MAJ n°6.2 !
Le décompte des membres et la suppression des non-actifs ont été effectués le 1er septembre. Le prochain rendez-vous est donc fixé au 1er octobre.
Ça y est ! L'émission Produce U a touché à sa fin. Merci à tous pour votre participation !
Hiatus forcé de certains artistes de la DREAM, accident des FACTORY, croquis de Sunti, dernières rumeurs diverses, tout est discuté au sein de SHADOW, le forum sans concessions.
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan
De nouveaux dés sont disponibles ! Venez tenter votre chance avec le dé du destin et avec la loterie !

☼ I'll be by your side under this piano || Ft. Sin Woo Jin ☼
Produce U :: Séoul :: GANGNAM (강남)
Aller en bas 
Ven 1 Fév - 0:28
- -
http://produce-u.forumactif.com/t346-ahn-min-young-o-tip-tap-tip-tap-tap-youhou#2166
http://produce-u.forumactif.com/t393-ahn-min-young-o-social-life#2661
http://produce-u.forumactif.com/t390-ahn-min-young-o-rp-time#2639
http://produce-u.forumactif.com/t391-ahn-min-young-o-cellphone
Ahn Min Young
Points :
44
Age :
25
Messages :
614
idole solo (joy play)
I'll be by your side under this piano ft Sin Woo Jin

 
Les sentiments sont comme des partitions de musique, il suffit qu'une seule note change pour que la joie devienne de la tristesse.

 
Tenue ◊ Soirée mondaine. Cela faisait longtemps que Min Young n’avait pas entendu parler de cela et se demandait encore ce qu’il foutait à la soirée organisée par son cher père et son affreuse belle-mère. La prochaine fois qu’on lui demandait de venir à ce genre d’évènement, même si c’était Woo Jin, il dirait non. Surtout si c’était organisé par la famille Ahn. Hypocrite à souhait. Mais bon, il n’allait pas laisser le compositeur tout seul autour de ces gens plus horribles que des vautours. Un soupir quitta les lèvres de l’idole quand il se trouvait devant la grande demeure froide où il avait grandi. Il avait déjà envie de faire demi-tour. Il devait prendre sur lui pour aujourd’hui au moins, même si c’était difficile. Il avança pour entrer, interdisant aux domestiques d’annoncer son arrivée en grande pompe, il détestait ça et ne voulait pas quand son paternel le remarque de trop. Déjà las, il chercha une chevelure rouge mais rien d’autre qu’une chevelure bleu. Il fronça les sourcils, se disant qu’il n’y avait que lui pour avoir ce genre de couleur, il se dirigea vers lui discrètement puis se posta dans son dos. « J’espère que ce ne sont pas des crevettes que tu manges car j’y suis allergique à un point inimaginable. » Souffla-t-il avant de venir à ses côtés, mettant ses bras derrière son dos. « Toute la haute société est réunie, c’est fou… Tout ça car apparemment il y aurait une annonce à ne pas louper. » Il intercepta un serveur qui portait un plateau avec plusieurs flûtes de champagnes et en prit deux pour en tendre une à son cadet. Il allait pour dire quelque chose mais un homme réclama l’attention des invités son père avec sa potiche à côté. Il n’avait pas envie d’être identifié à ces choses qui n’avait pour Let Motiv que l’argent. Ils passèrent la parole à quelqu’un qui avait une annonce à faire. Min Young pouvait parier sur un mariage ou une grossesse. Il souffla d’avance d’ennui puis marmonna un truc dans sa barbe. « Qu’est-ce que je fous là sérieux. » Il regarda la scène qui s’offrait à lui pour voir un homme avec une femme, les deux souriant hypocritement. Et voilà. Comme il s’y attendait, une grossesse. Néanmoins, ce qui interpela Min Young fut le regard dédaigneux de ce fils de bourge sur Woo Jin. D’où il regardait le compositeur comme ça ? Un regard vers celui-ci, l’idole capta quelque chose d’inhabituel dans son attitude et sitôt les conversations repartirent bon train deux secondes après l’annonce, sitôt l’aîné prit le poignet de son cadet pour l’emmener discrètement dans un autre endroit de la maison. Ils furent arrêtés par une domestique. « Excusez-moi messieurs mais cet endroit est interdit aux invités qui… » Pour l’arrêté, l’idole leva la main. « Madame Lee, à moins de vouloir que je repeigne le mur de la cuisine avec le rouge à lèvre hors de prix de ma belle-mère comme quand j’avais six ans, je vous conseille de nous laisser passer. » Bon, en même temps cette vieille peau l’avait cherché et la voir s’arracher les cheveux ainsi que les cordes vocales, c’était plutôt amusant. Cela permis de faire comprendre à Madame Lee qui il était et elle lui ouvrit sa chambre, ce qui donna plus d’intimité aux deux jeunes hommes. Une chambre spacieuse avec deux pianos, un droit marron et un noir à queue, un immense lit situé sur une estrade, des meubles par-ci par-là, une salle de bain derrière une porte ainsi qu’un immense dressing ailleurs. Une décoration un peu froide accentuée par la propreté de la pièce.
Sans parler, l’aîné partit prendre un coussin ainsi qu’un plaid pour les poser sous son magnifique piano noir avant d’aller prendre la main de son cadet pour le conduire à cet endroit. Silencieusement, il l’obligea à s’installer sous l’instrument et le rejoignit, passant ses bras autour de son corps pour l’amener contre lui. « J’ai failli ne pas te reconnaître avec cette couleur mais le bleu te va merveilleusement bien Woo Jin. Ça évite que tu ressembles trop à un pingouin. » Dit-il pour essayer de lui changer les idées. « Ce mec, tu le connaissais ? Est-ce que, par hasard, ce ne serait pas ton ex ? » Demanda-t-il en espérant une réponse négative même s’il avait peu d’espoir.


 ©crack in time


❝ Seesaw ❞ Ne laissons pas nos sentiments guider nos gestes. Essayons de terminer cela et décidons de qui aura perdu ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Fév - 9:42
- -
http://produce-u.forumactif.com/t542-sin-woo-jin-fake-love
http://produce-u.forumactif.com/t544-sin-woo-jin-ma-fiche-de-liens#5372
http://produce-u.forumactif.com/t543-sin-woo-jin-journal-rp
http://produce-u.forumactif.com/t545p45-sin-woo-jin-call-me-baby#18285
Sin Woo Jin
Points :
47
Age :
23
Messages :
281
compositeur (joy play)
I'll be by your side under this piano

tenue + Encore une soirée mondaine… pourquoi les gens aiment autant ce genre d’évènements ? On se fait chier ! Les sourires de convenance, les conversations centrées uniquement sur les affaires, les alliances ou les racontars, la bouffe pas trop mal mais parfaite pour des anorexiques, les tenues de pingouin et les robes de soirée. Non je ne comprends pas comment on peut apprécier ce genre de soirée. Pourquoi je suis ici ? Je me coltine cette soirée seulement parce que mon papa doit y participer comme les organisateurs financent plusieurs services de son hôpital. Il est aussi peu adepte de ce genre d’évènements que moi. On en a trop souffert autrefois. Ma belle-mère est aussi présente mais elle parait être Cendrillon au milieu de toutes ses poupées de luxe. Sa beauté naturelle et sa spontanéité surprennent toujours dans ce monde d’apparences. Je marmonne dans mon coin pendant qu’elle replace ma cravate. Ses recommandations concernant mon comportement me font sourire. Une vraie maman !! Elle se moque de ma nouvelle coloration en m’appelant « le schtroumpf ». Je couvre sa main de la mienne avant de déposer un baiser sur son front. Il me tarde de voir mon chaton faire son apparition parce que malgré la présence de mes parents, la soirée sera terriblement longue. Je me fonds dans la masse même si mes cheveux détonnent ici…

Heureusement mon diabolique rappeur débarque peu de temps après. Sa simple présence allège ce fardeau. Jouer les pingouins afin de ne pas ruiner la réputation de mon père… c’est pas franchement ma tasse de thé. Ma présence est pas une réelle obligation comme ma génitrice le faisait avant… mais les choses sont différentes avec mon paternel. Je souris en sentant son souffle dans ma nuque. Les victuailles étalées sous nos yeux sont dignes des repas du temps de Louis XIV. « J’aime bien les crevettes mais le homard me tente beaucoup plus » Je souris tandis que Min Young prend place près de moi. Je me retiens d’effleurer ses doigts mais nous sommes en public… dans un milieu de requins qui pourrait détruire toute sa carrière. Les battements de mon cœur deviennent fou en sa présence. « quoi ? » Il racontait n’importe quoi ?! On est ici seulement parce que cette soirée va rapporter des fonds ? Je fronce des sourcils en lançant un regard inquiet. Pourquoi on me cache les choses ? Je prends la coupe de champagne avec gratitude pour en avaler une longue gorgée. Cela me stresse ! D’anciens souvenirs remontent brusquement à la surface. Mon anniversaire… quand Jin Young avait annoncé ses fiançailles avec sa poupée parfaite alors que nous étions ensemble depuis deux ans. Le plus horrible des souvenirs. Il se retrouvait effacer par celui vécu en compagnie de mon chaton. Je me retourne vers lui, le regard attendri mais il ne doit pas le remarquer comme on réclame notre attention. A tous !! Je reporte mes yeux sur les principaux concernés. Cependant en reconnaissant mon ex, je me fige tandis que mon organe cardiaque se serre tellement fort. Il va exploser ! Pourquoi il me fait mal ? Je ne ressens plus rien pour cet homme. Mon cœur appartient au type sadique qui se tient près de moi… pourtant il reste sensible, faible devant ce connard qui a eu une emprise totale sur lui. Je me sens vacillé alors que Jin Young a pas encore ouvert la bouche. Ses yeux perçants transpercent mon âme. Il est capable de me briser encore. Comment est-ce possible ? Lorsque monsieur prend la parole, la foudre s’abat littéralement sur moi. Sa femme est enceinte ? Il annonce ce truc devant toutes ses personnes ? Il ne pouvait pas poster une photo sur un instagram lointain, perdu dans le brouillard entre le pays des Merveilles et Neverland ? Pourquoi il annonce que Barbie est en cloque avec ce harem autour d’eux ? Je voudrais que la terre s’ouvre sous mes pieds. Je souhaite disparaitre en cet instant. Pourquoi il prend un malin plaisir en annonçant devant tout ce monde ? En ma présence ? Il veut quoi au final ? Savoir que je souffre encore ? Je perds pied… je ne peux pas me reposer sur Min Young. On est en public. Je ne supporterai pas le regard de ma famille. Oh mon dieu ! Faites que la mort vienne me faucher ainsi je ressentirai plus jamais cette souffrance. Comme descendu du ciel, mon preux chevalier attrape mon poignet puis me guide dans cette baraque interminable. Je suis comme sorti de mon corps pendant que nous nous faufilons dans cette foule. Mon ange gardien me plante dans une pièce immense. Purée ! Mon nouvel appartement tiendrait dedans ? Je me pose des questions saugrenues comme il jouait aux Playmobil ? Comment il occupait ses journées ? Je me mordille les lèvres nerveuses mais mon sheitan me guide sous un des pianos. ATTENDEZ ! Il a deux pianos dans sa chambre ? On est dans SA chambre ? Je ne comprends rien. Lorsque nous sommes installés en-dessous, ses bras m’enveloppent comme un cocon protecteur. Ils me rassurent. Je colle mon front contre son épaule. Ses paroles me font sourire. Il avait remarqué ? « La version schtroumpf a plus de succès ? J’aime bien les pingouins… surtout Pingu ou ceux de Happy Feet. » Cela me change les idées quelques secondes mais subitement l’annonce me revient en pleine face. Min Young semble lire en moi puisque ses questions me poussent dans les profondeurs de mon passé. Je plaque une main sur ma bouche tout en hochant la tête. Les larmes montent en grosses vagues avant de ruiner mon si beau visage. Les mots meurent dans ma gorge. Pourquoi avait-il fait ça ? Il m’avait fixé pourquoi ? Il attendait quoi ? Une réaction comme celle que j’avais ? Il avait gagné ? Je suis toujours sa marionnette ? Je hais cet homme. Il y avait plus de place pour lui dans mon existence. Il y en avait seulement pour celui qui me prenait dans ses bras sous un piano. Une chose qu’il avait toujours trouvée ridicule. Je pleure dans ses bras, vulnérable. « Pourquoi ? Pourquoi il a fait ça ? Pourquoi on m’a rien dit ? » Je m’étrangle à cause des sanglots. « Pourquoi on me choisit jamais ? Pourquoi les gens m’abandonnent toujours ? Suis-je aussi horrible que ça ? Je suis un monstre… » Je planque mes yeux derrière mes poings mais mes larmes inondent toujours mes joues. « Pourquoi ? Pourquoi vous partez tous ? Pourquoi je suis jamais votre choix ? Personne veut de moi… »


Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Fév - 12:58
- -
http://produce-u.forumactif.com/t346-ahn-min-young-o-tip-tap-tip-tap-tap-youhou#2166
http://produce-u.forumactif.com/t393-ahn-min-young-o-social-life#2661
http://produce-u.forumactif.com/t390-ahn-min-young-o-rp-time#2639
http://produce-u.forumactif.com/t391-ahn-min-young-o-cellphone
Ahn Min Young
Points :
44
Age :
25
Messages :
614
idole solo (joy play)
I'll be by your side under this piano ft Sin Woo Jin

 
Les sentiments sont comme des partitions de musique, il suffit qu'une seule note change pour que la joie devienne de la tristesse.

 
Tenue ◊ Aimant ses parents un peu trop peu, Min Young n’était pas aller les saluer, se dirigeant directement vers son schtroumpf de compositeur. Il espérait sincèrement qu’il n’avait pas mangé de crevette car finir à l’hôpital ce n’était pas dans son programme de la soirée. Sa réponse lui tira un sourire alors qu’il partait s’installer à ses côtés pour éviter d’attirer trop l’attention. Ces requins pouvaient tout faire pour ruiner une réputation, même celle de leur soi-disant ami tellement le bénéfice était la seule chose qui les intéressait. Autant éviter de se les mettre sur le dos. « Evite vraiment de manger ce truc quand tu me vois car c’est pas une blague l’allergie. » Ou le pourquoi il évitait en général les fruits de mer pour ne pas avoir une mauvaise surprise, une fois lui avait suffi. Il lui dit aussi que cette soirée n’était que pour une annonce, ce qui sembla le surprendre. Il n’était pas au courant ? « C’est le chauffeur de mon père qui m’en a parlé, disant que cette soirée avait deux buts, annoncer une nouvelle et lever des fonds. Connaissant les deux organisateurs, ça ne m’étonne pas du tout. » Si c’était pour bien se faire voir, les deux feraient n’importe quoi afin d’avoir les projecteurs braqués sur eux. Lui, il s’en fichait, il avait juste envie de retourner au dortoir après avoir fini sa coupe de champagne. Blasé d’avance, il continua de boire sa coupe tandis que son père laissait la parole à un des invités qui avait déjà fait parler de lui en annonçant ses fiançailles la veille du réveillon du nouvel an. Il se souvenait juste d’un garçon qui partait en larmes, peut-être la partie la plus intéressante de la soirée. Il retint un bâillement en reconnaissant l’homme mais son regard fut attiré par le sien en remarquant qu’il regardait Woo Jin avec un certain dédain. Il voulait perdre des dents ? Parce que là, il risquait. D’où il le regardait comme ça ? Ce n’est pas parce que l’idole l’envoyait paître H24 qu’il acceptait que d’autres fassent la même chose, bien au contraire, il le refusait clairement. Cependant, plutôt que d’aller lui casser la figure, il risqua un regard vers son cadet et préféra s’occuper de lui en le voyant aussi mal. Il prit son poignet pour l’emmener ailleurs, plus précisément dans sa chambre tout en étant le plus discret possible. Il avait des envies de meurtres à refreiner, cela devait se sentir alors qu’il parcourait cette maison dans laquelle il avait grandi pour le conduire à sa chambre qu’une domestique ouvrit. Elle semblait surprise de le voir ici et il y avait de quoi tellement il fuyait cette baraque de malade. Sa chambre était très froide, ce depuis toujours mais cela ne l’avait jamais dérangé. Il emmena son amant sous son piano à queue noir après avoir installé un coussin ainsi qu’un plaid pour être plus confortable. Il le prit dans ses bras comme pour lui assurer sa présence à ses côtés bien que la tendresse n’était pas son fort, il le faisait naturellement. L’une de ses mains caressait ses magnifiques cheveux bleus qu’il complimenta avec une petite touche d’humour. « Le rouge comme le bleu te vont bien mais j’avoue avoir une préférence pour le schtroumpf et concernant les pingu, tu devais m’en apporter. Je les attends toujours ! » Le temps de la détente n’était que de courte durée puisque l’aîné sentit son cadet se tendre.
Alors, tentant le tout pour le tout, il lui demanda des explications, se doutant que c’était son ex dont il lui avait parlé brièvement. Autant les larmes ne lui faisaient rien, le mettaient presque en colère, autant voir celles de Woo Jin ne le laissaient pas indifférents, lui serrant même le cœur. Était-ce cela s’attacher à quelqu’un ? Il n’avait jamais éprouvé cela, même avec celui qui il était sorti. Sans cesser ses caresses, il posa son menton sur le haut de sa tête pour le rapprocher afin de lui montrer sa présence à ses côtés. Il grimaça à ses mots puis posa doucement ses mains sur ses épaules pour l’éloigner légèrement avant de déposer un baiser sur son front. Il retira ensuite ses poings de ses yeux afin de pouvoir passer ses pouces sur ses joues dans le but d’effacer une partie de ses larmes. « Hey, je suis là moi alors cesse de dire des conneries pareilles. » Parce que mine de rien, ça lui faisait mal au cœur d’entendre ce genre de chose. « Si je ne voulais pas de toi, je ne t’aurais jamais demandé de m’attendre… Et tu m’énerves Woo Jin, t’as pas idée parce que plutôt qu’aller casser la figure à ce type de te mettre dans cet état, je reste là à te réconforter. Tu me rends un peu trop sensible, t’es chiant. » Est-ce qu’il venait de renifler sans aucune élégance ? Assurément. Il l’obligea alors à se tourner de l’autre côté pour être face au vieux piano droit marron auquel Min Young partit s’installer. Ses doigts commencèrent à parcourir les touches de jade pour recréer une mélodie qu’eux seuls connaissaient. C’est comme si le temps n’existait plus, comme si la soirée mondaine qui se déroulait plus bas n’était plus dans leur espace-temps. Il n’y avait plus qu’eux deux et la musique sur laquelle l’idole ne chanta pas. Petit, le son du piano l’avait toujours réconforté quand il allait mal, se libérant toujours en jouant. La musique prit fin, le cœur lourd, il partit reprendre Woo Jin dans ses bras mais comme un back hug cette fois-ci pour poser son menton sur son épaule afin de regarder le piano. « Quand mon ex m’a largué, j’ai tout détruit dans cette chambre à part mon lit et ce piano. C’était le piano de ma mère apparemment. Peut-être qu’il est moins majestueux que celui sous lequel nous sommes mais son son est bien plus apaisant. C’est peut-être ridicule mais ce piano est mon premier amour. » Dit-il en serrant, inconsciemment, plus fort le compositeur tandis que des images lui revenait en tête. Ce garçon qui était parti en pleurs après le gala de charité… Par hasard, serait-ce Woo Jin ? Se doutant que ce serait le replonger dans ses vieux démons en lui posant cette question, il ne dit rien, observant simplement ce piano. « Woo Jin… Ecrivons une chanson qui parle de ce piano. » Demanda-t-il avant de l’obliger à se retourner pour déposer ses lèvres sur les siennes pour un baiser salé mais rassurant.


 ©crack in time


❝ Seesaw ❞ Ne laissons pas nos sentiments guider nos gestes. Essayons de terminer cela et décidons de qui aura perdu ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Fév - 13:49
- -
http://produce-u.forumactif.com/t542-sin-woo-jin-fake-love
http://produce-u.forumactif.com/t544-sin-woo-jin-ma-fiche-de-liens#5372
http://produce-u.forumactif.com/t543-sin-woo-jin-journal-rp
http://produce-u.forumactif.com/t545p45-sin-woo-jin-call-me-baby#18285
Sin Woo Jin
Points :
47
Age :
23
Messages :
281
compositeur (joy play)
I'll be by your side under this piano

tenue + Les évènements mondains ne sont vraiment pas me tasse de thé… on dit « merci » maman. Cette harpie avide de reconnaissance paternelle me baladait lors des soirées pour montrer son instinct maternel aux personnes de son monde. Les regards constamment posés sur moi avaient fini par me coller des angoisses. Heureusement mon papa n’avait jamais trop insisté sur ma présence lors de ses bouffonneries comme il le disait. Je venais parce que je voulais montrer mon soutien envers cet homme que j’aimais plus que tout. Ma belle-mère appréciait aussi peu ses moments alors on se soutenait. En grandissant, je passais mon temps à faire des commentaires salauds sur les autres invités. Aujourd’hui ? Je maudirai même mes parents puisque personne ne trouva le courage de me prévenir de l’annonce de Jin Young. La présence de Chaton avait quelque chose de réconfortant bien que nous ne puissions pas nous toucher en public. Nous plaisantons ensemble puis me penchant vers lui, je murmure « j’en prends note, maitre » Une petite taquinerie concernant nos rôles dans cette relation. Plus sérieusement une partie de mon cerveau ouvre le dossier Min Young afin d’y marquer en rouge son allergie aux crevettes. Ce crustacé est un de mes péchés mignons mais jamais je pourrais le mettre en danger donc j’en mangerai pas quand nous serons ensemble. Imaginez les explications données aux urgences pour dire que SUGASTD faisait un choc allergique à cause de crevettes qu’il n’avait pas mangé… ensuite il faudrait relater l’incident aux dirigeants de l’agence. Cela sentait les ennuis à plein nez ! Je passerai donc mon tour ! Nous évoquons ensuite les raisons de cette soirée mondaine. Une annonce ? Pourquoi on m’avait rien dit ? Je ne comprenais pas pourquoi on gardait le silence pour ça. Rapidement le mensonge des miens me parut être une preuve de leur affection et de leur bienveillance envers moi. Jin Young annonçait la grossesse de son épouse. Cette nana avec qui il avait mis fin à notre pseudo-relation. Deux ans perdus… une simple distraction pour ce gosse de riche. Je sentais le monde vacillé autour de moi alors que son annonce m’assommait. La terre allait-elle m’engloutir ? Je ne serai pas contre. Oh mon dieu ! Je ne veux plus être ici, peu importe que mon départ intrigue, je souhaitais juste disparaitre. Les émotions se bousculent en moi mais aucune ne trahit un quelconque bonheur pour cette annonce. Une naissance est pourtant source de réjouissance. Ici cela me rappelle un peu trop la fin de notre histoire… puis pourquoi Jin Young me fixait ainsi ? Il aimait voir le désespoir sur mon visage ? Il n’acceptait pas sa vraie sexualité ? Je voulais tellement prendre la main de Min Young afin de garder les pieds dans ce monde.

Mon rappeur sembla comprendre mes sentiments puisqu’il me guida dans cette immense maison comme s’il en connaissait le moindre recoin. Cela m’intrigue ! Pourtant il est impossible que je pose des questions en ce moment parce que mon cerveau est dans un marécage. Je patauge dans mes pensées ainsi que mes émotions. Où vais-je ? Aucune idée ! Nous nous installons sur le piano sombre. On dirait presque le mien… un cadeau de ma belle-mère puisque celui offert par ma mère a connu un sort funeste. Cajolé tel un enfant, je suis ridiculement heureux que ma couleur bleue plaise. Mon sheitan a beaucoup trop d’importance à mes yeux. Il pourrait me briser en quelques secondes. Ses bras protecteurs me donnent la sensation que nous sommes coupés du monde. Une forteresse. Sa question est légitime mais mes larmes débordent tel un torrent se déversant dans un fleuve. Inconsolable, je balance des choses affreuses : on me choisit jamais… on m’aime pas… Des conneries aussi grosses que moi. Je devrais me faire une overdose de Petits Poneys ou Oui-Oui. Oh je pourrais regarder Princesse Sofia ? Non !!!! Docteur Lapeluche ! J’adore ce dessin animé. Il me faudra une cure parce que je balance des conneries aussi grosses que moi. Min Young se montre patient. HEIN ? Il est pas bien ? Sa soudaine tendresse me désarçonne. Je me love un peu plus dans ses bras alors que les larmes poursuivent leur descente infernale. Pourquoi ? Je pensais entendre des remontrances, pas du tout. Il se montre gentil et tendre. Lequel essaie de rendre l’autre un peu plus amoureux ? On pourrait se poser la question. Il embrasse mon front avant de plonger ses yeux dans les miens. Il peut lire en moi ? Mon âme lui est accessible ? Il comprend mes émotions ? Il comprend l’amour que je ressens pour lui ? Sa phrase m’arrache un sourire timide. Je le reconnais plus dans ce genre de réponse. Mon attitude devait être blessante envers lui. Je pleurais un type que je n’aimais plus… devant celui qui avait ravi mon cœur. On en perdrait la raison. Ses remarques réchauffent mon organe mou. Oui je venais de blesser mon sheitan. Je m’en rendais compte. Mes doigts se referment sur le bas de sa veste. Je voudrais répondre mais il m’abandonne pour se mettre au piano. Pourquoi le marron ? La musique qui en sort est mélodieuse. On dirait presque un murmure. Je me laisse emporter par la douce mélodie. Il joue incroyablement bien. Il a ça dans le sang. Chaton revient pour me prendre dans ses bras en back hug. Comment voulez-vous que je ne craque pas ? Il se montre méchant avec moi puis il devient aussi doux qu’un agneau. Je suis touché par son histoire. Mes mains caressent les siennes alors que les larmes sèchent sur mes joues. Des mèches de mes cheveux sont mouillées mais peu importe. Je souris en écoutant sa proposition. Une chanson sur un piano ? Je me retourne et réponds à son baiser, posant ma main sur son torse. « merci… » Je souffle sur ses lèvres puis cale mon front dans le creux de son cou. Mes bras entourent sa taille. Je suis bien avec lui même si monsieur ronchonne. « j’aurai presque aimé que tu lui casses la figure mais cela aurait jasé… tu aurais eu des problèmes avec l’agence. » Imaginant la scène, je pouffe de rire. « Jin Young aurait été mal… pourquoi il aime autant faire des annonces comme ça en public ? C’est une bonne chose pour son couple mais il semble y prendre un malin plaisir à beugler ça au monde entier… enfin aux riches lèches-culs. » Je suçote la peau de son cou comme un enfant cherchant à se rassurer. « Les premiers amours sont toujours douloureux. » Je passe ma langue sur la marque laissée sur sa peau. « mais ils nous permettent de grandir pour savoir ce que l’on veut vraiment. Je suis chiant… je te casse les pieds mais tu me changerai pour rien au monde… comme je veux aucun autre que toi. Tu m’énerves… tu me balades et tu maltraites mon cœur… mais peu importe… c’est toi que je veux. » Je serre un peu plus mon sheitan. « On pourrait écrire une chanson dans laquelle tu invites une des 7D pour lui gueuler dessus et tout casser devant elle. Elles seraient parfaites dans ce rôle. » Je me marre en imaginant les filles terrifiées devant la violence de la scène. « Min Young… merci… je perdais pied mais tu as su me ramener à la réalité. » Je me retourne afin d’observer le piano marron. « désolé… pour mon comportement… pardonne-moi si je t’ai blessé… tu es le seul qui compte même s’il y a de beaux garçons dans la JP. » Je souris puis cache mon visage pour ne pas rire. Mon sheitan est le plus merveilleux mais ne faisons pas trop de compliments sinon cela deviendra mièvre. Je quitte le piano pour prendre place sur le banc du marron. Mes doigts osent pas frôler les touches de cette pièce. « pourquoi avoir épargné celui-ci ? » Beaucoup pense que les pianos à queue sont meilleurs mais le charme des pianos droits vaut bien de les garder près de nous. « ton lit, je comprends parce que tu lui vaux un culte… est-ce seulement pour son son ? » Je pose mes mains sur mes genoux. « tu crois que l’on remarquera notre absence ? tu ne risques pas d’avoir des ennuis ? on devrait écrire une chanson dans le style metal !!! » Je lance un regard vers lui, amusé.



Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Fév - 1:21
- -
http://produce-u.forumactif.com/t346-ahn-min-young-o-tip-tap-tip-tap-tap-youhou#2166
http://produce-u.forumactif.com/t393-ahn-min-young-o-social-life#2661
http://produce-u.forumactif.com/t390-ahn-min-young-o-rp-time#2639
http://produce-u.forumactif.com/t391-ahn-min-young-o-cellphone
Ahn Min Young
Points :
44
Age :
25
Messages :
614
idole solo (joy play)
I'll be by your side under this piano ft Sin Woo Jin

 
Les sentiments sont comme des partitions de musique, il suffit qu'une seule note change pour que la joie devienne de la tristesse.

 
Tenue ◊ Pendant ce genre de soirée, il ne se passait presque rien et c’était presque ennuyant tellement les seules choses qu’il y avait étaient des crêpages de chignon avec une explosion de faux ongles parce que untel avait soi-disant une robe bon marché ou parce qu’un roturier avait rejoint une famille. Leur préoccupation était bien loin de celles des autres, des petites gens comme ils les appelaient en général. La seule chose un peu distrayante était les réactions aux annonces des fils et filles à papa, il y avait toujours un truc qui s’y passait même si c’était toujours de courte durée et pas forcément mémorable. La seule fois où un évènement l’avait marqué était quand un garçon était parti en courant après l’annonce du mariage de… Jin Sung ? Jin Young ? Jin machin truc. Min Young n’avait jamais pu le sentir. Un hypocrite de première qui avait dû blesser ce jeune homme à l’époque d’une quelconque façon. Si ça n’avait pas été pour Woo Jin, l’idole ne serait clairement pas venue à ce truc qui ne servait absolument à rien. Il était une distraction bien sympathique surtout lorsqu’il l’appelait maître mais aucun des deux n’avait le droit de se laisser aller devant tous ces requins en quête d’informations pour détruire les autres. D’ailleurs, le rappeur ne comprenait pas pourquoi son père laissait un de ses concurrents faire une annonce à une de ses soirées. Quel opportuniste ! Surtout que c’était le même mec dont il se souvenait, il s’ennuyait déjà et avait deviné la raison de l’annonce. Ça ne pouvait être qu’une grossesse, vu comment un divorce aurait été mal vu. Il se tourna donc vers le compositeur, surtout en voyant le regard de l’autre se poser sur lui et fronça les sourcils. Sans attendre, il prit son poignet pour l’amener ailleurs avant qu’il ne perde pied. Plutôt qu’un endroit où quelqu’un pourrait tomber sur eux, il décida de les conduire dans sa chambre, plus exactement sous son piano à queue. Il savait que cela apaiserait le plus jeune qu’il serra contre lui pour le détendre au mieux même si la tendresse n’était pas du tout son point fort, il devait essayer de faire un effort. Il n’avait pas eu besoin de mots pour comprendre ce qui tourmentait son plus jeune, ayant vécu lui-même une histoire d’amour plutôt compliquée.
Par ailleurs, même s’il passait son temps à rembarrer Woo Jin, il ne supportait pas qu’une autre personne le blesse. Un amour vache. Raymond et Huguette. Il quitta finalement ce petit nid qu’ils avaient construit pour jouer une chanson sur le piano droit. Chanson qu’il avait composé tout seul. Il ne chanta pas, laissant la mélodie envahir doucement la pièce, laissant l’émotion guider ses doigts plus que le par cœur. Il sentait aussi cette énergie qui le gagnait, comme à chaque fois qu’il effleurait les touches du piano par le passé. Il avait un son toujours aussi mélodieux. Le morceau finit par prendre fin et l’aîné repartit sous l’instrument noir pour y retrouver son cadet qu’il prit en back hug, laissant échapper l’histoire de ce piano marron qui aurait appartenu à sa mère. Cette femme qu’il n’avait jamais connue mais qui avait une grande sensibilité. Si elle était restée en vie, certainement que sa vie aurait été bien différente. Il fit se retourner le plus jeune pour déposer ses lèvres sur les siennes, ne disant rien à son merci, sachant qu’il n’y avait rien à dire. Il ronchonna un peu puisqu’il voulait casser la figure à ce mec au départ et leva les yeux au ciel. « Mon père aurait étouffé l’affaire dans l’œuf, il le dira jamais mais je suis sa plus grande réussite, il fera en sorte que personne ne dise rien. » Il devait dire ce qu’il en était, il connaissait son paternel bien mieux que ce qu’on pouvait penser. « Il doit avoir la langue rappeuse à force, je pense. Il a besoin de se faire voir, un véritable fils à papa qui pense que tout lui est dû. Il aura un jour le revers de la médaille, je suis quasi certain que cet enfant n’est pas le sien. Sa Barbie a l’air d’une fidélité… » Il ronchonna en sentant une marque prendre place sur son cou, il allait encore devoir la camoufler mais le moment était mal choisi pour faire une remarque. Un sourire prit place sur ses lèvres qu’il camoufla en déposant un baiser sur son crâne bleu. « C’est que Lapinou devient philosophe, ça te change de d’habitude, qu’on me rende le Woo Jin qui sort une connerie à la seconde. » Il répondit à l’étreinte du compositeur, pouffant à son idée complètement idiote. « Je sens qu’on va la retrouver en pleure oui, espère de sadique, je pense que leur manager voudrait te fracasser la tête en sachant ce que tu viens de dire et compte pas sur moi pour te protéger. Sauf si c’est tes fesses sont menacées. » Il tira la langue avant de faire une petite moue. « Je pouvais pas laisser cet idiot te faire du mal et se satisfaire de ce spectacle. »

Les garçons reprirent ensuite leur position de back hug et Min Young pinça la hanche de Woo Jin. « Espèce d’idiot, comme si je n’avais pas remarqué ces beaux garçons. Tu me sous-estimes un peu trop mon lapin, c’est blessant. » Dit-il avant de mordiller le creux de son cou avant qu’il ne parte au piano marron pour l’observer. L’aîné finit par aller se poster à côté de l’instrument, face à son cadet mais ne lâchant pas des yeux ce piano, caressant le haut pour sentir le bois vernis. « Parce que ce piano, c’est mon côté sentimental on va dire. Quand je joue avec, c’est comme si je sentais l’énergie de ma mère, il se passe ce truc qu’il ne se passe pas avec les autres pianos. C’est un sentiment inexplicable. Et je pense que j’ai trop de respect pour la musique pour faire du mal à un instrument. » Il se marra par contre ouvertement aux questions puis à la proposition du plus jeune. « T’es con, le métal ça va pas à ma voix, tu devrais le savoir compositeur de mes deux. Puis pour l’absence, faudrait déjà que mon père ait remarqué ma présence, ce dont je doute fortement et, entre nous, j’en ai rien à foutre. » Il fit un joli doigt d’honneur pour appuyer ses dires et s’étira. « Et si tu veux tout savoir, cet endroit est plutôt bien isolé, on peut y faire tout le bruit qu’on veut, personne de la soirée ne nous entendra. Si tu as faim ou soif, on peut demander à quelqu’un du personnel de venir nous apporter un truc. » Il se pencha ensuite vers Woo Jin pour se poster à quelques millimètres de ses lèvres. « Et si tu veux mon corps, ça sera pour une autre fois, j’essaye de tenir sans relations charnelles histoire de pas avoir de tentation avant d’être prêt pour toi. » Il souffla sur ses lèvres avant de se diriger dans le lit, sautant dessus, et serrant un oreiller dans ses bras. Il cala son dos contre la tête de lit pour s’asseoir confortablement. « Ça se passe toujours bien avec ton frère ? T’as pu lui parler pour ta famille ? Et pourquoi bleu d’ailleurs ? » Demanda-t-il en jouant un peu avec le coussin.

 ©crack in time


❝ Seesaw ❞ Ne laissons pas nos sentiments guider nos gestes. Essayons de terminer cela et décidons de qui aura perdu ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 13 Fév - 22:38
- -
http://produce-u.forumactif.com/t542-sin-woo-jin-fake-love
http://produce-u.forumactif.com/t544-sin-woo-jin-ma-fiche-de-liens#5372
http://produce-u.forumactif.com/t543-sin-woo-jin-journal-rp
http://produce-u.forumactif.com/t545p45-sin-woo-jin-call-me-baby#18285
Sin Woo Jin
Points :
47
Age :
23
Messages :
281
compositeur (joy play)
I'll be by your side under this piano

tenue + Nous sommes seuls dans sa chambre… jamais je pensais y mettre les pieds. Min Young est un homme assez secret sur sa vie privée bien que je connaisse certaines choses désormais. Il en a fallu du temps avant que Chaton se livre ainsi. Il nous a fallu des moments douloureux pour que cette porte sur son cœur s’entrouvre. Je cherche toujours à agrandir son ouverture mais il faudra encore beaucoup de patience pour y parvenir. On ne capture pas ainsi un tel pokémon. Il me pousse dans mes retranchements afin de connaitre mes limites mais aussi donner le meilleur de moi. Cela ne se fait pas sans souffrance mais passons… Je suis reconnaissant de ne pas devoir subir encore le regard de mon ex pendant toute la soirée. Son comportement restera toujours identique à cet adolescent que je connaissais et dont je suis tombé amoureux : manipulateur – agressif – blessant et sadique. Il aime recevoir tous les lauriers et observer les autres souffrir de son influence. Il a dû prendre son pied. Je me maudis parce que je suis encore faible devant lui malgré mes sentiments pour Min Young. Est-ce que mon sheitan est comme mon ex ? Aime-je ce même genre d’homme ? Je me poserai cette question existentielle plus tard. Actuellement je me sens bien près de Chaton alors peu importe le reste.

Les remarques de mon diabolique rappeur me font rire. Je remercie ce petit ange pour ses commentaires. « Il avait annoncé ses fiançailles de la même façon… alors que nous étions ensemble depuis deux ans. Il avait plus donné de nouvelles avant cette annonce. Je pensais que ses parents avaient appris pour nous alors ils le forçait à rentrer dans le rang… en faites il avait choisi sa fiancée depuis longtemps mais comme elle était pas majeure, il se défoulait avec moi… et comme j’étais assez stupide pour être amoureux de lui, il en a profité. Il en avait rien à faire de moi… et cette annonce a été faite le jour de mon anniversaire. » Je hausse les épaules en poussant un soupir. Ce souvenir resterait toujours marqué au fer rouge dans ma mémoire. « Je n’aimais pas le fêter depuis… mais tu étais là cette année… cela m’a fait du bien que tu sois là. » Ses bras sont réconfortants. Je me sens bien avec Min Young. Ma phase philosophie ne semble pas plaire mais nous rions alors tout va bien. Ma proposition concernant la présence des 7D dans un clip nous fait une pause dans cette soirée lourde en émotions. « Tu fais pas du tout une fixation sur mes fesses ! » Je me marre. « Je devrais les faire tatouer avec ton prénom dessus. » Pourquoi cela ne se ferait pas ? Je prends place ensuite derrière ce piano qui avait toute son affection. On peut être jaloux d’un instrument de musique sans passer pour un fou ? Il parle avec tendresse de ce piano et une bouffée de jalousie monte en moi. Alors comme ça cet instrument est sa part sensible ? Cette image est plaisante, douce. Je caresse du bout des doigts les touches tout en me mordant les lèvres. Sous mes yeux, il y a une chose précieuse pour Min Young. Quelle joie de découvrir ça ! Mon estomac gronde furieusement en même temps que Chaton parle. Oups ! Je pose mes mains sur mon estomac avec mes joues qui prennent une teinte rosée virant sur le rouge légèrement. « Je serai pas contre un petit encas… puis tu aurais de la chantilly ? » Un clin d’œil taquin. Je retiens mon souffle alors que Chaton est proche de moi. Je louche furieusement sur sa bouche tentatrice. Il est cruel avec moi ! Mon visage pourrait changer de couleur pour virer au bleu à force de ne plus respirer. Cet homme sadique me balance que monsieur fait abstinence pour être prêt juste pour moi. Parole mignonne ou frustrante ? Pourquoi pas mignostrante ? Purée ! Il aura carrément ma peau un jour. Je souris en pestant alors que Min Young place dans son lit en posant des questions sur ma famille. Il me déstabilise constamment. Levant les yeux vers ce sheitan, je soupire. Purée ! Depuis quand je ne respire plus ? Je ne m’en rendais pas compte. Il me met dans tous mes états. Pourquoi je me laisse influencer ainsi par mon ex ? Le diable est déjà présent près de moi ! Je me marre en entendant ses questions. Il fait des efforts pour s’intéresser à moi. Il est adorable ! « On en a pas parlé… Je ne sais pas comment aborder le sujet sans le brusquer… puis je me dis que je ne devrais pas forcer les choses, non ? Il n’en a pas envie. Je devrais accepter et respecter sa décision. » Cette histoire avec mon jumeau me travaille énormément. Je souhaiterai tellement que sa relation avec notre père soit meilleure que le froid glacial qui existant entre eux. Nous avons un papa tendre quand il oublie pas sa famille. Je peux comprendre que notre mère ne soit pas son objectif parce que cette harpie est une connasse de première. Pourquoi la famille apporte toujours des complications ? Je pose mes mains sur le piano puis laisse une mélodie me guider vers une composition que je comptais garder pour moi. Une chanson écrite pour Min Young mais parlant de lui alors jamais je lui aurai proposé. « this innocence is brilliant, I hope that it will stay… this moment is perfect, please don’t go away, I need you now… and I’ll hold on to it, don’t let it pass you by… » Pourquoi avais-je chanté ? Je me suis surpris en agissant comme ça. Je retire mes mains comme si je venais de faire une connerie. Je quitte le piano, retire ma veste avant de la poser sur le banc du piano noir. Je me dirige vers Min Young en retirant mes chaussures en chemin. Je m’approche comme un félin vers lui, me stoppant à quelques centimètres de ses lèvres. VENGEANCE ! « tu es certain de pouvoir résister ? » Ma main remonte le longe de sa jambe avant de presser sa cuisse puis ma main descend vers l’intérieur de celle-ci. « si on dort ensemble, tu devras te tenir loin de moi… j’aime dormir nu… les fesses en l’air… » Je souffle sur sa bouche puis prends place près de lui, croisant les bras derrière ma tête. « bleu… parce que c’est ma couleur préférée… puis je dois aussi aimer les Schtroumpfs… » Je lui lance un regard amusé. « tu l’aimes cette couleur, non ? Dommage que tu auras pas la vision de mon corps nu avec juste cette couleur comme habillage… je t’enverrai une photo. »




Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Fév - 2:24
- -
http://produce-u.forumactif.com/t346-ahn-min-young-o-tip-tap-tip-tap-tap-youhou#2166
http://produce-u.forumactif.com/t393-ahn-min-young-o-social-life#2661
http://produce-u.forumactif.com/t390-ahn-min-young-o-rp-time#2639
http://produce-u.forumactif.com/t391-ahn-min-young-o-cellphone
Ahn Min Young
Points :
44
Age :
25
Messages :
614
idole solo (joy play)
I'll be by your side under this piano ft Sin Woo Jin

 
Les sentiments sont comme des partitions de musique, il suffit qu'une seule note change pour que la joie devienne de la tristesse.

 
Tenue ◊ Min Young n'avait jamais eu l'intention de retourner chez ses parents. Bien au contraire. Il n'avait plus remis les pieds dans cette maison depuis son entrée à la Joy Play, il évitait au maximum les interactions avec eux. Leur hypocrisie ne fonctionnait pas sur lui, il n'était pas aussi crédule que son frère. Il était d'ailleurs surpris de voir que sa chambre était identique à avant, toujours aussi propre et dans la même sobriété mais vu le nombre de chambres de la maison, une de plus ou une de moins, cela ne faisait pas beaucoup de différence. Il n’allait pas non plus se plaindre de pouvoir avoir ce lieu où il pouvait avoir la paix loin de ces abrutis de premières et où il pouvait rassurer Woo Jin, bien qu’il n’excellait pas dans l’art de la tendresse, bien au contraire. Cependant, il savait se radoucir lorsqu’il jouait du piano, créant une atmosphère protectrice qui allégeait certainement la lourdeur dans le cœur du compositeur qu’il retrouva ensuite sous le piano à queue. Comme il s’y attendait, le jeune homme qu’il avait vu partir en courant – et dont il se souvenait visiblement – était bien son cadet puisqu’il lui raconta son histoire. Tous deux avaient connu un amour à sens unique, ils avaient été les jouets de deux idiots voulant s’amuser. Il ne pouvait que comprendre ce qu’il avait vécu, la peine qu’il avait pu ressentir et certainement les conséquences que cela avait eu. Ils n’étaient pas si différents l’un de l’autre. Malgré tous les défauts de l’idole, on ne pouvait pas lui reprochait son envie d’être honnête, de ne pas vouloir jouer avec les sentiments des autres tant il savait combien cela était douloureux. « Il est passé à côté de beaucoup de choses en agissant ainsi, il ne pourra jamais se rendre compte de ce qu’il a perdu. » Assura-t-il en déposant un baiser dans le creux de son cou avant de le charrier sur sa philosophie, riant avec lui à sa proposition concernant un mv avec une des seven diamonds. Leurs oreilles allaient siffler. Mais soit, c’était leur problème. « Je ne fais aucune fixation sur tes fesses mon lapin, je ne vois pas pourquoi tu dis ça. » Il lui pinça la hanche avant de lever les yeux au ciel à son idée de tatouage. « Même pas en rêve, tes fesses m’appartiennent et personne d’autre que moi n’a le droit de les voir. Non mais. » Et sinon, il ne fait aucune fixation sur ses fesses. Mauvaise foi bonjour.
Il laissa ensuite le plus jeune prendre place au piano brun, le rejoignant pour caresser le bois de cet instrument. Il tenait énormément à lui, il aimerait pouvoir l’avoir près de lui mais c’était impossible à moins d’avoir un appartement. Il sourit en coin en entendant l’estomac de son amant se manifester et lui demanda s’il voulait manger quelque chose. « Je vais interpeler quelqu’un car il y a rien à manger ici. » Mais avant, il décida de jouer un peu avec Woo Jin, simulant vouloir l’embrasser avant de se rétracter, disant être en pleine abstinence pour lui. Il alla ensuite demander un en-cas si possible sucré à un domestique avant de refermer sa porte et s’installer sur le lit. Il souriait en coin en voyant le plus jeune être autant agité. Il était amusant, vraiment. Il détourna son attention pour parler de son jumeau, lui demandant ou ça en était, haussant les épaules à sa question. « C’est gentil de ta part de respecter sa décision mais est-ce qu’il essaye de comprendre tes envies ? Essaye de lui en reparler plus tard, peut-être pas maintenant pour éviter de le braquer mais peut-être dans quelques semaines ? » Proposa-t-il en jouant avec le coussin qu’il avait dans les mains. Il pouvait comprendre le jumeau de son cadet mais il pouvait aussi comprendre les envies de celui-ci.

Il ferma les yeux inconsciemment en entendant le son du piano, laissant Woo Jin l’utiliser alors qu’il n’avait jamais laissé quelqu’un d’autre y toucher avant. Il apprécia le son de la mélodie avant de rouvrir les paupières en entendant la voix du compositeur. C’est qu’il chantait bien dit donc. Il cachait bien ce talent ! Il eut l’impression que ces paroles le touchait en plein cœur mais ce moment fut trop court puisque la musique s’arrêta avant qu’il ne le rejoigne dans le lit pour essayer de le faire craquer. Tapant sur la main qui se situait à l’intérieur de sa cuisse. « J’en suis certain, je te rappelle qui de nous deux a cédé à l’autre en premier Woo Jin ? Tu devrais éviter de me sous-estimer mon lapin. » Murmura-t-il avec un regard joueur avant de lui sourire en coin. « Je n’ai pas l’intention de passer le nuit ici ou ailleurs, seulement au dortoir, c’est dommage, hein ? » Dit-il en posant finalement sa tête sur son torse. « Elle te va pas trop trop mal puis, entre nous, je préfère la vision avec un bandana et j’accepte la photo, tant qu’il y a pas ton affreux pyjama dessus. » Oh le pyjama, ça faisait longtemps. Il allait pour ajouter quelque chose quand on toqua à la porte pour leur amener le repas demanda. L’idole se releva, incitant la personne à entrer qui reparti aussitôt après avoir donné le plateau. Celui-ci contenait trois tranches de brioche avec de la pâte à tartiner, une banane, un verre de lait et de la chantilly. Min Young prit un peu de la crème sur son index qu’il porta à ses lèvres en lançant un regard provocateur à son amant. Il lécha ensuite le coin de ses lippes avant de prendre la banane qu’il éplucha. « J’espère que ce sera à ton goût, après ça je pense qu’on pourra partir de cette horrible maison. » Il ne supportait vraiment pas cet endroit et était bien mieux à la Joy Play. « Allez mange. » Dit-il avant de mordre dans le fruit qu’il avait intentionnellement demandé.

 ©crack in time


❝ Seesaw ❞ Ne laissons pas nos sentiments guider nos gestes. Essayons de terminer cela et décidons de qui aura perdu ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Fév - 19:10
- -
http://produce-u.forumactif.com/t542-sin-woo-jin-fake-love
http://produce-u.forumactif.com/t544-sin-woo-jin-ma-fiche-de-liens#5372
http://produce-u.forumactif.com/t543-sin-woo-jin-journal-rp
http://produce-u.forumactif.com/t545p45-sin-woo-jin-call-me-baby#18285
Sin Woo Jin
Points :
47
Age :
23
Messages :
281
compositeur (joy play)
I'll be by your side under this piano

tenue + Ce moment où nous sommes tous les deux dans cette chambre, loin de toute cette agitation mondaine… il restera gravé dans ma mémoire comme un moment heureux dans lequel Min Young est un preux chevalier venu me sauver des mains terribles du pire des connards. Je suis encore un peu plus amoureux de cet homme qui pourtant maltraite mon cœur par un simple regard. Il me rend pourtant heureux en faisant seulement attention à moi. Il me donne la sensation d’avoir une quelconque importance dans son existence. Cela fait toujours plaisir de se sentir ainsi. Je pourrais pondre presque une dissertation sur ma relation avec Chaton mais vous risquerez de vous ennuyer au bout d’un certain temps. Je soupire entre ses bras parce que sa présence est des plus bénéfiques. Je rêve juste que nous soyons loin de cette maison. Mon téléphone portable vibre dans ma poche mais mes parents attendront… Laissez-moi dans ma bulle ! Je suis merveilleusement bien avec ce sheitan. Il me taquine sur ma philosophie ainsi que mon sadisme envers les 7D. Que dirait-il en apprenant que je me fais harceler par la maknae pour une chanson ? Elle est coriace cette petite. Elle pourrait me faire céder en continuant ainsi. Je frissonne sous son baiser puis ronchonne tandis que monsieur me laisse croire une possible abstinence de sa part. Est-ce vrai ? Il pourrait attendre de savoir que je suis le bon avant de coucher ? Cela me parait assez suspect mais pourquoi pas… Je teste sa résistance mais monsieur tient bon. Il est sérieux ? Je boude en prenant place près de lui. « pas besoin de me rappeler ma faiblesse… » Je ronchonne mais secrètement je suis heureux de me rappeler ce moment. Cela avait annoncé le début de cette aventure digne des montagnes russes, peu importe finalement parce que nous vivions ensemble quelque chose de fort. « tu vas me laisser dormir tout seul ? » Une moue boudeuse. Pourquoi il est capable de résister alors que moi non ? Je devrais prendre des cours pour moins lui tomber dans les bras. Cela me ferait du bien, non ? Ma petite faiblesse qui me perdra ! Je pousse un soupir alors que Min Young résiste toujours. Il a vraiment une volonté de fer ! Mes caprices semblent glisser sur sa peau comme du gel douche. Il est pas sensible. Je pourrais être admiratif si cela ne me touchait pas directement. Je trouve terriblement injuste que mon Chaton soit capable de me dire « non » puis de choisir de ne pas dormir avec moi. Je suis dépendant de lui… peut-être un peu trop finalement. Il essaie de me faire comprendre que nous devons prendre nos distances ? Est-ce que j’étoufferai Min Young ? Cette idée rampe dans mon esprit comme un serpent sur le sol. Il me désire plus ? Je ne lui plais plus ? Si jamais il se rendait compte que ses sentiments sont juste une tocade. Je fais quoi ? Je disparais ? Je retourne à ma place de simple compositeur ? Oh maman ! Achevez-moi ! Mon esprit pourrait pondre des scénarios pour les Feux de l’Amour. Je suis certain que Victoria pourrait être la fille cachée de Catherine Chancelor ! On ne nous le dit pas mais cela viendra un jour. Heureusement une petite voix me souffle de reprendre mes esprits, nous parlons des bandanas. Ma marque de fabrique. Elle paraissait plaire en plus au sheitan pour qui je travaillais. « je pouvais pas mettre un bandana pour ce soir… mais peut-être que la prochaine fois tu me verras en porter un… » Je souris mais nous sommes interrompus par l’arrivée du repas. Min Young me chauffe encore plus en mangeant une banane de façon indécente. J’en perds mon latin à force de fixer sa bouche et le fruit disparaissant entre ses lèvres. On dirait que je viens de subir une lobotomie. Je reste comme un poisson rouge se regardant dans un miroir : ouvrant et fermant la bouche sans émettre de son. Pourquoi ? Mes veines font circuler un sang ardent. Mes reins s’enflamment eux aussi mais pour rien finalement. Nous terminons notre repas avant de quitter sa chambre. Mes parents paraissent inquiets mais je promets de rendre visite le lendemain afin de les apaiser. Je prétends raccompagner mon collègue pour nous éclipser. Un adieu assez sommaire devant sa porte puis il disparait comme il est apparu dans cette soirée : par magie. Il est venu me sauver de mes vieux démons. Sa mission accomplie, il avait plus de raison de rester auprès de moi. Je rentre, marchant tranquillement vers notre appartement. Nous ne vivons pas trop loin avec Joon Jae. Mon téléphone vibre. Le nom de mon ex apparait mais je ne décroche pas. Je me retiens parce que l’image de Min Young est bien trop vivante dans mon esprit. Je veux me rappeler de nos moments ensemble non de cette annonce douloureuse.




Revenir en haut Aller en bas

- -
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: Séoul :: GANGNAM (강남)-
Sauter vers: