MAJ n°7 !
La suppression des non-actifs a été effectuée le 20 janvier.
Ça y est ! L'émission Produce U a touché à sa fin. Merci à tous pour votre participation !
Hiatus forcé de certains artistes de la DREAM, accident des FACTORY, croquis de Sunti, dernières rumeurs diverses, tout est discuté au sein de SHADOW, le forum sans concessions.
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan
Un recensement est en cours, n'oubliez pas d'y passer d'ici le 15 février, en allant sur ce sujet ! Votre avis compte, n'hésitez pas à venir nous le donner en répondant à ce questionnaire ♥️
-22%
Le deal à ne pas rater :
117 couches Pampers Harmonie – Taille 2
31.33 € 40.00 €
Voir le deal

☼ the years pass but you are still there ft. lee yun ☼
Produce U :: World :: Corée-du-sud :: Jeju
Aller en bas 
Jeu 13 Juin - 0:11
- -
https://produce-u.forumactif.com/t329-park-na-yeon-i-blame-on-you#2060
https://produce-u.forumactif.com/t488-park-na-yeon-live-in-colors
https://produce-u.forumactif.com/t487-park-na-yeon-journal-rp#20112
https://produce-u.forumactif.com
Park Na Yeon
Points :
104
Age :
21
Messages :
517
serveuse au vintage coffee

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue) Na Yeon avançait en regardant les indications de son patron, comptant sur elles pour trouver le bon terminal. Habillée de façon assez discrète, juste un jean bleu clair, et un haut crème, elle avait vissé une casquette sur son crâne, avec une simple queue de cheval pour pas que ses cheveux roses soient trop voyants. La raison à cela, ce n’était pas la honte,bien au contraire, mais bien la volonté de ne pas se faire trop voyante. Déjà qu’elle partait un peu à l’improviste… Mais la serveuse n’avait pas put laisser passer l’occasion, obligée d’accepter la proposition de son patron quand il lui avait demandé si elle voulait un voyage pour deux pour son anniversaire, vers jeju. Elle adorait cette île la rosette et naturellement, elle avait décidé d’inviter son ami d’enfance, Yun. Oui, le garçon avait un emplois du temps de ministre mais ils voulaient se voir depuis si longtemps, et il fallait qu’ils fêtent leurs deux anniversaires. Ça allait être l’occasion parfaite.

Patientant devant le terminal d’embarquement, son sac à ses pieds, la demoiselle regarda les dernières news sur son téléphone, une moue ennuyée marquant son doux visage. Elle n’aimait pas lire ce qu’elle voyait sur les sites de rumeurs, que ce soit sur Yun ou Jonah en tant qu’idol ou sur sa douce Kaïla par rapport à l’émission. Les gens étaient si durs… Ils ne se rendaient pas compte que la vie d’idole, c’était loin d’être quelque chose de servit sur un plateau d’argent.

Écouteurs dans les oreilles, le dernier son des FACTORY passant, la rosette ne put s’empêcher de sursauter brutalement quand une main se posa sur son épaule. Un peu effrayée, elle se leva avant qu’un grand sourire ne naisse sur ses lèvres en reconnaissant le garçon en face d’elle juste à son regard rieur. Il faut dire qu’il portait un masque et une casquette, mais elle en comprenait la nécessité Na Yeon, même si des fois, elle aimerait que les gens soient moins cons et laissent ceux qui bossaient se reposer quand ils le voulaient, y compris les idoles.

« Yun, tu m’as fais peur ! Comment tu-vas ? »

Son sourire était doux, alors qu’elle évaluait le garçon, jugeant d’elle-même de sa santé physique. Pas de grosses cernes apparentes, pas de pertes alarmantes de poids… Hum, tout semblait aller bien pour le garçon.

« Tu es prêt pour te reposer, loin des spotlights ! »

C’était aussi pour cette raison que la rosette avait décidé d’inviter son ami d’enfance, tant parce qu’il lui manquait que parce qu’elle estimait qu’il méritait du repos et du temps pour lui. Ils n’avaient même pas put fêter l’anniversaire de l’idole ensemble et pourtant, c’était en avril ! En avril !

« Allons-y, sinon l’avion va décoller sans nous ! »

Attrapant son sac et le plaçant sur son épaule, la jeune femme prit la main du garçon dans la sienne, pour ensuite avancer vers la porte d’embarquement : destination, jeju-do !
feat. @lee yun

code ♡ air de spleen.


RENDEZ-VOUS AU VINTAGE COFFEE ~
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Juin - 2:11
- -
https://produce-u.forumactif.com/t444-lee-yun-midnight-sun
https://produce-u.forumactif.com/t491-lee-yun-look-for-sympathy
https://produce-u.forumactif.com/t489-lee-yun-rps
https://produce-u.forumactif.com
Lee Yun
Points :
127
Age :
23
Messages :
1529
idole - membre des factory - modo

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue) Des fois, Yun se mettait à se demander depuis combien de temps, il n'avait pas eu de réels vacances. Une question qui le taraudait toujours, car même lorsque les caméras n'étaient pas forcément braquées sur le groupe, il n'arrivait pas à penser à autre chose qu'à ses entraînements quotidiens, ses activités du lendemain et tout ce qui accompagnait la dure vie du métier qu'il entreprenait. À chaque fois qu'il avait pensé pouvoir prendre un vrai temps de repos, des obligations venait ruiner tous ses plans. Et pourtant, une magnifique occasion en or s'était présentée à lui quelques jours auparavant lorsque son amie d'enfance lui avait proposé de l'accompagner à Jeju pendant un week-end, et cela pour soi-disant fêter leurs deux anniversaires qui se trouvaient tout de même être séparé de plus d'un mois… C'était peut-être plus qu'un prétexte pour se voir qu'autre chose, mais tant pis, le sino-coréen avait complètement sauté sur l'occasion pour pouvoir passer du temps avec la jeune femme en plus de pouvoir souffler un peu pendant quelques jours. Mais comment faire lorsqu'on possède un dragon comme manager qui veille activement à faire très attention aux rumeurs…? C'est là que Yun avait utilisé ses talents de menteur compulsif en convainquant Ha Reum qu'il partait simplement en week-end avec ses sœurs. Après tout, cette dernière était loin de savoir qu'il ne pouvait plus voir son aînée en peinture et que sa cadette se trouvait actuellement en voyage scolaire à Sokcho, alors pourquoi s'en priver ?

Être seul à l'aéroport le stressait tout de même assez, alors le sino-coréen avait dissimulé son visage du mieux qu'il pouvait. Casquette, masque en tissu, et tout ce qui pouvait aller avec. Il ne mit pas trop de temps avant de repérer son amie à quelques mètres. Le mi-chinois s'était mis à rire pour lui-même en remarquant qu'elle avait fait de son mieux pour dissimuler ses cheveux de couleur bien voyante sous une casquette qui lui allait tout de même plutôt bien, d'ailleurs. Puis une idée venait de lui traverser l'esprit, celle de s'approcher doucement pour surprendre la jeune femme comme il se souvenait avoir eu l'habitude de faire lorsqu'ils étaient jeunes. Furtivement, sa main venait de glisser sur l'épaule de Na Yeon alors qu'il était mis à murmurer en prenant une voix grave exagérée.

« Bouh. »


Et bingo, comme il l'avait prévu, la rosette avait été prise d'un violent sursaut avant de se retourner vers lui. Il ne s'était pas empêché de sourire après cette victoire, aussi puérile soit-elle.

« Bah oui, c'était le but, de te faire peur ! »


Voyant l'un des écouteurs qui venait de glisser de l'oreille droite de la demoiselle, il s'était empressé de lui voler pour écouter, par simple curiosité. En reconnaissant parfaitement le refrain de Black Heart, Yun n'avait pas pu s'empêcher de lui glisser un sourire joueur.

« Fangirl va ! »


Pour reprendre un peu son sérieux, il avait tout de même fini par lui rendre son écouteur avant de l'imiter en déposant lui aussi son sac à ses pieds.

« Ça va, parce qu'on a un super week-end qui s'annonce, non ? Et toi ? Pas trop fatiguée ? On aurait pu partir demain matin, tu sais, si tu aurais voulu te reposer après ta journée de travail.. »

Il s'en voulait un peu, maintenant, d'avoir proposé qu'ils décollent un vendredi soir car l'aéroport serait bien moins peuplé. Il avait simplement levé les yeux au ciel alors que son amie semblait jouer les inspecteurs de police sur son état physique. Mais il n'en fit aucun commentaire, car Na Yeon restait Na Yeon elle qu'elle s'inquiétait toujours trop.
Ça pour se reposer, il était prêt, il était même probable qu'il ai pensé à ses plans pour ce week-end durant toute la semaine en n'ayant qu'une seule hâte : prendre l'avion direction Jeju-do. Alors oui, il avait hoché la tête avec enthousiasme avant de rapidement attraper son sac pour suivre la rosette qui l'embarquait déjà vers leur avion. Juste après avoir fait vérifier le contenu de leurs sacs et montré leurs billets, il ne leur restait plus qu'à grimper dans le véhicule. Rapidement, ils purent trouver leurs places afin de s'installer pour le voyage, aussi court soit-il.

« Le week-end à Jeju, c'était ton idée, donc tu as le droit à la place à côté de la fenêtre. »

Après tout, elle le méritait tout de même bien, non ?
feat. @park na yeon

code ♡ air de spleen.


take me to a place where we both don't have to face the things we faked
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Juin - 11:04
- -
https://produce-u.forumactif.com/t329-park-na-yeon-i-blame-on-you#2060
https://produce-u.forumactif.com/t488-park-na-yeon-live-in-colors
https://produce-u.forumactif.com/t487-park-na-yeon-journal-rp#20112
https://produce-u.forumactif.com
Park Na Yeon
Points :
104
Age :
21
Messages :
517
serveuse au vintage coffee

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue) Doux sourire sur les lèvres, Na Yeon se remettait de la surprise que lui avait provoqué son ami d'enfance, en arrivant comme ça. Yun faisait déjà ce genre de chose quand ils étaient jeunes mais il fallait croire que le temps passant, la rosette avait oublié cette habitude du garçon. Mais elle ne pouvait pas lui en vouloir de toute façon, alors elle se contenta de secouer sa tête de dépit, de s'être fait avoir d'une façon si prévisible. Sans rien dire, elle le laissa prendre l'écouteur qui s'était échappé de son oreille, ses joues rosissant juste un peu, parce que la chanson qui passait, c'était celle de Yun et des FACTORY. Devant le commentaire du garçon, la jeune femme ne put s'en empêcher, elle lui tira la langue.

« fangirl, et fière de l'être ! »

Elle aimait les FACTORY, pourquoi est-ce qu'elle se priverait d'écouter leurs sons, qui étaient excellents ? Ne pouvant enlever le sourire de ses lèvres, la rosette enleva finalement l'autre écouteur de son oreille, coupant le tout pour les ranger, tout en regardant Yun pour s'assurer qu'il ne manquait de rien. Na Yeon avait parfois des réflexes de maman poule, mais elle ne voulait plus perdre personne, alors elle veillait avec soin sur ceux qui protégeait son cœur.

Un léger rire quitta les lèvres de la jeune femme, alors qu'elle écoutait Yun s'inquiéter pour rien. Finalement, elle l'arrêta dans sa tirade avec une pichenette sur le front, le rassurant avec un doux sourire.

« Arrête de t'inquiéter, je ne travaillais pas aujourd'hui. Mon patron m'a littéralement interdit de mettre un pied au café pour que je sois « fraîche et pimpante » pour toi. Il est vraiment taré, je te jure ! »

Elle avait beau dire ça, Na Yeon adorait son patron, qui, depuis qu'il l'avait recueilli après l'épisode Sung Jun avait doucement pris la place d'une figure paternelle et d'autorité dans son cœur. C'était grâce à lui qu'elle pouvait faire ce voyage avec Yun et elle ne l'en remercierait jamais assez pour ça. Tirant son ami d'enfance par la main, ils passèrent rapidement les portes d'embarquement, se prêtant au jeu des vérifications des sacs et des billets. Un sourire sur les lèvres, profitant simplement de l'instant présent, la rosette sourit en entendant le garçon.

« Merci, t'es un ange ! »

Un léger bisous sur sa joue, et elle s’assoit à côté de la fenêtre excitée comme une puce.

« Tu te rends compte : on a un vrai week-end ! »

Pour Na Yeon, c'était important que le garçon puisse se reposer, sans pression de personnes, que ce soit de son agence, de sa manager ou même de ses membres. Alors c'était avec un plaisir non-feint qu'elle lui avait demandé de l’accompagner sur Jeju. S'installant confortablement, elle se prépara au décollage, jamais à l'aise quand le grand oiseau de fer décollait. Heureusement, cela ne durait jamais longtemps et une fois en l'air, elle tapa la fenêtre du doigt en appelant Yun pour qu'il regarde avec elle.

« C'est si petit quand on regarde d'ici ! »

Un rien impressionnait la rosette, qui s'émerveillait encore de petites choses comme celles-ci.
feat. @lee yun

code ♡ air de spleen.


RENDEZ-VOUS AU VINTAGE COFFEE ~
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Juin - 4:41
- -
https://produce-u.forumactif.com/t444-lee-yun-midnight-sun
https://produce-u.forumactif.com/t491-lee-yun-look-for-sympathy
https://produce-u.forumactif.com/t489-lee-yun-rps
https://produce-u.forumactif.com
Lee Yun
Points :
127
Age :
23
Messages :
1529
idole - membre des factory - modo

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue) Il avait effectivement l'habitude qu'on le prenne pour un gosse, parce que des fois, il se laisser un peu aller en blagues comme il venait de le faire avec la rosette, mais Yun s'avérait être tout de même plus mature qu'il ne le laissait penser. Et puis, Na Yeon l'aidait à se défaire un peu de son sérieux, parce qu'il savait pertinemment qu'elle ne lui en voudrait pas, bien au contraire.
D'ailleurs, il lui en était reconnaissant, de même pour tout le support qu'elle lui offrait en écoutant la musique que son groupe produisait. Lorsqu'elle lui avait répondu sur un ton joueur en lui tirant la langue, il s'était simplement contenté de lui sourire sans rien ajouter de plus.

Peut-être qu'elle avait raison et que le sino-coréen s'inquiétait effectivement pour pas grand chose. Mais elle n'était pas mieux, elle, à l'inspecteur pour vérifier que tout allait bien, comme une maman poule. Ils se ressemblaient bien là-dessus, à toujours s'en faire pour un rien.

« bon, si tu le dis, et oui, il a l'air d'être un peu.. spécial. »

Son patron, il semblait qu'elle l'avait déjà mentionné dans certaines de leurs discussions.
Enfin, Yun espérait que ce dernier ne se faisait pas d'idées sur leur relation, ou il risquait d'être profondément déçu..

Rapidement, ils venaient de grimper dans leur avion avant que celui-ci ne démarre, et le Factory se sentait étrangement bien. Parce qu'avec son amie d'enfance, il n'avait pas l'obligation d'être celui qu'on voulait qu'il soit. Il n'avait pas forcément besoin de faire attention à ses mots, à ses actions ou à tout ce qui pouvait aller avec son rôle d'idole. C'était peut-être ça, qui l'avait poussé à prendre ce week-end avec son amie. Car même si Na Yeon était tout d'abord venue le retrouver lors d'un fan meeting, le mi-chinois savait très bien qu'elle ne le voyait pas comme ce qu'il était devant les caméras. Il se sentait peut-être un peu plus libre, au final, et l'idée de vivre deux jours complètement loin de sa vie d'artiste plutôt connu dans le pays lui plaisait énormément. Mine de rien, il y avait certaines fois où il regrettait un peu le fait de sortir sans attirer l'attention, de ne pas devoir constamment s'entraîner ou de ne pas penser à ce qui l'attendait le lendemain. C'était ce que Na Yeon lui avait offert, plus qu'un week-end, c'était un vrai moment de répit.

Après avoir décidé d'offrir la place très souvent prisée à côté de la fenêtre à son amie, Yun s'était occupé de ranger le peu d'affaires qu'ils avaient pu emporter avec eux dans l'avion dans les soutes juste au-dessus de leurs sièges. Lorsque la demoiselle avait décidé de l'embrasser sur le coin de la joue en guise de remerciement, il avait fait de son mieux pour dissimuler son embarras. Ce genre de contact, il n'y était effectivement absolument pas habitué et c'était ce qui l'avait un peu dérangé. Mais c'était entièrement de sa faute, et son amie n'avait certainement pas pensé à mal, ou elle n'avait sûrement pas fait cela en pensant à plus.. Du moins, il l'espérait réellement.

À contrecœur, il dut éteindre son téléphone portable le temps de décollage alors qu'à ses côtés, la rosette semblait toujours plus excitée. Ça, il ne pouvait pas lui en vouloir, car il se pouvait qu'il soit presque aussi impatient d'arriver, même s'il arrivait tout de même plus à le dissimuler que Na Yeon.

« oui ! mais pas question de prévoir quoique ce soit, d'accord ? on avisera pour voir ce qu'on fait lorsqu'on sera sur place. »

À part pour l'hôtel, bien sûr, mais pour ça, Yun faisait confiance à la jeune femme. Alors que leur avion décollait tranquillement, l'idole venait juste de fermer les yeux afin de se relaxer un petit peu. La nuit dernière avait été un peu difficile, et même s'il avait tout de même pu trouver le sommeil vers quatre heures du matin, il n'en restait pas moins assez fatigué. Na Yeon venait de l'interpeller alors il s'était légèrement levé pour regarder par-dessus son épaule. L'adorable manière dont elle s'émerveillait de la sorte lui valut un petit rire.

« Tu n'a pas prit l'avion si souvent que ça, je me trompe ? »

La première fois que sa famille avait pris l'avion pour Shanghai, on lui avait toujours dit qu'il avait eu la peur de sa vie et qu'il avait catégoriquement refusé de s'asseoir à côté du hublot. Désormais, l'habitude faisait que cela ne lui faisait absolument rien même s'il n'aimait pas que les vols s'éternisent, à croire que cette angoisse ne l'avait pas totalement quitté pour autant.

feat. @park na yeon

code ♡ air de spleen.


take me to a place where we both don't have to face the things we faked
Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Juil - 22:06
- -
https://produce-u.forumactif.com/t329-park-na-yeon-i-blame-on-you#2060
https://produce-u.forumactif.com/t488-park-na-yeon-live-in-colors
https://produce-u.forumactif.com/t487-park-na-yeon-journal-rp#20112
https://produce-u.forumactif.com
Park Na Yeon
Points :
104
Age :
21
Messages :
517
serveuse au vintage coffee

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue) Na Yeon, elle ne peut que lever les yeux vers le ciel quand Yun dit que son patron est spécial. Si encore, il n’était que ça. Mais au final, la rosette elle s’est attachée à ce côté de la personnalité de son patron, l’appréçiant même sans honte aujourd’hui. Rapidement, elle et son ami d’enfance monte dans l’avion, prêt à embarquer. Elle a déjà tellement hâte d’arriver, tellement hâte de profiter de Yun et de sa présence. Depuis combien de temps, ils n’avaient pas put passer juste un moment comme ça ? À se détendre, à rire et profiter ? Des lustres, elle en était certaines. Et encore plus avec le garçon.

Maintenant dans l’oiseau de métal, la jeune femme prit le temps de remercier Yun, avec un léger baiser sur sa joue, les joues un peu rosie. C’est qu’elle ne savait pas comment lui montrer sa gratitude de bien avoir voulu venir avec elle, plus que pour le remercier de la place prêt de la fenêtre. Le laissant ranger leurs deux sacs, la rosette se retourna vers lui, avec un doux sourire, hochant vigoureusement de la tête à sa question. Il était juste hors de question qu’ils prévoient quoi que ce soit pour ce week-end. C’était détente et seulement ça. Ils aviseraient en temps voulu sûr ce qu’ils feraient en détails.

« T’inquiète pas ! On a un week-end complet, et plus de temps qu’il en faut ! On ne va pas se gâcher la vie avec un planning à la con ! »

Elle avait envie d’être libre pour une fois Na Yeon, de pouvoir faire les choix qui lui plaisaient quand elle en avait envie. Et ça commençait par ne rien prévoir ! Heureuse, un sourire sur les lèvres, elle posa finalement ses fesses sur son siège, s’attachant pour le décollage de l’appareil. La rosette avait déjà prit l’avion, une fois, quand elle était venue à Séoul, avec Sung Jun. Si elle avait sut, peut-être qu’elle ne serait jamais monter dans l’oiseau de fer. Alors forcément, cette expérience étant lointaine, la jeune femme ne peut qu’admirer l’envol vers les cieux, une expression émerveillée sur ses traits. Les gens semblaient si petits de cette hauteur, si insignifiant. Elle, elle avait l’impression de pouvoir tout toucher, de pouvoir tout atteindre, pendant un fugace instant.

À la question de Yun, elle secoue juste négativement de la tête. Elle aimerait voyager plus, mais elle n’avait jamais put. Elle avait été abandonné et les grands-parents de Sung Jun, bien qu’adorables, n’avait pas à l’assumer quand ils l’avaient accueillis chez eux, mettant presque rien de côté. Normal que la rosette ne demandait jamais rien, estimant qu’ils faisaient déjà tant pour elle. Elle devrait aller les voir, même si ce serait dur. Ils lui avaient offert beaucoup.

« Non, c’est la deuxième fois. J’ai jamais quitté la Corée. »

Mais elle ne désespérait pas la rosette, un jour, elle verrait d’autres bouts du monde. Comme peut-être qu’un jour, elle rechanterait, sa voix cessant de se bloquer dans sa gorge à la simple idée de sortir une note avec. Maintenant dans les cieux, la jeune femme quitta son hublot, pour adresser un grand sourire à Yun. Ce voyage avec lui, il lui faisait tellement plaisir. Un soupir de contentement quitta les lèvres fines, alors que Na Yeon sortait son téléphone pour lire dessus, Yun étant déjà occuper à jouer. Elle ne comptait pas le déranger plus que ça !

Sauf que, la rosette, elle avait surestimé le pouvoir de sa courte nuit. Depuis sa rupture avec Sung Jun, qu’elle n’avait jamais réellement expliquer à Yun d’ailleurs, elle ne dormait qu’à moitié, enchaînant les nuits sans sommeils, de deux à cinq heures. Son corps avait finit par s’y faire, mais parfois c’était trop et Na Yeon tombait comme une masse pour peu qu’elle ne se pose. Ce qui arriva, ses yeux se fermant sans qu’elle ne s’en rende compte alors qu’elle lisait et sa tête tombant finalement sur l’épaule de son voisin. Le coton du sommeil, l’esprit tout à Morphée, elle ne se rendait plus compte de rien.
feat. @lee yun

code ♡ air de spleen.


RENDEZ-VOUS AU VINTAGE COFFEE ~
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Juil - 19:28
- -
https://produce-u.forumactif.com/t444-lee-yun-midnight-sun
https://produce-u.forumactif.com/t491-lee-yun-look-for-sympathy
https://produce-u.forumactif.com/t489-lee-yun-rps
https://produce-u.forumactif.com
Lee Yun
Points :
127
Age :
23
Messages :
1529
idole - membre des factory - modo

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue) Tout de suite après être monté dans l'avion, Yun s'était rapidement posé, soulagé d'enfin y être. De un, il avait attendu ce moment avec impatience depuis qu'ils avaient commencé à prévoir leur petit voyage, avec Na Yeon. De deux, ils gardaient quelques mauvais souvenirs des aéroports, comme une fois où toute la famille avait loupé leur vole, car le plus jeune des Lee s'était perdu dans la zone d'embarquement. Enfin, maintenant qu'il y était, il lui suffisait simplement d'attendre l'arrivée de l'avion. Rabaissant au passage sa casquette sur son visage, il s'était vite tourné en direction de son amie qui semblait particulièrement émerveillée par la vue, même si le véhicule n'avait décollé que depuis une poignée de minutes. Il l'avait trouvé mignonne, et s'éclater en observant la vue. Comme il s'en était douté, d'ailleurs, Na Yeon n'avait que très peu voyagé et dans un sens, le mi-chinois trouvait cela un peu dommage. Il n'avait jamais vraiment aimé changer de pays, mais cela restait une expérience assez enrichissante bien que ses nombreux déménagements aient été particulièrement difficiles. Sourire aux lèvres, il s'était retourné en s'installant un peu plus confortablement.

« c'est pas si grave, tu auras encore l'occasion de voir pleins de choses, Nayeon-ie. »

Et ça, il l'espérait sincèrement. S'il en avait la possibilité, un jour, l'idole lui proposerait un voyage à son tour. Parce que la jeune femme méritait de découvrir tout un tas de nouveaux lieux. Ils vaquaient tous les deux à leurs occupations, et Yun avait vite attrapé son téléphone portable qu'il avait au préalable mis en mode avion. Il s'ennuyait déjà, alors par automatisme, il venait de lancer un jeu de rythme, qui, heureusement, ne nécessitait ni connexion internet, ni donnés mobiles. C'était une banale application qui permettait au joueur d'y installer ses propres musiques pour créer un paterne de jeu. Forcément, le garçon avait pris un malin plaisir à y installer toutes les chansons de son groupe installées dans son téléphone. Un écouteur accroché à l'une de ses oreilles, il gardait cependant son attention à sa voisine, en n'étant qu'à moitié happé dans son jeu. Bien vite, cela l'avait ennuyé, et donc l'appareil fut posé un peu plus loin alors que le sino-coréen s'apprêtait à poser une question à son amie. Mais c'était sans compter que la jeune femme s'était déjà presque assoupie, et que sa tête était en train de glisser, jusqu'à atterrir sur l'épaule du Factory qui eut un léger sursaut. Pendant un instant, il resta à l'observer, légèrement interdit. Elle semblait paisible, Yun ne se sentait pas de la réveiller même si le contact l'avait bien surpris. Faisant abstraction de son amie d'enfance, assoupie contre son épaule, l'idole n'avait fait que mettre ses écouteurs en prenant soin de ne pas trop bouger.

Le vol ne s'était pas éternisé, et voilà que le capitaine de bord annonçait déjà l'atterrissage de l'avion. En se penchant en direction de son amie, la main du sino-coréen vint délicatement se posa sur l'épaule de la jeune fille.

« Nayeon ? Réveille-toi, on est en train d'arriver. »

Il l'avait laissé tranquillement ouvrir les yeux, en souriant avant de s'occuper de rassembler toutes leurs affaires. Alors que la demoiselle semblait déjà plus réveillée, il lui glissa : « Ça va ? Tu t'es bien reposée ? » Il espérait sincèrement que cette petite sieste lui avait été bénéfique. Lorsqu'ils eurent tous deux attachés leurs ceintures, le véhicule commença à piquer vers le sol pour finalement atterrir à Jeju-Do. Il ne leur restait plus qu'à récupérer quelques affaires en soutes, et ils pourraient pleinement profiter de leur petit séjour. Tout juste sorti de l'avion, Yun s'était emparé de son sac à dos pour le glisser sur son dos.

Bon, direction l'hôtel ? Comme ça, on a toute notre journée de libre ! »

Déjà, il leur fallait quitter l'aéroport afin de trouver le taxi qui les conduirait à leur hôtel. Suivi de Nayeon, le Factory avait rapidement trouvé la voiture correspondant au taxi qu'il avait précédemment commandé en ligne. En entrant dans la voiture, il avait donné le lieu au chauffeur. Dans quelques pas, ils y seraient enfin.
feat. @park na yeon

code ♡ air de spleen.


take me to a place where we both don't have to face the things we faked
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Aoû - 16:18
- -
https://produce-u.forumactif.com/t329-park-na-yeon-i-blame-on-you#2060
https://produce-u.forumactif.com/t488-park-na-yeon-live-in-colors
https://produce-u.forumactif.com/t487-park-na-yeon-journal-rp#20112
https://produce-u.forumactif.com
Park Na Yeon
Points :
104
Age :
21
Messages :
517
serveuse au vintage coffee

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue) Na Yeon, elle se sentait excitée, à l’idée même de ce voyage, qui semblait enfin concret maintenant qu’elle était dans l’avion, Yun à ses côtés. Elle s’extasiait d’un rien, s’émerveillant d’avoir quitté le sol, un sourire sur ses lippes pleines. Maintenant qu’ils étaient en l’air, elle se reconcentra sur le garçon à ses côtés, l’écoutant avec attention. À la suite de ses mots, elle haussa les épaules, un légère moue peinte sur son visage.

« J’aimerais bien partir visiter le Japon. Mais ça ne sera pas avant quelques temps, ce n’est pas grave. »

Elle n’en mourerait pas, si elle ne quittait jamais la Corée. Maintenant bien dans le ciel, la rosette suit l’exemple de son ami d’enfance, lançant une appli pour lire des livres depuis son téléphone. Sauf qu’à ne jamais dormir assez, le sommeil finit la rattraper et sans s’en rendre vraiment compte, ses yeux papillonnent, jusqu’à ce fermer complètement. Morphée l’a finalement attrapé dans sa toile et elle y plonge, comme une bienheureuse, ne se rendant même pas compte dans son brouillard cotonneux que sa tête finit contre l’épaule du chinois, qui lui sert bien malgré lui de coussin.

Ce n’est que quand le garçon l’appelle, pour la réveiller, que la rosette ouvre de nouveau les yeux, les frottant sans vraiment comprendre ce qui se passe. Perdue, elle regarde autour d’elle, avant de rougir furieusement en se rendant compte qu’elle s’est endormie sur Yun. Des excuses marmonnées entre ses lèvres roses, elle prend le temps d’émerger complètement. Ses yeux hagards regardent autour d’elle, et quand la serveuse comprend qu’ils se préparent à atterrissage, elle prend le temps d’attacher sa ceinture.

« Oui, ça a fait du bien. Désolé de… t’avoir pris pour mon coussin. »

Ses joues ont de nouveau prit une adorable teinte rosée, alors qu’elle s’excuse de la gêne qu’elle a été pour son ami d’enfance. Mais rapidement, tout est oublié, alors qu’ils arrivent sur le sol, et que l’excitation reprend la rosette aux tripes, heureuse tout simplement. Ça faisait si longtemps qu’elle n’avait pas juste profiter, sans penser à rien d’autre, sans penser à sa vie d’avant. Au fond d’elle, elle savait que cette fois-ci, c’était la bonne. Qu’elle repartait enfin du bon pied.

« Oui, direction l’hôtel et on avisera après ce que l’on fait ! »

Le sourire est éclatant sur le visage de la rosette, réellement heureuse de ce week-end qui s’annonçait magique, alors qu’elle suit l’idole en dehors de l’oiseau de fer, pour récupérer les bagages en soute. Rapidement, les deux se retrouvent assis dans le taxi qu’ils avaient réservé avant de partir et la rosette regarde tout autour d’elle avec de grands yeux émerveillés.

« J’ai hâte qu’on puisse aller voir la mer, si tu savais ! »

C’est que depuis Busan, depuis qu’elle avait déménagé à la campagne et que tout était partit en vrille, elle n’avait jamais eu l’occasion de retourner voir l’océan et s’y baigner. Ça faisait presque quinze ans… Tout était si simple avant qu’elle ne déménage au final.

Chassant ses mauvaises pensées, la rosette trépigne alors qu’ils sortent du taxi, son sac sur l’épaule, arrivés devant l’hôtel. Sans se formaliser, elle prend Yun par la main pour le tirer vers l’accueil du bâtiment, vérifiant juste que le garçon a bien sa casquette sur son crâne et son masque de mit, replaçant la première correctement. Elle ne voulait pas qu’il ai de problème. Aussitôt fait, ils entrent finalement et la serveuse se plante face à l’accueil, un doux sourire sur ses lippes.

« Bonjour, nous avons réservés une chambre au nom de Park Na Yeon. »

Ils partageaient la même chambre, mais avec lits séparés. C’était plus simple et plus économique. Puis de toute façon, c’était Yun, son ami d’enfance. Ils partageaient le même lit petits, quand l’un dormait chez l’autre, une chambre ce n’était rien.
feat. @lee yun

code ♡ air de spleen.


RENDEZ-VOUS AU VINTAGE COFFEE ~
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Aoû - 18:40
- -
https://produce-u.forumactif.com/t444-lee-yun-midnight-sun
https://produce-u.forumactif.com/t491-lee-yun-look-for-sympathy
https://produce-u.forumactif.com/t489-lee-yun-rps
https://produce-u.forumactif.com
Lee Yun
Points :
127
Age :
23
Messages :
1529
idole - membre des factory - modo

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue) Comme il s'en doutait, le vol était passé à la vitesse de la lumière. La tête de Nayeon sur son épaule ne l'avait au final pas tant dérangé que ça. Au final, il s'était fait à ce contact un peu particulier, un peu nouveau. Ça, la jeune femme le faisait souvent quand ils étaient enfants. Mais tout était différent, maintenant. Ils avaient tous deux pris en maturité, ils avaient grandis. Mais garder quelques souvenirs d'enfance ne faisait de mal à personne, c'était ce qui les reliaient, après tout. L'idole prenait à chaque fois garde à ne pas réveiller la jeune femme en bougeant au minimum. Nayeon avait l'air paisible, comme ça, alors qu'elle s'émerveillait joyeusement devant la fenêtre, quelque temps auparavant. Peut-être qu'il avait eu raison de penser qu'elle n'avait pas beaucoup dormi, cette nuit. Lorsque le pilote avait enfin annoncé l'atterrissage du véhicule, Yun n'eu pas réellement l'envie de réveiller son amie. Mais il dus tout de même se résoudre à le faire afin qu'ils puissent pleinement profiter de leur week-end. Tout de suite, après l'avoir réveillée, il avait forcément remarquée la gêne de la rosette. Après toutes ces années, au final, Na Yeon agissait toujours d'une manière similaire. Le jeune homme savait pertinemment que si les joues de son amie prenaient cette teinte pourpre, c'était car elle se sentait coupable, ou, car elle était mal à l'aise. Doucement, il était venu déposer la paume de sa main sur le haut du crâne de la rosette afin de la rassurer.

« arrête de trop t'en faire pour ça ! tout ce qui m'importe, c'est que tu ai pu te reposer un peu. » Il lui avait offert un large sourire avant d'attacher sa ceinture pour se préparer à l'atterrissage, alors que l'amie à ses côtés semblait toujours un peu embêtée.

Le mi-chinois était habituellement assez doué pour cacher son excitation, mais cette fois-ci, il avait tant hâte que cela s'avérait bien difficile pour lui. Et Nayeon, juste à côté de lui, dans le taxi, elle ne semblait pas réussir à cacher son impatience non plus. Là encore, elle s'émerveillait comme une petite fille partie en vacances pour la première fois. Yun, lui, il l'observait silencieusement, le sourire aux lèvres. Tout ça lui avait manqué. Busan lui manquait aussi un peu, des fois, même s'il n'avait passé qu'une année et demie là-bas. En quittant le véhicule, la jeune fille l'avait un peu surpris en s'appropriant sa main afin de se diriger vers l'hôtel. Lorsque que la serveuse s'était stoppée, il s'était apprêté à lui demander ce qui n'allait pas, mais son geste l'avait empêché de parler. Là, alors qu'elle venait délicatement d'abaisser sa casquette sur son visage, Yun ne pouvait qu'avoir envie de sa cacher un peu plus sous son masque en tissu. Et pourtant, il avait simplement détourné le regard, comme si de rien n'était.

Ni une, ni deux, ils arrivèrent bien vite à l'hôtel pour récupérer la chambre qu'ils allaient partager pendant ces deux jours. Alors que son amie d'enfance s'était occupée de prendre les clés, le sino-coréen s'était emparé de leurs sacs pour les monter. À peine entré dans la chambre, le Factory laissa ses bagages à l'entrée de la pièce pour aller se jeter sur l'un des deux petits lits que contenait la pièce en poussant un long soupir de satisfaction. Très vite, il avait abandonné sa casquette ainsi que sa veste, sans se rappeler pourquoi il avait tenu à prendre cette dernière en plein été. « na yeon ~ tu as des idées de plans pour cet après-midi ? » La jeune femme avait parlé d'aller voir la mer, un peu plus tôt, mais il préférait lui demander son avis, car de toute manière, peu importait les activités, pour lui, il la suivrait forcément. Le jeune homme s'était relevé d'un coup en s'avançant vers la table dans un coin de la pièce pour y remarquer quelques brochures. « uh.. avec ça, peut-être qu'on pourra trouver quelque chose ? » Il lui tendait désormais les quelques brochures touristiques, avec un peu de chance, quelque chose finirait bien par les emballer.

feat. @park na yeon

code ♡ air de spleen.


take me to a place where we both don't have to face the things we faked
Revenir en haut Aller en bas
Ven 13 Sep - 23:11
- -
https://produce-u.forumactif.com/t329-park-na-yeon-i-blame-on-you#2060
https://produce-u.forumactif.com/t488-park-na-yeon-live-in-colors
https://produce-u.forumactif.com/t487-park-na-yeon-journal-rp#20112
https://produce-u.forumactif.com
Park Na Yeon
Points :
104
Age :
21
Messages :
517
serveuse au vintage coffee

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
Na Yeon, elle ne pouvait pas enlever le sourire presque idiot qui était sur ses lèvres. Elle retombait un peu en enfance, doux miroir de ce qu’elle partageait déjà avec Yun à Busan. L’excitation, l’envie de partager avec un ami proche, c’était surtout ça qui la faisait presque sauter partout dans l’habitacle du taxi, alors qu’ils avaient finalement atterri à Jeju. L’île, du peu qu’elle voyait à travers la fenêtre de la voiture, semblait magnifique et elle n’avait qu’une hâte : partir à l’aventure avec le mi-chinois à ses côtés et découvrir cette île. Mais avant tout cela, ils s’arrêtaient à l’hôtel pour y déposer les valises et pouvoir se promener et profiter tranquillement, l’esprit occupé par simplement le bonheur et non les paquetages !

À peine sortie du taxi, que la rosette a insisté pour payer, elle prend la main de son ami d’enfance, pour le tirer vers l’entrée de l’hôtel, s’occupant rapidement et avec une dextérité certaine de cacher son identité juste avant d’entrer. Il était hors de question que Yun soit embêté par sa célébrité pendant ce séjour, et qu’il risque sa carrière pour être vu avec elle. Elle ne se le pardonnerait pas si c’était le cas. Fière d’elle, ils entrent finalement dans l’endroit où ils vont séjourner pour le week-end, atteignant rapidement leurs chambres. Si le premier réflexe de l’idole est de tester les lits, celui de Nayeon est de se jeter sur les fenêtres, ses yeux se perdant sur la vue magnifique que leur offre leur chambre.

« Yun vient voir ! On voit la mer ! Regarde ! »

Elle est loin, la jeune femme discrète. Elle est juste excitée comme une puce, décidée à aller visiter tout ce qui serait possible, sans fatiguer trop le garçon à ses côtés. La voix plus grave de son ami la tire néanmoins de sa contemplation et un délicat sourire fleurit sur les lèvres de la belle alors que ses yeux se fichent sur le visage du mi-chinois. Elle se rapproche de lui et des prospectus, s’appuyant sur son épaule pour voir ceux qu’il lui montre, sa main sur son épaule, sa tête reposant dessus.

« Anw, l’aquarium est pas loin ! J’ai jamais vu de poissons. On peut y aller tu penses ? »

Elle s’est détachée de Yun, lui posant la question avec ses yeux ne voulant le forcer à rien. Il voudrait se reposer simplement, qu’elle l’accepterait la rosette. Si elle avait penser à son ami d’enfance plutôt que Jun ou Kaïla pour l’accompagner, c’était surtout pour lui permettre une pause méritée, surtout avec son emplois du temps de malade mental. Des fois, elle souhaiterait juste qu’il puisse se poser et profiter du temps pour lui.

« Si tu as besoin de repos, on peut rester aussi. Je veux pas que tu te fatigues. Ce n’est qu’un week-end mais je veux que tu te reposes. »

Elle était sincèrement inquiète la rosette en prononçant ses mots, regardant avec sérieux son ami d’enfance. C’était peut-être trop, mais elle s’en fichait. Son ventre se serrait d’avance, à l’idée d’imaginer Yun malade, ou blessé, alors s’il devait se reposer, se serait repos, et elle accepterait cela avec le sourire aux lèvres.
feat. @lee yun

code ♡ air de spleen.


RENDEZ-VOUS AU VINTAGE COFFEE ~
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Ven 20 Sep - 1:32
- -
https://produce-u.forumactif.com/t444-lee-yun-midnight-sun
https://produce-u.forumactif.com/t491-lee-yun-look-for-sympathy
https://produce-u.forumactif.com/t489-lee-yun-rps
https://produce-u.forumactif.com
Lee Yun
Points :
127
Age :
23
Messages :
1529
idole - membre des factory - modo

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue) À travers la vitre du taxi, il pouvait admirer la vue idyllique sur l'île que le voyage leur offrait. Nayeon, à ses côtés, semblait complètement émerveillée par cette même vue, d'ailleurs, et cela suffisait à ce qu'il se sente merveilleusement bien en sa compagnie. Avant d'entrer dans la hall de l'hôtel, son amie avait prit soin de parfaire sa couverture de sorte à ne pas leur attirer une montagne de problèmes. Puis ils avaient gagné leur chambre, étonnamment assez spacieuse pour deux, propre, confortable. De douces effluves de lavande prouvait que le ménage avait été fait très récemment, de même pour les lits, des draps blancs avaient été déposés au bout des deux matelas. Le premier réflexe du mi-chinois avait justement été d'aller se jeter sur l'un des lits, alors que son amie d'enfance, elle, avait couru vers la fenêtre pour admirer la vue. Yun l'avait rapidement rejoint, le regard scrutant l'océan qui s'étendait à perte de vue. Il n'avait rien dit, et quelque part, cela avait eu le don de lui rappeler l'époque ou il vivait à Busan. Une très courte année de sa vie, ou il avait cependant fait la connaissance de celle qui l'accompagnait aujourd'hui.

La journée était déjà bien entamée, et s'ils voulaient commencer à profiter de leur week-end pour aller se balader, il leur fallait choisir une activité. Parcourant les prospectus des yeux, Yun préféra laisser son amie choisir. Ce n'était pas dans son caractère de lui imposer quelque chose, alors il préférait que Nayeon décide à sa place. Et il avait eu raison, car à ses côtés, la jeune femme semblait avoir trouvé son bonheur parmi les attractions proposées. Le sourire aux lèvres, il savait déjà qu'il ne poserait aucune objection, et puis, l'aquarium était une très bonne idée. Et il avait eu raison, car à ses côtés, la jeune femme semblait avoir trouvé son bonheur parmi les attractions proposées. « Je suis venu pour me reposer, mais surtout pas pour passer un week-end entier dans cette chambre d'hôtel. L'aquarium, c'est une très bonne idée, et en plus, c'est assez proche pour qu'on puisse faire le chemin à pieds. » Sans rien dire de plus, il était allé rassembler de trois affaires, lunettes de soleil, portefeuille en laissant la demoiselle se préparer de son coté, elle aussi, avant de partir en direction du fameux aquarium.

Ils s'étaient perdus en discussion durant l'entièreté du trajet, et au moment d'arriver, le sino-coréen eut une sorte de mauvais pressentiment. L'entrée était déjà bondée, presque comme un jour de carnaval, et pour lui qui était tout sauf avide d'attention qui n'espérait pas se faire reconnaître, c'était légèrement mal parti. Pourtant, il n'en avait pas dit un mot à Nayeon. Aller à l'aquarium semblait lui faire réellement plaisir, et en aucun cas, il n'aurait voulu gâcher sa bonne humeur, ou encore pire, la faire s'inquiéter pour lui, une nouvelle fois. Un bon point, cependant, la file d'attente pour la billetterie semblait plutôt rapide, et très vide, leur tour arriva. « Restes-là, je reviens. » Un léger clin d'œil dans sa direction, et le voilà qui se rendait au guichet pour demander deux places. La femme lui rendit sa monnaie en lui donnant quelques papiers en plus. « Et voilà ~ Tu ne m'as rien demandé, pour l'hôtel, alors je te doit au moins ça. » Il était hors de question qu'elle soit la seule à en mettre de sa poche, pour ce voyage. « On m'a donné ça, c'est un plan de l'aquarium, je crois. Par où est-ce que tu veux commencer ? » Yun lui avait tendu le morceau de carton et s'était placé à ses côtés pour regarder aussi après que la rosette l'ai déplié. « Ah.. Il y a un sens de visite.. » Dommage pour eux, ils devraient forcément se mêler à l'immense foule qui s'affairait déjà dans le bâtiment. « Pas le choix, je suppose. Essayons de ne pas nous perdre.. »

feat. @park na yeon

code ♡ air de spleen.


take me to a place where we both don't have to face the things we faked
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Oct - 0:24
- -
https://produce-u.forumactif.com/t329-park-na-yeon-i-blame-on-you#2060
https://produce-u.forumactif.com/t488-park-na-yeon-live-in-colors
https://produce-u.forumactif.com/t487-park-na-yeon-journal-rp#20112
https://produce-u.forumactif.com
Park Na Yeon
Points :
104
Age :
21
Messages :
517
serveuse au vintage coffee

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue)Elle ne peut s’en empêcher la rosette, il a fallut qu’elle s’inquiète pour son ami d’enfance, lui assurant que s’il préfère rester se reposer à l’hôtel, ils le peuvent aussi. Elle se rappelle d’à quel point le monde de l’idoling était dur, et épuisant, alors même qu’elle n’était que trainee. Pour Yun, qui est une idole connue et reconnue, la charge doit être double, et elle s’en voudrait sincèrement de ne pas lui offrir le repos qu’il méritait. Heureusement, la voix grave du garçon la rassure, et si elle gonfle un peu ses joues en signe de protestation, elle ne peut que se ranger à son avis. Il est grand, et même si elle s’inquiétait, il savait se gérer.

Tout comme le garçon, la serveuse prend le temps de prendre une veste de son sac de voyage, et une paire de lunettes de soleil, qu’elle pose dans sa chevelure rose. Un regard pour celui qui l’accompagne et les voilà partis, prêt à vivre à aller voir les poissons. Le chemin n’est pas très long, surtout parce qu’ils parlent l’un avec l’autre. Na Yeon, elle a l’impression que ça fait des lustres qu’elle n’a pas parler ainsi avec son ami d’enfance, que ça fait des années qu’elle ne s’est pas sentie si légère. C’est sûrement le cas, mais elle s’en fiche. Présentement, l’ancienne trainee sourit, et profite.

Les joues gonflées, elle regarde Yun revenir avec les places, alors qu’il l’a laissé en arrivant. Elle boude un peu, et elle le lui fait savoir, ses bras se croisant sur sa poitrine.

« Je pouvais payer. Tu ne me dois rien, ce voyage, c’est un cadeau. Je ne paye absolument rien ! »


C’était vrai. Encore une des lubies de son patron. Même si la rosette ne pouvait que lui en être reconnaissante. Elle savait bien que l’homme l’avait prise sous son aile et la considérait, à sa façon particulière, comme sa fille. Il faisait tellement pour elle, et l’inverse était vrai. Cet homme fantasque était devenu un ami, une autorité presque parentale pour Na Yeon. C’était bien pour cela qu’elle ne quittait pas le Vintage Coffee, parce qu’elle si sentait chez elle.

« Si tu veux, on peut attendre que les gens aient un peu avancé avant de commencer la visite ? Il n’y avait personne après nous. Si on avance doucement, et qu’on attend un peu avant de partir, on devrait être tranquille. »

Elle ne voulait pas risquer la tranquillité du garçon, et qu’il soit reconnu parce qu’ils s’étaient précipités. D’ailleurs, comme quelques dizaines de minutes avant, elle prend le temps de rabaisser sa casquette et de mettre son masque correctement.

« Tu sais quel poisson tu veux absolument voir ? Moi, je veux voir les méduses ! Je trouve ça mignon. »

Une moue adorable se peint sur les lèvres de la rosette alors que finalement la foule est partie. Il reste quelques personne mais plus le monde de précédemment. Avec un sourire éblouissant, elle glisse doucement sa main dans la sienne pour l’emmener vers le premier bassin. La main de la jeune femme ne reste pas longtemps dans celle du garçon, à peine elle voit l’aquarium, la voilà collé à la vitre à regarder les poissons, à s’extasier. Elle semble enfantine pour un regard extérieur, mais il faut la comprendre Na Yeon. Elle n’a jamais eu d’enfance, sa mère trop absente pour réellement organiser des sorties comme celle-ci, son père travaillant avec acharnement. Puis les grands-parents de Sung Jun n’avait jamais eu les moyens une fois qu’ils l’avaient recueillit, alors c’était une grande première pour la rosette, dont les yeux brillaient.

« Anw, Yun regarde ! C’est tout petit, ils sont adorables ! »


Elle se retourne vers lui, les yeux brillants, un sourire lumineux sur ses lèvres d’habitudes si triste. Doucement, mais sûrement, elle a avancé, et aujourd’hui, elle commence à se reconstruire. Avec Yun, de toute façon, elle ne peut que être heureuse, son ami d’enfance ayant ce pouvoir magique sur elle, celui de la faire sourire, comme si le passé n’avait jamais existé et qu’ils avaient encore six ans.

feat. @lee yun

code ♡ air de spleen.


RENDEZ-VOUS AU VINTAGE COFFEE ~
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Nov - 14:00
- -
https://produce-u.forumactif.com/t444-lee-yun-midnight-sun
https://produce-u.forumactif.com/t491-lee-yun-look-for-sympathy
https://produce-u.forumactif.com/t489-lee-yun-rps
https://produce-u.forumactif.com
Lee Yun
Points :
127
Age :
23
Messages :
1529
idole - membre des factory - modo

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
(tenue)Le fait de constamment être devant les caméras créait un sentiment étrange, celui de toujours avoir l'impression de n'avoir aucune vie privée. C'était le cas pour le sino-coréen, forcément, même dans des moments comme ça, ou il passait presque quasiment inaperçu, l'impression de se faire épier demeurait présente. Et vu que Nayeon l'accompagnait actuellement, c'était encore pire. Leurs retrouvailles avait déjà interpellées certaines personnes même si les rumeurs avaient su se faire assez discrètes, et il était hors de question que la jeune fille puisse être à nouveau concernée par cela. Son amie avait bien d'autres problèmes déjà, elle n'avait surtout pas besoin de cela en plus, alors la discrétion était bien plus que primordiale.

En revenant après s'être éclipsé rapidement, il lui avait montré les deux places, secouant les deux morceaux de cartons devant les yeux de la rosette en souriant.  « c'est bon, Nayeon.. je peux bien faire ça, au moins. »  il n'avait aucunement l'intention de lui laisser le choix de toute façon, et pour qu'elle arrête de se faire un mouron, Yun s'occupa de la pousser légèrement dans la direction de l'entrée pour qu'elle n'y pense plus. L'idée de la serveuse n'était pas mauvaise du tout, il il hocha la tête en guise d'approbation. Derrière eux, l'un des guichets venait de fermer alors ils étaient tranquilles.  « les gens avancent vite, ça devrait aller. »  ni une ni deux, ils s'avançaient déjà dans les longs couloirs à thèmes afin d'observer des espèces plus étonnantes les unes que les autres.

« quels poissons..? euh.. »
Bonne question, très bonne question même, tiens. Un aquarium, pour lui c'était seulement de la contemplation, il ne s'y connaissait fichtrement pas en vie sous-marine.. Le seul rapprochement qu'il avait pu avoir avec cette dernière au cours de sa vie avait été les poissons tropicaux qu'Haneul avait ramené de la foire, une fois. Même s'ils avaient tous fini par mourir après deux semaines car sa cadette ne s'en occupait pas. Les pauvres, ils ne méritaient pas de finir ainsi, enterrés dans un pot de fleur.. « aucune idée, honnêtement. mais on verra bien ! les méduses, c'est étonnant c'est vrai. »  En tout cas, l'aquarium n'avait pas l'air aussi grand que celui de Shanghai, c'était un excellent point, déjà, aucun risque de s'y perdre par mégarde cette fois-ci. En s'arrêtant devant une vitre, le mi-chinois se mit presque à pouffer de rire à la vue d'un spécimen tout maigre avec des joues gonflées.  « eh, tu trouves pas qu'il ressemble à.. »  nouvelle crise de rire de la part du garçon, c'était la copie conforme du maknae quand il gonflait ses joues, comme ça.  « attend attend, c'est trop drôle je suis obligé de lui envoyer ! »  et hop, un petit sms à Suhan, un ! En espérant qu'il ne se ferait pas trop bouder après cette blague légerementde mauvais goût. Devant chaque nouvelle vitre, Nayeon allait s'y collait en observant attentivement tout ce qui pouvait se cacher dans cette eau clair. Lui, il se contentait de la regarder avec un léger sourire amusé. décidément, il y avait une part d'elle qui était resté en enfance, et peut-être était-ce le cas de l'idole aussi. il observe par-dessus son épaules ce qu'elle vient de lui montrer, et intérieurement il se demande ce qu'elle a pu vivre, jusqu'ici, ce qu'elle a pu devenir. ils semblent toujours aussi complices qu'avant, mais il leur reste peut-être plus à apprendre qu'ils ne le pense, au final..

« eh, part là les aquariums sont bien plus grands, tu pourra peut-être enfin trouver tes méduses ? »  yun la vit accourir comme une enfant impatiente, et voilà, il ne peut pas s'empêcher de se souvenir d'avant, le bon vieux temps.

feat. @park na yeon

code ♡ air de spleen.


take me to a place where we both don't have to face the things we faked
Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Nov - 22:52
- -
https://produce-u.forumactif.com/t329-park-na-yeon-i-blame-on-you#2060
https://produce-u.forumactif.com/t488-park-na-yeon-live-in-colors
https://produce-u.forumactif.com/t487-park-na-yeon-journal-rp#20112
https://produce-u.forumactif.com
Park Na Yeon
Points :
104
Age :
21
Messages :
517
serveuse au vintage coffee

the years pass but you are still there
Every new minute we’re alive is a miracle. — They Both Die At the End, Adam Silvera.
Elle ne pouvait pas s’en empêcher, elle qui avait tant manqué d’amour plus jeune, elle devait couvrir ceux qui étaient chers à son cœur d’attention pour compenser. Yun faisait partie de ces personnes, au même titre que Kaïla ou Jun. Alors forcément, la rosette avait râler, plus pour la forme qu’autre chose, quand il avait payé l’entrée de l’aquarium. Mais loin de lui en vouloir, consciente de son léger malaise, la rosette propose qu’ils attendent un peu. Elle ne veut pas que l’idol se sente épié, tendu. Elle veut juste qu’il profite, qu’il se sente un peu plus libre pour au moins quelques instants.

Quand finalement ils partent dans les couloirs, la serveuse ne peut s’empêcher d’exprimer toute son excitation. C’est si rare et pourtant si précieux, ces moments. Ceux où elle s’autorise à être une enfant, ceux où elle se permet de sourire candidement et d’ouvrir grands les yeux pour admirer tout ce qu’il y a autour d’elle. Collée aux vitres des différents bassins, elle attirerait certainement le regard s’ils n’avaient pas que eux deux, mais Na Yeon s’en fiche. Complètement. Elle admire, pousse des « ah » d’admiration et des « oh » d’étonnement devant les espèces qui évoluent sous ses yeux. Pour autant, la rosette ne s’éloigne jamais bien loin du garçon qui l’accompagne et quand il lui montre un poisson, elle ne peut retenir un grand sourire, hochant frénétiquement de la tête quand  Yun commence sa phrase, la finissant même.

« Suhan ? Je trouve aussi ! C’est les joues, on a envie de les tirer. »

Elle ne se cachait pas d’être une fan inconditionnelle du groupe de son ami d’enfance. Même si elle avait reconnu rapidement le mi-chinois quand elle s’était véritablement intéressée aux membres, c’était d’abord leur musique qui l’avait attirée et son avis n’était que très peu biaisée par son amitié avec Yun. Dès le message envoyé à son maknae, Nayeon se remet à trépigner et à courir partout pour regarder la flore et la faune sous-marine. C’était chatoyant et coloré. C’était incroyable et ses yeux n’arriveraient pas à oublier si facilement Alors quand finalement Yun lui dit que dans les aquariums qu’ils vont atteindre, il y aura certainement des méduses, l’impatiente se rapproche presque en courant, les yeux grands ouverts. Ses yeux fouillent l’eau claires, le moindre recoin et finalement, elle voit ce qu’elle cherchait avec tant d’attention.

« Yun ! Yun, regarde ! Elles sont là ! »

Elle avait toujours voulu voir des méduses Na Yeon, depuis toute petite. C’était un rêve de gosse, qui datait d’un peu avant son déménagement de Busan. Mais jamais, il n’avait put se réaliser, et maintenant qu’elle pouvait finalement voir ces animaux aquatiques qui avaient représentés tant de frustration, elle ne savait plus quoi penser.

« Dire que j’ai finalement réussi à les voir. Merci… Sans toi, je ne serais jamais venue ici, et je n’aurais jamais vu les méduses que je veux voir depuis petite ! »

Elle déclare ça avec un sourire innocent, sans arrières-pensées. Sans Yun, elle serait restée à Séoul, apeurée à l’idée même de s’engager dans un monde inconnu, alors qu’elle se sortait à peine du tumulte de celui qu’elle connaissait depuis presque cinq ans. Elle avait peur du changement, parce que tous ceux qu’elle avait vécu n’avait jamais été en bien. Elle avait peur de l’inconnu, aussi. Mais quand elle n’était plus seule, la rosette se sentait un peu plus prête à y faire face, la tête haute.

« Ça te dit, on va boire un verre après ? J’ai vu un bar-karaoké, on pourra prendre une salle pour nous comme ça, même si on ne chante pas. »

Elle ne se sentait toujours pas prête à chanter, elle bloquait à la simple idée de pousser une note. Mais ça Yun ne le savait pas. Comme il ne savait pas tout ce que Nayeon avait traversé et la réciproque était vraie. Les sourcils froncés, la serveuse se retourna et avec un air sérieux mais souriant, elle posa ses yeux sur son camarade.

« Tu sais quoi, on en profitera pour parler de tout ce qui s’est passé pour nous ses quinze dernières années ! Je veux toooooout savoir! Tu m’as manqué, je ne compte pas te perdre parce que je ne sais pas par quoi tu es passé ! »

Les yeux pétillants de la rosette prouve toute sa détermination à avoir cette conversation, autant pour lui que pour elle. Ils s’étaient perdus de vue, et même s’ils étaient toujours très proches, elle ne voulait pas faire d’impair qui éloignerait le mi-chinois encore une fois. La première avait été suffisante à ses yeux.

feat. @lee yun

code ♡ air de spleen.


RENDEZ-VOUS AU VINTAGE COFFEE ~
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

- -
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: World :: Corée-du-sud :: Jeju-
Sauter vers: