MAJ n°7 !
La suppression des non-actifs a été effectuée le 20 janvier.
Ça y est ! L'émission Produce U a touché à sa fin. Merci à tous pour votre participation !
Hiatus forcé de certains artistes de la DREAM, accident des FACTORY, croquis de Sunti, dernières rumeurs diverses, tout est discuté au sein de SHADOW, le forum sans concessions.
Absent ? En ralentissement ? Passe par ce sujet pour nous le signaler !
Pour votre santé, n'oubliez pas de manger 4 fruits et légumes par jour, une libellule (#Loris) et de pratiquer une activité physique régulière ! #SuHan
Un recensement est en cours, n'oubliez pas d'y passer d'ici le 15 février, en allant sur ce sujet ! Votre avis compte, n'hésitez pas à venir nous le donner en répondant à ce questionnaire ♥️

☼ A Way Out ~ Na Rae ☼
Produce U :: Séoul :: GANGNAM (강남) :: Agence JOY PLAY
Aller en bas 
Dim 22 Sep - 16:56
- -
https://produce-u.forumactif.com/t741-nc-16-yi-sunti-la-flemme-de-correspondre-a-tes-exigences
https://produce-u.forumactif.com/t769-yi-sunti-les-rencontres-et-les-adieux-aussi-nombreux-que-les-etoiles
https://produce-u.forumactif.com/t768-yi-sunti-calendrier-des-rencontres
https://produce-u.forumactif.com/t1246-yi-sunti-tu-pouvais-pas-envoyer-un-mail
Yi Sunti
Points :
157
Age :
20
Messages :
248
écrivain & auteur de webtoon

A Way Out

ft. CHO Na Rae

"Life is like a game of chess. I cannot undo the moves, but I can make the next step better." - Edwin Tan

Depuis que Sunti avait obtenu les précieuses informations secrètes sur les rondes des vigiles de la Joy Play, il ne s'était plus retenu d'aller visiter les locaux. Petits morceaux par petits morceaux, il était allé faire une visite touristique de l'agence, sa tâche facilitée par son indicateur et pro' de l'évasion, à savoir Hae Sun. Hae Sun que le thaïlandais croyait toujours s'appeler Sunnie, et il avait beau avoir vu sa tête quelques part ailleurs, il ne savait plus trop où. De toute façon, les idoles, ça le rendait plutôt indifférent. Il adorait ce gamin simplement parce qu'il avait une étincelle de folie, d'originalité. Un idole pro' de l'évasion ! Ah, ça semblait merveilleux ! Ce gamin irait loin ! Sunti n'avait pas cessé d'être surpris par ses talents, heureux d'avoir rencontré un individu de cette trempe. Décidément, entre les spécimens de la Dream, surtout l'étrange Hee Won, et ce petit Sunnie de la Joy Play, il trouvait des personnalités toujours plus étonnantes. Quelle joie donc, d'être en vie !
Après sa petite séance de dessin, et avoir envoyé son script à son éditeur, l'auteur de webtoons avait surveillé l'heure, impatient à l'idée de pouvoir squatter son nouveau terrain de jeu. Ce n'était pas qu'il s'ennuyait à la Dream, où il passait une bonne partie de son temps libre, notamment pour distraire Sunhi afin de pouvoir jouer avec son rat, stalker Min, passer du temps avec sa meilleure amie, ou apprendre de mauvais tours à Young Nae entre ses observations assidues des aliens du coin, mais il connaissait les locaux par cœur à la longue. Il avait une certaine fascination pour les sous-sols de cette agence, mais malheureusement, il s'était déjà fait rabrouer en revenant de cet endroit mythique, parce qu'il avait mis de la crasse partout. Ah, tant pis ! Il y retournerait quand même ! La Joy Play était dans tous les cas un nouvel endroit fort intéressant. Il savait que cette agence fonctionnait différemment, et était leader du divertissement, et ainsi, observer les lieux avait son intérêt. Il suivait à la lettre les indications que lui avait laissé le mystérieux homme masqué du Starbucks, afin de ne pas se faire pincer.
Sunti avait pu visiter quelques parcelles du bâtiment tel un ninja furtif plusieurs fois avant de se faire pincer. Mais pas par un vigile, il avait toujours fait attention aux horaires ! Non, il s'était fait apercevoir par une employée. Une jeune femme dont il avait voulu extorquer le silence avec une crêpe au chocolat. Et la réaction de cette inconnue avait été... inédite. C'était peut-être pour ça que le thaïlandais était revenu avec l'espoir qu'elle le prenne encore sur le fait. C'était devenu un jeu. Un jeu dont les règles changeait selon son humeur et ses envies. Parfois, le fait de tomber sur Na Rae équivalait à une défaite, sinon à une mission complémentaire où il devait l'affronter pour arriver au niveau suivant. Le fait étant que même les jours où la croiser était une défaite, il la cherchait quand même plus ou moins, pour subitement se décider à complexifier son jeu avec des "si tu échappes à cette personne, tu as gagné".
Ce jour-là, donc, il s'était infiltré dans les bâtiments de l'agence par les issues indiquées par sa taupe, errant dans les couloirs, croisant des individus qui ne semblèrent même pas s'apercevoir qu'il était un intrus. En même temps, les bâtiments devaient être si pleins que certains devaient ne plus savoir qui étaient leurs collègues... Triste vie, Sunti était bien content de pouvoir vivre sa vie comme il l'entendait.
S'arrêtant devant un bureau vide, il regarda par la fenêtre pour quand même être sûr que personne n'était dedans pour ouvrir la porte et aller fouiner. Profitant de la vue par la fenêtre, pour ensuite regarder les étagères, juger l'ameublement à la manière d'un Cristina Cordula de la décoration d'intérieur, et se posa finalement sur le bureau. Et après ? Il ne savait pas trop... Enfin, il n'avait pas eu à attendre longtemps, apercevant son ennemie mortelle (?) / son adversaire (?) / le boss du donjon (?) dans le couloir. Pour attirer son attention, il avait fait de grands gestes en criant des "Coucou, je suis là", visiblement très content à l'idée de pouvoir la déconcentrer dans son travail pour lui faire perdre son temps. Puis quand il eut son attention, il avait croassé un :

- Oh non, tu m'as trouvé.

Oui, c'était très légèrement se payer de la tête de Na Rae, mais il savait qu'elle en était consciente, et que c'était tout à fait volontaire de sa part. Il s'était mis debout sur le bureau, pointant du doigt la manager de Jin Sil en enchaînant sur un ton très sérieux :

- Je parie une crêpe au chocolat que tu ne m'attraperas pas !

Puis il avait attendu sa réaction, prêt à décamper à toute vitesse... ou à juste tourner dans la pièce jusqu'à ce qu'elle en ait assez. C'était qu'il pouvait vraiment être casse-pieds le Sunti...


On my own ✻ If I'm not the one you want, just go ahead or love me the way I am. Not matter what you'll say, I'll only do this my way.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Sep - 15:14
- -
https://produce-u.forumactif.com/t1277-blackbosom-cho-na-rae
https://produce-u.forumactif.com/t1280-cho-na-rae-a-light-in-the-darkness
https://produce-u.forumactif.com/t1281-cho-na-rae-life-is-life
https://produce-u.forumactif.com/t1282-cho-na-rae-ring-my-bell
Cho Na Rae
Points :
95
Age :
25
Messages :
153
manager de jin sil

A Way Out

ft. CHO Na Rae

"Life is like a game of chess. I cannot undo the moves, but I can make the next step better." - Edwin Tan

Qui l'aurait cru, mais il faut croire que sa mère n'avait pas faux. Na Rae était sûrement faite pour s'occuper de grandes familles comme son destin lui avait dit. Elle était sûrement faite pour courir après des enfants en leur disant d'arrêter avant qu'en d'entre eux se fasse mal. Elle était sûrement faite pour s'occuper d'homme un peu idiot ou juste abus de sa personne jusqu'à la fin de ses jours. Heureusement qu'elle était dans un milieu qu'elle appréciait énormément, entouré d'un rêve qu'elle n'a certes pas pu accomplir, mais elle vivait entouré de musique, de chant, de danse, de tout ce dont elle avait rêvé auparavant. Elle n'allait pas s'en plaindre, elle était heureuse, réellement. Mais elle ne pensait vraiment pas, surtout au sein de l'agence connu pour des agissements stricts et sévères, que son rôle prenne cette direction-ci. Il y a quelques jours maintenant, elle qui était plutôt nouvelle pourtant dans cette agence, n'avait pas pu fermer les yeux devant une présence supposée indésirable. Notant que les bâtiments sont du domaine privé et donc fermé au public, voir un énergumène passait dans les couloirs comme s'il était un ninja de haut niveau, prochain hokage ou toutes les conneries qu'elle pouvait entendre en ce moment. Au début simplement curieuse de sa présence, pensant que c'était peut-être un des enfants que quelqu'un d'autre devaient surveiller ou juste un gamin perdu, elle voulu agir lentement, histoire de savoir ce qu'il se passait réellement. À sa surprise, la Joy Play n'était pas si sécurisée que ça. Des tags, à droite et à gauche. Ce n'était pas réellement ce à quoi elle pensait. Et de plus, quand celui-ci avait été pris sur le fait, il avait tenté de la corrompre par la gourmandise. Il était difficile de savoir si cet enfant était intelligent ou juste complètement idiot pour la nouvelle manager, mais elle fera son avis avec le temps.

Il était revenu, elle le savait, elle le sentait. Il faut croire que le fait d'être mis à la porte ne rendait pas l'emploi du temps du jeune garçon obsolète. Or, Na Rae était censée être occupée aujourd'hui, elle avait des papiers à lire, rendre, et d'autres à écrire, il n'était pas le temps ni l'heure pour venir la déranger alors qu'elle tenait dans ses bras sa tablette, soupirant un bon coup. Il faut croire qu'elle travaillera la nuit, ce n'était pas comme si elle n'y était pas habituée de toute façon. Puis pour être honnête, voir une tête différente que le fils de riche ne la dérangeait pas le moindre du monde. Elle ne dédaigna pas pour autant se mettre en "tenue de combat" comme elle pourrait dire, les cheveux attachés, et la veste retirée pour courir après le gamin délinquant. Non, cela lui ferait bien trop plaisir, la coréenne savait très bien comment il fallait agir pour les faire partir, et ce n'était en aucun cas de leur donner ce qu'il voulait. Les lunettes sur le nez et des cheveux blonds devant les yeux, les grands gestes qu'il faisait comme pour l'appeler ne la fit que soupirer. Elle pouvait paraître un petit peu alambiquée avec son attitude, mais il y a certains jours où elle se demandait vraiment si elle était la seule à travailler de cette façon ou si tout le monde sur cette pauvre terre devait subir le même traitement, et dans ce cas elle plaignait ceux qui détestait les enfants. Que faisait-il donc. Il était debout, sur un bureau dont elle avait le propriétaire, alors qu'elle venait d'entrer dans la salle en soupirant. Il pensait réellement qu'elle allait courir ? En jupe, talons, et tout ça ? Elle en était très bien capable vu qu'elle savait danser dans cet accoutrement, mais elle n'était pas aussi stupide. Tout ce qu'elle fit fut de fermer la porte derrière elle, gardant la poignée en main pour la garder bien fermer.


« Je doute que briser les fenêtres soit une façon pour t'enfuir, n'est-ce pas. À moins que tu fais parti de ses idiots d'ado qui dise vivre leurs dernières minutes alors : yolo ? »

Elle pouvait continuer avec une ribambelle d'idiotie qu'elle avait entendu dans son passé, mais elle préféra tout simplement retirer ses lunettes e son nez avec sa main libre, les posant sur sa veste.


« Tu salis le bureau, descends de là. Et tu n'as vraiment rien de mieux à faire ? Ta vie est si triste que ça ? »


Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Sep - 0:58
- -
https://produce-u.forumactif.com/t741-nc-16-yi-sunti-la-flemme-de-correspondre-a-tes-exigences
https://produce-u.forumactif.com/t769-yi-sunti-les-rencontres-et-les-adieux-aussi-nombreux-que-les-etoiles
https://produce-u.forumactif.com/t768-yi-sunti-calendrier-des-rencontres
https://produce-u.forumactif.com/t1246-yi-sunti-tu-pouvais-pas-envoyer-un-mail
Yi Sunti
Points :
157
Age :
20
Messages :
248
écrivain & auteur de webtoon

A Way Out

ft. CHO Na Rae

"Life is like a game of chess. I cannot undo the moves, but I can make the next step better." - Edwin Tan

Sunti était toujours très fier de pouvoir faire perdre du temps aux autres. Enfin, pour lui, il les tirait simplement d'un quotidien morne de personnes normales. Une vie conforme était une vie triste ! Et rendre un dossier en retard à cause d'un petit diablotin rajouterait du piment dans la vie de sa victime ? Bon, après, il la voyait vraiment plus comme un boss de RPG, une adversaire d'un donjon, face à laquelle il définissait ses objectifs, et les changeait en fonction de la situation et de son envie.
Il regarda avec un air interrogatif la jeune femme fermer la porte, partagé entre un gain d'excitation face au passage au mode "Difficile", et une tête en parfaite concordance avec le meme du Pikachu choqué. Il était pris au piège ? Quoi que non, il y avait la fenêtre... Mais à quel étage étaient ils ? Y avait il des appuies pour descendre via une gouttière ? Mais celles-ci étaient elles seulement solides ? Non, ce serait trop haut, il tenait à la vie. Aussi étonnant que cela puisse paraître, étant donné tous les risques qu'il prenait, et toutes les bêtises qu'il accumulait, il n'était pas non plus suicidaire. Si quelque chose était voué à l'échec, il ne ferait rien. Il avait encore les idées en place !

« Je doute que briser les fenêtres soit une façon pour t'enfuir, n'est-ce pas. À moins que tu fais parti de ses idiots d'ado qui dise vivre leurs dernières minutes alors : yolo ? »

Sunti était un peu déçu qu'elle le prenne pour ce type de personne. C'était un sale gosse, mais pas un sale gosse du type "no futur" à tendances emo ! Il avait passé l'âge... ou pas. Disons qu'il était surtout au stade "pré-ado" mais avec la majorité en plus. Légalement, c'était une grande personne responsable, en vérité, c'était un diablotin à recadrer (enfin, pour lui, c'était les autres qui étaient à recadrer surtout).

- Mais chuis pas suicidaire non plus... Déçu que tu penses ça.., bouda le thaïlandais, croisant les bras et gonflant les joues.

Il recula un peu sur le bureau en voyant son adversaire ôter ses lunettes pour les déposer dans une poche de sa veste. Est-ce que ça voulait dire qu'elle le défiait ? Il était prêt à bondir et courir partout pour ouvrir la porte et filer à toute vitesse. Ou alors à la défier à un autre jeu, même s'il ne savait pas trop à quoi encore.

« Tu salis le bureau, descends de là. Et tu n'as vraiment rien de mieux à faire ? Ta vie est si triste que ça ? »

L'argenté prit un air outré, reculant d'une manière presque théâtrale, titubant sur le bureau comme touché au coeur. Ah, l'ego ! Elle avait tiré dans son ego ! Mais vu que cet imbécile ne savait pas garder son sérieux cinq minutes, il avait explosé de rire, essayant de garder un air faussement fâché entre ses gloussements :

- Mais mes chaussures sont propres ! Je les ai essuyées sur le paillasson en rentrant ! Ah, me prends tu donc pour un goujat ?! Je n'allais pas souiller ce magnifique bureau avec des semelles pleines de crasses !

Il désigna la surface sur laquelle il s'était mis debout, sourcils froncé, mais peinant à ne pas sourire. Puis, ses traits s'étaient à nouveau adoucit tandis qu'il s'asseyait en tailleur sur le bureau pour regarder quelques papiers. Et à la manière du gamin le plus ignoble, et le plus formidablement agaçant du monde, il commença à commenter des "Ça, ça a l'air chiant" avant de le jeter par-dessus son épaule. Et après une dizaine de feuilles envoyées, il déclara avec un air très sérieux :

- Tu as refusé mes crêpes la première fois, tu es donc condamnée à des travaux d'intérêt général !

Impossible de savoir ce qu'il entendait par là. Ca pouvait être tout, et surtout n'importe quoi. Il s'était retourné en faisant la toupie avec un "woooo" pour accompagner le mouvement pour récupérer les feuilles précédemment balancées pour les remettre en ordre. Puis, une fois les feuilles bien rangées, il se tourna vers Na Rae, demandant avec un sérieux déconcertant :

- Je les mange, les feuilles ?

Pourquoi ? D'où ? Quel intérêt ? Nul ne le savait.


On my own ✻ If I'm not the one you want, just go ahead or love me the way I am. Not matter what you'll say, I'll only do this my way.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 5 Nov - 16:48
- -
https://produce-u.forumactif.com/t1277-blackbosom-cho-na-rae
https://produce-u.forumactif.com/t1280-cho-na-rae-a-light-in-the-darkness
https://produce-u.forumactif.com/t1281-cho-na-rae-life-is-life
https://produce-u.forumactif.com/t1282-cho-na-rae-ring-my-bell
Cho Na Rae
Points :
95
Age :
25
Messages :
153
manager de jin sil

A Way Out

ft. CHO Na Rae

"Life is like a game of chess. I cannot undo the moves, but I can make the next step better." - Edwin Tan

Si on lui avait dit en acceptant de travailler à la Joy Play qu'elle serait obligée de s'occuper des gamins qui entraient et sortaient comme bon lui en semble, aurait-elle accepté le travail ? C'était une bonne question, mais étant donné de qui elle s'occupait dans cette agence, la personne qu'elle devait gérer, gérer son emploi du temps, gérer ses entraînements et tout le reste, elle ne se plaignait pas de devoir contrôler les petits idiots non plus. Puis faire toute une protestation pour si peu ne lui ressemblait pas. Na Rae s'était toujours occupé d'enfants, qu'ils aient 22 ans, 19 ou 7 ans, elle y était habituée. Ce rejeton, qu'il soit fier de ses conneries ou pas, c'était juste un parmi d'autres. Elle s'occupait de pire derrière. Elle le pensait garçon capable de tout pour embêter le monde entier, qui n'écoutait rien ni personne, vivait la vida loca ou la thug life pour être plus dans les termes actuels, mais monsieur semblait presque outré qu'elle pense ainsi. Cette tête, c'était à la fois très drôle et à la fois énervant parce qu'elle avait l'impression qu'il se foutait d'elle. Mais ce n'était pas un meme sur patte qui allait l'énerver. Voyons, on parle de Na Rae ici. Si elle avait pu vivre entourée d'enfants toute sa vie, elle le peut toujours. Son dos toujours posé contre la porte, le voir faire des claquettes sur le bureau de quelqu'un d'autre... Heureusement que ce n'était pas le sien. Si le garçon avait marché dans une flaque et osait dire que ses chaussures étaient propres... Elle espérait presque que de l'huile était sur le bureau qu'il tombe, mais s'il se blessait elle serait en faute non ? ... Bien sûr que non, c'est un grand garçon.

Puis le voilà essayé de lire le dossier, Na Rae elle-même n'avait pas la moindre idée de ce que c'était, mais la petite fille en elle pouvait se relier au garçon qui ne semblait pas intéressé par tout ce qu'il lisait, si lire était le mot approprié. C'était sûrement des rapports sur les ventes et tout ça, ou alors encore une fois des rapports sur les comportements de certains idoles qu'ils ont ici. Certains étaient compliqués à tenir. Puis à l'entendre, des travaux d'intérêt général, supporter le gamin du boss ce n'était pas déjà assez ? Il fallait qu'elle soit punie par la loi en plus ? Enfin, la relativité des choses, rien ne s'accordait. Encore moins le fait qu'il lut posa sûrement une question qu'elle ne pensait vraiment pas entendre de la bouche d'un homme supposément majeur.


« Tu sais, si ton but, c'est de devenir une chèvre, je connais un endroit où on amène les enfants, une petite ferme pas trop loin, tu serais bien traité là-bas, et personne ne jugera que tu manges des feuilles. »

Est-ce que lui parler comme à un enfant de dix ans était blessant ? Peut-être, peut-être pas. Mais elle avait besoin de répondre à son idiotie par une autre idiotie après tout. Et s'il ne voulait pas être une chèvre, il pouvait peut-être servir d'épouvantail dans les champs, qui sait, peut-être que ce serait le job parfait pour lui.

« Les feuilles, tu les laisses là et tu ne marches pas dessus avec tes pieds crasseux. Soit un gentil garçon et suis-moi vers la sortie, tu auras du chocolat si tu es gentil. J'ai pas le temps de m'occuper de deux enfants bien trop grands pour se comporter comme des enfants de sept ans. »

Son pied commença à frapper sur le sol à un rythme rapide, alors qu'elle quitta son dos de la porte seulement pour faire quelques pas en avant, ni trop près, ni trop loin, elle pouvait encore atteindre la poignée.


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Nov - 19:27
- -
https://produce-u.forumactif.com/t741-nc-16-yi-sunti-la-flemme-de-correspondre-a-tes-exigences
https://produce-u.forumactif.com/t769-yi-sunti-les-rencontres-et-les-adieux-aussi-nombreux-que-les-etoiles
https://produce-u.forumactif.com/t768-yi-sunti-calendrier-des-rencontres
https://produce-u.forumactif.com/t1246-yi-sunti-tu-pouvais-pas-envoyer-un-mail
Yi Sunti
Points :
157
Age :
20
Messages :
248
écrivain & auteur de webtoon

A Way Out

ft. CHO Na Rae

"Life is like a game of chess. I cannot undo the moves, but I can make the next step better." - Edwin Tan

Sunti était assurément un extraterrestre, un cas social, une créature compliquée à décoder, dont la vie semblait consister à amasser des actions qui en semblaient n'avoir aucun sens juste pour s'amuser. Un sale gosse classique dira t-on ? Peut-être... Mais le fait est que même les sales gosses n'expliqueraient pas les trois-quart de ses comportements, et certaines de ses décisions incongrues. Si l'on devait parler de lui comme d'un joueur d'échecs, ce serait l'imprévisible, celui qui agit sans logique, qui est intraduisible.
De toute évidence, l'idée de manger les feuilles lui était apparue comme un éclair sur l'instant, il n'y avait pas réfléchit. Il avait posé la question spontanément. C'était un garçon impulsif, il faisait souvent n'importe quoi au gré de ses envies sans forcément faire marcher son cerveau. C'était ainsi, aussi affligeant cela puisse paraître...

« Tu sais, si ton but, c'est de devenir une chèvre, je connais un endroit où on amène les enfants, une petite ferme pas trop loin, tu serais bien traité là-bas, et personne ne jugera que tu manges des feuilles. »

Devenir une chèvre ? Maintenant qu'elle le disait, il n'y avait jamais songé. Il avait donc regardé Na Rae en plissant les yeux, considérant presque sérieusement sa proposition. Il était vrai que ça pouvait être drôle, mais il aimait son actuel travail. Pour rien au monde il ne troquerait ses planches pour une aventure sympathique.

- C'est une idée, j'en prends note, mais pour l'instant, mon actuel job est mieux. Et j'aimerais savoir si je dois manger les feuilles, d'abord, déclara tranquillement le dessinateur, lorgnant sur les morceaux de papiers entre ses mains.

Quel goût pourrait avoir le papier ? Il avait bien eu le temps d'en grignoter petit, et il lui avait semblé que ça n'avait pas beaucoup de saveurs, mais qui sait ? Peut-être qu'une fois adulte, il aurait obtenu la capacité qui consister à grandement apprécier le papier, comme certains finissaient par apprécier les huîtres ou les épinards ! Même si, à titre personnel, Sunti avait plus envie de gribouiller sur ces feuilles plutôt que d'en faire un repas gourmet...
Il reporta son attention sur la jeune femme adossée à la porte, se demandant bien ce qu'elle mijotait. Ah, si les dernières rencontres lui avaient bien appris quelque chose, c'était que Na Rae était une adversaire redoutable. Quel que soit le défi qu'il se mettait face à elle, elle parvenait toujours à le surprendre. Et Dieu sait que cela amusait l'argenté. Ce sale gosse adorait faire tourner en bourrique tout le monde.

« Les feuilles, tu les laisses là et tu ne marches pas dessus avec tes pieds crasseux. Soit un gentil garçon et suis-moi vers la sortie, tu auras du chocolat si tu es gentil. J'ai pas le temps de m'occuper de deux enfants bien trop grands pour se comporter comme des enfants de sept ans. »

"Pieds crasseux" ?! Ah, voilà qu'elle recommençait alors qu'il lui avait assuré qu'il les avait essuyé avant d'entrer ! C'était vexant ! Elle tentait de l'acheter avec du chocolat en plus ? Vraiment, les premiers mots de la jeune manager n'avaient fait que l'irriter. Toutefois, la fin avait attiré son attention. Il savait plus ou moins qu'elle était manager, mais pas de qui. Et l'évocation que son protégé était un autre cas difficile l'intéressait beaucoup.
Enfin, pour les questions, le thaïlandais avait dû remettre à plus tard en voyant la jeune femme soudainement approcher, faisant beaucoup de bruit en avançant, ce qui fit que l'auteur s'était immédiatement relevé sur le bureau en glapissant, les feuilles toujours en main. Mais qu'est ce qu'elle faisait elle ? Elle le menaçait ? Il plissa les yeux, regardant la porte. Ah, elle était trop proche, il n'y arriverait probablement pas avant elle.

- Oï, approche pas trop comme ça, on peut régler les choses de manière civilisée.., argua l'argenté.

Et puis, avant de sortir de ce bâtiment, il voulait en savoir plus sur l'artiste que babysittait Na Rae. Etait-ce son défi de la journée ? Peut-être bien. Il mourrait d'envie de savoir qui pouvait donc être mis au même rang de casse-pieds que lui. Il se pensait d'un niveau olympique, alors évidemment qu'il voulait connaître son rival !

- Avant de partir, j'aimerais savoir... à quel point l'idole que tu babysittes est un cas difficile ? Écoute, jamais personne ne m'a mis sur une échelle d'agacement en concurrence avec quelqu'un d'autre. Je dois avouer donc, que ça me rend curieux, déclara l'argenté, souriant, agitant d'une main les feuilles qu'il avait en main avec un air d'intellectuel concentré.

Et maintenant, il se demandait ce qu'il allait faire si elle refusait de lui en dire plus. Faire le tour de la pièce en hurlant ? Se rouler par terre ? Finalement manger les feuilles qu'il n'avait toujours pas reposées ? Faire un moonwalk sur le bureau ? Chanter (faux) une chanson dont il ne connaissait probablement pas les paroles, donc qu'il allait chanter en yaourt ? Ah, il mourrait d'envie d'entonner une des OSTs de Steven Universe maintenant, même s'il lui semblait compliquée d'en choisir une...


On my own ✻ If I'm not the one you want, just go ahead or love me the way I am. Not matter what you'll say, I'll only do this my way.
Revenir en haut Aller en bas

- -
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Produce U :: Séoul :: GANGNAM (강남) :: Agence JOY PLAY-
Sauter vers: