Rumeurs
Rumeur 1WOON aurait réalisé dans un restaurant chinois le titre “Roly Poly”.Rumeur 2KIM Jae Won, l’instructeur sévère de chant, sous les feux des projecteur après son attitude désagréable et méprisante envers les candidats lors de leurs entraînements de chants.Rumeur 3Le comeback d’un artiste oublié de la DREAM Ent. se prépare (encore).Rumeur 4Le gouvernement prend des mesures pour limiter le maximum horaire à 52 heures par semaine. Rumeur 5SUGAST et Su Han ont été aperçu dans un Starbuck.Rumeur 6L’une des candidates de l’émission Produce U montre des liens très fort avec le rappeur SUGAST à l’occasion de son anniversaire.Rumeur 7Le climatiseur de la DREAM aurait disparu.
SCORES
JOY PLAY
1035 pts
DREAM Ent.
932 pts
PU + RU
486 pts
CIVILS
184 pts
[Chae Shin Woo] I'm so sick of this fake love.



 
Encore un nouvelle MAJ ! Mais où va donc s'arrêter le staff ? Allez donc faire un tour sur ce sujet pour voir les nouveautés de la MAJ 3.2 !
Des nouveaux entrainements sont disponibles ! (danse & chant & rap) coeur
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs a été fait le 14 Octobre et le 11 Novembre.
Le deuxième épisode de Produce U est disponible ici. N'oubliez pas de voter ici (vote obligatoire pour tous).
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Les publications du KDN sont suspendues. La liberté de la presse serait-elle en danger sur le forum ? OSEF on a instagram stare
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan

[Chae Shin Woo] I'm so sick of this fake love.

avatar
Points : 128
Age : 22
Messages : 77
Voir le profil de l'utilisateur




Im Joon Jae
Sans emploi
Sam 8 Déc - 10:10
I'm so sick of this fake love.
Im Joon Jae & Chae Shin Woo

À : Shin Woo.

Je ne veux plus te voir. Je ne te pensais pas comme ça. Tous tes messages n'ont plus aucun sens pour moi. Je me demande même si tes paroles n'étaient pas que des mensonges pour m'attirer dans ton lit. Tu disais que je te manquais. Est-ce vrai ? Tu me faisais pensé que tu tenais à moi. Est-ce que j'ai vraiment imaginé cela ? Ne cherche pas à me répondre. Car je ne te répondrais pas. Je t'en veux tellement. Tout est fini entre nous avant même d'avoir commencé. Au revoir.

Message envoyé à 18 heures.

J'envois valser mon téléphone sur le fauteuil à l'autre bout de la pièce avant de ramener mes jambes contre mon torse. Je fixais la télé sans pour autant la regarder. Une larme solitaire coula le long de ma joue. C'es le message le plus difficile que j'ai jamais eu à envoyer. Car après tout, c'était bien la première fois que j'avais une peine de cœur. Ou plutôt que je souffrais d'une double peine de cœur causé par un même événement. Rien que d'y penser d'autres larmes suivirent la fugueuse.

La première peine est quand j'avais vu mon frère la veille. Je l'avais ramassé à la petite cuillère. Il était tellement mal que ça m'avait brisé le cœur. Je ne veux plus jamais le voir comme ça. Je ne supportais pas qu'on puisse faire du al à cet homme qui m'était devenu vitale. Alors je maudissais ce Min Young à qui j'aurais bien donné une vision plus physique de la douleur qu'avait pu ressentir mon frère en le trouvant avec un autre homme alors qu'il s'était déclaré quelques jours plus tôt. Comment ce mec avait pu lui faire ça ? Il allait me le payer, je le promets. Mais en attendant seul mon frère compté, celui pour qui je souffrais tellement.

Premier coup de poignard en plein cœur.

Mais j'ai parlé de deux peines de cœur, il me semble.

La seconde est quand Woo Jin m'a appris l'identité de celui avec qui Min Young était. Je n'en reviens toujours pas. Je pensais vraiment qu'il s'était attaché à moi. Car oui... L'autre n'était personne d'autre que Shin Woo. Mon premier crush, mon premier coup de foudre si on peu dire. Je pensais tellement qu'il tenait un minimum à moi. Mais apparemment ça n'était pas le cas. Je m'étais retenu de montrer ma douleur à mon frère la veille. Mais mon cœur, c'était brisé en entendant le nom de ce mec qui m'avait totalement envoûté. Pourquoi tout le monde me mentait ou finissait par me trahir ainsi ?

Second coup de poignard en plein cœur.

J'étais resté fort devant mon jumeau qui avait besoin de moi. Il passait avant tout et même avant ma propre peine. Et puis, je lui avais promis d'être toujours là pour lui. Alors je comptais bien tenir ma promesse.

Mais quand Woo Jin est partit ce matin après avoir passé la nuit dans mes bras, j'avais pu laissé évacuer ma peine. J'avais passé une grande partie de la journée à pleurer et à parler au téléphone avec Sung Min hyung. Je savais que je devais envoyé un message à Shin Woo pour ne pas qu'il reprenne contact avec moi. Punaise rien que de dire son nom dans ma tête me brise. Enfin bref... Le message était envoyé.

Les minutes passèrent. Je n'avais pas bougé de mon canapé. J'étais emmitouflé dans mon gros pull offert par Sung Min hyung et qui était beaucoup trop grand pour moi. Je n'arrivais plus à arrêté mes larmes de couler. La sonnette retentit. *Woo Jin !* Je pensais tout de suite à lui. Je me précipitais vers la porte et l'ouvrais sans vérifier si j'avais bon.

"Woo..."

Ma voix se perdit sous la surprise. Ce n'est pas mon frère qui se trouvait sur le pas de la porte. Je me mordis violemment la lèvre en espérant que mes larmes s'arrêtent, mais il n'en était rien. Avec difficultés, je réussi à lui dire :

"Qu'est-ce que tu fais là ? Tu n'as pas eu mon message. Je ne veux plus te voir."

Je lui en voulais tellement. Mais étrangement, je laissais la porte ouverte avant de rejoindre mon canapé. Une impression de déjà vu peut-être ? Mes jambes collées à mon torse, j'avais étiré mon pull au maximum pour les y emmitouflés. Mes bras passèrent autour de mes jambes et je posais ma tète sur mes genoux. Allait-il fuir ?

Emi Burton



Im Joon Jae & his obsession
"How do you do to haunt my dreams ? How do you do to be the object of all my fantasies ?"
We all need a little HOPE :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 61
Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur




Chae Shin Woo
danseur professionnel
Sam 8 Déc - 16:39
I'm so sick of this fake love

tenue + Sommes-nous deux personnes dont le destin allait se croiser puis se défaire avant de se rejoindre encore ? Ce serait une chose bien cruelle. Nous sommes deux personnes irrésistiblement attirées l’une vers l’autre… pourquoi ne pourrions-nous pas être ensemble ? Certes je ne suis pas un homme des plus sages mais cela ne veut pas dire que jamais je me rangerai. Il suffit seulement que mon chemin croise la bonne personne. Joon Jae pourrait être cet homme ? Pourquoi pas ? Il avait su capter mon attention lors de notre première rencontre. Il savait comment me garder près de lui… Ne parlons même pas de ses lippes gourmandes. Nos baisers me hantaient… ils en devenaient une obsession. Comment revoir mon poussin ? Il me rendait dingue en répondant juste aux SMS sans me donne rendez-vous. Il se moquait de moi ? Il avait un copain ? Il attendait quoi exactement de moi ? Il y avait tellement de questions qui tournaient dans ma tête. Impossible de toutes les poser à ma jumelle parce que ma princesse avait un emploi du temps chargé actuellement. On se voyait pas souvent… cela me frustrait aussi. Il y avait seulement Min Young dans mon existence en ce moment. Abandonné dans ses bras, je zappais pendant quelques minutes mon obsession pour savourer un instant de sexe… mais j’aurai souhaité que mon poussin soit entre mes jambes.

Mon téléphone vibra furieusement alors que je sortais de la douche de mon petit appartement. Je me sèche les cheveux tout en parcourant des yeux le message envoyé justement par mon poussin. Je fronce des sourcils. C’est quoi cette connerie ? Il envoie souvent des messages débiles ou quoi ? Il a bu ? Je passe rapidement un jeans possédant plusieurs trous le long de mes jambes puis un haut assez long. Je quitte mon appartement en prenant mes clefs avant de me rendre chez lui. Mon poussin souhaite plus m’adresser la parole ? Fantastique ! Il pourrait au moins me le dire en face ?! Furieux mais surtout paniqué par cette perspective, je cours dans les rues pour rejoindre son immeuble le plus rapidement possible. Comment peut-il me laisser ainsi ? Il ne peut pas m’abandonner ? La distance me parait interminable. Il vit de l’autre côté de la Corée ou quoi ? Mon cœur cogne fort dans ma poitrine alors que je me dirige vers son quartier, redoutant que Joon Jae me repousse. Merde ! Pourquoi cette idée me panique autant ? Il ne peut pas faire une telle chose ? On dirait un dingue pendant que je slalome entre les gens. On pourrait croire que nous sommes en pleine comédie romantique quand le héros rattrape sa belle pour lui déclarer sa flamme. Il y avait de l’idée… ici je voulais juste me rassurer parce que je sentais mon poussin me glisser entre mes doigts. Affolant.

Je souffle comme un fou devant son immeuble puis monte les marches deux par deux avant de coller mon doigt sur sa sonnette. Sa silhouette se découpant dans l’embrasure de sa porte est rassurante. Je souris en apercevant Joon Jae même si ce dernier semble attendre plutôt un autre… son jumeau ? son amant ? Mon rythme cardiaque est dingue mais peu importe… voir mon poussin avait été une priorité. Son accueil glacial me donne la sensation de me prendre une douche glacée. Il y a un souci ? Son message était donc véridique ? Ne pas me laisser gagner par cette bousculade d’émotions qui grandit en moi. Il se rend dans son salon pour prendre domicile sur un fauteuil. Ses jambes nues cachées par son pull immense. Il me fait trop craquer ! Quelle horreur ! Je ferai tout pour lui… mais le remarque-t-il ?

« Bonjour poussin… moi aussi je suis ravi de te voir ! »

Etre cynique est probablement pas la meilleure des méthodes mais peu importe. Je me dirige vers son perchoir puis m’agenouille devant sa personne. Je pose les mains sur ses pieds.

« Tu m’explique ton message, poussin ? »

Je reste calme mais au fond de moi, on dirait un immense champ de bataille. Pourquoi Joon Jae me repousse ainsi ?

« Pourquoi me balances-tu toutes ses conneries ? »

Je serre les dents afin de ne pas être méchant envers lui mais il pouvait comprendre que la simple perspective de le perdre m’angoisse ? Je me mords les lippes pour ne pas dire de conneries qui me mèneraient sur un terrain glissant. Je ne savais plus comment je devais m’y prendre avec mon poussin.

« Bordel… tu crois que je fais des déclarations toutes les deux secondes ?! tu me plais, poussin ! Que tu sois d’accord ou pas… »


Je passe mes mains dans mes cheveux puis prends appui sur le bord du canapé.

« Merde… merde… tu te rends pas compte à quel point tu me manques quand tu es pas avec moi… c’est affreux ! ça fait mal ! Mon cœur se déchire en deux… pourquoi tu me repousses ? Qu’ai-je fais ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 128
Age : 22
Messages : 77
Voir le profil de l'utilisateur




Im Joon Jae
Sans emploi
Sam 8 Déc - 17:28
I'm so sick of this fake love.
Im Joon Jae & Chae Shin Woo

Pourquoi ça faisait si mal ? Je ne veux plus ressentir tout ça. Mes sentiments étaient décuplés par le fait que je ne souffrais pas seulement de ma propre douleur. Mais aussi le fait est que je partageait celle de mon frère. Si hier, il avait besoin de moi. Aujourd'hui, c'était l'inverse. Avoir tant retenu mes sentiments n'avait pas la meilleur idée. Et j'avais besoin de lui. De sentir ses bras rassurant autour de moi. J'avais tellement besoin de mon doudou. Il était le seul qui m'aimait vraiment et qui tenait vraiment à moi. Je n'oubliais pas Sung Min hyung, mais sa vie était très loin de moi. Woo Jin était tout ce que j'avais ici. Alors quand j'ai entendu la sonnette retentir, j'ai tout de suite pensé que c'était lui. Avait-il ressentit ma douleur ? Je m'étais précipitais pour lui ouvrir peu importe ma tenue. J'avais besoin de lui... Mon sang, mon frère, mon jumeau, ma vie. Mais tous mes espoirs se sont écroulés à la minutes même où j'ai ouvert la porte. Ce n'était pas mon frère.

Bien au contraire, c'était la personne que j'avais moins envie de voir à ce moment là. Pourquoi était-il venu ? Ça me faisait tellement mal de le voir. Est-ce qu'il voulait me voir souffrir ? Mon accueil fut aussi glacial que le message que je lui avais envoyé un peu plus tôt. Et pourtant, je laissais la porte ouverte pour qu'il puisse entrer. Aurait-il le courage d'assumer ses actes ? De mon côté, je reprenais refuge sur le canapé. Mes jambes nues collé à mon torse sous mon pull. Mes bras entourèrent mes jambes et ma tête se posa sur mes joues. Alors que des larmes silencieuses coulaient le long de mes joues quand sa voix s'éleva dans l'appartement. Comment pouvait-il agir ainsi ? Je le vois alors s'agenouiller devant moi et je sentis ses mains sur mes pieds. Étrangement le contact n'était pas aussi agréable que depuis quelques jours, je bougeais mes pieds comme je pu pour couper court à se contact.

Mais mes yeux refusaient de quitter son visage, je voulais qu'il voit combien j'étais mal. Il n'avait pas comprit mon message ? Il se fout de ma gueule. Des conneries ? Il était sérieux ? Pourtant, il était facile de faire le rapport. Les paroles qui suivirent me tuèrent à petit feu. Alors que mon regard suivait le moindre de ses gestes. Comment osaient-il dire tout ça ? J'étais resté silencieux jusque là. Mais je savais que je ne pourrais pas le rester éternellement. J'ouvris la bouche, mais un sanglot s'en échappa au lieu de paroles. *Merde.* Je frottais mes yeux avec la manche de mon pull en vain, les larmes ne cessant de couler.

Je plantais alors mon regard dans celui de Shin Woo avant de réussir à vider mon sac :

"Tu ne sais pas ce qu'il m'arrive ? T'es sérieux là ?"

Je pris une profonde inspiration.

"J'ai vu mon frère hier. Tu sais mon jumeau avec qui tu couchais pendant un temps parmi tant d'autre."

J'inspirais une nouvelle fois laissant mes larmes couler.

"Il est tellement mal que je souffrais de le voir ainsi. J'avais vraiment mal au cœur."

Je m'étais redressais en mettant ma main sur mon cœur en baissant les yeux. Je continuais sans le regarder.

"Mais tu sais ce que j'ai appris. Je suis sur que tu le sais au fond de tout. Entre frère, on se dit tout. Non ? Alors tu veux savoir ce que j'ai ressentis quand j'ai appris que le mec que mon jumeau aime..."

Ma voix s'étrangla et je baissais la tête.

"Ce que j'ai ressentis après avoir découvert que ce type venait de s'envoyer en l'air avec un autre et que mon frère les avait surpris."

Je relevais brutalement la tête en plongeant mon regard dans le sien.

"Ce que j'ai ressentis en sachant que tu avais couché avec lui."

J'eu un haut le cœur en y pensant. Les larmes aux yeux, je lui dis :

"C'est parce que je couche pas dès le premier jour que t'as ressentit le besoin de te vider."

Je me concentrais pour ne pas vomir en pensant à cela.

"Tu comprend mon SMS maintenant. Non ? Toi et l'autre n'avaient même pas penser au mal que vous pourriez faire autour de vous. Arrêtez de penser avec votre queue bordel."

Ma voix s'était élevé avant qu'un sanglot ne m'échappe encore. J'avais tellement de chose à lui dire. Mais je n'y arrivais pas tout simplement.

Emi Burton



Im Joon Jae & his obsession
"How do you do to haunt my dreams ? How do you do to be the object of all my fantasies ?"
We all need a little HOPE :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 61
Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur




Chae Shin Woo
danseur professionnel
Sam 8 Déc - 20:11
I'm so sick of this fake love

tenue + Nous sommes installés dans son salon, ressemblant presque aux photos des couples posant pour leur mariage. Malheureusement nous sommes loin de ce moment heureux. Nous sommes carrément en froid au vue de l’ambiance entre nous. Joon Jae parait avoir une chose contre moi. Laquelle ? Je ne sais pas encore mais il va devoir me parler sinon je ne quitterai jamais cet endroit. Il sera bien embêté ! Je coucherai même sur le sol s’il ne me laisse pas le choix. Je pousse un soupir alors que nous sommes aux portes de la crise… Il me balance une remarque acerbe puis prends place sur son canapé. Il est terriblement sexy dans cette tenue confortable. Je donne mes explications mais saura-t-il entendre ? Il me parait assez hermétique. Pourquoi ? Son visage est baigné de larmes. Comment vous décrire exactement ce que cette vision a comme conséquence sur moi ?

Mon cœur explose sous les gouttes d’acide que sont ses larmes. Il me touche terriblement… pourquoi mon poussin pleure ? Je me montre assez égoïste en parlant en premier sans lui laisser une chance de me dire clairement ce qui se passe. Mes paroles ne paraissent pas atteindre son cœur parce que son discours est des plus glaçants. Il se redresse pour me faire face comme si nous étions en compétition. Je ne comprends pas son attitude mais il me donne envie de le prendre dans mes bras. Je me retiens parce qu’une petite voix me souffle que ce moment est important pour Joon Jae. Il parait des plus véhéments envers ma petite personne mais je ne comprends pas tout de suite le sens de ses paroles ni leur impact. Il crache son venin alors que les larmes paraissent redoubler dans leur intensité. Pourquoi ai-je aussi mal de le voir dans cet état ? Je grogne puis secoue la tête… Non je ne dois pas laisser mon poussin dans cet état… et encore moins contrôler ainsi mes émotions.

Le sens de ses paroles… une claque violente ! Il refuse de me revoir parce que je couche avec mon sexfriend ? Ce type est aussi le crush de mon ex ? Il est au courant pour son jumeau et moi ? Bordel ! Je suis dans la merde totale. Comment pourrais-je sauver mes fesses désormais ? Il pense que mon comportement est une mascarade. Pourquoi ferai-je une telle chose ? Je sens une colère sourde grondée dans mes veines alors que mes yeux deviennent sombres. Il me prend pour quoi ? Un mec écartant les jambes facilement ? Blessant comme vision… Je me redresse parce que mon premier réflexe est de laisser en plan Joon Jae. Il me rend chèvre.

« La ferme ! »

Je suis surpris par ma véhémence mais surtout les battements affolés de mon organe cardiaque. Pourquoi il me fait une telle chose ? Je prends sa cheville puis tire dessus alors que je reprends place au sol. Il me tombe dans les bras. Ces derniers se referment sur lui tandis que je bascule pour prendre le dessus.

« tu me gueules dessus mais tu attends même pas mes explications… je comprends que ton lien avec ton jumeau soit important… crois-moi je connais ça… mais bordel Joon Jae… je suis aussi un être humain… moi aussi je ressens des choses… »

Je grogne pour capter son attention.

« tu me rends dingue… oui je suis sorti avec ton jumeau… » Mes yeux plongent dans les siens. « non je suis pas intéressé par toi pour cette raison… tu sembles le croire depuis notre rencontre mais tu as tout faux. » Je respire fort, essayant de contenir mes émotions. « je vois que toi… depuis le début… »

Cela me sauvera peut-être pas de lui dire une telle chose mais au moins il sera au courant. Je me penche pour voler un tendre baiser qui me vaudra une bonne réplique verbale ou physique. Ce sera mérité… « alors effectivement je me suis retrouvé dans une histoire qui me dépasse… je ne savais pas que Woo Jin couchait et avait des sentiments pour Min Young… sinon jamais j’aurai couché avec lui… » Est-ce que je m’enfonce ? Oui mais il connaitra toute la vérité au moins. « oui… je couche avec mon sexfriend… cela a aucun rapport avec le faites que tu ne veuilles pas de moi dans ton lit… je respecte ton choix… » Je prends une pause puis fonce dans la gueule du loup. « je sais pas si tu veux de moi… on se tourne autour… cela me rend chèvre Joon Jae… dis moi que tu as envie de moi… d’être avec moi… je te promets que je serai le plus sage des copains… mais… » Je pose mon front contre son épaule. « quand tu as envoyé ce message… j’ai traversé les quartiers qui nous séparaient en courant… je voulais te voir… j’ai cru mourir mille fois sur le trajet… mais je voulais pas croire que tu me repoussais… que tu ne veuilles plus de moi… » Je me plaque contre lui, enfouissant son visage dans son cou. Non je ne veux pas être séparé de lui. Dans quelle merde je me trouve ? Mon poussin va me repousser ? Il aurait raison… Je ne pourrais rien dire. Comprenant que mon heure est arrivée, je lâche Joon Jae puis prends appui contre le canapé pendant que j’attends la sentence. Je regarde le sol pour ne pas lire dans ses yeux ce qu’il pense de moi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 128
Age : 22
Messages : 77
Voir le profil de l'utilisateur




Im Joon Jae
Sans emploi
Sam 8 Déc - 22:59
I'm so sick of this fake love.
Im Joon Jae & Chae Shin Woo

J'en avais tellement marre de souffrir. À chaque fois que quelque chose va bien en ma vie, tout par en sucette. Et je finis toujours par souffrir. J'ai l'impression d'avoir passer ces derniers mois à pleurer. Et pourtant... Depuis que j'avais rencontrer mon frère et Shin Woo, j'avais pensé que ces périodes de larmes étaient finis pour moi. Mais non... Voilà deux jours que je pleurais. Mon corps n'arrivait plus à suivre, tout comme mon cœur et ma tête. J'étais à bouts et je crois bien que ce cumul de tout avait totalement brisé le peu de stabilité que j'avais sur retrouvé en moi. Que je m'attache autant à mon jumeau était tout à fait normal. Mais... Je n'aurais pas du m'attacher si vite à Shin Woo. C'était une erreur de ma part d'après Sung Min. Il me l'avait dit et répéter depuis que je lui avais parler de notre rencontre.

Les larmes coulant à flot sur mes joues, je lui balançais tout un tas de phrase plutôt dures. Mais je n'arrivais plus à penser. La douleur parler pour moi. Cette douleur dû à l'impression d'avoir encore était trahi. Je lui en voulais tellement. Mais c'était plus à cause de Woo Jin que de moi. On pouvait me faire souffrir sans problème. Mais pas lui. Je le protégerais toujours. Mais en même temps, j'avais fini mes explications dans un cri suivit d'un sanglot. Je n'arrivais plus à penser. Tout ce mélanger en moi. La trahison de mes parents, la souffrance de WooJin, ma propre souffrance... Mon crâne allait bientôt exploser. J'étais tellement épuisé par tout ça.

Shin Woo se releva soudainement et alors que je croyais qu'il allait partir, il se mit à presque me crier de la fermer me faisant sursauter. Je ne m'y attendais absolument pas. Il s'approcha de moi avant de prendre place au sol. Il agrippa alors ma cheville et m'attira sur lui par terre m'arrachant un cri de surprise. Qu'est-ce qu'il fait ? Sans que j'ai le temps de réagir, je me retrouve emprisonner dans ses bras avant qu'il nous fasse basculer pour intervertir nos positions. Mes pleurs n'avaient pas cesser bien au contraire. Je gigote sous lui pour me dégager. Mais quand il prit la parole, je me figeais soudainement.

Je l'écoutais en silence. Mes sanglots avaient cessés, mais mes larmes continuaient de couler. Je ne devais pas lui céder. Pas si facilement. Pourtant comme le jour de notre rencontre, il avait cette faculté à m'envoûter avec ces paroles. Cependant, je l'écoutais comme lui l'avais fait. Je ne parvenais pas à détourner mon regard du sien. Sans que je ne m'y attende, il vint me voler un baiser. *Non, pas ça.* Il ne pouvait pas faire ça. Il ne pouvait pas m'embrasser après tout ce que je lui ai dit. Je détournais la tête en me mordant la lèvre aux paroles qui suivirent. Il ne pouvait pas m'embrasser pour me parler d'un autre après. Je fermais les yeux en continuant de l'écouter. Je fus repris de légers sanglots. Il fallait qu'il arrête.

Pourquoi se collait-il à moi ? Pourquoi enfouissait-il son visage dans mon cou ? Je n'osais plus bouger. Des dizaines de questions se bousculaient dans ma tête. Je le sentis bouger sur moi. J'ouvris les yeux et le regardais constatant ainsi qu'il s'était redressait.

"Je..."

Rien ne réussit à sortir. Je ne pouvais pas. J'étais trop près de lui. Je me dégageais avant de reculer jusqu'à me cogner contre le fauteuil non loin de là. Je ne savais pas quoi faire, quoi penser et quoi dire. Tout ce bousculer en moi. Je baissais les yeux pour constater que mon pull avait bouger dans ma tentative d'évasion. Je respirais rapidement et fortement.

"Tu ne peux pas m'embrasser, pour ensuite me parler de ce type."

Je n'en reviens pas que c'était la première chose que je parvenais à lui dire. Mes larmes ne coulaient plus. J'avais sans doute beaucoup trop pleurer. Pourquoi je ne parvenais pas à lui en vouloir tant que ça malgré la douleur. Je baissais la tête.

"Il y a des choses que tu dois savoir sur moi avant de juger ma réaction."

Je jouais avec mes doigts sans oser le regarder.

"Dans ce monde, il n'y a que trois personnes à qui j'ai su donner ma confiance en dehors de ce qui m'ont élevé. Tu faisais partit des trois. Mais il y a des choses dont je ne t'ai jamais parler malgré ça. Des choses dont seuls Woo Jin et Sung Min hyung sont au courant. Des choses qui te feront comprendre pourquoi je me sens si mal aujourd'hui. Des choses qui font que tu comprendras que tu es perdu une partie de ma confiance."

Je relevais doucement la tête le visage neutre.

"Si Woo Jin ne t'a jamais parlé de moi avant. C'est parce qu'il ignorait que j'existais."

Je plongeais mon regard dans le sien.

"J'ai étais enlevé à ma naissance par un couple désireux d'avoir un enfant. Je ne l'ai appris que récemment. Et c'est pour cette raison que je ne donne pas ma confiance si facilement. Ils m'ont trahis comme jamais je ne l'ai été. Depuis j'ai du mal à vouloir accorder ma confiance."

Je soufflais fortement pour ne pas craquer avant de reprendre.

"Alors quand j'ai su ce qu'il s'était passé, j'ai eu tellement mal ce sentiment d'avoir été trahis était revenus me voir de plein fouet."

Je me mordillais la lèvre inférieure.

"Tu sais... Tu es le premier avec qui je me comportais ainsi. Je ne sais pas comment faire comprendre à quelqu'un qu'il me plait."

Une nouvelle larme coula suivit de près par des autres.

"Je croyais que tu comprendrais sans que j'ai à te le dire."

Et non, mes yeux n'avaient pas fini de pleurer apparemment.

"Je ne sais pas comment on dit à un homme qu'il nous plait. Je ne sais pas si j'embrasse bien, car tu es le premier que j'ai embrasser. Je ne sais pas ce que je ressens pour toi, car j'ai été isolé du reste du monde pendant vingt-deux ans."

Pourquoi je rougissais quand même dans une telle situation ?

"Je ne savais même pas ce qu'est un sexfriend."

Je repensais à ses paroles. Il fallait être idiot pour demander à quelqu'un s'il le désirer. Il ne devait pas s'être regardé dans un miroir récemment.

"Je n'ai jamais autant désirer quelqu'un que toi. Et si je n'ai pas succomber à tes avances plus tôt, c'est parce que j'ai peur."

Ce soir été la journée des révélations.

"J'ai peur que tu me trouve nul. J'ai peur de tout un tas de choses à ce sujet. J'ai peur que tu finisse pas découvrir que..."

Je soupirais en détournant le regard et rougissant. De toute façon si après tout ça il n'avait pas comprit. C'était trop tard pour reculer. Un ado comprendrait. Je replantais mon regard dans le sien.

"Je suis encore vierge. Surprenant hein."

Je baissais les yeux un instant et soufflais alors :

"Tu aurais peut-être été le premier. Dans tous les sens du terme. Tu as eu mon premier vrai baiser. Tu as été mon premier crush. Tu es le premier à avoir su voler mon cœur avec un sourire. Et tu es le seul homme à hanter mes pensées si on omet mon jumeau pour qui je me fait du soucis de peur de le perdre encore une fois. Tout comme j'ai eu peur de te perdre dès notre rencontre."

Je reportais mon regard dans le siens.

"Même après mon SMS, j'avais encore peur de te perdre. Et là encore. Mais j'ai tellement mal. J'ai plus envie de souffrir, Shin. J'en peux plus."

Je ne pouvais pas le perdre.

"S'il te plait... Oublis mon message.... Ne pars pas..."

J'étais épuisé et mon corps refusais de bouger.

"Tu veux bien me prendre dans tes bras quand même ?"

Cette question sonnait plus comme une supplication qu'autre chose.

Emi Burton



Im Joon Jae & his obsession
"How do you do to haunt my dreams ? How do you do to be the object of all my fantasies ?"
We all need a little HOPE :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 61
Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur




Chae Shin Woo
danseur professionnel
Hier à 13:54
I'm so sick of this fake love

tenue + Cette distance entre nous est douloureuse… on dirait que nous sommes comme le Titanic rencontrant un iceberg. On se déchire mais allons-nous sombrer tous les deux ? Espérons que nous saurons trouver une bouée pour ne pas détruire complètement notre relation naissante. Il serait dommage de ne pas se donner une seconde chance. Malheureusement je ne pourrais pas aller contre la décision de mon poussin. Il est seul pouvant dire si nous avons un avenir ensemble ou pas. Pourquoi lui ? Simplement parce que monsieur panique avec une histoire concernant son jumeau… puis son regard sur moi change. Mes supplications serviront probablement en rien mon destin. Je ne suis pas certain que Joon Jae soit en mesure d’entendre mes explications ou encore mes sentiments vis-à-vis de son message assassin. Il comprendrait que je ne me déclare pas parce que cela me parait beaucoup trop tôt mais il prend une place importante dans mon existence. Je ne suis pas un homme fidèle dans mes relations amoureuses. Mes couples se terminent toujours en scène digne des SOAP américains parce que je m’investis jamais… c’est trop douloureux de laisser une personne s’accaparer son cœur…

La preuve avec mon poussin… je me suis laissé envoûter par le jeune homme. Je souffre de son absence, de ses silences, de ses prises de tête. Il a été capable de me capturer au moment de notre rencontre. Cela est effrayant mais nous allons pas discuter maintenant de cette peur qui me gagne. Je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée de m’accrocher ainsi. Il pourrait me briser complètement.

Quand mon poussin recule en me balançant que je n’aurai pas dû capturer ses lèvres, cela me fait mal comme un coup de poing reçu dans l’estomac. Quelle cruauté de sa part ! Il parait des plus déterminés pour rompre toute relation avec moi. Je pourrais aller pleurer dans les bras de ma jumelle ? Même pas puisque Shin Ran est absente actuellement. Il faudra que je déprime tout seul dans mon coin. Attendant la sentence finale, je suis pris au dépourvu quand Joon Jae se montre bavard concernant sa vie. Nous avons jamais abordé ce genre de sujet quand nous sommes ensemble. On discute de tout et rien mais jamais de notre passé ni des personnes comptant pour nous. Assimilant ces informations, je remets les pièces du puzzle en place… je comprends son attachement envers son jumeau. Nous avons aussi été séparés avec ma princesse. Moins longtemps qu’eux mais cette rupture avait été la plus douloureuse de mon existence. Il y avait toujours un traumatisme en moi concernant ma jumelle. Je restais dans son ombre pour ne pas la voir disparaitre encore une fois. Je pouvais la harceler de messages par jour surtout quand elle était loin parce que j’angoisse tout seul. Notre relation fusionnelle est compliquée pour notre entourage… alors je peux comprendre ce que vit mon poussin. Je le prendrai bien dans mes bras mais accepterait-il ?

Ses révélations me concernant sont une vraie surprise pour moi. Je ne me doutais pas que mon poussin craignait autant mon regard… Ouvrant la bouche pour répondre, je me ravise parce que Joon Jae ne semble pas avoir fini avec ses explications. Elles paraissent importantes pour lui alors je garde le silence, listant dans ma tête tous mes arguments. Il était hors de question de laisser mon poussin croire de telles choses.

Sa demande est des plus adorables. Comment ne pas fondre en l’entendant ? Je me dirige vers lui puis me glisse dans son dos pour lover son corps dans mes bras et contre mon torse. Je dépose un baiser sur sa tempe puis soulève son menton pour plonger mes yeux dans les siens.

« tu es une véritable addiction… tes baisers sont maladroits mais ils me rendent fou. J’en veux toujours plus quand je suis avec toi… c’est horrible de ne pas te prendre dans mes bras ou te toucher parce que cela me rassure. J’ai besoin de ce contact avec toi. Tu me plais depuis le premier jour… mais j’ai peur… Joon Jae… »

Je me mange nerveusement les lippes.

« Je crains que tu ouvres les yeux et décides de me rayer de ton existence. Tu prends de la place dans la mienne… comme jamais aucun autre auparavant. Je ne sais pas comment je dois me comporter ni ce que je dois dire. Je suis effrayé à la perspective que nous ne soyons plus… ensemble… »

J’embrasse tendrement son front.

« Je te promets de tout faire pour te rendre heureux même si parfois je risque encore de te faire pleurer parce que je ferai des bêtises ou dirais des choses sous le coup de la colère… je te serai fidèle… si tu acceptes de sortir avec moi ? »

Je caresse sa joue puis sa nuque.

« Tu es le plus adorable des puceaux… je te désire avec violence mais jamais je te forcerai à coucher avec moi… je serai honoré que tu m’accordes ta confiance au point de faire de moi ton premier… quand tu seras prêt… et seulement si tu en as envie. »

Je le serre un peu plus fort contre moi alors que mes lèvres frôlent son oreille.

« tu es terriblement sexy… et ne parlons même pas de cette tenue qui m’excite comme un fou. »

Je souris en imaginant ses joues se colorer mais je manquerai un peu de ce spectacle parce que je mordille son lobe.

« ton jumeau est au courant pour ta virginité ? »

Je me marre en imaginant les réflexions de Woo Jin. Ils étaient des opposés totaux sur ce terrain. Pourvu que ce sadique compositeur ne dévergonde pas trop son double. Laissez-moi mon ange pur et innocent ! Mes mains se glissent sous son pull pour se poser sur son ventre. Je soupire en sentant sa peau sous mes doigts.

« je veux rester ton premier crush… regarde que moi… »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 128
Age : 22
Messages : 77
Voir le profil de l'utilisateur




Im Joon Jae
Sans emploi
Hier à 15:27
I'm so sick of this fake love.
Im Joon Jae & Chae Shin Woo

J'en voulais vraiment à cet homme pour cette souffrance que j'endurais depuis près de plus de vingt-quatre heure. Je ne voulais même plus le voir. Mais quand il avait débarqué chez moi, tout en moi s'était bousculer et je l'avais même laisser entrer chez moi. Il avait écouté mes explications et mes souffrances qui étaient en lien direct avec le message que je lui avais envoyé un peu plus tôt. Il n'avait pas apprécié mes paroles et m'avait même fait peur un très court instant. Je m'étais rapidement retrouver sous lui qui répondait à mes reproches à son égard. J'avais apprécié son baiser au départ. Oui, j'étais faible. Mais le fait qu'il me parle de Min Young juste après m'avait fait soudainement changer d'avis. Je m'étais éloigné de lui en lui reprochant ce geste déplacé.

Mais sans que je puisse l'expliquais, je ressentais irrémédiablement le besoin de me confier à lui. Laissant mes larmes couler, je racontais ma séparation d'avec Woo Jin et même la vérité sur mes parents. Puis sans que je ne puisse le contrôler, c'est mon cœur qui prit le contrôle de la conversation. Je lui révélais mes sentiments pour lui même si je n'étais pas capable de mettre un mot sur ce que je ressentais. Je lui confiais mes peurs et mes doutes. Et surtout, une chose que personne ne se douterait pour un homme de vingt-deux ans. Je suis vierge et il aurait été mon premier. D'ailleurs, il était le premier dans pas mal de chose.

Épuisé, je ne pouvais plus bougé. J'en avais tellement marre de souffrir. Et surtout ma peur de le perdre était bien plus grande que ma colère contre lui. Je me surpris moi-même à le supplier de ne pas partir. Le suppliant de me prendre dans ses bras. Il vint rapidement vers moi et se glissa dans mon dos avant de me prendre dans ses bras. Mon corps se détendit aussitôt quand son torse vint se coller à mon dos. Ses lèvres se posèrent sur ma tempe me faisant fermer les yeux pour profiter de cette instant. Puis d'une main, il souleva mon menton pour que je puisse le regarder. Je me tournais un peu pour mieux apprécier ses beaux yeux noisettes.

Je buvais alors ses paroles. Je le savais sincère, car ses yeux ne me mentaient pas. Il se mordillait les lèvres avant de me dire que lui aussi avait peur de me perdre. Je me mordis la lèvre à mon tour alors que je ne parvenais pas à détacher mon regard du sien. Je frissonnais à son baiser sur mon front avant qu'il ne promette de me rendre heureux si j'acceptais de sortir avec lui. J'ouvris la bouche pour lui répondre. Mais le contact de sa main sur ma joue et dans mon cou me coupa dans mon élan. Je me mordis fortement la lèvre pour ne pas lui sauter dessus. Ses paroles avaient un effet dingue sur moi. Mais en même temps, j'étais tellement rassurer de l'entendre me dire qu'il serait prêt à attendre que je sois prêt et qu'il serait honoré d'être le premier. Je rougis très légèrement à ses paroles.

Son étreinte sur moi se resserra pour mon plus grand bonheur. Je sentis ses lèvres venir frôler mon oreille m'arrachant un frissons. Puis les paroles qui suivirent firent prendre à mes joues une jolie teinte rouge qui s’aggrava quand il se mit à mordillait mon lobe alors que je lâchais dans un gémissement :

"Shinnnh..."

Je lui donnais un très léger coup dans les côtes alors que je refaisais concurrence aux tomates.

"Tu sais que c'est pas drôle. Je ne sais pas contrôler mon corps moi. Et en plus, t'as l'air de commencer à mieux connaître mes points sensibles que moi-même."

Je croisais les bras sur ma poitrine comme pour bouder et le voilà qui me demander si Woo Jin était au courant de ma virginité.

"Non, mais ça va pas. En fait... J'ose pas lui dire. Comme je ne voulais pas te le dire non plus jusqu'ici."

Je me mis à rougir un peu plus. Un frisson violant me parcouru en sentant ses mains ce glisser sous mon pull, puis sur mon ventre. Je tentais de rester concentrer, mais c'était compliqué. Je frissonnais d'avantage quand il me demanda de rester mon premier crush et de regarder personne d'autre que lui. Je plongeais mon regard dans le sien :

"Je ne vois que toi depuis le jour de notre rencontre."

Je me retournais pour me mettre à genoux entre ses jambes. Je voulais faire face. Mon mouvement avait fait que ses mains se retrouvaient à présent dans le bas de mon dos à la limite de mon boxer. Mais je ne me laissais pas décontenancé approchant doucement mes lèvres des siennes. Je soufflais alors à quelques centimètres de ces lèvres :

"Et pour répondre à ta question de tout à l'heure..."

Un petit sourire se dessina sur mes lèvres :

"Je veux bien être ton petit ami."

Je posais une de mes mains sur sa joues.

"Mais attention, je suis très possessif. Et ça veut dire qu'il n'y a que moi."

Et pour la première fois depuis notre rencontre, je fis le premier pas. Mes lèvres se posèrent sur les siennes avec douceur. Ma main libre alla se caler dans sa nuque, tandis que l'autre restait bien sagement sur sa joue. J'appuyais un peu plus le baiser mouvant mes lèvres contre les siennes. Ce baiser était différents des autres. Mais je ne saurais dire pourquoi.

Emi Burton



Im Joon Jae & his obsession
"How do you do to haunt my dreams ? How do you do to be the object of all my fantasies ?"
We all need a little HOPE :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 61
Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur




Chae Shin Woo
danseur professionnel
Hier à 22:43
I'm so sick of this fake love

tenue + Je fourre mon nez dans son cou pour respirer son parfum… sa peau a une fragrance sucrée. Il est enivrant ! Je pourrais bien le croquer ?! Il me donne envie de faire des choses interdites pour le moment. Evidemment je ne pousserai jamais mon poussin vers un terrain sur lequel il ne souhaite pas aller au final. Il me rend dingue parce que je perds mes moyens en sa compagnie. On est loin de mon attitude habituelle. Joon Jae pourra faire de moi absolument tout ! Je suis comme un jouet entre ses mains. Pourquoi ? Mes sentiments guident mes actions. Je ne suis pas certain de mettre des mots sur mes émotions. Jamais je me suis senti aussi bien avec un homme… alors je ne sais pas trop comment me comporter avec mon poussin. Je risque de faire des conneries mais il devra accepter que je ne contrôle pas tout. Il devra faire preuve de patience parce que je suis certain que les choses ne seront pas toujours roses.

Un bisou dans son cou… puis un petit mordillement de lobe. Son gémissement est des plus agréables. Un son charmant à mes oreilles. Je pourrais en faire mon jouet en cette seconde mais je ressens le besoin que mon poussin ait confiance en moi. Ce sera probablement un long chemin mais je pourrais rajouter « patient » à mes nombreux traits de caractère. Ma princesse sera fière de moi ? Je fais des efforts pour me montrer plus social… oui parce que je ne suis pas un homme des plus faciles. Mon poussin voit actuellement que les bons côtés de ma personne.

Joon Jae ronchonne parce que je me sers de mes connaissances pour savoir quelles parties de son anatomie titillées. Il est trop mignon ! Je tombe un peu plus amoureux de lui… merde… amoureux… moi ? Non impossible ! Je me prendrai le chou beaucoup plus tard. Mon poussin boude comme un petit bébé. Il est trop adorable. Je passe mes mains sur son ventre tout en souriant, heureux que l’ambiance se détende entre nous. Nous évoquons son jumeau… cela me fait rire en imaginant Woo Jin apprendre pour la virginité de Joon Jae. Il en serait scandalisé !

« Ce serait une scène comique… vous êtes différents aussi sur ce point… normalement je fuis les puceaux… » Je me redresse pour coller mon front au sien « mais toi… non… tu es le plus captivant que mon chemin ait croisé… » Je dépose un bisou sur son bout de nez. « tu aurais pu lui en parler… il est plus dévergondé que toi mais tu pourrais en parler avec lui… sauf si tu préfères avoir ce genre de conversation avec moi ? »

Mon poussin changea de place, mes mains descendirent alors dans son dos pour se poser au niveau de ses reins. Mon rythme cardiaque s’affola alors que mes doigts caressaient sa peau. Cela me permettrait de ne pas succomber aux pensées obscènes qui me venaient. Il est affreusement sexy ! Trop dangereux pour moi ! Ses paroles me font totalement chavirer. Mes bras pressent son corps contre le mien. Mon poussin se rapproche tellement de moi que je retiens ma respiration par réflexe. Il compte faire quoi ? M’embrasser ? Il avait encore jamais pris cette initiative. J’y croyais pas trop mais ses lippes se plaquent contre les miennes pour un baiser bien différent des précédents. Je ferme les yeux soupirant contre sa bouche. Je me laisse emporté par ce geste. Je soupire puis gémis alors que je réponds avec passion. Une main quitte la chaleur de son pull pour caresser ses cheveux. Il est désormais mon petit ami. Je vais mourir de bonheur !

Je dévore sa bouche comme si cela faisait une éternité que nous nous étions pas embrassés. J’avais cette sensation ! Je passe mes doigts dans ses cheveux puis bascule poussin contre le sol. Mon corps épouse les courbes du sien. Il me rend fou. Je gémis une nouvelle fois avant de reprendre mon souffle. « je craignais que tu refuses… » Je souris puis frotte mon nez contre le sien « information intéressante… j’aimerai bien voir cette facette de toi… » Je lui vole un baiser rapide « je ne verrai plus mon sexfriend… sauf pour le travail évidemment… il y aura que toi… je te le promets… j’ai eu bien trop peur de te perdre… » Mes mains parcourent son torse que je dénude lentement pendant que ma bouche reprend possession de la sienne. « moi aussi je suis très jaloux… alors attention à toi ! »

Je presse mon bassin contre le sien « tu me mets dans des états pas possible, poussin ! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 128
Age : 22
Messages : 77
Voir le profil de l'utilisateur




Im Joon Jae
Sans emploi
Aujourd'hui à 11:15
I'm so sick of this fake love.
Im Joon Jae & Chae Shin Woo

Je n'avais pas su lui résister bien longtemps. Pourtant, une part de moi lui en voulait encore. Mais une plus grande partie ne voulait pas le voir partir. Je le voulais près de moi, contre moi. Ses bras me manquaient déjà tout comme ses lèvres. Et puis, j'avais été injuste de lui en vouloir d'avoir couché avec un autre alors que nous n'étions pas ensemble. Je réalisais alors que je risquais de le perdre et le supplier de me prendre dans ces bras. Ce qu'il fit sans hésiter en se plaçant derrière moi. Son torse coller contre mon dos. Ses bras autour de moi. Je me sentais si bien maintenant. J'écoutais ses paroles tout comme il écoutait les miennes jusque là. Je me délectais de chaque petit bisous et de ses bras qui resserraient son étreinte. Puis il avait osé me parlé de ma tenue, très peu convenable, qui l'excitait avant de me mordre l'oreille. Ce geste m'avait fait perdre mes moyens au poins de gémir. Je me mis alors à bouder le fait qu'il utilise ses connaissance pour jouer sur mes points sensibles. Mais ma vengeance serait terrible. Enfin quand je saurais quoi faire.

Ses caresses sur mon ventre étaient un délice. J'avais déjà beaucoup apprécié cela à la piscine lors de notre rencontre. Il évoqua alors le fait que mon jumeau puisse être au courant de ma virginité. J'avais déjà eu peur de le dire à mon beau brun, ce n'était pas pour passé pour un coincé devant mon frère. Shin Woo rit à cette idée. Mais ce n'était pas drôle. Il me dit alors que ce serait drôle comme scène avant d'ajouter que mon jumeau et moi étions si différents. Il m'avoue alors que d'habitude il avait tendance à fuir les vierges, ce qui piqua un peu mon égaux. Il colla son front au mien avant de me rassurer sur le fait que j'avais su le captivé dès que j'avais croisé son chemin. Il déposa un petit bisou sur mon nez qui me fit sourire avant de me dire que j'aurais pu parlé de sexe avec mon jumeau ou même avec lui. Le rouge aux joue, je lui répondit :

"Je ne sais pas. C'est gênant de parler de ça. La plus longue discussion que j'ai eu à ce sujet. C'est le jour où je t'ai rencontré, mon meilleur ami n'a rien trouvé de mieux à me dire que de penser aux capotes. Alors que je lui ai juste dit que tu me plaisait."

Pourquoi il fait si chaud tout à coup ? Mes joues devait ressemblaient à deux tomates bien rouges.

"Enfin bref... Vu comment je réagis rien qu'en te disant ça... Je sais pas si je pourrais en parler plus longtemps avec toi..."

Personne n'aurait un saut d'eau froide sous la main ?

Comme pour changer de sujet, j'avais fini par plonger mon regard dans le sien pour lui dire que je ne voyais que lui depuis notre rencontre. Je m'étais alors retournais pour me retrouvais à genoux entre ses jambes. Ses mains glissant dans mon dos à la limite de mon boxer me firent frissonner. Puis j'avais approcher mon visage du sien tout en lui disant que j'accepté d'être son petit ami. Mais qu'il devait faire attention, car j'étais plutôt possessif. Une main dans sa nuque et l'autre posé sur sa joue, je finis par prendre pour la première fois les devants. Mes lèvres se posèrent sur les siennes pour un baiser emplit de tendresse. Ses yeux se fermèrent et les miens aussi alors que je profitais de notre échange. Une de ses mains quitta mon dos, j'avais soudainement froid à l'endroit où était posé sa main un peu plus tôt. Cette dernière passa dans mes cheveux alors que le baiser devenait un peu plus passionné. je gémis contre ses lèvres quand il me fit basculé sur le sol avant de se coller à moi gémissant à son tour. S'il continue comme ça, j'allais perdre le contrôle d'une partie de mon corps. J'ouvris les yeux quand ses lèvres quittèrent les miennes. Un grognement de frustration franchit la barrière de mes lèvres avant que je ne m'exclame d'un :

"Mais euh..."

Les joues en feu et les lèvres un peu gonflés par ce baiser, je devais être sacrément beau à voir. Il me dit alors qu'il avait craint que je refuse d'être son petit ami. Je lui souris timidement :

"Je crois que mon cœur n'aurait pas été d'accord avec cette possibilité."

Il frotta son nez contre le mien ce qui rendit Shin Woo tout à fait adorable. C'était bien la première fois que je pensais ça de lui. Alors comme ça, il aimait bien le fait que j'ai un côté très possessif. Je souris timidement :

"Je crois que tu le verras assez tôt."

Il me vola un baiser trop bref à mon goût. Puis il me dit qu'il ne verra plus son sexfriend, sauf pour le boulot. Oh, c'est vrai ! Ils bossent ensemble. Il me promit alors qu'il n'y aurait que moi avant d'ajouter qu'il avait eu bien trop peur de me perdre. Je me mordille la lèvre :

"Je suis désolée... J'étais tellement en colère... Et je crois que t'arriveras pas à te débarrasser de moi tout de suite."

J'en avais presque oublié notre position jusqu'à ce que je sente ses mains caresser mon torse tout en relevant mon pull. Je plante mon regard dans le sien alors que mon corps est parcouru de frissons. J'allais prendre la parole quand ses lèvres s'emparèrent une nouvelle fois des miennes. Le mélange de ses caresses et du baiser me firent gémir un peu plus fort. Alors que je priais pour ne pas avoir une certaines réactions. Il me souffla alors que lui aussi était très jaloux et que je devrais faire attention. Avec difficultés, vu que je me concentrait sur autre chose, je lui répondis :

"Je te l'ai dit je ne vois que toi. Tu m'as complètement envoûté."

Tout en me disant que je le mettais dans des états pas possible, il pressa son bassin contre le mien. *Oh non..." Je piquais un phare magnifique alors qu'un gémissement aiguë s'échappa de ma gorge. Je plaquais mes mains sur ma bouche suite à ce son. Mort de honte. Moi qui tentait de contrôler mon corps depuis le début. Là, je ne pouvais plus caché mon désir pour lui vu qu'il devait le sentir. Je me mordis la lèvre au sang. Qu'est-ce que je devais faire moi maintenant. Je le repoussais doucement avant de m'asseoir. Je baissais mon pull et remonter mes jambes contre moi pour cacher mon petit problèmes. Même si c'était trop tard. Je n'osais plus le regardais. J'attrapais la capuche de mon pull avant de la passer sur ma tête. J'étais tellement mort de honte et en plus, je devais me calmer maintenant.

"Je suis désolé. J'ai pas réussi à... À me contrôler."

Soufflais-je sans oser le regarder et cacher sous ma capuche. Qu'allait-il penser de moi maintenant ? C'était bien la première fois que ça m'arrivait devant quelqu'un et surtout contre quelqu'un. Et puis, pour bien m'aider... Je n'arrêtais pas de penser à son corps contre le mien, à ses baisers et à ses caresses.

Emi Burton



Im Joon Jae & his obsession
"How do you do to haunt my dreams ? How do you do to be the object of all my fantasies ?"
We all need a little HOPE :
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: SEOUL (서울) :: HYEHWA (혜화) :: Logements :: Petit appartement d'IM Joon Jae-
Sauter vers: