MAJ n°7 !
La suppression des non-actifs a été effectuée le 20 janvier.
Ça y est ! L'émission Produce U a touché à sa fin. Merci à tous pour votre participation !
Hiatus forcé de certains artistes de la DREAM, accident des FACTORY, croquis de Sunti, dernières rumeurs diverses, tout est discuté au sein de SHADOW, le forum sans concessions.
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan
Un recensement est en cours, n'oubliez pas d'y passer d'ici le 15 février, en allant sur ce sujet ! Votre avis compte, n'hésitez pas à venir nous le donner en répondant à ce questionnaire ♥️
Voir le deal
34.99 €

☼ Hot & Cold ft Ha Min ☼
Produce U :: Séoul :: MYEONGDONG (명동) :: Logements :: Appartement de MIURA Jun
Aller en bas 
Mer 17 Avr - 22:48
- -
https://produce-u.forumactif.com/t659-kim-hae-ri-girls-like-girls-like-boys-do
https://produce-u.forumactif.com/t667-kim-hae-ri-ma-revolution-porte-ton-nom
https://produce-u.forumactif.com/t682-kim-hae-ri-rps
https://produce-u.forumactif.com/t676-kim-hae-ri-cellphone
Kim Hae Ri
Points :
118
Age :
27
Messages :
389
idole solo (dream ent.) - modo


Hot & cold
Elle ne savait pas trop ce qui l’avait poussé à aller voir son frère, ce soir. Elle allait sûrement lui sortir que c’était parce qu’elle avait trop de nourriture. Oui, elle allait dire ça. Elle avait envie de manger chinois sauf qu’elle avait envie de manger plein de choses du coup elle a trop commandé et… Elle a décidé de traverser Myeongdong pour aller apporter de la nourriture à son jumeau. Même à ses oreilles, ça sonnait creux. Elle ne l’avait même pas prévenu. Elle n’avait plus qu’à prier pour qu’il soit là et seul, de préférence. Elle n’était pas sûre de supporter croiser une inconnue ou même de devoir la nourrir aussi. Le pire serait que Min y soit aussi. Ce petit prétentieux qui avait toute l’attention de Jun, lorsqu’il entrait dans une pièce. Elle ne supportait pas ça. Au début, elle n’avait pas compris pourquoi elle ressentait autant de haine pour un être qu’elle ne connaissait même pas. Puis elle avait compris. Lui parlait à Jun. Ils riaient. Ils se touchaient. Ils prenaient soin l’un de l’autre. Et elle, elle parvenait à peine à respirer lorsqu’elle était seule avec son frère. Elle devait se battre contre ses réflexes pour ne pas le serrer contre elle, mais supportait difficilement qu’il la touche. Elle ne savait jamais comment réagir, avec lui. Et s’il découvrait soudainement le monstre qu’elle était ? Et si elle faisait quelque chose qui lui faisait comprendre ? Elle refusait de vivre ça. Le rejet. La haine dans son regard. Elle n’avait plus que lui. Alors, voir Min être tout ce qu’elle n’arrivait pas à être… Il doit tellement mieux s’occuper de Jun que moi… Cette pensée la remplit de regrets et de haine et elle la repoussa. Elle allait voir son frère. Elle essayait d’améliorer les choses. Il le fallait. Elle allait y arriver. Arrivée devant l’immeuble où vivait son jumeau, elle entra le code sans sonner et ouvrit la porte. Prit l’ascenseur. Ces gestes, elle les connaissait par cœur, alors même qu’elle n’était pas si souvent que ça aller chez son frère. Ça lui prenait régulièrement, une envie furieuse de le voir, faire le chemin jusqu’à chez lui et… S’arrêter devant la porte. Incapable de sonner. Incapable d’entrer. Incapable de lui parler. L’ascenseur s’arrêta à son étage et elle descendit, tenant toujours la nourriture à la main. Sans se laisser le temps d’hésiter, elle alla directement sonner. Attendit. Sonna une nouvelle fois. Pas de nouvelle. Elle ne put retenir un soupir, manifestement elle tombait mal. Il n’était pas là. Elle sortit son portable, prête à appeler Jun, lorsque l’ascenseur s’arrêta à nouveau. Levant la tête, elle croisa le regard de Min. Ha Min. L’homme dont elle refusait d’admettre l’existence. Aussitôt, en le voyant ici, alors qu’elle savait qu’il ne vivait pas ici, elle sentit la haine l’envahir. « Tu fous quoi là, toi ? T’as rien de mieux à foutre que venir faire chier le monde ? » Pas un regret, pas une hésitation. Juste une pure haine. Une jalousie complète.



Ô longs désirs, ô espérances vaines
Qu’encor Amour sur moi son arc essaie, que de nouveaux feux me jette et nouveaux dards, qu’il se dépite et pis qu’il pourra fasse : car je suis tant navrée en toute part que plus en moi une nouvelle plaie pour m’empirer, ne pourrait trouver place •• Louise Labé
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Mai - 17:57
- -
https://produce-u.forumactif.com/t762-ha-min-congrats-your-narcissism-level-up
https://produce-u.forumactif.com/t766-ha-min-i-m-your-boy
https://produce-u.forumactif.com/t784-ha-min-le-petit-prince#10647
https://produce-u.forumactif.com
Ha Min
Points :
7
Age :
25
Messages :
181
idole - membre de h&m


Hot & cold
Min avait passé la journée avec son Honey qu'il aimait tant. Il lui avait demandé de rester avec lui quelques heures avant d'aller à son rendez-vous amoureux non voulu, merci Madame Ha. Il laissa alors son duo après quelques heures passées avec lui et se dirigea vers son lieu de rendez-vous. Ce dernier ne dura qu'à peine quinze minutes étant donné que la femme n'est jamais venue, tant mieux à vrai dire, Min n'avait pas dans ses futurs plans de rencontrer l'amour de sa vie, ni de se marier. Il attendait tout de même au cas où elle serait en retard,  mais rien, elle avait juste fini par lui envoyer un message disant qu'elle avait un petit copain. Merci pour ses précieuses minutes perdues. Il finit alors son chocolat chaud avant de reprendre son petit bout de chemin. Il avait hâte de revoir ses petits bébés après tout, il chercha alors ses clefs dans sa poche, puis dans son autre poche, impossible de mettre la main dessus. Il se tapa légèrement le front du revers de la main, il les avait oublié chez Jun, quel tête en l'air il était.  Il envoya un message à son duo précisant qu'il passerait chez lui afin de récupérer ses clefs. L'ironie du sort était qu'il n'avait pas ses clefs par contre celle de Jun, elles étaient bien dans sa poche. Il ne s'en séparait jamais, cela pouvait s'avérer utile. Il prit alors le volant de sa voiture afin de se diriger à l'endroit où il était plus tôt, sa deuxième maison. Tête baissé, il avança jusqu'à l'ascenseur et appuya sur le bouton de l'étage correspondant. DIng, les portes s'ouvrirent et Min s'engagea alors dans le couloir lorsqu'il se fit limite agressé. Il releva la tête d'un coup et se retrouva nez à nez avec Hae Ri, la sœur jumelle de Jun. Comment dire que Min n'avait rien contre elle mais qu'elle avait l'air d'avoir un truc contre Min? Min préférait vraiment l'éviter, il n'avait pas peur d'elle, bien au contraire, il l'appréciait beaucoup. « J'ai juste oublié mes clefs plus tôt dans la journée. Sans elles, je ne peux pas rentrer chez moi et m'occuper de Miel et de Général Gaston du troisième régiment des dragons parachutistes. Je ne vois pas en quoi je viendrai t'embêter. Et toi, qu'est ce que tu fais ici? Jun n'est pas chez lui?»  Il s'attendait à ce que Jun soit là, tant pis, il a dû avoir un imprévu du dernier moment. Par contre, se retrouver seul avec Hae Ri ne lui présageait rien qui vaille.





Je veux renaître.
L'ennemi tapi dans mon esprit fête mes défaites sans répit il me défie. Tuant par dépit ce que je sème(⚡️) Pleurent les violons de ma vie. La violence de mes envies. Siphonnée symphonie. Déconcertant concerto je joue sans toucher le DO. Mon talent sonne faux
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 23 Mai - 23:06
- -
https://produce-u.forumactif.com/t659-kim-hae-ri-girls-like-girls-like-boys-do
https://produce-u.forumactif.com/t667-kim-hae-ri-ma-revolution-porte-ton-nom
https://produce-u.forumactif.com/t682-kim-hae-ri-rps
https://produce-u.forumactif.com/t676-kim-hae-ri-cellphone
Kim Hae Ri
Points :
118
Age :
27
Messages :
389
idole solo (dream ent.) - modo


Hot & cold
Hae Ri était venue voir son frère, mais elle se retrouvait face à Min, le deuxième membre du duo que formait Jun. Si elle était plus en contrôle de ses émotions, si elle était moins impulsive, elle se serait vite calmée – elle n’aurait même sans doute jamais agressé Min de la sorte – mais la chanteuse n’arrivait jamais à se maîtriser avec lui. Enfin si, elle arrivait à cacher sa haine pour lui, en public. Mais cela s’arrêtait à peu près là. Il ne devait sûrement même pas comprendre ce qu’il se passait et elle n’arrivait pas à s’en vouloir, à désirer corriger ça. Elle voulait juste qu’il disparaisse. « Qu’est-ce que ça peut te faire qu’il soit là ou pas ? T’as pas déjà assez l’impression d’envahir sa vie comme ça ? » Elle bouillonnait intérieurement, n’avait même pas réellement intégré la raison de sa présence. Il avait oublié ses clefs, mais elle s’en fichait. Qu’il en ait besoin pour nourrir ses chiens, elle ne l’avait pas retenu, elle voulait juste qu’il s’en aille. Qu’il disparaisse à jamais. « T’es constamment collé aux basques de Jun, apprends à vivre un peu seul ! » Si elle avait plus conscience de ses paroles et actes, elle aurait reconnu tout cela pour de la pure jalousie, issue de sa propre haine envers elle-même, une haine qui l’empêchait d’être qui elle voulait et d’agir de la manière dont elle l’aurait souhaité. Mais elle ne ressentait que cette colère et cette douleur qu’elle n’essayait même plus de comprendre. Car il y a bien longtemps, elle avait été honnête et n’avait rien pu faire lorsqu’on lui avait pris ce à quoi elle tenait, elle n’avait même pas réagi lorsqu’on lui avait détruit son bonheur, lentement et avec application. Il lui avait fallu du temps pour se rebeller, mais elle ne s’était toujours pas reconstruite. Et lui… ? Ses précédentes paroles semblèrent la frapper dans le ventre. Elle avait remarqué quelques détails, des sourires qui disparaissaient trop vite, des rires exagérés, des regards vides. Par moments, elle avait presque eu l’impression de se voir, en Min. Les rares fois où elle n’était pas envahie par cette haine, elle voyait quelques petites touches de quelque chose de sombre. Et si, lui aussi, avait besoin de Jun pour rester debout ? Ce n’était pas la première fois qu’elle se le demandait et comme toujours, elle refusait de trop y penser. La haine était mieux, rassurante, plus simple à comprendre. Jun était à elle, pas à cet homme cassé qui s’appuyait peut-être sur son jumeau comme sur une béquille. « Tu passes ton temps à t’appuyer sur Jun, t’as jamais pensé qu’il pouvait avoir des problèmes ou être trop gentil pour refuser ? » Elle, elle n’arrivait même pas à ne serait-ce que s’imaginer demander de l’aide à son frère. Alors Min n’aurait pas le droit d’obtenir quoique ce soit. Elle s’en assurerait.



Ô longs désirs, ô espérances vaines
Qu’encor Amour sur moi son arc essaie, que de nouveaux feux me jette et nouveaux dards, qu’il se dépite et pis qu’il pourra fasse : car je suis tant navrée en toute part que plus en moi une nouvelle plaie pour m’empirer, ne pourrait trouver place •• Louise Labé
Revenir en haut Aller en bas
Dim 4 Aoû - 18:41
- -
https://produce-u.forumactif.com/t762-ha-min-congrats-your-narcissism-level-up
https://produce-u.forumactif.com/t766-ha-min-i-m-your-boy
https://produce-u.forumactif.com/t784-ha-min-le-petit-prince#10647
https://produce-u.forumactif.com
Ha Min
Points :
7
Age :
25
Messages :
181
idole - membre de h&m


Hot & cold
Avoir oublié ses clefs chez Jun n’était pas une bonne idée, puis cela ne l’arrangeait pas vraiment de devoir faire un détour, il demandera à son Honey de rester un peu plus de temps avec lui avant de repartir, histoire de ne pas avoir fait le chemin pour rien. Il prit alors l’ascenseur, tout en priant que ce dernier ne se casse pas, et en sortit rapidement. Il ne s’attendait juste pas à la voir là. Qui? La soeur jumelle de Jun. Il n’avait rien contre elle, rien du tout même, il l’appréciait, il aimait beaucoup son travail, c’était plutôt elle qui semblait avoir quelque chose contre Min.. Du moins c’est ce qu’il a toujours remarqué.. Et ce qu’il pensait fut avéré vrai, en entendant le ton qu’elle avait, la façon dont elle lui parlait, Min en était sûr, elle avait quelque chose contre lui mais il n’avait pas la moindre idée de ce que cela pouvait bien être. Il ne lui avait jamais rien fait, il ne lui avait que très rarement adressé la parole.. Il ne comprenait pas pourquoi on le détestait gratuitement. Cela ne le dérangeait aucunement d’être détesté, il y avait plein de gens qui le détestaient mais eux.. il connaissait la raison ou du moins s’en doutait et ce n’était clairement pas le cas là. « Je me demandais juste.. Je l’envahis pas du tout. On est ami, c’est normal qu’on soit souvent ensemble. Puis on travaille ensemble et on s’entend bien, est-ce que je devrai l’abandonner comme ça? Refuser de le voir? Et je sais vivre seul. Sinon j’habiterai avec lui, non? Je ne dépend pas de lui, je déteste dépendre des autres. » Il laissa un soupir sortir, est-ce que Min est vraiment trop collé à Jun? Est-ce que cela dérange-t il vraiment Jun? Il lui aurait dit, non? Jun dit toujours quand quelque chose le gêne.. Alors non, Min ne gênait pas Jun, bien au contraire, il semblait heureux lorsque le maknae de H&M rentrait de ses “vacances”. Le problème n’était donc pas lui.. Min commença alors à réfléchir silencieusement, son cerveau commençait à sortir plein de théories et s’arrêta sur qu’une seule.  Serait-ce de la jalousie? De la haine parce que Min est proche de Jun et non elle? Cela rendrait triste Min, il n’a jamais eu l’intention de se mettre entre deux personnes qui font parties de la même famille en soit.. Il n’a jamais eu l’intention de se mettre entre Jun et quelqu’un d’autre. Si Jun ne voudra plus de lui, il partirait juste sans demander pourquoi parce qu’au fond de lui, tout au fond du Min froid, il y avait une partie de lui qui criait “Mais qui veut rester avec toi, abruti? T’es pas assez bien pour tes amis de toute façon.”. Un deuxième soupir sortit de ses lèvres, c’est triste quand même de penser ça.  Le mode Ha Min froid ressortira juste, il a essayé d’être gentil mais recevoir de la méchanceté sans fondement, pour lui du moins, l'agaçait un peu.« Si ce que tu dis s’avère vrai, il me l’aurait dit. Ou du moins je l’aurai senti. Jun est un homme honnête, il a toujours dit ce qu’il avait sur le coeur, même si c’était mauvais, donc non, je ne le gêne pas. Puis si il aurait des problèmes, il m’en aurait parlé, il m’en a toujours parlé jusque là.. Tu sais, tu peux aller lui parler si tu le souhaites. Il ne va pas te manger. Il t’aime beaucoup, tu sais? Tu comptes pour lui. C’est toi qui te mets des barrières Hae Ri. » Il passa alors devant la jeune femme et inséra les doubles des clefs de Jun dans la serrure, il se retourna une fois avant d’entrer, un léger sourire sur le visage. « Tu peux rentrer je pense. Il ne faut juste pas faire le bazarre et bien refermer derrière nous. Peut être que ça te donnera du courage pour aller lui parler. »  





Je veux renaître.
L'ennemi tapi dans mon esprit fête mes défaites sans répit il me défie. Tuant par dépit ce que je sème(⚡️) Pleurent les violons de ma vie. La violence de mes envies. Siphonnée symphonie. Déconcertant concerto je joue sans toucher le DO. Mon talent sonne faux
Revenir en haut Aller en bas
Dim 17 Nov - 0:09
- -
https://produce-u.forumactif.com/t659-kim-hae-ri-girls-like-girls-like-boys-do
https://produce-u.forumactif.com/t667-kim-hae-ri-ma-revolution-porte-ton-nom
https://produce-u.forumactif.com/t682-kim-hae-ri-rps
https://produce-u.forumactif.com/t676-kim-hae-ri-cellphone
Kim Hae Ri
Points :
118
Age :
27
Messages :
389
idole solo (dream ent.) - modo


Hot & cold
Elle s’énervait, Hae Ri le savait, mais elle n’avait aucunement l’envie ou la foi d’agir par rapport à ça. Elle laissait juste cette vague d’émotions tout emporter sur son passage et noyer sa conscience. Tout pourvu qu’elle n’écoute pas cette petite voix qui essayait désespérément de lui faire voir ce qu’elle avait cru comprendre, ce qu’elle avait eu l’impression de décerner, dans l’attitude, sur le visage de Ha Min. Tout serait mieux que de continuer à observer avec angoisse ce regret qui la consumait de l’intérieur. Pourtant, elle avait beau s’énerver, perdre tous ses moyens, lui ne lui reprochait rien. Il restait calme. Il avait même presque l’air… triste. Elle ne comprenait pas. Et ça la rendait encore plus furieuse. Elle avait envie de lui hurler dessus, de le rouer de coups, de le voir souffrir. Qu’il réponde enfin. Qu’il cesse de tout prendre. « Fucking doormat. » Elle avait toujours tendance à trouver qu’il était plus simple de jurer en anglais, sa langue plus ou moins natale, qu’en coréen qu’elle maîtrisait quand même moins. Elle se fichait bien qu’il ne comprenne pas. Et même s’il comprenait, tout le monde ne connaissait pas la presque-insulte sous-entendue. Il lui avait ouvert la porte de l’appartement de son jumeau, il avait sa propre clé. Elle n’y avait jamais réfléchi, mais ça ne la surprenait pas tant que ça. Jun était toujours si généreux… Un jour, ça allait finir par lui retomber dessus. A force de toujours ouvrir la porte aux autres, de toujours accueillir avec le sourire, il finirait par être blessé. « Tu ne sais rien. Strictement rien. » Le volume de sa voix avait considérablement baissé, alors que les images lui revenaient. Des cheveux volant avec l’air, un rire doux et pur et, surtout, ces lèvres qui formaient le plus beau sourire au monde. Maquillé ou pas, cet étirement de lèvres lui avait donné envie de continuer à vivre, pour quelqu’un d’autre. Elle qui avait presque perdu son frère. Hae Ri secoua la tête, pour faire disparaître ces souvenirs. Ces images. Même après tout ce temps, elle n’arrivait pas à arrêter de penser à tout ça. « Tu ne pourras jamais comprendre. Ni toi, ni lui, ni personne d’autre. » Si Min n’était pas là, elle se serait sûrement laissée s’effondrer, ou bien aurait tenté de noyer les souvenirs d’une manière ou d’une autre. A une époque, elle avait essayé l’éternel « remède ». Mais l’alcool n’avait jamais fait qu’empirer les émotions, qu’à rendre les souvenirs plus vifs et verser du sel sur sa blessure. « Je devrai partir. » Elle ne voulait plus être là, elle voulait juste rentrer, fuir, tenter de passer à autre chose et de cesser d’y penser. Ce qu’il avait dit, juste avant. « C’est toi qui te mets des barrières Hae Ri ». Elle savait qu’il avait raison, elle le savait. Mais elle n’arrivait pas à les faire disparaître. Elle n’arrivait pas à passer à autre chose. Elle n’arrivait pas à faire confiance. « Oublie tout ça. » Elle n’arrivait pas, malgré tout, à s’excuser. Elle avait beau savoir qu’elle avait tort, elle continuait de lui en vouloir. Il n’était pas parfait – la perfection n’existait pas, elle l’avait appris dans la douleur – mais il arrivait à avancer, lui. Elle était restée bloquée au collège. Avec un soupir, la chanteuse se dirigea vers la porte de l’appartement de son frère, espérant ainsi signifier la fin de la conversation. « Tu devrais l’attendre. J’avais amené à manger, je suppose que ça t’ira aussi. » La porte ouverte, elle posa la nourriture sur le paillasson et tourna le dos à Min, se demandant depuis quand elle abandonnait aussi facilement.



Au cas où:
 


Ô longs désirs, ô espérances vaines
Qu’encor Amour sur moi son arc essaie, que de nouveaux feux me jette et nouveaux dards, qu’il se dépite et pis qu’il pourra fasse : car je suis tant navrée en toute part que plus en moi une nouvelle plaie pour m’empirer, ne pourrait trouver place •• Louise Labé
Revenir en haut Aller en bas

- -
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: Séoul :: MYEONGDONG (명동) :: Logements :: Appartement de MIURA Jun-
Sauter vers: