, partit courir se réfugier au sec à l'accueil de l’hôtel. C’est un peu trempé qu’Ha Reum joua avec la sonnette. Au bout de quelques longues minutes, la patronne sortit de ses appartements et leur demanda qu’est ce qu’il venait faire. Elle manqua de lui dire répondre qu’elle était juste venue ici pour jouer avec cette foutu sonnette et non pour réserver des chambres pour la nuit, ce qui semblait évident. Après ce qui lui sembla une éternité, elle arriva à prendre cinq chambres.

‘‘- Maël, tu dormiras avec Leo, JaeMin avec Yun et SuHan avec HaeSun. Ca va pour tout le monde ? Parce que même si ça vous va pas, on va pas changer. Allez hop, au lit ! Si vous avez un problème, je suis dans la dernière chambre à droite.’’

Celui ayant pas dit un mot de la route mais n’ayant pas été désagréable (pas-de-nom), eut le droit à une chambre individuelle. En plus, Ha Reum avait l’impression qu’il couvrait une gastro. Autant limiter la propagation de bactéries en isolant le coupable. Ha Reum poussa les idoles vers leurs chambres, leurs remit à chacun leurs clés et partit s’écrouler dans sa petite chambre individuelle. Elle se fit la promesse de leur rendre visite avant de dormir pour s’assurer qu’il ne se passe rien de grave mais pour l’instant, il fallait juste qu’elle s’allonge quelques minutes sur son lit, juste le temps de souffler.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
MON PETIT MONDE CACHE

Idole - Membre des FACTORY
Lee Yun
Points : 31
Age : 22
Messages : 844
Mar 23 Oct - 1:43

   
"Je vous dit qu'on est pas seuls..."
FACTORY & HA REUM

   

   
La pluie torrentielle ne se stoppa plus depuis qu'ils avaient commencés à rouler, et même si Yun avait tout d'abord voulu s'endormir en observant les gouttes d'eau perler le long de la vitre du van, il n'avait pas trouvé le sommeil. Son portable s'était allumé, signe que sa petite sœur avec laquelle il conversait venait de lui répondre. Après avoir tapé sa réponse à une vitesse fulgurante, il s'était mis affalé dans son siège en ouvrant une application sur son téléphone portable. C'était un simple RPG, pas des plus amusants. Mais c'était tour ce qu'il lui fallait pour passer le temps. Le garçon avait veillé à baisser le son pour éviter de réveiller ses dongseangs ayant réussi à s'endormir.

Concentré à finir cette quête sur laquelle il galerait depuis des jours, Yun n'avait pas remarquer que le véhicule s'était stoppé. Il n'avait pas non plus entendu ce que la manager venait de leur dire. En comprenant qu'ils s'arrêtaient pour la nuit, le second plus vieux du groupe rangea son précieux dans son sac avant d'attraper ce dernier pour s'apprêter à sortir. Il poussa un énième soupir avant de rabattre sa capuche sur son visage et d'ouvrir la portière, se préparant mentalement à recevoir une trombe d'eau sur la tête.
Yun avait fermé les yeux avant de se précipiter dehors, courant avec les autres afin d'arriver au sec le plus tôt possible.

L'idole n'avait pas pu s'empêcher de détailler l'endroit. À vrai dire, le vieux motel paraissait bien sinistre, comme ça, sous la pluie. Mais peut-être que les chambres étaient plus accueillantes, elles. Yun était loin d'être le plus froussard, mais il réussissait tout de même à frissonner, probablement à cause du froid et de ses vêtements trempés. Yunie peinait à garder les yeux ouverts, mais alors que la patronne venait de leur donner les clés, il s'empressa d'attraper celles de sa chambre avec Jae Min. D'ailleurs, il n'avait émis aucune réaction quant à sa colocation avec son cadet. Il était bien trop fatigué pour dire quoique ce soit, et puis, il était certain qu'il arriverait à ne pas trop être angoissé. Il fit signe au plus jeune de le suivre, alors qu'il s'engouffrait déjà sur le petit porche menant aux chambres. La porte de la leur était miteuse, et Yun se demandait même s'il allait réussir à glisser la clé dans la serrure sans que quelque chose le bloc. Mais au final, la porte fut bien vite ouverte, et il laissa Jae Min entrer avant de refermer derrière lui. Deux lits, deux tables de chevet et une porte menant sûrement à la salle de bain, au fond. « Même pas de télé... C'est nul... » Yun souffla encore une fois, avant de retirer son manteau pour le mettre sur le radiateur. Tout de suite après, le hyung se dirigea vers la salle de bain afin d'y prendre deux serviettes. Il tendit la première à son cadet, les yeux baissés, avant de se sécher les cheveux avec la seconde. « Tu peux utiliser la salle de bain si tu veux, Jae Min-ah. » Pour le moment, il avait juste envie de se glisser dans ses draps le plus vite possible, la douche pouvait bien attendre demain matin... Profitant de l'absence du danseur, il enfila un t-shirt et un bas de jogging en guise de pyjama avant de se glisser sous la couverture pour trouver un sommeil réparateur, enfin, il l'espérait...
Il avait fait exprès de laisser sa lampe de chevet allumée, tout le groupe le savait déjà. Mais le sino-coréen avait besoin d'une source de lumière. Sinon, il ne dormait pas, et il passerait toute la nuit à angoisser sous ses draps.

Les paupières fermées, le plus vieux avait bien vite commencé à s'endormir. Mais le "TAC" qui venait de survenir l'avait fait sauter sur son lit. Il n'avait pas rêvé, la lumière venait de s'éteindre. Peu rassuré, il se mit à murmurer, en espérant trouver une réponse. « Jae Min-ah... C'est... C'est toi qui as éteins la lumière ? » Yun espérait que s'était le cas, et que les plombs n'avaient pas sauté, comme il le redoutait... Trop effrayé pour bouger, il s'était assis dans son lit, totalement entouré de sa couette. Maintenant, il ne pouvait qu'espérer que le courant reviendrait bientôt...

   
Fiche de CaptainBen.


✧ shine we are ✧
I want to know, I want to ask, whether we will be able to block off whatever pain it is
I want to believe, those words I want to hear our destiny has tied us together.
Revenir en haut Aller en bas
MON PETIT MONDE CACHE

Idole - Membre des FACTORY
Park Hae Sun
Points : 32
Age : 20
Messages : 194
Mer 24 Oct - 12:31

   
"Je vous dit qu'on est pas seuls..."
FACTORY & HA REUM

   

   
La pluie avait un effet reposant sur Hae Sun, il commençait à se sentir partir dans le pays des rêves alors que le van continuait à rouler. La monotonie du paysage et du son de la pluie eurent raison de notre petit rappeur du groupe, il venait  peine de s'endormir alors qu'il parlait à voix basse Maël et Jae Min. Son rêve était calme, du moins il semblait l'être. Au moment où le véhicule s'arrêtait à un feu rouge légèrement brusquement, une grimace se dessina sur le visage de la belle au bois dormant, il avait rêvé qu'il s'était pris le skate qui était à un certain Ewan, il ne le connaissait pas encore mais même dans son rêve il avait pu ressentir la douleur du choc. Il était maintenant réveillé et déboussolé mais il reprit la conversation à voix basse avec ses camarades comme si rien ne s'était passé. Ils avaient parlé pendant une bonne dizaine minutes avant d'être enfin arrivé à destination, qui était plutôt une destination forcée car le van ne pouvait aller plus loin. Il poussa alors un soupir, assez fort pour que Ha Reum l'entende, prit son sac, le mit sur son épaule et sortit du véhicule. Il ne mit pas sa capuche et prit tout son temps pour rejoindre la porte de cet hôtel. Il prit la clé de sa chambre tout en regardant une dernière fois Su Han pour voir si ce dernier suivait. Il marcha alors en direction de sa chambre, le bois en dessous ses pieds grinçaient ce qui le fit frissonner de la tête aux pieds. Il arriva à hauteur de la porte qui lui semblait datée des années 70 au moins, inséra la clé dans la serrure avec du mal soit dit en passant et l'ouvra. Elle aussi grinça, ce qui n'étonnait plus notre cher Hae Sun. Il allait préparer les serviettes afin que Su Han se douche en premier, il avait bien l'air plus fatigué que Hae Sun. Il s'asseyait sur son lit alors en attendant que son dongsaeng finit de se laver. Il prit de son sac le tome 1 de son manga "Sailor Moon", il devait bien s'occuper, non?

Lorsque Su Han finit sa douche, Hae Sun se précipita pour prendre la sienne, il avait juste hâte de continuer sa lecture. Il allumait alors la lumière, se déshabilla car prendre une douche tout habillé était sûrement une mauvaise idée et rentra dans la douche dont il en sortit une bonne dizaine de minutes après. Il commença à se sécher  mais d'un coup il entendit un BAAM, la lumière avait disparu. Il tâtonnait dans le noir dans la salle de bain afin de trouver son pyjama, chose qu'il trouva assez rapidement car il savait un peu près où il l'avait posé. Il réussit à mettre son bas de pyjama à l'endroit mais par contre.. Il galérait plus pour mettre son haut, il n'arrivait pas à trouver l'ouverture ou plutôt le trou pour enfiler sa tête, après cinq minutes de pure galère, il y arriva. Il sortit alors de la salle de bain en se prenant la porte, il mit alors ses mains devant lui pour éviter cette mauvaise expérience.

"Su Han, tu vas bien? Tu n'as pas peur? T'es où? Tu veux que je te prenne la main? Il faudrait qu'on allume la lampe torche d'un de nos téléphones, tu veux bien le faire? Il me semble avoir oublier le mien dans le van tout à l'heure.."

Pour poster ses photos sur Instagram, Hae Sun avait tout le temps son téléphone sur lui, par contre pour rassurer Su Han et activer la lampe torche, son téléphone n'était pas là. Hae Sun s'en voulait de l'avoir oublier d'autant plus que ce genre de cas n'était pas rare, ça lui arrivait de sortir sans son téléphone ou même d'oublier de le charger. Il essaya alors de trouver Su Han afin de lui attraper sa main, si ils sont ensemble, ils devraient bien trouver une solution pour s'en sortir.

   
Fiche de CaptainBen.


“When you're ten, they call you a prodigy. When you're fifteen, they call you a genius. Once you hit twenty, you're just an ordinary person.” ▵ ©️endlesslove.
No sadness lasts forever. No love lasts forever, either. ▵
Revenir en haut Aller en bas
MON PETIT MONDE CACHE

Idole - Membre des FACTORY - Admin
Atkins Su Han
Points : 49
Age : 19
Messages : 1451
Jeu 8 Nov - 19:59

   
"Je vous dit qu'on est pas seuls..."
FACTORY & HA REUM

   

   
C’était un pays bien agréable qui avait accueilli Su Han durant la majorité du voyage. S’il s’était endormi, c’était bien parce qu’il était fatigué. Un emploi du temps chargé et peu de temps de repos n’aidait pas à rester constamment éveillé. Les déplacements en voiture étaient alors un moment où il se permettait de rattraper son manque de sommeil, bercé par les vibrations et léger mouvements de leur van. Ses écouteurs dans les oreilles diffusaient les derniers morceaux du groupe, ainsi que quelques coup de coeur qu’il avait enregistré dans son téléphone. La tête posée contre l’épaule de son meilleur ami, il ne pouvait être mieux. Enfin, c’est ce qu’il pensait, jusqu’au moment où l’arrêt total du van lui fit ouvrir les yeux, difficilement. Sans même comprendre la situation, il était sorti, encore somnolent, et avait suivi le reste du groupe pour se mettre à l’abris. Il écouta les consignes, lâcha Leo à contre coeur, et se dirigea en direction de la chambre qu’on lui avait attribué à Hae Sun et lui. C’était assez particulier, comme endroit. L’état du bâtiment et celui du sol laissait à désirer, mais il n’allait pas s’en plaindre du moment qu’il pouvait dormir dans un lit. L’américain déposa ses affaires près de son lit pour la nuit, et attendit que Hae Sun ait fini de s’occuper de la salle de bain pour aller prendre une douche. Ne souhaitant pas faire attendre son aîné plus que ça, il s’empressa de se laver, enfilant tout aussi rapidement son pyjama pour libérer la place. Bien que fatigué, la douche et sa précédente sieste avait quelque peu fait disparaître son sommeil. Peut-être allait-il attendre le retour d’Hae Sun pour aller dormir…

Installé sous sa couverture, les yeux fixé sur son écran de Nintendo DS, Su Han se baladait dans Factory Town, s’amusant à désherber quelques endroits où les mauvaises herbes se faisaient de plus en plus présentes, arrosant les plantes vertes autour de sa maison, et allant saluer ses voisins. Si Hae Sun voulait dormir, et ne pas être dérangé par la lumière pouvant émaner de la console, l’américain avait préféré se cacher sous sa couette. En plus, c’était agréable, parce qu’il y faisait beaucoup plus chaud qu’à l’intérieur. La voix du rappeur résonna par dessus la petite mélodie de la boutique de Tom Nook qui émanait de son casque. Les différentes questions que pouvait lui poser son aîné le fit sortir sa tête du dessous de sa couverture, et retirer son casque par la même occasion. S’armant de sa DS pour éclairer face à lui, Su Han observait Hae Sun, retenant difficilement un rire en remarquant son haut de pyjama mis à l’envers, mais il ne dit rien, penchant plutôt la tête sur le côté. “Il y a eu une coupure de courant ?” Ca ne pouvait être difficilement autre chose. Si Hae Sun n’avait pas touché à leur lampe de chevet, et qu’il lui demandait son téléphone pour qu’il puisse s’éclairer, c’était bien parce que les lumières de leur chambre ne fonctionnaient plus. “Je crois que j’ai mis mon téléphone à charger près de l’entrée.” Il se décida dès lors à sortir de son lit, déposant sa DS à côté de lui, et se dirigeant vers la prise où son téléphone avait été branché quelques minutes plus tôt. Une fois en main, il activa la lampe torche et tendit son téléphone à son aîné. Il n’avait pas peur du noir, Su Han. Ou bien disons qu’il avait sur s’y habituer, à force de rester enfermé dans sa chambre, pendant un moment. L’obscurité avait été son seul ami, il fut un temps, cet ami qui écoutait ses craintes et ses pleurs. Mais peut-être qu’il avait peur, lui ? “Je n’ai pas peur du noir, hyung, et toi ?” Enfin, il n’avait pas peur du noir à partir du moment où l’environnement autour de lui restait calme. Il suffisait d’un bruit bizarre, ou autre truc du genre, pour qu’il se mette à avoir la trouille de sa vie.

   
Fiche de CaptainBen.




☼ S U H A N ☼
Revenir en haut Aller en bas
MON PETIT MONDE CACHE

Idole - Membre des FACTORY
Shin Jae Min
Points : 12
Age : 21
Messages : 53
Ven 9 Nov - 15:18

   
"Je vous dit qu'on est pas seuls..."
FACTORY & HA REUM

   

   
La pluie n'a cessé de tomber et il était sûr pour Jae Min qu'avec un temps pareil, ils allaient devoir s'arrêter au premier motel du coin. Et c'est ce qui se produit. La manager, Ha Reum arrêta le véhicule dans le parking d'un hôtel qui semblait à vue d'oeil en très mauvais état. Sous les consignes de la manager, il saisit son sac, abattit la capuche de son sweat sur la tête et sortit du véhicule pour rejoindre l'entrée en courant.

Accompagné des autres membres, le danseur attendait que Ha Reum prévoit les chambres avant de revenir les voir et attribuer à sa guise les membres par chambre. Jae Min était plutôt ravi de se retrouver avec Yun et il s'attendait à ce que ce dernier rouspète mais la fatigue semble prendre le dessus et l'aîné prend les clés et lui fais signe de le suivre. Dans le silence, ils montent jusqu'à la porte miteuse qu'est sensée ouvrir à leur supposée chambre pour cette nuit. Et même si cette dernière donnait l'impression qu'elle ne s'ouvrirait pas, elle a été très coopérative pour le coup. L'aîné fit signe au cadet d'entrer et ce dernier s'exécute en pénétrant dans la chambre qui ne contenait rien. Cela te fit même réagir en voyant l'absence de télé.

« Même pas de télé... C'est nul... » Soupirais-tu avant d'aller dans la pièce semblant être la salle de bain, pour revenir avec deux serviettes. Il te remercie en prenant celle que tu lui tends et t'écoute quand tu reprends la parole. « Tu peux utiliser la salle de bain si tu veux, Jae Min-ah. »

- Tu es sûr que tu ne veux pas te doucher, Yun? Demanda-t-il, inquiet que tu tombes malade si tu reste ainsi, mais tu semblais peu motivé à y aller alors il ne rajoute rien et pars dans la douche avec son sac en épaulière. Il dépose ce dernier non loin de la douche et du lavabo, il retire ses vêtements pour prendre une rapide douche. Il sortit et s'essuya avant de saisir son sous-vêtement qu'il mit, suivit de son jean. C'est lorsqu'il comptait enfiler son débardeur qu'un TAC sourd se fit entendre et que la lumière coupe. Il enfila le haut, fouilla dans son sac à la recherche de son portable et utilisa sa lampe torche.

Lorsqu'il entendit ta voix, il se souvenait que tu avais toujours eu du mal avec la nuit, tu aimais dormir avec une petite lumière à tes côtés, alors il s'empressa de prendre son sac et utilisant la lampe torche de son portable, sortit de la pièce pour te rejoindre.

- Non, ce n'est pas moi, Yun. C'est surement une coupure de courant... Souffla-t-il alors qu'il venait te rejoindre, posant au passage le sac sur son lit avant de s'installer à tes côtés. Est-ce que ça va, Yun? Je suis là.. Tenta-t-il de te rassurer, il massa doucement ton dos et il feuillette son téléphone portable, se qui coupa la lampe torche mais la faible lumière qui s'y dégageait, surtout qu'il faisait en sorte que le portable soit entre vous deux, puisse te rassurer. J'essaie de contacter les autres ou tu veux qu'on aille les voir? A moins que tu préfères te reposer?


   
Fiche de CaptainBen.


Shin Jae Min
Revenir en haut Aller en bas
MON PETIT MONDE CACHE

manager des FACTORY - Admin
Park Ha Reum
Points : 29
Age : 26
Messages : 85
Jeu 15 Nov - 15:10
Ha Reum avait lancé son téléphone sur sa table de nuit avant de s'effondrer dans son lit. Allonger tel une éponge mort, elle était rester dans cette position un moment avant qu’un grand bruit ne lui fasse lever la tête. La chambre auparavant miteuse était maintenant plongé dans l’obscurité. Une mèche encore au travers du visage, Ha Reum se leva et entreprit de sortir de sa chambre pour voir ce qui se passait avant de faire demi-tour. Elle avait oublié son téléphone. Une fois ce dernier entre les mains, l’application lampe-torche lancée et sa mèche remise correctement, elle entrepris son voyage dans le couloir de l'hôtel. C’était bien sa veine. Son optimisme refit surface. Ça aurait pu être pire, il aurait pu y avoir des arbres aux formes étranges à côté de l'hôtel. Un regard au travers de la fenêtre près d’elle, lui fit ravaler cette pensée. Il y avait des arbres aux formes étranges dehors. Son optimisme fut enterré.

Ha Reum arriva devant la porte de la chambre de Yun et de Jae Min. Que faire maintenant ? Etrangement, le fait d’ouvrir cette porte en hurlant comme à son habitude lui paru être une mauvaise idée. Alors Ha Reum toqua simplement. Puis elle se dit que c’était quand même idiot d’attendre dans le couloir alors elle ouvrit la porte pour se prendre la lumière d’une lampe torche droit dans les yeux. Visiblement, elle n’était pas la seule a avoir eu cette idée. Devant le flux lumineux, elle plissa les yeux et faillit lâcher son téléphone.

« - Ha, ça m’a surprise. »

La détérioration de sa vision causé par son travail était-elle couverte par la médecine du travail ? C’était une question qu’elle était en droit de se poser.

« - Je pense vu le bruit que les plombs ont sauter, les gamins. Il va falloir qu’on attende que les proprios retrouvent où ils ont ranger leurs foutus fusibles et où se situe leur disjoncteur et on pourra continuer à dormir tranquillement. »

Ha Reum aurait-elle oublier de préciser qu’elle était fatigué, irrité et qu’elle appréciait peu le noir ?

« - Allez venez, on va chercher les autres. Je préfère vous savoir non loin les uns des autres et accessoirement avec ma présence, que chacun dans vos chambre. Yun prend la couverture si tu veux. Jae Min oublie pas ton téléphone. »

C’est ainsi que plus ou moins volontaire la petit troupe continua son périple. Ils s’arrêtèrent devant la porte du pauvre membre malade. Ha Reum toqua mais n’eut aucune réponse. En tendant un peu l’oreille, des ronflements pouvaient se faire entendre. La manager avait l’impression que certains géraient mieux que d’autres les situations de stress.

« - Bon, celui-là a l’air de bien gérer les choses par lui-même. On va voir Su Han et Hae Sun. »

C’était pas bien difficile, c’était la porte à côté. En toquant contre la porte des garçons, Ha Reum cru entendre les escaliers non loin grincés. Repoussant cette distraction un peu lugubre, la manager entra dans la chambre suivit d’un rouleau de printemps (Yun) et de Jae Min semblant prendre sa mission d’éclairer très a coeur. Devant eux, se tenait Su Han et Hae Sun semblant surpris de les voir arriver.

« - Les plombs ont sautés, c’est la dernière fois que je me rappelle d’écouter la gestionnaire financière sur les dépassements du budget lors de sortie. »

Ha Reum s’arrêta soudainement dans son speech sur les limitations budgétaires quand elle vit la figure d’Hae Sun, puis se retourna vers Jae Min. Ses deux idiots se ressemblaient bien.

« - Vous vous êtes même pas sécher les cheveux … »

Ha Reum aurait pu se masser le front mais elle ne fit pas. Elle préféra partir en direction de la salle de bain. Les serviettes de toilettes sorties avaient déjà été utilisé. En jonglant un peu avec son téléphone, elle ouvrit la porte du meuble sous-évier et en sorta deux serviettes. Satisfaite, elle repartit dans la chambre. Ha Reum allait rouspéter quand ses yeux semblèrent distinguer la porte derrière les garçons bougeait. En entendant le bruit de la porte, les garçons se retournèrent arrêtant net leur conversation. Le reste se passa très vite. Surprise Ha Reum laissa tomber son téléphone et les serviettes. La faible obscurité la laissa quand même distinguer une grande figure encapuchonné s’approchant de Yun. Vu la taille de la personne, ce n’était pas Maël, Leo ou toutes autres idoles pouvant se trouver dans le bâtiment. Yun, voyant la figure se rapprocher de lui, sembla glapir soudainement pâle. Cette personne ne leur voulait pas du bien. Ha Reum entendit un cri, a moins que cela soit le sien. Ses instincts prirent le contrôle de son corps.

Ha Reum n’avait jamais été particulière sportive. Elle était dans la moyenne haute, c'est tout. Par contre, elle avait passé une bonne partie de ses après-midi à jouer seule sur des stands de tirs de softball pour faire croire à ses parents qu’elle avait une vie sociale. Alors Ha Reum savait envoyer des choses.

La manager attrapa la première chose qui lui passa près des mains. Cette chose se trouva être un lampe. Puis elle le lança en direction de la figure encapuchonné. Hae Sun et Su Han se poussèrent juste à temps pour ne pas être touché par le projectile. Ce dernier toucha en plein dans le mille la figure encapuchonné qui s’effondra lourdement parterre, raide morte. Le silence s'installa dans la claire obscurité. Personne n'osa bouger. La figure s'étant prise la lampe était toujours parterre, inconsciente .

« - Il est quand même pas ... ?» 

Ha Reum avait juste voulu le mettre hors état de nuire. Elle n'avait jamais voulu le tuer.

:
 
Revenir en haut Aller en bas
MON PETIT MONDE CACHE

Idole - Membre des FACTORY
Park Hae Sun
Points : 32
Age : 20
Messages : 194
Mer 26 Déc - 15:57

   
"Je vous dit qu'on est pas seuls..."
FACTORY & HA REUM

   

   
Hae Sun fut assez surpris lorsqu'il remarquait que sa très belle manager, sauvez-le s'il vous plaît, était venu les sauver, Su Han et lui même, du noir. Oui, les plombs avaient sauté, la joie et la bonne humeur n'était pas du tout présente. Elle partit alors chercher des serviettes étant donné que le petit rappeur ne s'était même pas sécher les cheveux. D'un coup, la porte se mit à bouger, ce qui était très bizarre étant donné qu'ils étaient déjà tous là puis vu la taille de l'ombre qui venait de passer la porte et qui se rapprochait de Yun, c'était un géant, du moins il faisait la taille d'Hae Sun mais c'était un géant tout de même. Le rappeur de Factory commençait alors à se rapprocher de la forme noire afin de se battre, il se prenait pour un héros de MMORPG, quel enfant, mais Ha Reum prit les devant et l’assommait. Hae Sun cria de joie, il pensait vraiment que c'était un méchant après tout.

"Tu l'as eu Noona! Yaaaay"

Il s'approcha d'elle pour lui faire un high five avant de redescendre sur Terre. C'était la réalité et non un jeu vidéo. Mais est ce que la personne n'était plus de ce monde maintenant? Il faut avouer que le coup était assez.. bruyant donc il semblait fort. Hae Sun s'agenouilla vers l'homme afin de prendre son pouls. Il se rapprocha tout doucement et mit sa main sur son torse avant que l'homme le prenne et l'assomme. Plus d'Hae Sun, du moins il venait de s'endormir instantanément. En espérant que le Hae Sun somnambulisme ne se réveille pas ce soir..

Spoiler:
 

   
Fiche de CaptainBen.


“When you're ten, they call you a prodigy. When you're fifteen, they call you a genius. Once you hit twenty, you're just an ordinary person.” ▵ ©️endlesslove.
No sadness lasts forever. No love lasts forever, either. ▵
Revenir en haut Aller en bas
MON PETIT MONDE CACHE

Idole - Membre des FACTORY - Admin
Atkins Su Han
Points : 49
Age : 19
Messages : 1451
Ven 28 Déc - 18:54

   
"Je vous dit qu'on est pas seuls..."
FACTORY & HA REUM

   

   
Sa console en main, son téléphone désormais dans celles de Hae Sun, Su Han fixait la porte de leur chambre s'ouvrir sur leur manager et deux de ses hyungs, Jae Min et Yun-qui s'apparentait désormais plus à un rouleau de printemps qu'à un humain. Figé l'espace d'un court instant, comme s'il s'était attendu à ce qu'un tueur en série arrive dans leur chambre, et non les autres, Su Han ne réagissait pas, enregistrant les informations qu'on lui donnait. Comme pour répondre à sa propre question - qu'il avait précédemment posé à son colocataire de la nuit - Ha Reum leur annonça que les plombs avaient sauté, ce qui expliquait donc l'absence totale de lumière depuis quelques longues minutes. Bon, au moins, ils n’étaient pas seuls. Et Leo ? Il n'était pas là, Leo ? Un regard à gauche et un regard à droite, derrière les nouveaux arrivés, lui fit comprendre que non, il n'était pas avec eux. Peut-être n'étaient ils pas encore passés par leur chambre, et allaient ils s'y rendre juste après. Dans tous cas, il ne devait pas être bien loin, et tout devait aller comme sur des roulettes, non ? Ils étaient à peu près tous ensemble, ils avaient de quoi faire de la lumière en attendant que le courant soit relancé, et ce n'est pas comme s'ils allaient mourir. Ha Reum était tranquillement partie chercher de quoi sécher les cheveux des deux rappeurs, pendant qu'ils attendaient. Rien ne pouvait arriver, n'est-ce pas ? C'est ce que Su Han pensait, jusqu'à ce que ça arrive. Jusqu'à ce que le corps inerte (ou presque) de Hae Sun se retrouve au sol. Il avait même vu sa vie défiler devant ses yeux lorsqu'à sa sortie de la salle de bain, Ha Reum avait attrapé le premier objet qui lui passait sous la main pour le lancer sur cette ombre terrifiante qui s'était infiltrée dans leur chambre, menaçant de part sa taille le rouleau de printemps qu'était devenu Yunie. Hae Sun, tel un homme, un vrai, c'était approché de la masse non identifiée pour en vérifier la mortalité, avant de se faire prendre au piège. Et voilà où ils en étaient, maintenant. Un Factory saucissonné dans sa couette, un Factory derrière le saucisson dont les cheveux dégoulinait encore d'eau, un Factory inerte, et un autre qui, les larmes aux yeux, venait de se mordre la langue après avoir sursauté de peur. L'inconnu, quand bien même toujours sonné par le précédent coup qu'il avait reçu, ne résista pas à l'envie de retrouver la moquette lorsque Su Han lui envoya en pleine tête le livre, comparable à un dictionnaire, qu'il venait de récupérer de son sac qui était à ses pieds. Comme quoi, "Etre une idole de kpop, pour les nuls, les trois tomes en un", s'avérait pratique dans ce genre de situation. Cette fois-ci, il ne se relèvera pas de si tôt. Est-ce que Hae Sun allait bien ?

   
Fiche de CaptainBen.




☼ S U H A N ☼
Revenir en haut Aller en bas
MON PETIT MONDE CACHE

Idole - Membre des FACTORY
Lee Yun
Points : 31
Age : 22
Messages : 844
Jeu 3 Jan - 3:14

 
"Je vous dit qu'on est pas seuls..."
FACTORY & HA REUM

 

 
Fermer les yeux n'avait jamais été chose facile, la peur de se retrouver dans le noir complet avait toujours été quelque chose que Yun craignait tout particulièrement. Le fait de se retrouver à la merci de l'obscurité, de ne plus avoir aucun repère avait le don de le faire paniquer. Et alors qu'en ouvrant les paupières, il avait bien remarqué qu'effectivement, la petite lampe de chevet qu'il avait laissée allumé exprès, s'était éteinte. Dès lors, son pouls s'était accéléré, et prit de panique, l'idole s'était brusquement relevé en essayant d'atteindre la lampe, ou au moins de chercher son téléphone portable qui malheureusement, était resté bien au chaud dans un sac. Son dernier recours avait été de directement demander à son camarade de chambre s'il n'avait par hasard pas éteint la lampe en pensant que le mi-chinois s'était déjà endormi... La réponse de Jae Min ne se fit pas attendre, bien heureusement, et oui, le courant avait bel et bien sauté. La voix du danseur avait eu le don d'apaiser le mi-chinois, sans qu'il puisse trop comprendre pourquoi, et alors que ce dernier s'était assis, enclenchant alors la lampe torche de son téléphone portable, Yun commençait à faire redescendre la panique. La lueur ainsi que la présence de son cadet à ses côtés l'aidaient peu à se détendre.

S’apprêtant à répondre au plus jeune, il manqua presque un sursaut lorsqu'un dragon visiblement aussi embêté par la panne de courant qu'eux, entra dans la pièce sans même prendre le temps de frapper. En la voyant entrer avec autant de facilité dans la pièce, Yun se remémora qu'il avait effectivement oublié de fermer la porte de la chambre à clé... Leur manager ne manqua pas d'à nouveau leur rappeler que les plombs avaient sautés, comme s'ils ne l'avaient pas déjà compris depuis des lustres. Et si les propriétaires dormaient déjà ? Et s'ils n'avaient pas compris qu'actuellement le bâtiment était entièrement plongé dans le noir ? Yun ne se voyait pas errer dans les couloirs à la recherche du foutu disjoncteur, ah ça non ! Dormir en paix, c'était tout ce don le sino-coréen avait besoin, rien de plus, rien de moins. Mais sans source de lumière, cela risquait d'être vraisemblablement difficile. Bon, le dragon venait de suggérer de rejoindre les autres, ce qui était sûrement la meilleure des idée, et puis, elle l'avait autorisé à prendre sa couverture, de toute manière, sans au moins ça pour lui servir de potentiel bouclier contre des forces obscures imaginaires, il ne serait pas allé bien loin.

Alors que le petit trio traversait les couloirs, l'idole ne quitta pas les côtés de Jae Min, préférant se dire que la lueur émanant toujours du téléphone le rassurait, et non pas qu'il se sentait bien mieux non loin du danseur. Suivant la manager, complètement emmitouflé dans sa couverture, il ne manqua pas de déglutir alors que d'innombrables bruits suspects parvenaient à ses oreilles. L'hôtel lui paraissait désormais bien plus menaçant qu'avant... Tentant d'en faire abstraction, l'idole se glissa simplement dans la chambre de ses deux cadets en lâchant un petit bâillement inaudible. Il avait réellement besoin de dormir. Si bien qu'une fois dans la pièce, ses paupières se clorent par elles-mêmes... Pour à nouveau s'ouvrirent quelques minutes plus tard. Yun n'avait pas forcément écouté la conversation, en percevant cependant quelques bribes. Ce qui l'avait réveiller de sa minuscule sieste debout, c'était cet étrange grincement, une porte qui s'ouvrait...celle de la chambre dans laquelle quatre Factory et leur dragon de manager s'étaient réunis. Totalement piégé dans sa couverture, Yun avait mis du temps à réaliser que la sorte de silhouette qui venait d'entrer s'approchait indirectement de lui. Pendant un instant, il cligna des yeux afin de vérifier s'il ne rêvait pas éveiller, avant de comprendre ce qu'il se passait. Et pourtant, il ne recula pas, fixant la silhouette sans vraiment se rendre compte. Lui, amateur de films d'horreur, on aurait été presque sûr qu'il aurait pu prendre la situation en main, et non. Il ne bougeait définitivement pas. La lampe qui venait de s'écraser sur l'individu le fit enfin réagir, et en se retournant brusquement, toujours saucissonné à l'intérieur de sa couette, le blond ne mit pas trop de temps à comprendre qui était à la base de ce... presque assassinat à l'aide d'un luminaire... Hae Sun semblait heureux, et d'ailleurs, il venait de s'approcher de l'homme inerte au sol... Non !... Trop tard. Le rappeur du groupe s'était fait lui aussi mettre hors de nuire, exactement comme l'intrus qui mangea à nouveau le sol. Aïe... Un coup de dictionnaire, cela devait être vraiment douloureux... Dans tout ce bazar, le rouleau de printemps humain s'était approché de l'homme, l'effleurant à l'aide de son pied droit afin de vérifier s'il « vivait » encore.
« Hanie... Je crois que tu l'as vraiment achevé, avec ton livre... » Yun s'était approché du maknae afin de passer une main rassurante dans ses cheveux, car visiblement, l'Américain semblait avoir eu la peur de sa vie, ce qui restait compréhensible...
« On devrait peut-être aller voire qui c'est, non ? »
Dans cette situation, c'était peut-être la meilleure chose à faire, mais tout le monde semblait bien trop sonné pour réaliser l'ampleur des dégâts.

 
Fiche de CaptainBen.


✧ shine we are ✧
I want to know, I want to ask, whether we will be able to block off whatever pain it is
I want to believe, those words I want to hear our destiny has tied us together.
Revenir en haut Aller en bas
MON PETIT MONDE CACHE

manager des FACTORY - Admin
Park Ha Reum
Points : 29
Age : 26
Messages : 85
Lun 7 Jan - 19:49
Il y avait un sentiment étrange qui régnait dans la chambre d'hôtel. Personne n’osait bouger. Ce silence fut brisé par les exclamations d’Hae Sun qui se décida à aller vérifier l’état de l’agresseur agressé. Ce fut un véritable coup de théâtre quand ce dernier reprit conscience et réussit à assommé Hae Sun. Ha Reum ne put retenir un cri en voyant le drame en train de se dérouler sous ses yeux. Su Han eut le réflexe d'assommer l’homme avec son livre. Yun le félicita. Ha Reum saurait le féliciter ce petit bout, une fois qu’elle aurait fini avec tout ça. La manager se dirigea vers la crapule n’ayant pas été invité dans sa chambre. Un rapide geste de la main révéla son visage : celui du gérant de l’établissement. Aujourd’hui, on ne peut plus avoir confiance en quiconque. C’est avec un long soupir qu’Ha Reum enleva sa ceinture et lui ligota les mains. Maintenant, que faire ? Il ne pouvait pas rester dans la chambre avec les idoles. Il serait impossible de fermer l’oeil en présence de cet individu, même à moitié mort.

« - Allez viens mon coco, on va te trouver un endroit pour les merdeux comme toi. »

La manager l’attrapa par le pied et le traîna en dehors de la chambre.

« - Bon je vais m’occuper du Jojo, je vous laisse vous occuper d’Hae Sun. Je reviens tout de suite. »

C’est ainsi que la porte de la chambre se renferma derrière elle. Ha Reum était de retour dans le couloir sinistre sans lumière. Avec son téléphone comme seule arme, elle partit en direction de sa chambre pour y jeter l’affreux jojo. Elle récupéra rapidement ses affaires. Pas question de les laisser là bas. En fouillant dans la salle, Ha Reum trouva une rallonge électrique. Elle aurait préféré une corde, mais elle ferait sans, avec les moyens du bord. La rallonge suffirait. Jojo fut enroulé dans le tapis de la chambre, tenu fermement en place par un habile noeuds fait à partir de la rallonge électrique puis abandonné là, dans le noir le plus absolu. Ha Reum prit soin de bien fermer sa chambre.

La porte maintenant fermé, elle eut un long souffle, puis elle partit rapidement dans la chambre des petits monstres, leur récupérer leurs affaires. Dans un tel contexte, il était hors de question pour eux de dormir séparer et elle pouvait le comprendre. C’est chargé comme une mule qu’elle arriva finalement dans la chambre de Su Han et Hae Sun, abritant maintenant (presque) toute la petite marmaille. Elle prit quand même soin de toquer à la porte, d’annoncer sa présence puis d’ouvrir la porte avec sa carte magnétique. Les sacs furent vite abandonner près de l’entrée.

« - Comment va-t-il ? »

Les FACTORY étaient réunis autour de la forme d’Hae Sun, semblant dormir presque paisiblement dans son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MON PETIT MONDE CACHE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: World :: Corée-du-sud-
Sauter vers: